Politique Nationale/Internationale

Qui est « irresponsable » Monsieur le Président ?


A Ramallah, le 5 janvier 2009, au cours d’une conférence de presse à la Moqata en présence de Mahmoud Abbas, Président de l’Autorité palestinienne, Nicolas Sarkozy a déclaré avec une lourde insistance que : « le Hamas portait une lourde responsabilité dans la situation actuelle » et qu’il avait fait preuve « d’une irresponsabilité (...) impardonnable ».

Jean-Claude Lefort


Vendredi 9 Janvier 2009

Jean-Claude Lefort, ancien député communiste du Val-de-Marne
Jean-Claude Lefort, ancien député communiste du Val-de-Marne

On peut parfaitement ne pas partager les options politiques du Hamas (avec qui il faudra bien parler toutefois un jour) sans pour autant oublier les réalités au point de les mépriser, ni tirer un trait sur l’enchaînement des faits depuis le début de la trêve entre Israël et le Hamas conclue sous l’égide de l’Egypte. On peut être hostile aux options de ce mouvement (avec qui il faut parler) sans pour autant faire preuve de cécité ou bien encore d’amnésie. Ces dernières sont particulièrement graves car elles sont destinées volontairement à déplacer le centre des responsabilités du drame que vit aujourd’hui la population gazaoui mais aussi les populations atteintes par les tirs de roquettes.

Il convient donc d’en revenir aux faits.

Le 17 juin 2008, une trêve de 6 mois était conclue entre le Hamas et Israël. Cette trêve avait un double objectif affiché : arrêter toutes les violences et permettre la levée du blocus insupportable qui transformait la bande de Gaza en prison à ciel ouvert mais aussi en mouroir pour sa population privée de tout.

Dès le lendemain de la trêve annoncée, Bernard Kouchner, le ministre français des Affaires étrangères, s’en félicitait en déclarant que : « Cet accord devra se traduire sur le terrain. Il devra conduire à la cessation complète des violences et permettre l’amélioration de la situation humanitaire à Gaza par la réouverture dans les meilleurs délais des points de passage. »

Les choses étaient donc claires et certifiées exactes par le ministre français.

Ce ne fut pas le cas du côté israélien, et cela aurait déjà du déjà alerter à tout le moins. Un responsable israélien déclarait en effet, le jour même de l’entrée en vigueur de la trêve, que : « Les services secrets de [mon] pays doutent de la pérennité de la trêve et jugent inévitable le lancement d’une opération militaire terrestre de grande ampleur dans la bande de Gaza. » (Agence Reuters).

Cette trêve, dans sa dimension militaire, était globalement respectée, ainsi qu’en témoignaient les observateurs présents alors sur place.

L’agence « Associated Presse », revenant sur l’enchaînement des faits précisait dans une dépêche publiés le 19 décembre dernier, que : « La trêve conclue le 19 juin 2008 était relativement respectée. Mais le calme précaire a été rompu par une incursion le 4 novembre dans la bande de Gaza de l’armée israélienne, qui a déclaré avoir détruit un tunnel devant être utilisé pour enlever des soldats israéliens. »

Et s’agissant de la levée du blocus, partie intégrante de l’accord de trêve, la même agence « Associated Presse » poursuivait : « Avant même que la trêve ne s’effondre, Israël n’autorisait pas la libre circulation des biens à l’entrée ou au sortir de la Bande de Gaza. »

Les premiers à avoir rompu la trêve ce sont donc les autorités israéliennes lesquelles, par ailleurs, n’ont pas respecté le second volet majeur de cette trêve : la levée du blocus de Gaza. L’embargo n’étant pas non plus levé par l’Union européenne et des USA.

Les incursions israéliennes meurtrières sur Gaza jointes au maintien du blocus aboutissaient délibérément à ce que toutes les conditions étaient donc délibérément réunies pour provoquer la situation actuelle. Ceci d’autant plus que les élections législatives israéliennes approchaient qui voyaient Livni et Barak au plus bas dans les sondages à l’inverse de Benjamin Netanyahu qui promettait une politique de reprise de violences. Aujourd’hui il est vrai que cette tendance s’est inversée. Mais à quel prix.

Sans faire preuve d’aucun angélisme il est donc nécessaire en effet de poser la question : qui est irresponsable ? Sont clairement irresponsables ceux qui ont brisé la trêve le 4 novembre, c’est-à-dire les autorités israéliennes actuelles ! Et avec elles tous ceux qui n’ont rien dit ou fait contre. C’est le cas de la France et plus généralement de l’Union européenne et des USA.

Sont irresponsables ceux qui n’ont pas permis la levée du blocus. Ce sont encore les mêmes ! Et ils n’ont aucune « excuse ». Car dès le mois d’août 2008, le Rapporteur spécial de l’ONU sur la situation des droits de l’homme dans les Territoires palestiniens, Richard Falk, posait une note substantielle sur la table de la Commission concernée des Nations unies. En autres choses, Richard Falk stigmatisait la situation à Gaza décrite comme une « punition collective » absolument contraire à la Quatrième Convention de Genève. Ils savaient tous.

Irresponsables, ils se sont tus et n’ont pas levé l’embargo/blocus.

Et aujourd’hui après avoir couvert l’offensive aérienne israélienne ils peuvent bien demander, demander seulement et non pas imposer, un cessez-le-feu tant est grande la mobilisation populaire. Ils ne sont pas crédibles, et efficaces encore moins, puisque s’ils disposent de moyens pour se faire entendre ceux-ci ne sont absolument pas utilisés.

En particulier l’Union européenne dispose de cette possibilité conforme au droit : la suspension de l’accord d’association dont l’activation est de son seul ressort. Au contraire de cela, l’Europe vient, en fin de présidence française, de « rehausser » ses relations avec Israël. En vérité les premiers irresponsables ce sont eux, clairement eux.

Ils sont d’autant plus irresponsables qu’ils savaient et qu’ils n’ont rien fait.

Ils sont irresponsables - et c’est un cas unique dans les annales onusiennes -, car Israël agit en toute impunité malgré ses violations systématiques du droit international. Ajoutons que depuis plus de 40 Israël trouve toujours des « raisons » pour ne pas négocier. Dans le cas actuel, c’est clair.

Mais on pourrait poser un autre problème : si les tirs de Qassam avaient atteintes les colonies israéliennes situées cette fois en territoire palestinien, qu’aurait dit Israël ? Légitime défense des Palestiniens ? On imagine mal ce scénario. Les autorités israéliennes auraient trouvé un autre argument, toujours en leur faveur, pour frapper avec l’appui des puissances occidentales.

En ne disant pas la vérité sur l’origine de la situation ils en compliquent le règlement. De même que personne ne trouve à redire quand Israël, par la voie de Tzipi Livni, déclare « ne pas être intéressé par un cessez-le-feu. » Pas intéressé... alors que le Hamas propose une trêve durable subordonnée à la levée intégrale du blocus de Gaza. On pourrait mettre un terme à cette guerre mais Israël n’y est « pas intéressé »... Et Nicolas Sarkozy invite ce pays à « prendre le risque de la paix ». Le risque de la paix... La paix devenue un risque...

Ils sont bien irresponsables.

Et ils le sont aussi car ils peuvent bien parler aujourd’hui du nécessaire dialogue inter-palestinien, ils ont tout fait pour le casser après l’accord de La Mecque puisque pour eux le Hamas est un mouvement « terroriste » avec qui ils ne sauraient parler et Gaza « une entité ennemi » qu’il fallait à tout prix écraser.

Ils sont irresponsables car les négociations engagées après Annapolis n’ont pas permis de progresser d’un centimètre dans le règlement politique du problème. Ils avaient promis un Etat palestinien fin 2005. Rien ne s’est passé. Ils avaient promis un Etat palestinien fin 2008. Et c’est la guerre qu’ils ont provoquée laquelle ruine durablement toute possibilité de dialogue et d’un accord de paix. Tout le monde sait cela. Eux les premiers.

Ils sont complices et responsables de cette politique qui ne mène à rien d’autre qu’a plus de guerre, de souffrances et de haines. Et ce n’est pas le voyage du Président Sarkozy dans la région, aboutissant à ce qu’il demande à l’ONU de ne se presser pour adopter une résolution qui infirmera ce propos. Il faut une résolution contraignante pour mettre un terme aux massacres commis à Gaza qui sont autant de crimes de guerre, selon le droit international.

Ils sont bien irresponsables au sens exact du terme.

Dans ces conditions, rétablir la vérité des faits est une condition à remplir pour que l’émotion prenne toute son ampleur et débouche sur des actes responsables. Cela fait très longtemps que nous n’avions pas connu pareille mobilisation sur le conflit du Proche-Orient. Il faut l’amplifier. Cela suppose d’éclaircir ces réalités qui contredisent la version officielle qui nous est servie, selon laquelle « le Hamas a rompu la trêve, il est donc normal qu’Israël réagisse ».

Cela concerne la situation immédiate à Gaza et l’incendie qu’il faut éteindre par un cessez-le-feu imposé. Mais cela va plus loin : si les peuples s’en mêlent les irresponsables qui nous gouvernent devront entendre raison sur le conflit de fond qui dure depuis plus de 40 ans, pour qu’il soit mis fin à l’occupation cause première de tout.

Israël occupe aujourd’hui près de 90% de la Palestine historique. Il faut que ce pays « admette » que cette politique est absolument sans issue autre que meurtrière. Il faut que ce pays admette, une bonne fois pour toute, que son existence et sa sécurité passent par l’existence d’un Etat palestinien.

Il faut donc appliquer le droit international. Il faut l’imposer. C’est conforme à la Charte des Nations unies qui leur échappe des mains. Aux peuples du monde de la reprendre en main et de la brandir puisqu’elle est écrite au nom de nous. « Nous peuples des Nations unies » !

* Jean-Claude Lefort est ancien député communiste du Val-de-Marne

9 janvier 2009 - Communiqué par l’auteur

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5754 http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5754



Vendredi 9 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par Aigle le 09/01/2009 15:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA RESPONSABILITE DES SARKOUHNER EST PIRE QUE CELLE DE LEUR PARRAIN SIONIQSTONAZI : ....ETRE DIRIGEANT D'UN PAYS SOUVERAIN QUI A DONNE AL'HISTOIRE DES HOMMES D'ETAT D'EXCEPTION ET OSER SOUS TRAITER POUR LE COMPTE D'UN RAMASSIS DE ..... CRIMINELS SIONISTONAZIS ET CE JUSQU'A LA DERNIERE MINUTE ( cf ; leur tentative de torpiller le projet de resolution des pays arabes soumis au Conseil de securité du Machin , en utilisant la merde ambulante MOUBARAK .....MANIERE DE DONNER TEMPS A CES CRIMINELS POUR FAIRE LE PLUS DE MORTS CIVILS AVANT D'ETRE OBLIGER DE RECONNAITRE QUE LES HOMMES LIBRES LES ONT RACLES ) ........La france sous peu aura le meme statut que la ci jordanie

2.Posté par Daniel le 09/01/2009 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les deux Sarkozy et Kouchner sont responsables des crimes contre Gaza et sont AUSSI responsables de ce mensonge" C'est Hamas qui a rompu la trêve".
C'est tout à fait clair et correct les propos de "Jean-Claude Lefort ". Sarkozy mène une politique ALEATOIRE qui va mener la France vers le Désastre si ce n'est pas encore fait!
Ses propos sont souvent mensongères et détournent les ignorants et ceux qui n'ont pas le temps de fouiller .... de la réalité!
Il faut vraiment inviter cette personne dans tous les médias pour qu'il dise ce qu'il a dit dans cet article. Bien que ce qu'il a dit est assez connu, je pense que c'est le cas pour la plupart des visiteurs de ce site, mais pas pour la majorité de la population française qui fait confiance à Son président! Je me demande aussi ou est l'avis des autres partis politiques, cette Ségolène ou autres...J'ai me suis demandé aussi pourquoi aucun de ces gens n'a dénoncé ce mensonge! Sont-ils aussi nuls en Politique? La France est en crise, il n' y a pas des bons dirigeants pour ce pays! C'est dommage!

3.Posté par houri le 09/01/2009 21:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ni ump , ni socialiste, y a que les communistes et LCR QUI OSEnt encore parler
LES AUTRES( les soit disant penseurs , intello, écrivains , historiens )TOUS DES POULES MOUILLEES et encore le mot est faible , ils ont peur de perdre leur place, ou un contrat ou autre
ils ont signés un pacte avec le grand satan Israel et ses acolites.

4.Posté par samir le 10/01/2009 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je réagis par rapport à l'appel à la violence du deuxième commentaire de cet article.
je pose la question suivante à tout le monde
comment pourra t'ont si distinguer des criminels et des assoifés de sang si nous devenons comme eux?. c'est à dire violents.
les palestiniens ont vécu dans la violence des nazions sionistes depuis plus de 50 ans et ce qu'ils attendent de nous ce n'est pas la reproduction du cycle de cette violence mais juste que nous leur rendons justice en témoignant et en rétablissant la vérité dans nos opinions publics.
Les manifs pacifistes sont importantes et elles sont un excellents moyens de faire revenir nos dirigeants vers la voie de la vérité.
en démocratie, ils sont au pouvoir parce qu'ils ont été choisies par le peuple, et quant le peuple descendra en masse dans la rue il y aura asse de voix pour qu'ils entendent notre désaccorde.
CE SAMEDI EN FRANCE TOUS DANS LA RUE
VIVE LA DÉMOCRATIE

5.Posté par IssaKorombe le 10/01/2009 03:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le peuple comme tu le dit, qui passe son temps devant la télé à regardé ses tele realité à la con et qui fait la chaine durant des heures pour acheter un I-Phone! ce peuple là est endormi mon chèr et cela fait partie du programme des sionistes , rendre bete le population occidentales pour mieux les dominer

6.Posté par messager le 10/01/2009 05:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et si!! oui SI avec tout ses appels a la violences, de vengeance, remplis de haine, de mensonges, propagande haineuses nous menaient tout droit a une guerre nucleaire..!
Ce message s adresse a tous , chretien, musulman, juif etc...
Savez vous qu il y a un risque de confilts nucleaire important, a cause de cette escalade verbale
qui va tourner en affrontement physique entre vous..
Si cela est!! ca ne sera pas des hommes politiques de quel que bord que se soit, qui declancheront cette guerre.mais vos post ou commentaires..
Vous aurez peut commis l ignominie aux yeux de DIEU , dieu UNIQUE..
Alors reprenez , Homme de toute confessions ou religions, la paroles de Dieu...et ne commetez pas l irreparable et l innomable à ses yeux!!
Merci

7.Posté par Sofiane le 10/01/2009 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@messager
Ne vous alarmez pas au sujet des commentaires: les guerres, toutes les guerres, les famines et les maladies, n' ont été et ne seront jamais le fait des peuples. Les fauteurs de guerres, les vrais responsables sont des groupes d' intérêts privés, très privés, des puissances d' argent qui agissent en coulisses et en silence. Les chefs d' Etats et de gouvernements sont issus de la haute finance internationale ou leurs obligés.
Préoccupez vous plutôt d' essayer de connaitre un peu mieux ces forces du Mal et de l' ombre et, d' écouter ce qu' ILS disent car, ce sont eux qui décident .
Citation de Valéry :
" Les guerres sont faîtes par des gens qui ne se connaissent pas et qui s' entretuent pour des gens qui se connaissent mais qui ne se tuent pas " .

@IssaKorombe
Votre commentaire est on ne peut plus pertinent. Frapper les intérêts des arrogants et des malfaisants là où çà fait mal : l' économique. La faille de l' armure de ces prédateurs nés est ultra vulnérable : le pétrole et le gaz. N' oublions pas que 70% (!) des réserves mondiales de ces deux valeurs stratégiques se trouvent sous les pieds des Musulmans. A eux d' en faire bon usage de ce cadeau du Ciel et de défendre leurs légitimes intérêts face à ces ennemis mortels.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires