ALTER INFO

Quintessence de la contorsion sarkozyenne (vidéo)


Dans la même rubrique:
< >


Zeynel CEKICI
Vendredi 9 Mars 2007

A RMC, J-J. Bourdin fait preuve d'un courage relatif, intéressé ou pas, peu importe, il a eu le flair de demander si Al Qaïda est chiite ou sunnite ?

Sarkozy fidèle à lui-même, esquive et botte en touche. Au lieu d’avoir l’honnêteté intellectuelle d’avouer qu’il n’en sait absolument rien. Comme ce fut le cas sur la question de défense nationale concernant le nombre de sous-marins nucléaires que possède la France. Comment un présidentiable, un prétendant à la plus haute magistrature peut-il ignorer les convictions des terroristes ‘’islamistes’’, désignés comme ennemis N°1 de la planète et prétendument combattus ?

Au même titre que sa politique et ses fanfaronnades médiatiques dans les banlieues, quant il s’agit de l’Iran, sa posture est toute autre. Il se sent d’un coup plus hardi, plus sûr de lui, il va même jusqu’à entrer en transe quant il se laisse porter par l’exaltation de sa personne. Observez l’expression de son visage, de ses yeux, sa gestuelle qui semble s’emballer. Vous remarquerez qu’il entre réellement en transe lorsqu’il s’agit de faire ses raccourcis sémantiques des ‘’jeunes banlieusards’’ à l’Islam et qu’il affectionne particulièrement. Il n’arrive plus à contrôler ses pulsions primaires quand il s’agit de stigmatiser une partie de la population par manque de projet sincère et honnête, et s’acharne sur les ‘’racailles’’ par couardise. Dans son élan rhétorique, il amalgame volontairement l’Islam et la jeunesse désoeuvrée qu’il aimerait rendre responsable des pires maux de la société française.

Sarkozy, pour occulter son ignorance ou afficher sa prétendue connaissance de toutes les questions, il adopte malicieusement sa posture préférée. Celle-ci consiste à faire appel à la démagogie et au langage populiste, voire populaire, quand il traite de sujets sensibles comme les banlieues qu’il n’a d’ailleurs pas hésité à instrumentaliser.

Maintenant son rêve, serait encore plus d’ostraciser et de marginaliser ceux qu’ils présente comme des parias et qui lui permettrons peut-être de devenir président.

Bref, il veut calquer le modèle US, l’ ‘’American dream’’, dont il rêve, mais qui fut transformé en cauchemar par doublyou.

La pratique de la discrimination contre les minorités, particulièrement noires et hispaniques que Bush a institutionnalisé, tout en en stigmatisant des populations déjà en situation de précarité extrême. Depuis que la clique de néocons est au pouvoir, elle n’hésite pas à proposer à tous ceux qui ont encore la volonté et le courage de ‘’se battre’’, de servir comme ‘’chair à canon’ pour le besoin des conquêtes coloniales futures et présentes –, c’est la seule alternative que propose l’administration fasciste US comme aide sociale et issue de survie à ces citoyens de seconde zone !

Gageons seulement que les futurs plans sarkozyens concernant les banlieues entre autres ne soient pas inspirés par l’oncle doublyou.

Nous vous conseillons vivement le visionnage des deux vidéos qui mettent en exergue l’incapacité de Sarkozy à tout comprendre et à tout maîtriser comme il le prétend.

Observez les esquives faites par Sarkozy quant il s’agit d’affirmer clairement ses positions sur des sujets aussi important que l’immigration, le modèle économique réel - avec le lequel il aimerait gérer la France -, mais surtout quelle sera la politique étrangère dans l’ère sarkozy, sera-t-elle soumise au diktat impérialiste US ?



Hier soir encore, chez Arlette Chabot, il s’est laissé posséder par son ‘’mauvais génie’’ et dans un moment d’égarement fantasmagorique, de sa vision étriquée, il s’en est une fois de plus pris aux musulmans en général, par son discours bien huilé sur les ‘’racailles’’.

Concernant la future politique étrangère de la France, il affiche et revendique haut et fort qu’il faut sanctionner l’Iran et se soumettre aux volontés US. De ses propos transpire un discours ‘’va t-en guerre’’, inspiré nul doute par les néocons US.

Bref, Si Sarkozy est ‘’élu’’, il y a de forte chance que la France fasse partie de la future coalition internationale, dans la prochaine aventure militaire US contre l’Iran et tous ceux qui sont sur la liste des guerres néocoloniales.

La France risque d’être le prochain satellite de l’impérialisme US-sioniste en Europe. Un des derniers bastions, qui depuis de Gaulle, avait plus ou moins su tenir tête aux US, va tomber en même temps que l’élection de Sarkozy prétendu héritier du Gaullisme.

Avec Sarkozy ou Royal ou Bayrou – la triangulaire mondialiste – les US imposeront sans difficulté leur projet de guerre globale !



Quintessence de la contorsion sarkozyenne  (vidéo)


Vendredi 9 Mars 2007


Commentaires

1.Posté par nasr le 09/03/2007 19:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

mais quelle tronche de con !!!!!! arrétez les mecs avec sa photo à lui, j'en ai marre d'essuyer mon écran....

2.Posté par NESS le 10/03/2007 02:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est claire que se soit Sarko ,Royal, PC, où La roue de secoure Bayrou, ils sont tous pro Sioniste & Néo-Con, ils vont tous au diner du CRIF faire Allégeance, à Israel & Bush.
Le seul qui peux encore sauvé la France c'est Lepen qu'on n'achète pas et qui roule uniquement pour La France et les Français sans discrimination de Couleur, de Religion,
où de Race, seulement la préférence national contrairement aux autres partis qui font de la discrimination depuis plus de 40 ans.
J'espère que les Français de Toutes origine qui aiment la France et la Paix ouvriront les yeux
et qu'il voteront Lepen pour faire Sauté se système qui n'a que trop duré préservé la paix.
Et encore une chose n'écoutez pas la propagande Sioniste Lepen n'est pas Raciste, Preuve à l'appui Voici une interview vidéo Jean-Marie Le Pen répond aux questions sans concession d’Ahmed Moualek
http://lesogres.org/article.php3?id_article=2553

3.Posté par Aristip le 10/03/2007 07:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La présentation du sujet et les commentaires me laissent perplexes car ils créent de la confusion entre politique internationale(l'identité d'al quaïda)et politique nationale(les rapports entre Le Pen et Sarkozy),ce qui est une pratique habituelle de l'extrème droite..!
La légèreté naturelle de Sarkozy qui un bon acteur,mais un trés mauvais politique ,se retrouve dans ses deux interventions dont je ne retiendrais que 2 informations(le reste n'est que banalités sionistes...):
1-Ce nain intellectuel n'est pas capable de s'exprimer sur al quaïda qui représenterait pourtant une menace permanente pour notre sécurité(mais que fait la police à part des bavures?)...
2-Il propose un ministère de l'immigration et de l'identité nationale à Le Pen aprés l'avoir aidé à obtenir ses signatures pour couler d'autres adversaires:si ça n'est pas une alliance ultradroitière,qu'est ce que c'est?

4.Posté par soakely le 10/03/2007 09:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c est dommage que bourdin n'est pas abordé le nucléaire israelien et pour la déliquance le betar et le ldj. Sarko ne reprensente que lui et ceux qui voteront pour lui auraient voté pour adolf en 39 car il reprend le meme procédé.

5.Posté par PROBI le 10/03/2007 09:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'ignorance est "universelle". Ce n'est pas tant cette ignorance qui serait blâmable, cvar personne n'est parfait.
C'est cet accharnementr de fat qu'affiche Nicolas SARKOZY et qui consiste à donner à tout prix la réponse à tout, même au prix d'un mensonge.

Dans des jurys oraux, les examnateurs peuvent être plus compréhensibles au profit d'un examiné qui reconnait d'emblée ne pas en savoir quelque chose sur la questin posée que face à celui qui s'acharne dans la fausseté et/ou qui profite de l'éclaircissement de l'examinateur pour dire ensuite à ce dernier que, "c'est ça justement que je voulai dire Mademe, Monsieur".

Nicolas SARKOZY, c'est tout cela, il ne se reconnait aucune lacune. Donc, s'il n'est pas menteur, il n'en serait pas loin de l'être. Aux USA, l'on peut tout pardonner à un politique, sauf le mensoinge.

6.Posté par modréation le 10/03/2007 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher Aristip,
On ne peut dissocier la politique nationale de l’internationale, l'une étant l'expression de l'autre.

La confusion est entretenue volontairement.
Un type comme sarko qui aimerait s'aligner sur la politique étrangère US, ne peut que calquer le modèle sociétal US aussi, Le Pen est l’alibi de sarko. Un peu comme Al Qaïda qui est toujours l’alibi des aventures néo-coloniales US pour justifier l’injustifiable.

La question serait de savoir dans quelle mesure, ces deux ne sont pas complices direct ou indirect ?

Nous ne sommes pas pour Le Pen !
Il roule aussi pour le même système et donne l'occasion à des apprentis facho comme sarko matière à renforcer encore plus les projets répressifs, en ratissant dans les rangs de l'extrême droite, pour leur plaire, il propose des mesures aussi radicales que le FN, si non plus ! Il y a une surenchère de la haine et du mépris des plus faibles entre les deux hommes !

Est-ce que quelqu’un connaît le projet économique de Le Pen ?
A-t-il une fois pris le temps d’expliquer aux Français le modèle économique qu’il envisageait ?
Ne serait-il pas aussi l’homme du pourvoir financier ?

Les personnes qui soutiennent Le Pen pour dénoncer Sarkozy, sont semblables à un type qui tombe dans l’eau et ne sachant pas nager est prêt à s’accrocher à tout, même à un serpent !

Cordialement

7.Posté par Aristip le 10/03/2007 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci pour vos éclaircissements(au modérateur du site)car une certaine dérive antisioniste peut conduire à Le Pen comme je le constate sur lesogres parfois...Je suis antisioniste parce qu'internationaliste depuis toujours sans avoir jamais adhéré à aucune internationale,ce qui me laisse libre aujourd'hui de dénoncer un Etat en particulier qui veut contrôler "l'nternational" à son profit dans un but méssianique !
Il y a urgence à réagir car nous avons affaire à des fanatiques religieux/nationalistes sans contre pouvoir car ayant fédéré toutes les tendances politiques les plus conservatrices de part le monde dans une véritable internationale ultradroitière guidée par Israël dont la population est par son origine internationale donc trés efficace dans son projet de contrôler l'international et le national par conséquence...
Le Pen est un leader nationaliste proclamé mais son antisionisme est bien pâle comparé à son racisme,son négationisme,son révisionisme qui ont été condamnés en justice . Ce battre contre le sionisme rampant est juste, s'appuyer sur Le Pen est au mieux une erreur !

8.Posté par modréation le 10/03/2007 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne crois pas que ‘’Lesogres’’ soit pro Le Pen, et après tout chacun est libre de choisir son angle de vue concernant la politique. Non pas que ‘’Lesogres’’ n’ait pas été tenté de faire ce choix facile et leur coeur penché vers le FN de temps à autre, du moins c’est l’impression que nous avons ressenti.

Je ne vous apprend rien en vous disant que sarko rêve de se voir au deuxième avec Le Pen, ainsi il espère voir se rejouer le scénario de 2002 et remporter la présidentielle avec un fort taux de participation. Ce qui pourrait légitimer tous ses projets ultralibéraux.

La question qui tue : Si le rêve de sarko se réalise, pour qui doit on voter ?

Sarko ou Le Pen ?

9.Posté par Aristip le 10/03/2007 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Moi dans ce cas comme en 2002 je vais à la plage...

Cordialement

10.Posté par Cat le 10/03/2007 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si sa devai se joué entre Sarko & Le pen alor je préférerai voté Le pen, car sarko il et plus Extrem et surtous Dangereux

11.Posté par visiteur le 10/03/2007 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Source www.syti.net:


Sarkozy, danger majeur



Rappel historique - "l'homme providentiel"

En 1933, à la suite d'une élection démocratique, Hitler accédait au pouvoir dans une Allemagne rongée par la crise économique, où les citoyens ordinaires avaient subi un appauvrissement sans précédent à cause d'un chômage massif et d'une inflation galopante, créant dans l'opinion un sentiment d'amertume et le désir d'un changement fort pour remettre l'Allemagne sur la bonne voie.

Hitler était alors perçu comme "l'homme providentiel", le seul ayant l'énergie et la détermination nécessaire. Il bénéficiait du soutien du patronat et des classes aisées, en même temps que d'une partie des classes populaires victimes de la crise. Le danger représenté par Hitler était alors complètement sous-estimé ou ignoré par les médias et par la majorité de "l'intelligentsia".

A l'issue de la seconde guerre mondiale, les Allemands, et dans une moindre mesure les Italiens, ont durablement pris conscience des dangers du fascisme. Mais cette prise de conscience n'a pas eu lieu en France, où le régime fasciste de Vichy pouvait être considéré comme imposé par la défaite et l'occupation, et non véritablement choisi par les Français, alors qu'en réalité, les fascistes représentait une force politique importante en France pendant les années 30, et le régime de Vichy bénéficiait d'un large soutien populaire. Mais les Français se sont dispensés de faire leur examen de conscience, et la "bête immonde" n'a pas été éradiquée dans les esprits comme en Allemagne. D'où la montée en puissance du Front National et l'actuelle dérive du principal parti de droite (l'UMP) vers l'extrême-droite.


Nous sommes aujourd'hui au 21è siècle, et le fascisme est de retour avec un nouveau visage. Il a évolué vers une forme "moderne", débarrassé de l'antisémitisme, mais en conservant les mêmes principes et les mêmes méthodes: autoritarisme, culte de la répression, mépris de la démocratie, propagation de la haine, désignation de boucs-émissaires, et absence de scrupules ("la fin justifie les moyens").

Ainsi, Nicolas Sarkozy n'est pas antisémite (au contraire), mais il est violent, rempli de haine, et ne supporte pas les opinions différentes de la sienne.

Autre caractéristique du fascisme, Nicolas Sarkozy ne cesse de stigmatiser des catégories de personnes en les désignant à la vindicte publique et en les utilisant comme boucs-émissaires:

- les jeunes des banlieues (les "racailles", à nettoyer au "karscher")
- les "assistés"
- "ceux qui se lèvent tard"
- les "soixante-huitards" et l'esprit de Mai 68 (cause de tous les maux de la France selon Sarkozy)
- les consommateurs de drogues douces
- les syndicalistes ("ces braillards", comme il dit)
- les défenseurs des droits de l'homme, qu'il appelle avec mépris les "droits-de-l'hommistes"

Ce n'est pas un hasard si l'édition italienne du livre de Sarkozy a été préfacée par Gianfranco Fini, le leader de l'Alliance Nationale, précédemment dénommée MSI, le parti fasciste mussolinien dont l'Alliance Nationale a conservé le logo, une flamme tricolore aux couleurs de l'Italie (un logo repris et mis aux couleurs de la France par le Front National).

Et ce n'est pas un hasard non plus si Nicolas Sarkozy est la deuxième personnalité préférée des électeurs du Front National après Jean-Marie Le Pen.



Une personnalité inquiétante

Son ambition dévorante, sa soif de pouvoir, le fait qu'il ne pense qu'à son intérêt personnel, sa démagogie, son mépris de la démocratie, son intolérance et sa haine font de Nicolas Sarkozy un danger majeur si il est élu. Sa soif de pouvoir est d'autant plus inquiétante qu'il a déclaré vouloir modifier la constitution pour étendre les pouvoirs présidentiels.



Les observateurs objectifs qui ont approché Sarkozy disent qu'il émane de lui de la violence. Anecdote révélatrice, lorsque Nicolas Sarkozy a été mis en cause par une manipulation dans l'affaire Clearstream, il a dit "je trouverai le responsable de ça et je le pendrait à un croc de boucher".

Comme il l'a souvent montré à l'Assemblée Nationale ou à Argenteuil, Nicolas Sarkozy est un violent, et il gouvernera dans la violence, "à la cravache", il dressera les uns contre les autres, et le résultat sera une guerre civile. Les 5 semaines d'émeutes qu'il a déjà provoqué en 2005 ne sont qu'un avant-goût de ce qui arrivera si il s'empare du pouvoir.

Il est alors probable qu'il utilisera le soulèvement populaire comme prétexte pour prendre les pleins pouvoirs, comme l'article 16 de la constitution le permet lorsque "l'indépendance de la Nation, l'intégrité de son territoire ou l'exécution de ses engagements internationaux sont menacés d'une manière grave et immédiate et que le fonctionnement régulier des pouvoirs publics constitutionnels est interrompu".



Ce qu'il a fait - Le bilan de Sarkozy






- Baisse en trompe l'oeil de la délinquance, qui masque une hausse sans précédent des violences aux personnes. Cette hausse est de 20% en moyenne nationale mais elle atteint 70% dans certains départements.

- Primes au rendement pour les policiers, les encourageant ainsi à une répression hystérique, disproportionnée, avec gardes à vues injustifiées, et tolérance zéro pour les automobilistes.

- Transformation des policiers en cow-boys agressifs qui se croient tout permis; hausse sans précédant des bavures et des violences policières.

- Généralisation du flashball et introduction du taser

- Recul sans précédent des droits de l'homme en France, dénoncé par Amnesty International et la Ligue des Droits de l'Homme. Transformation de la France en un état policier oppressant.

- Remplissage des prisons sans se soucier un instant des conditions de détention crées par la surpopulation carcérale (violence entre détenus, viols, suicides, propagation du sida et de la tuberculose). Par sa politique ultra-répressive, Sarkozy a créé une situation catastrophique dans les prisons, une situation indigne d'un pays qui prétend respecter les droits de l'homme et qui donne des leçons au reste du monde à ce sujet.

- Propos irresponsables et haineux qui, combinées aux violences policières et à la "tolérance zéro", ont provoqué une insurrection des banlieues pendant 5 semaines.

- Privatisation partielle d'EDF

- Fausse promesse que GDF ne serait jamais privatisé.











Ce qu'il fera - Le vrai programme de Sarkozy

- Baisse des impôts pour les riches et pour les entreprises, creusant encore plus le déficit public et l'endettement de la France, une mesure purement idéologique et totalement irresponsable.

- Démantèlement du droit du travail, CPE pour tout le monde, précarité généralisée, avec une licenciement possible pendant 2 ans, sans justificatif ni recours.

- Retraite à 70 ans, et encouragement des retraites privées (fond de pension) pour ceux qui souhaitent partir plus tôt à la retraite et dans de meilleures conditions

- Semaine de 48 heures (alignement sur la norme européenne), et autorisation des heures supplémentaires jusqu'à 70 heures par semaine (opt-out, comme en Angleterre)

- Suppression des charges sociales sur les heures supplémentaires, ce qui encouragera les entreprises à recourir aux heures supplémentaires plutôt qu'embaucher

- Obligation d'effectuer un "travail d'utilité collective" (des travaux forcés payés moins que le SMIC) pour les bénéficiaires de minima sociaux

- Restauration du service national obligatoire pour les jeunes

- Privatisation d'EDF, de la SNCF, de la Poste

- Réduction du nombre d'enseignants, réduction du budget de l'éducation nationale, l'argent restant devant être partagé avec les écoles privées (suppression de la loi Falloux)

- Adoption de la constitution européenne par le parlement, sans consulter les Français par référendum

- Discrimination positive et encouragement du communautarisme

- Immigration choisie, c'est à dire appel à l'immigration quand le rapport entre l'offre et la demande sur le marché du travail est défavorable aux entreprises, risquant ainsi de les obliger à augmenter les salaires

- Suppression de la séparation des églises et de l'état, pour permettre aux lieux de culte d'être financées par l'argent du contribuable

- Augmentation du budget militaire pour renforcer les capacités de la France à participer aux guerres des Etats-Unis, au grand bénéfice des multinationales de l'armement, notamment Dassault (dont le PGD Serge Dassault est député UMP et sarkozyste convaincu), et Lagardère (dont le PDG Arnaud Lagardère est un proche de Sarkozy qui a même été témoin à son mariage avec Cécilia).

- Extension des pouvoirs présidentiels, au détriment du parlement

- Généralisation des machines à voter, afin de pouvoir truquer les futures élections

- Modification probable du jeu électoral en autorisant à nouveau les entreprises à financer les partis politiques, et en légalisant les publicités politiques à la télévision (comme aux USA), afin de renforcer l'avantage donné au parti le plus riche, c'est à dire le plus favorable aux intérêts des multinationales afin de bénéficier de leur "générosité"

- Généralisation de la vidéosurveillance "intelligente", avec détection automatique des comportements interdits ou jugés suspects y compris pour les infractions anodines, comme allumer une cigarette dans un lieu public. La vidéosurveillance "intelligente" aura aussi pour effet de multiplier les bavures policières (comme l'assassinat d'un jeune brésilien par la police à Londres après les attentats)

- Fichage des enfants dès la maternelle, pour repérer les "futurs délinquants".
(En tant que ministre de l'intérieur, Nicolas Sarkozy avait prévu de faire adopter cette mesure début 2007, mais il l'a finalement retirée à cause de la polimique qu'elle pouvait susciter avant l'élection présidentielle)

- Création de prisons privées, comme dans le film "Fortress". Aux Etats-Unis, un tiers des prisons sont déjà privées, et l'un des buts de la répression est désormais de gonfler les profits des sociétés qui gèrent ces prisons et qui sont rémunérées en fonction du nombre de prisonniers.

Et à plus long-terme:

- Arrestations préventives, comme dans "Minority Report", avec emprisonnement des personnes en raison des crimes qu'elles "pourraient commettre" en fonction de probabilités établies par la police grâce au recoupement des fichiers informatiques publics et privés. Ces fichiers enregistrent de multiples données qui permettent de presque tout savoir sur chaque individu (consommation, déplacements, fréquentations, situation professionelle, financière, familiale, santé, horaires et habitudes de vie, lectures et sites internet consultés, caméras de surveillance, etc)

- Utilisation du terrorisme comme prétexte pour rendre obligatoire le marquage de chaque citoyen avec une puce électronique insérée sous la peau et lisible par un scanner ou par satellite. (voir l'article sur les implants)

Avec Nicolas Sarkozy, vivre en France deviendra un cauchemar digne des visions les plus sombres de la science-fiction, comme "1984" de George Orwell ou "un bonheur insoutenable" d'Ira Levin. Une minorité de privilégiés vivront dans l'opulence et à l'abri de la répression, tandis que le reste de la population vivra dans la misère et dans la peur (peur de la répression, peur des délinquants, peur des attentats, peur de perdre son misérable emploi ou son logement).



Dévotion envers les Etats-Unis

Nicolas Sarkozy veut tuer l'âme de la France, un pays qu'il n'aime pas et qu'il veut rendre semblable au pays qui est son modèle: les Etats-Unis. Nicolas Sarkozy l'a dit à de nombreuses reprises: il veut en finir avec le modèle social français, lui préférant un modèle américain, caractérisé par une société inégalitaire, violente, et ultra-repressive.

Par ailleurs, Nicolas Sarkozy alignera la politique de la France sur celle des Etats-Unis et engagera la France dans les futures guerres américaines au Proche-Orient. A cause de la politique étrangère de Sarkozy, la France subira des attentats sanglants comme ceux de Madrid ou de Londres. Et ces attentats lui fourniront le prétexte pour réduire encore les libertés et parachever ce qu'il a commencé au ministère de l'intérieur: l'instauration d'un état policier fasciste.

Enfin, par son soutien inconditionnel aux Etats-Unis de Bush, Sarkozy se fait le complice des crimes de guerre américains, des tortures (à Guantanamo, en Afghanistan, en Irak, et dans les prisons secrètes), des assassinats de journalistes par l'armée américaine en Irak, ou de l'emploi de bombes au phosphore contre des civils irakiens. Complice aussi de l'utilisation d'obus et de missiles à uranium appauvri, de l'absence d'interdiction des mines anti-personnelles et des bombes à fragmentation, et du refus américain de ratifier le protocole de Kyoto sur les émissions de CO2.



La garde rapprochée de Sarkozy qui attend dans l'ombre

La "garde rapprochée" de Sarkozy est constituée par Brice Hortefeux et Christian Estrosi, ses fidèles depuis toujours. Il les a nommé à ses cotés au ministère de l'Intérieur, et ils seront récompensés par des postes-clé si Sarkozy arrive au pouvoir.

Tous les deux sont de véritables fascistes, encore pires que leur mentor. Sorte de Dick Cheney français, Brice Hortefeux n'aurait pas déparé au gouvernement de Vichy. Quant à Christian Estrosi, c'est un clone de Sarkozy avec l'intelligence en moins et les connexions "niçoises" en plus. (il est président du conseil général des Alpes Maritimes, un poste précédemment occupé par Jacques Médecin)

Brice Hortefeux sera probablement nommé ministre de l'intérieur, ce qui laisse présager le pire.

Pour faire plus ample connaissance, voici quelques photos des "lieutenants" de Sarkozy...


Brice Hortefeux


Christian Estrosi



Candidat et ministre de l'intérieur

Pour la première fois dans l'histoire de la république française, un candidat à l'élection présidentielle est en même temps ministre de l'intérieur pendant la période qui précède les élections. Cette position donne à Sarkozy le contrôle de la police, des Renseignements Généraux, de la DST (contre-espionnage), mais aussi de l'organisation des élections.

Ayant tous les leviers nécessaires entre ses mains, il n'est pas impossible que Sarkozy les utilise pour espionner ces adversaires (c'est déjà fait, avec la surveillance de l'entourage de Ségolène Royal par les Renseignements généraux), pour truquer les élections, ou pour susciter des événements qui lui seraient électoralement favorables, par exemple des attentats islamistes.


Un ticket sans retour

Si Nicolas Sarkozy est élu, il généralisera les machines à voter, ce qui lui permettra de truquer les prochaines élections, comme Bush aux Etats Unis.

Les machines à voter sont une grave menace pour la démocratie, car elles sont facilement piratables par des virus informatiques destinés à modifier le comptage des votes, ou par le remplacement de composants par des versions truquées. De plus, les machines à voter signifient la fin de l'anonymat du vote, car l'électeur doit s'identifier par une carte magnétique qu'il doit insérer dans la machine pour valider son vote. Techniquement, rien n'empêche que les machines gardent en mémoire qui a voté quoi.

Nicolas Sarkozy s'est déjà déclaré favorable aux machines à voter. Les élections de 2007 risquent donc bien d'être les dernières élections démocratiques en France

12.Posté par NESS le 10/03/2007 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aujourd'hui Le pen ne rassemble pas que des Nationalistes Extrem il y'a des électeur de tous bord et de toutes horizon, et n'aller pas dire que c'est tous des fachos, et Le pen si il avait fais partie du système son parti ferai partie du pouvoir depuis longtemps et il ne serait pas diabolisé comme il l'est encore aujourd'hui et je rappel que les candidats comme Sarko essaye
de piqué des idée du front mais les façonnent encore plus à l'extrem en s'imaginent pouvoir débauché quelques électeurs FN surtous en s'attaquent aux musulmans en les traitent de terroriste en pervertissant la lois sur la laicité en instituent une loi sur le foulard que Le pen à refusé de soutenir car contraire au principe même de la laicité qui oblige l'école à resté neutre vis à vis de la religion et ne pas politisé l'école et de fait l'école de la république devait accepté toutes les différences. Cette lois à été faites pour détourné les français des vrais problèmes .
Le système français est gangréné par le Sionisme depuis plus de 40 ans, cette idéologie Raciste Coloniale, il faut y mettre un terme. Voici un Exemple de pourquoi les gens Vote de plus en plus FN

13.Posté par NESS le 10/03/2007 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour Mieux comprendre la Propagande Sionistes au sujet de Le pen, Alain Soral, Deudonné, Thierry Meyssan, et vous comprendrez mieux pourquoi Le pen est diabolisé injustement.
Voici plusieur Vidéo

14.Posté par Modération le 10/03/2007 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,

Le système est plus subtil que les raccourcis que l’on aime à faire… Il ne suffit pas qu’un individu soit diabolisé pour qu’il soit obligatoire ‘’du bon côté’’, prenez l’exemple de Hitler, n’est-il pas toujours diabolisé ? Je peux vous affirmez sans prendre de risque qu’il a été en son temps, un autre des nombreux pantins entres les mains sionistes !

Je ne connais pas Le Pen dans son intimité, ni les sentiments qu’il nourrit. Il semblerait bien qu’il soit plus humain que Sarkozy, faut-il pour autant le considérer comme un homme exemplaire ou humaniste ?

Les personnes que vous citez sont libres de croire ce qu'elles veulent. Mais je ne crois pas qu'ils cautionnent tous Le Pen comme vous le laissez entendre.

Pourquoi vouloir à tous prix accoquiner les antisionistes à Le Pen ou on ne sait quel personnage plus ou moins obscur ?
Je n'ai jamais entendu Le Pen critiquer le sionisme ouvertement, par contre avec les peurs qu'il a su créer, il sert bien la cause à sarko et s'il n'est pas assez brutal dans ses propos, un certain De Villiers, lui rappelle '' les règles élémentaires''. D’ailleurs le premier conseiller à ce sioniste chrétien n’a-t-il pas été formé à l’école Le Pen ?

Que dire de l’autre nabot islamophobe notoire avec qui Le Pen n’a pas hésité à faire alliance ?
Pour vous rafraîchir la mémoire, essayez de retrouvez les propos de Megret quant il s’en prenait aux musulmans…

Si je devais hiérarchiser les haineux, ce serait ainsi : De Villiers, Megret Sarko en tête, et Le Pen un cran en -dessous. Enfin, n’oublions pas que Le Pen est aussi de ceux qui affirment encore que la colonisation était une bonne chose et somme toute normale !

15.Posté par Modération le 10/03/2007 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une nation souveraine peut vivre sans adopter le nationalisme exacerbé comme Le Pen le conçoit.
La souveraineté nationale peut s'exercer sans pour autant devenir une gouvernance à volonté hégémoniste.

Vous confondez allégrement le nationalisme avec la notion de nation souveraine. Le nationalisme repose sur des dogmes idéologiques qui s'inspirent du racisme. Et, toute nation fondée sur des critères ethniques est condamnée tôt ou tard à se comporter en oppresseur ou en envahisseur !

16.Posté par NESS le 10/03/2007 19:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A Modération

Au lieux de faire des raccourcis prenez le temp d'écouter et de visionner les vidéos !
Modération ! vous manquez d'information au sujet de Le pen et les raison que les gens de tous bord ont de votes pour lui, quant à megret il ne fait plus partie du FN, car Le pen est contre la diabolisation des musulmans Français, c'est juste une alliance de circonstance.
Et il faut arrêté de comparé Le pen à Hitler car vous ne faites que relayé la propagande du système, posez vous la question une fois, pourquoi autan de gens votent Le pen? essayé de voir plus loin de Vous informer et ne resté pas figé à la propagande du système, aujourd'hui la majorité des électeurs de Le pen ne son pas Raciste, c'est Sarko et le ps, pc
qui ont un problème de Racisme Anti-noir Anti-Musulman et qui dibolisent tous ceux qui sont Ant-sionistes et je rappel d'ailleurs que le Sionisme est un danger pour les juifs et toute l'humanité et qu' il faut le combattre et toutes les volonté son bien venus
Modération! je vous demande de visionné ces vidéo pour vous faire une vrai opinion
et cela ne vous suffi pas informez vous par vous même!
http://lesogres.org/article.php3?id_article=2553
http://www.dailymotion.com/video/xqmx4_alain-soral-scandale-a-sciencespo
http://bellaciao.org/fr/article.php3?id_article=40074

17.Posté par Modération le 10/03/2007 19:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces vidéos que vous me conseillez ont déjà été diffusées sur ce site.

Pourquoi absolument choisir entre deux ou plusieurs maux, imposés médiatiquement, mais aussi insidieusement ?

Libre à vous de concevoir la lutte comme bon vous semble, cependant ne pensez pas que vous soyez plus informé que d'autres !

Le revirement de Le Pen, peut aussi être une posture électorale ?
Les français musulmans sont en mesure de faire basculer les élections d'un côté comme de l'autre, arrêtez d'être naïf à ce point !

Entre accepter et reconnaître en l'autre les différences, il y a de la marge. Ce n'est pas parce que Le Pen a une soudaine affection pour les musulmans, que cela fait de lui l'ami des msulmans!

Maintenant vous auriez pu argumentez autrement en parlant des virulentes attaques du Crif et de son président Cukierman ainsi que du sionisme médiatique comme alibi pour soutenir Le Pen. Cependant, qu'est-ce qui me garantie que Cukierman est sincère dans ses ressentiments envers Le Pen ?

Si au deuxième tour, on devait choisir entre Sarko et Le Pen, à contre cœur, je serai pour le second !

Mais nous n'en sommes pas encore là... !

18.Posté par Modération le 10/03/2007 19:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Contacté par téléphone, Dieudonné précise que la journaliste n’a probablement pas saisi l’ironie dans son contexte, ou alors pas entendu un mot comme par exemple le mot "dits", dans la phrase "ces hommes et ces femmes DITS racistes".

Dieudonné :

"Je n’ai jamais considéré, ni déclaré, que les électeurs du Front National qui visitaient la fête des BBR étaient des racistes.

Je les remercie d’ailleurs encore chaleureusement de l’accueil qu’ils m’ont réservé.

En ce qui concerne mes intentions de vote, je confirme qu’au premier tour, je soutiendrai la gauche altermondialiste et antilibérale mais je n’exclue pas au second tour, dans un hypothétique SARKOZY - LE PEN, de participer à la grande réconciliation nationale.

Je tiens également à préciser toutefois que l’appel de José Bové à voter Ségolène au second tour m’a choqué.

Pour ma part, je voterais tout sauf PS et UMP".

Quand à Bayrou, je n’aborderais même pas le sujet tellement il est insignifiant à mes yeux".

Lire la suite de l'article

19.Posté par NESS le 10/03/2007 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mieux vau la préférence National que la discrimination par la Religion, la couleur de peau, l'origine, où la Race
Le pen le dis lui même qu'importe l'origine c'est la Nationalité Française et l' intérêts des Français qui nous réunis tous. Quant à choisir entre Sarko le Menteur qui est pret à bradé la France à la politique de Bush, même chose pou Ségolène & Bayrou la balance penche plutôt du coté de Le pen! Le seul qui ne se soumet pas au Lobby Sioniste!
Moi aussi j'ai été choqué que josé Bové appel à reconduire le Système au second tour.
Rien que pour faire voler en éclats se Système c'est une bonne raison pour voté Le pen et puis il à la meilleur politique National & International, car l'international compte beaucoup pour contré la politique de Bush en Europe et dans le monde .

20.Posté par Modération le 10/03/2007 20:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

laissez tomber !

21.Posté par Aristip le 11/03/2007 06:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Arrêtez de vous torturer avec les élections (pièges à cons...)présidentielles...rien ne nous oblige à cautioner les institutions actuelles qui n'ont de démocratiques que l'apparence: l'abstention est aussi un choix politique !
Quand à voter Le Pen,pour ceux qui conservent le souvenir du tortionnaire volontaire des musulmans d'Algérie qui luttaient pour leur indépendance,c'est physiquement impossible,comme aller voter pour son héritier déclaré !

22.Posté par NESS le 11/03/2007 06:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aristip

Je Rappel qu'a cette époque Le pen n'était qu'un Soldat et que les vrais Responsables qui ont institué cette torture c'est les Socialistes de Mitterrand, Pc et une partie de la Droite, à l' image
des soldats américain aujourd'hui en Irak

23.Posté par NESS le 11/03/2007 06:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aristip il faut s'informer un peu plus sur cette période de l'histoire

24.Posté par NESS le 11/03/2007 06:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aristip ! voici d'autre infos sur la torture Institutionalisé
http://www.algeria-watch.org/fr/article/hist/1954-1962/pvn_090504.htm
http://www.humanite.presse.fr/journal/2000-12-04/2000-12-04-235746

25.Posté par NESS le 11/03/2007 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une autre adresse! Aristip

26.Posté par NESS le 11/03/2007 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les journaux de presses draditiononel ne son plus Indépendant depuis longtemps
Je vous en sites quelques uns qui sont le relai de la propagandes Sionistes, Le Monde, Le Figaro, Libération, Le Nouvel observateur, Charlie Hebdo, courrier International, Paris-Mach, Le Point, Les Echos et il y'en as d'autre mais je vous ai sité les plus impotents

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires