Propagande médiatique, politique, idéologique

Qui sont les terroristes ?, Qui terrorise qui ?



Samedi 27 Décembre 2008

Qui sont les terroristes ?, Qui terrorise qui ?

L’ex-Préfet pasquaïen Jean-Charles Marchiani, reconnu coupable de recel d’abus de biens sociaux – pour avoir touché illégalement des commissions à hauteur de 10 millions de francs – et mis en examen pour avoir pris part à un trafic d’armes avec l’Angola, vient d’être gracié par le président Sarkozy après seulement six mois d’emprisonnement, à l’heure où Julien Coupat croupit encore en prison sans jugement, sous prétexte qu’il est simplement soupçonné  [1] d’avoir saboté des caténaires SNCF [2]. Seulement voilà, ce sabotage présumé est élevé par l’Etat sarkozyste au rang d’acte terroriste, qualification qui justifie – elle ne sert qu’à cela – toutes les mesures préventives et tous les traitements d’exception... Alain Badiou et Eric Hazan reviennent, dans le court texte qui suit, sur ce mot de plus en plus important, dont le rôle est décisif dans la pensée et la rhétorique d’État de nos sociétés dites démocratiques : le mot terrorisme.


Par Alain Badiou, Eric Hazan, 26 décembre


« Entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur ».

C’est la définition du terrorisme dans le code pénal. Une telle entreprise, concertée et de grande ampleur, est menée sous nos yeux depuis des mois. Pour l’intimidation, les moyens sont nombreux et variés : contrôles au faciès dans la rue, rondes menaçantes des GPSR (Groupes de protection et de sécurisation des réseaux) avec leurs chiens d’attaque dans le métro, filtrage des issues des cités par la police, surveillance des banlieues depuis le ciel par des drones à vision nocturne. Sans compter l’intimidation des journalistes, menacés de perdre leur place sur appel téléphonique d’en haut.

Pour ce qui est de la terreur, la récente irruption des forces spéciales cagoulées et surarmées, à l’aube, dans un petit village de Corrèze a été filmée et photographiée, si bien que la France entière a pu imaginer l’effroi des enfants devant le surgissement de ces extra-terrestres.

On n’a pas oublié la mort de Chulan Zhang Liu, cette fillette chinoise qui s’est jetée par la fenêtre, l’an dernier, tant elle était terrorisée par un contrôle de police à la recherche de sans papiers.

Ni les adolescents qui poussent l’indiscipline jusqu’à se pendre dans leur prison.

Ni les fillettes du collège de Marciac terrorisées par les chiens renifleurs.

Sans oublier la terreur des malades mentaux qui peuplent les prisons et les bancs publics par grand froid, et auxquels le chef de l’État a promis des mesures techno-médicamenteuses appropriées à la menace qu’ils représentent.

La lutte antiterroriste, avec ses sœurs cadettes que sont la lutte contre l’immigration clandestine et la lutte contre la drogue, ces luttes n’ont rien à voir avec ce qu’elles prétendent combattre. Ce sont des moyens de gouvernement, des modes de contrôle des populations par l’intimidation et la terreur. Ceux qui tiennent aujourd’hui en mains l’appareil d’État ont conscience de l’impopularité sans précédent des mises à la casse qu’ils appellent des réformes. Ils savent qu’une étincelle peut mettre le feu à toute la plaine. Ils mettent en place un système terroriste pour prévenir et traiter les troubles graves qu’ils prévoient. Les événements de Grèce viennent encore renforcer leurs craintes, dont on peut penser qu’elles sont assez fondées. Car, comme il est écrit à l’article 35 de la constitution de 1793,

« Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l’insurrection est pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. »

Post-scriptum

Ce texte est paru dans Politis le 24 décembre 2008. Nous (lmsi.net) le reproduisons avec l’amicale permission de ses auteurs. Le sous-titre est rajouté par le Collectif Les mots sont importants.

Notes

[1] Sur la base d’un dossier manifestement vide, au demeurant. Sur cette affaire, cf. le site de la LDH de Toulon, et le Témoignage du père de Julien Coupat. Cf. aussi Maître Eolas, Quelques mots sur l’affaire Coupat.

[2] Sabotage qui, quelle que soit l’identité du, de la ou des responsables, est de l’avis général un acte qui ne met en danger aucune vie humaine

http://lmsi.net/spip.php?article839



Samedi 27 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par Daniel Milan le 27/12/2008 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les seuls terrorismes que je connaisse sont ceux commis par nombre d'Etats et en particulier (chez nous) par les milices sionistes, les polices de la pensée avec la complicité de tout l'appareil répressif d'Etat !

Ce sont les terrorismes que nous subissons dans notre quotidien qui se outre par des agressions physiques, mais par des lynchages médiatiques et judiciaires.

Les Etats criminalisent leurs victimesen même temps qu'ils les lynchent !...

2.Posté par ciborg le 27/12/2008 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a une relation inherente et intrinseque entre la situation de crise financiere economique et monetaire actuelle avec le terrorisme . En verité , l'etat a tres peur d'un renversement populaire bien que dans un systeme republicain et democratique les choses se passent autrement . Mais pour revenir a cette histoire de terrorisme , l'etat peut et a les moyens de fabriquer des terroristes qui vont servir sa cause . C'est le cas du 11 septembre par exemple , ce qui a permis de justifier tout au moins aux yeux du peuple americain qu'il etait legitime de bombarder l'Afganistan et l' Irak. !! Il faut que en l'an 2 000 la situation economique aux USA etait dejà desastreuse mais que l'on cachait avec une astucieuse manipulation des statistiques economiques. Maintenant la crise est là , le pouvoir n'a pas solutions , les veritables solutions qu'il faut prendre vont contre les interets des classes qui gouvernent. Alors que faut il faire ??? et bien on fera des attentats sous fausse banniere mais ,qui ne ferons pas de victimes esperons le. Les gens doivent comprendre que pour garder les privileges et autres
avantages les classes au pouvoir sont pres a sacrifier des vies humaines tant que ceux çi ne sont pas leurs proches. C'est criminel , mais c'est çà le pouvoir en regime liberal capitaliste...

3.Posté par Saber le 27/12/2008 17:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un grand journaliste français victime du terrorisme sioniste.

http://www.dailymotion.com/search/islam/video/x7uk8q_journaliste-dnonce-le-lobby-sionist_webcam

4.Posté par riyuma le 30/12/2008 00:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sublime texte, rien a rajouter

5.Posté par Goudurisk le 30/12/2008 03:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selon cette définition du terrorisme : b[« Entreprise individuelle ou collective ayant pour but de troubler gravement l’ordre public par l’intimidation ou la terreur »]b,

Les grands patrons sont des terroristes puisque LES PLANS SOCIAUX de plus en plus nombreux troublent gravement l’ordre public en créant LE DÉSESPOIR ET LA MISÈRE.

Les financiers et banquiers nationaux et internationaux sont des terroristes puisque leurs pratiques immondes, qui laissent DES MILLIONS DE CITOYENS À LA RUE après qu'on eut RAFLÉ LEURS MAISONS ET LEURS BIENS sans vergogne, troublent gravement l’ordre public.

Les multinationales sont terroristes puisque leur GESTION DÉSASTREUSE DE L'ÉCOLOGIE ET DES RESSOURCES pollue et la Terre et les Hommes (ainsi que les autres créatures) et trouble gravement l’ordre public en créant la MALADIE, LA PÉNURIE ET LA MORT.

Les fabriquants et les marchands d'armes sont des terroristes puisque leurs ARMES MEURTRIÈRES ET TOXIQUES sèment LA MORT, LA MISÈRE, LA DÉSOLATION partout dans le monde et donc troublent gravement l’ordre public mondial.

Les fournisseurs d'accès à internet et les compagnies de téléphones sont des terroristes puisque leurs antennes relais et autres matériels WI-FI EMETTENT DES ONDES DANGEREUSES qui pertubent les gens et DONNENT LE CANCER et donc troublent gravement l’ordre public.

Les policiers sont des terroristes puisqu'ils ont, de toute évidence, droit de vie et de mort (surtout de mort), de tabassage, de cuissage et de racket sur LA JEUNESSE DES BANLIEUES, LES ÉTRANGERS EXTRA-EUROPÉENS, LES PRÉVENUb[E]Bs ET LES AUTOMOBILISTES et donc troublent gravement l’ordre public.

Les politiciens sont des terroristes puisqu'ils MENTENT CONSTAMMENT À LEURS ÉLECTEURS, PRENNENT DES DÉCISIONS CONTRE LA VOLONTÉ POPULAIRE ET PILLENT LES CAISSENT DE L'ETAT au profit de leurs familles, de leurs amis et de leurs sous-fifres, et donc ACCROISSENT LA MISÈRE DU PEUPLE QU'ILS FLOUENT CONSTAMMENT. Ce faisant, ils troublent gravement l’ordre public. (Les émeutes, les manifestations et les activités des associations de tous poils sont là pour le prouver.)

Les magistrats sont des terroristes puisque leur CORRUPTION ET LEUR PARTI PRIS POLITIQUE ET COMMUNAUTARISTE troublent gravement l’ordre public dans la mesure où ILS ABUSENT DE LEUR POUVOIR AU DÉTRIMENT DU PEUPLE au nom duquel ils rendent pourtant la justice.

Les associations communautaristes juives sont terroristes car elles troublent gravement l’ordre public en passant leur temps à (1) intimider et terroriser les citoyens EN BAFOUANT LEURS DROITS CONSTITUTIONNELS au moyen du CHANTAGE A LA SOUFFRANCE ET A LA PLEURNICHE INSTITUTIONNALISÉE, et (2) en INFLUENÇANT LES DÉCISIONS D'ETAT ET LA GOUVERNANCE DU PAYS dans le but de satisfaire les intérêts bien compris de la puissance étrangère sioniste.

Les milices armées juives sont terroristes puisqu'ELLES AGRESSENT VIOLEMMENT ET PHYSIQUEMENT, PARFOIS JUSQU'A LA MORT, des citoyens et groupes de citoyens, et ce faisant troublent gravement l’ordre public.

Le FMI, l'ONU, l'OMC, l'OMS, les banques centrales et toutes les autres organisations internationales ainsi que les Etats sont terroristes car ils troublent gravement l’ordre public mondial en créant et en maintenant LA DÉPENDANCE ÉCONOMIQUE, L'EXCLUSION, LA MISÈRE, LA FAMINE, LA MALADIE, LA GUERRE ET LA MORT.

Le monde est rempli de terroristes ayant pignon sur rue.

6.Posté par cossiho le 11/01/2009 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'oublions pas que le hamas est une organisation teroriste n'en déplaise a ceux qui refusent de voir cette réalité en face comme dans certains milieux extrémistes et fanatiques.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires