Politique Nationale/Internationale

Qui est qui ? De Abrams à Zoellick, sachez qui lance ses flèches contre le Venezuela


Il y a tant de déclarations et d'insultes crachées de la bouche des porte-parole du nord qu'il est parfois difficile de distinguer entre ceux qui ont réellement du pouvoir et de l'influence sur la politique envers le Venezuela et ceux qui simplement parlent pour parler. La liste ci-après des personnages les plus visibles de la politique extérieure des USA en direction de l'Amérique latine aujourd'hui ne prétend être ni complète ni définitive mais j'espère qu'elle peut aider à comprendre avec plus de clarté qui est qui.

par Eva Golinger

Traduit par Gérard Jugant et révisé par Fausto Giudice



Eva Golinger
Mercredi 21 Février 2007

ABRAMS Elliot
ABRAMS Elliot
Conseiller Adjoint en matière de Sécurité de l'État du Président George W. Bush. Il est coupable d'avoir participé au scandale de l' « Irangate » avec ses collaborateurs Otto Reich, John Negroponte et Oliver North, sous la présidence de Ronald Reagan. Au cours de son mandat de Secrétaire d'État Adjoint pour les Droits Humains et ensuite comme Secrétaire d'État Adjoint pour les Affaires Interaméricaines, Abrams a été impliqué dans de multiples violations des droits humains au Salvador, au Honduras et au Nicaragua, collaborant avec des groupes violents contre-révolutionnaires dans ces pays. Il a aidé à planifier le coup d'État d'avril 2002 contre le Président Chávez au Venezuela, avec son collègue

Otto Reich.


 


BAILEY Norman A.


Chef de la Mission spéciale de la CIA pour le Venezuela et Cuba, nommé fin novembre 2006. En charge de superviser, accroître et améliorer les opérations de renseignement au Venezuela et à Cuba. Il rend directement compte au Directeur du Renseignement National, Mike McConnel. C'est un expert de la Guerre Froide, des interventions en Amérique latine et surtout de la guerre économique. Il a été membre du Conseil de Sécurité Nationale sous Ronald Reagan. Il n'a pas encore fait de déclaration publique sur le Venezuela.


 


BROWNFIELD William


Ambassadeur des USA au Venezuela depuis le 27 août 2004. On parle de sa nomination comme ambassadeur en Colombie, l'ambassade la plus importante et puissante des USA en Amérique latine. Collaborateur et ami intime de Manuel Rosales (Gouverneur de l'État de Zulia et candidat de l'opposition vénézulienne à la dernière élection présidentielle, NdT) et promoteur du mouvement séparatiste de l'État de Zulia. Durant son séjour au Venezuela, il est parvenu à pénétrer en profondeur la société civile, à augmenter le financement de l'USAID et de la NED (National Endowment for Democracy) à des groupes et projets vénézuéliens et est intervenu plusieurs fois dans la politique interne du pays.


 


 


BURNS Nicholas


Sous-secrétaire d'État pour les Affaires Politiques depuis mars 2005. Auparavant il servait comme ambassadeur auprès de l'OTAN et a plus de 20 ans de service à l’étranger. C'est un expert de la Russie et de l'ancienne Union Soviétique et il a fait partie du Conseil de Sécurité Nationale de la Maison Blanche de 1990 à 1995. Actuellement, il supervise toute la politique extérieure des USA dans le monde, rend directement compte à la secrétaire d'État Condolezza Rice. Déclaration notable : « Nous n'avons pas précisément de relations avec Hugo Chávez  parce qu'il a décidé de ne pas en avoir. Il cherche à créer un mouvement contre les USA...L'agenda avec le Brésil, l'Argentine et le Pérou est positif. Mais l'agenda avec Chávez  ne l'est pas. C'est son choix et il est libre de prendre ses décisions, mais nous n'avons pas à le suivre » (12 février 2007).


 


BURTON Dan


Congressiste républicain pour l'État de l'Indiana depuis l'année 1983 (douze mandats). Membre du Comité de Politique Extérieure de la Chambre des Représentants. Coauteur de la Loi « Helms-Burton » qui en 1996 a intensifié le blocus contre Cuba. Il a visité plusieurs fois le Venezuela et a rencontré le Président Chávez  en plusieurs circonstances.


 


 


 


 


 


BUSH George W.


Président des USA depuis 2001 et jusqu 'en 2009. Républicain de l'État du Texas, fils de George H.W. Bush et ex-gouverneur du Texas. Responsable de la guerre en Irak et en Afghanistan avec l'envie d'envahir l'Iran. Déclaration notable : « Je suis préoccupé par la diminution des institutions démocratiques au Venezuela «  (31 janvier 2007).


 


 


 


 


BUSH George H.W.


Ex-président des USA de 1989 à 1993; vice-président avec le président Ronald Reagan de 1981 à 1989; a été directeur de la CIA de 1976 à 1977. Il est très ami de l'homme d'affaires Gustavo Cisneros et vient souvent se promener au Venezuela dans la famille Cisneros. Il a beaucoup d'influence sur la politique extérieure du gouvernement de son fils. Il ne s'est pas encore exprimé publiquement sur le Venezuela, mais par sa proximité avec la famille Cisneros, son expérience des opérations de renseignement et ses intérêts dans les affaires pétrolières, il est évident que son influence sur l'actuel président des USA n'est pas sans rapport avec les stratégies de Washington vis-à-vis du Venezuela.


 


 


DIAZ-BALART Lincoln


Congressiste républicain de l'État de Floride depuis l'année 1992. Né à Cuba et membre de la communauté cubano-américaine de Miami. Anticastriste fanatique. Il a appelé publiquement à l'assassinat du Président Fidel Castro et à l'invasion militaire de l'île de Cuba. Il a aidé Orlando Bosch (terroriste cubain et coauteur de l'explosion de l'avion de ligne cubain en octobre 1976 avec Luis Posada Carriles) à obtenir sa liberté et résidence aux USA. Il est actuellement très actif pour la cause des auto-exilés vénézuéliens à Miami.


 


 


DUDDY Patrick


Nouvel ambassadeur des USA au Venezuela. Il a obtenu son master en Stratégie de Sécurité Nationale de l'Université de Guerre des USA et est actuellement sous-secrétaire d'État adjoint pour les affaires du Cône Sud, du Brésil et des Caraïbes, depuis août 2005. Il a joué un rôle important dans les élections en Haïti de 2005 provoquées par Washington à la suite du coup d'État contre le président Jean-Bertrand Aristide. Duddy a travaillé dans différentes ambassades et entités des USA dans toute l'Amérique latine, ce qui lui a donné une bonne expérience dans la région et une connaissance intime du fonctionnement des différents gouvernements de l'hémisphère et des relations entre eux. Il n'a pas encore fait de déclaration sur le Venezuela mais il faut attendre.


 


 


EAGLEBURGER Lawrence


Il fut secrétaire d'État du président George H.W. Bush. Il est actuellement membre du Groupe d'Études sur l'Irak, nommé  par le président George W. Bush. Il a récemment déclaré sur Fox News que « Washington devait faire son possible pour rendre difficile la situation économique au Venezuela » (27 janvier 2007).


 


 


 


LANTOS Tom


Congressiste démocrate de l'État de Californie depuis1981 (13 mandats). Actuel Chef du Comité de Politique Extérieure de la Chambre des Représentants du Congrès US.


En dépit de sa politique progressiste en matière d'environnement et de conservation écologique, il a joué un rôle très sensible à l'égard du Venezuela et du Président Chávez. C'est un sioniste pro-guerre en Irak.


 


 


 


 


MACK Connie



Congressiste républicain de l'État de Floride depuis 2004. Membre du Comité de Politique Extérieure de la Chambre des Représentants du Congrès US. Pro-guerre en Irak et très anti-Chávez . Il a critiqué Joseph Kennedy de l'ONG Citizen Energy pour sa relation avec CITGO (filiale pour les USA de Petroleos de Venezuela, NdT) afin de fournir du fioul de chauffage à un prix réduit à des communauté pauvres aux USA. Déclaration notable : « Hugo Chávez  est un communiste auto-déclaré qui dirige d'un poing de fer de dictateur...Hugo Chávez  est en train de détruire l'espérance et les chances du Venezuela. Il a mis fin aux libertés de base y compris la liberté d'être en désaccord avec sa politique, la liberté d'expression et la liberté de la presse » (13 février 2007).


 


 


MARTINEZ Mel


Sénateur républicain de l'État de Floride depuis 2004. Auparavant il a été, de 2001 à 2003, Secrétaire au Logement et au Développement Urbain du président George W. Bush. Né à Cuba, il est le premier cubano-américain élu au Sénat. Il appuie la politique agressive contre Cuba et le Venezuela. Il est pro-guerre en Irak.


 


 


 


 


NEGROPONTE John


Depuis janvier 2007 sous-secrétaire d'État (n°2 du Département d'État). Il était de 2005 à 2007 Directeur du Renseignement National, en charge de restructurer toute la communauté du renseignement US. Il a été ambassadeur en Irak de 2004 à 2005 et de 2001 à 2004 ambassadeur auprès des Nations Unies. Il est un des auteurs principaux de la Guerre en Irak. Expert de la guerre sale, Negroponte a été ambassadeur au Honduras durant les conflits de basse intensité menés par Washington en Amérique centrale dans les années 1980. Il a été impliqué dans le scandale de l'Irangate pour réaliser des actions criminelles. Déclaration notable : « Hugo Chávez  n'est pas une force constructive pour la démocratie...Son comportement menace la démocratie dans la région » (30 janvier 2007).


 


 


 


 


PELOSI Nancy


Congressiste démocrate de l'État de Californie depuis 1987. Première femme présidente de la Chambre des Représentants du Congrès US et la femme la plus puissante politiquement du pays. Déclaration notable : « Hugo Chávez  croit être un Simon Bolivar moderne, mais il n'est rien d'autre qu'un dictateur ordinaire » (21 septembre 2006).


 


 


 


 


RICE Condolezza


Secrétaire d'État du Président George W. Bush depuis janvier 2005. Elle fut auparavant Conseillère pour la Sécurité Nationale du Président Bush de 2001 à 2005. C'est la première femme afro-américaine à occuper des charges aussi importantes aux USA. Amie de confiance de George W. Bush depuis sa jeunesse. Experte de la Russie et de l'ancienne Union Soviétique. Déclaration notable : « Chávez  est une force négative dans la région » (répétée plusieurs fois depuis 2005).


 


 


ROS-LEHTINEN Ileana


Congressiste républicaine de l'État de Floride depuis 1989. Elle est née à Cuba et est leader de la communauté cubano-américaine à Miami. Anticastriste fanatique elle s'est prononcée publiquement pour l'appui à l'assassinat du Président Fidel Castro. Elle est membre de l'église de Scientologie, culte créé par l'écrivain de bestsellers de science-fiction Ronald Hubbard. Sa campagne électorale a été financée par le groupe terroriste la Fondation Nationale Cubano-Américaine (FNCA), une organisation qui reçoit des millions de dollars du Département d'État pour financer ses projets de déstabilisation de Cuba et de renversement (ou assassinat) de Fidel Castro. Déclaration notable : « La portée et la menace de l'Iran n'est pas limitée au Moyen-Orient... Il y a une augmentation de la coopération entre l'Iran et le Venezuela...Les leaders iraniens ont offert d'aider le dictateur Chávez  pour construire un programme nucléaire... » (11 janvier 2007).


 


 


SHANNON Thomas


Secrétaire d'État adjoint pour les affaires de l'hémisphère occidental depuis octobre 2005. A remplacé Roger Noriega qui menait une politique très agressive et hostile envers le Venezuela. Shannon a essayé d'imposer plus de diplomatie dans les relations entre les deux pays, mais a maintenu la même position conflictuelle à l'égard du Venezuela. Il a été ministre conseiller à l'ambassade US au Venezuela de 1996 à 1999. Déclaration notable : « Les relations entre le Venezuela et les USA sont exécrables » (9 février 2007).


 


 


SHAPIRO Charles


Ambassadeur des USA au Venezuela du 25 février 2002 au 27 août 2004. Actuel sous-secrétaire d'État adjoint pour les affaires de l'hémisphère occidental (sous Thomas Shannon). Il était ambassadeur au Venezuela lors du coup d'État d'avril 2002, lors du sabotage économique de décembre 2002 à février 2003 et lors de la campagne du référendum révocatoire. Ami intime et collaborateur des leaders de l'opposition du pays. Il n'a pas encore fait de déclaration publique dans sa nouvelle fonction mais a de l’influence sur la politique actuelle de Washington envers le Venezuela.


 


WOLFOWITZ Paul


Président de la Banque Mondiale depuis janvier 2005. Architecte de la « Doctrine Bush » et de la politique extérieure du Président George W. Bush qui a justifié la guerre en Irak. Il est le centre du cercle des « faucons de Guerre » de Washington et a été sous-secrétaire à la Défense sous Donald Rumsfeld. Ensemble, Rumsfeld et Wolfowitz ont commencé la quatrième guerre mondiale, établissant la doctrine de la guerre préventive. Il contrôle la politique de la Banque Mondiale en Amérique latine et fait pression sur les pays de la région pour qu'ils adoptent des positions critiques vis-à-vis du Venezuela.



 


Paul Wolfowitz surpris à la sortie de la mosquée d'Edirne en Turquie, fin janvier 2007  


 


ZOELLICK Robert


Il a été sous-secrétaire d'État sous Condoleezza Rice de 2005 à 2006. Il était le Représentant au Commerce Libre des USA de 2001 à 2005. Il est actuellement Directeur-Gérant de la banque d'investissement Goldman Sachs et Chef du Département des Conseillers Internationaux de l'entreprise. Il est membre du Conseil des Relations Extérieures et de la Commission Trilatérale, entités qui influent fortement sur la politique extérieure de Washington.





Original : http://aporrea.org/tiburon/a30768.html

Eva Golinger est une avocate vénézuélienne et usaméricaine, spécialiste de l'interventionnisme des USA contre le gouvernement d'Hugo Chávez . Elle l'auteur du livre « Code Chávez , CIA contre Venezuela ».


Traduit de l’anglais par Gérard Jugant et révisé par Fausto Giudice, membres de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est en Copyleft pour tout usage non commercial ; elle est libre de reproduction, à condition d’en respecter l’intégrité et d’en mentionner sources et auteurs.
URL de cet article :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=2072&lg=fr



Mercredi 21 Février 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires