Opinion

Qui succédera à Jaap de Hoop Scheffer?


Dans la même rubrique:
< >

Le 26 janvier, l'OTAN a donné un coup d'envoi à la préparation formelle du sommet anniversaire de l'Alliance atlantique qui se tiendra en avril prochain, 60 ans après la signature du Traité de Washington sur la fondation de l'organisation.


Mercredi 28 Janvier 2009

Qui succédera à Jaap de Hoop Scheffer?
Par Andrei Fediachine, RIA Novosti



Les ambassadeurs de tous les 26 pays membres de l'OTAN se sont réunis à Bruxelles en vue de mettre en mouvement le mécanisme de préparation des festivités. Le sommet anniversaire des 3 et 4 avril se déroulera à Strasbourg (France) et Kehl (Allemagne). La décision de réintégration officielle de la France dans la structure militaire de l'organisation d'où elle s'était retirée depuis plus de 40 ans peut être annoncée au sommet. L'OTAN adoptera une nouvelle stratégie et essaiera de déterminer les pays et leurs effectifs qui vont continuer à dompter l'Afghanistan. Enfin, en avril, l'organisation saluera pour la première fois le président américain Barack Obama qui est, en fait, son patron.

Les "billets d'entrée" à l'organisation - le Plan d'action pour l'adhésion à l'OTAN (MAP) - ne seront délivrés à l'Ukraine et la Géorgie ni au sommet d'avril, ni à celui de décembre. De nombreux événements ont montré que Tbilissi et Kiev n'y sont pas encore prêts : le premier est imprévisible au point de lancer des actions militaires, le deuxième est également imprévisible et capable de provoquer une confrontation ouverte dans le domaine du gaz.

Une rencontre informelle entre le Secrétaire général de l'Alliance Jaap de Hoop Scheffer et le représentant de la Russie à l'OTAN Dmitri Rogozine a eu lieu le même jour à Bruxelles. En privé, les ambassadeurs de l'OTAN reconnaissent que l'Alliance a le plus besoin de la Russie surtout au moment où les Etats-Unis s'apprêtent à déplacer le front central de la guerre contre le terrorisme vers l'Afghanistan. D'ailleurs, il convient de préciser que la coopération entre l'OTAN et la Russie sur l'Afghanistan n'avait jamais été interrompue, contrairement à l'opinion répandue. La France, l'Allemagne et le Canada font transiter par le territoire russe des cargaisons non militaires destinées à leurs contingents en Afghanistan. La semaine dernière, une entente à ce sujet est également intervenue discrètement avec Washington. Mais la Russie interdit le transit par son territoire des munitions et d'autres équipements militaires, sauf les vivres et les médicaments.

Jaap de Hoop Scheffer a adressé aux ambassadeurs de l'OTAN un discours sur sa vision de l'avenir de l'Alliance. Il faut dire que ses paroles n'ont pas été écoutées avec attention. Les ambassadeurs des 26 pays ont pensé à ce moment à la succession du Néerlandais, dont le mandat de secrétaire général de l'Alliance atlantique expire à la fin de l'été. Depuis l'année dernière, toutes les capitales de l'OTAN réfléchissent à une nouvelle candidature à ce poste.

Plusieurs personnes figurent actuellement parmi les favoris. Le premier ministre polonais a déclaré qu'il proposerait officiellement à la tête de l'OTAN son ministre des Affaires étrangères Radoslaw Sikorski, 45 ans. Considéré à la fois comme pro-américain et pro-européen, M. Sikorski est soutenu par tous les nouveaux membres de l'OTAN issus de l'Europe de l'Est. Parmi les favoris, on cite également le premier ministre danois Anders Fogh Rasmussen. Sa candidature convient à tout le monde, mais il semble, pour l'instant, que ce poste ne l'arrange pas. Anders Fogh Rasmussen compte devenir le premier président de la nouvelle Union européenne. L'ancien ministre canadien de la Défense Peter MacKay et du ministre des Affaires étrangères John Manley figurent également parmi les personnalités susceptibles de succéder au poste de secrétaire général de l'OTAN. Mais ce serait une dérogation considérable à la tradition : depuis le jour de la fondation de l'OTAN, son secrétaire général était toujours un Européen.

Les opinions exprimées dans cet article sont laissées à la stricte responsabilité de l'auteur.

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru



Mercredi 28 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par ad. van Krimpen le 04/02/2009 11:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jaap de Hoop Scheffer a acheté sa position de secretaire generale par donner, comme ministre d'exterieure des Pays Bas, les Etats-Units le support politique du Pays Bas pour la guere contre Iraq. A ce moment la majorité du population Hollandaise étaits fortement contre cette guere. A quelle façon les pays qui forment l'Otan peuvent garantir que le prochain secretaire generale est un homme avec morale, dignité et en qui on peut avoir la confiance qu'il ne passeré pas ses propre intérêts pour ces des nations et du paix mondiale. Le prix du guere en iraq etait 600.000 morts.

Nouveau commentaire :

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires