Propagande médiatique, politique, idéologique

Qui est Geert Wilders ?



Dimanche 13 Avril 2008

Qui est Geert Wilders ?
Geert Wilders voit le jour le 06 septembre 1963 à Venlo (Pays-Bas), où son père dirige l’entreprise de photocopieurs Océ. Après ses études secondaires, il passe plusieurs mois dans un moshav, un village agricole israélien, il en reste très proche d’Israël «la seule démocratie au Moyen-Orient», répète-t-il ce qui est pour lui « un antidote qui le prémunit contre l'extrême droite européenne." Il suit ensuite des études de Droit à l’Open University d’Amsterdam puis travaille quelques années dans une compagnie d’assurance santé.

En 1990, Geert Wilders devient assistant parlementaire de Frederik Bolkestein, dit Frits Bolkestein, commissaire européen et député du Volkspartij voor Vrijheid en Democratie (Parti Populaire pour la Liberté et la Démocratie, VVD en néerlandais, un parti libéral fondé en 1948). Avec lui, il voyage beaucoup aux États-Unis, en France, en Israël, en Iran et en Irak.

En 1997, Geert Wilders est élu sur une liste VVD au conseil municipal d’Utrecht, quatrième plus grande ville des Pays-Bas. L’année suivante, il est élu député du VVD au Parlement national néerlandais (Tweede Kamer). Dès 1999, il dénonce le multiculturalisme et dépose des motions anti-Islam au Parlement, s’inspirant notamment des positions ouvertement de Frits Bolkestein et surtout de Wilhelmus Simon Petrus Fortuijn, dit Pim Fortuyn, le député homosexuel leader du mouvement anti-immigration qui sera assassiné en 2002.

En septembre 2004, Geert Wilders quitte le VVD à la suite de désaccords politiques, entre autres sur l’adhésion de la Turquie à l’Union Européenne. Il crée son propre parti, le Groep Wilders, qu’il rebaptise Partij voor de Vrijheid (PVV, Parti de la Liberté) en février 2006. En novembre 2004, à la suite de l’assassinat par un islamiste radical du réalisateur néerlandais ite Théo Van Gogh — auteur de documentaires consacrés à Pim Fortuyn et à la situation de la femme dans l’Islam (Soumission) — il s’en prend violemment à la communauté musulmane, ce qui lui vaut des menaces de mort. Il bénéficie depuis cette date d’une protection policière assurée par l’Etat néerlandais. Le PVV fait campagne aux législatives de 2006 sur les thèmes de prédilection de Pim Fortuyn. Coutumier des provocations contre l’Islam, le politicien soutient activement le journal danois Jyllands Posten, dont la publication de caricatures de Mahomet provoque une vague de protestations dans le monde arabo-musulman. À l’instar de l’hebdomadaire français Charlie-Hebdo, il prend l’initiative de reproduire ces caricatures très controversées, justifiant sa décision par "le droit à la liberté d’expression". Son "Parti de la Liberté" obtient 5,9% des suffrages aux élections législatives, soit 9 sièges sur 150 à la Seconde chambre du Parlement néerlandais, constituant ainsi la cinquième force politique des pays-Bas.

Comme de nombreux autres islamophobes tels Oriana Fallaci, Ayaan Hirsi Ali ou Robert Redeker, Geert Wilders ne cesse depuis d’amalgamer Islam, Intégrisme et Terrorisme et de défendre les "valeurs occidentales" dans ses diatribes. Militant sioniste, lié semble-t-il aux services secrets israéliens, Geert Wilders se rend souvent à Jérusalem où il a, selon ses dires, rencontré à plusieurs reprises Ariel Sharon et Ehud Olmert. Il soumet régulièrement au Parlement néerlandais des propositions de lois inspirées par ce qui se pratique en Israël, comme entre autres un projet sur le durcissement de la détention administrative des "étrangers" ou un autre sur l’obligation d’indiquer sa religion sur les documents d’identité. Il s’oppose au port du voile et à la construction de mosquées. À titre d’élu, il exige l’interdiction du Coran aux Pays-Bas, estimant que le livre saint n’est compatible ni avec la Démocratie ni avec le droit néerlandais. Selon lui, le Coran est un "livre fasciste" qui "incite à la haine et à l’assassinat" et doit donc être interdit au même titre que le Mein Kampf d’Adolf Hitler. Il souhaite également que le texte de la Convention européenne des Droits de l’Homme soit modifié afin de mieux protéger les citoyens européens de "l’extrémisme islamique" et réclame que les musulmans désirant s’installer aux Pays-Bas renient officiellement leur religion. Ses opposants soulignent que si Wilders avait dit sur les juifs et l’Ancien testament que ce qu’il a dit sur les musulmans et le Coran, il aurait été depuis longtemps accusé d’antisémitisme et déchu de ses mandats politiques pour haine raciale.

Le 28 mars 2008, après plusieurs tentatives ratées (dont notamment l’impossibilité de trouver un distributeur et le blocage de son site web par l’hébergeur américain Network Solutions), faisant fi des menaces des intégristes, de l’indignation des pays arabo-musulmans et des appels à la raison du gouvernement néerlandais qui craint un boycott et une nouvelle crise internationale, Geert Wilders diffuse sur internet un film documentaire vidéo de 17 minutes intitulé Fitna (terme arabe signifiant "division", "discorde", "guerre" dans l’Islam). Fitna, mis en ligne sur le site web de son parti et sur Youtube, est un film de propagande parsemé d’images d’attentats islamistes (New York septembre 2001, Madrid mars 2004), de graphiques évoquant la croissance de la population musulmane en Europe et, bien entendu, de la fameuse caricature de Mahomet montrant celui-ci coiffé d’un turban en forme de bombe, avec un "tic-tac" en fond sonore suivi d’une explosion et d’un écran noir. Des images de lapidations, de mutilations génitales féminines, de pendaisons d’homosexuels, de femmes portant la Burqa, etc, sont diffusées sur fond de sourates du Coran, entrecoupées de slogans haineux et de commentaires tels que "L’Europe du futur ?". Des personnalités faisant l’objet d’une fatwa y sont listés, dont Geert Wilders, et une petite fille y explique même que Dieu dit dans le Coran que les juifs sont des singes et des porcs. Le film se termine sur un appel à "déchirer les versets malveillants du Coran". "Stoppons l’islamisation, défendez votre liberté", conclut Geert Wilders.

http://www.voxnr.com/cc/etranger/EkpZAZukFFEATnqWvb.shtml http://www.voxnr.com/cc/etranger/EkpZAZukFFEATnqWvb.shtml



Lundi 14 Avril 2008


Commentaires

1.Posté par redk le 13/04/2008 12:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui est Geert Wilders ?,... un porc venant de la fermme de sion, élevé au grains sionistes!! (même pas cacher), car le cochon est aussi impure a la conssomation selon la religion judaÏque.

2.Posté par Alfeanor le 13/04/2008 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense pas qu'il faille aller loin pour trouver qui lui fourni une partie de ses fonds de campagne.
Encore un autre politicien qui tire parti du mécontentement des gens qui se transforme en racisme anti - maghrébins.
Un démagogue de plus qui exploite et attise le feu de la haine entre des peuples qui sont tous frères.

3.Posté par lili le 13/04/2008 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l`excès de religion rend fou ,ce type ignorant qui fait l`amalgame de tout avec tout en est la preuve!!!! le radicalisme de l`islam d`aujourd`hui en est une autre!!! ça ne sert à rien de nier l`évidence,la folie est génerale et dangeureuse .immunisez-vous! ça craint!!

4.Posté par davidel le 13/04/2008 16:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


cette vidéo resume bien ce texte :
http://fr.youtube.com

5.Posté par boualem le 13/04/2008 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

s'il foutait le camps des pays arabes ou ils sont en train de faire du génocide a feux doux ils n'y aurait pas de ce qu'il appelle des terroristes on ne peut pas leur tendre l'autre joue les peuples ont droit de se défendre par n'importe quelle moyen

6.Posté par Anome le 13/04/2008 22:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai lu dans un article récent une vérité que personne ne semblait avoir comprise avant ces derniers mois : la haine pour l'Islam et les musulmans n'est pas motivée par des considérations religieuses mais simplement économiques.

L'Islam rejette l'usure, donc l'intégration au système de racket des banquiers de l'Ouest, voilà pourquoi on tente de le détruire, essentiellement de l'intérieur et pour en faire une religion à géométrie variable "qui s'adapte au monde", c'est à dire aux voeux des banquiers.

Hélas, les musulmans manquent de perspicacité... Et c'est le moins qu'on puisse dire, parce que les perspectives, correctement interprétées, leur sont indiscutablement favorables... A eux et aussi aux principes, sur lesquels ils ont su ne pas transiger, de leur foi.

Ces derniers temps l'actualité leur a donné l'occasion de montrer que leur système de valeurs était plus juste mais ils ne l'ont pas exploitée à fond... Il fallait se gausser ouvertement, railler sans arrêt les idiots mégalomanes qui ont cru construire une "économie pour le monde entier" et faire des sous avec rien en n'étant que fournisseur de papier imprimé. Voilà que le système de l'usure, interdit dans tous les monothéismes mais réellement respecté par les musulmans seuls, provoque une catastrophe sociale sans précédent si ce n'est la Grande Depression des années 29-32. Il aurait fallu retourner le couteau dans la plaie et insister lourdement pour que les populations qui vont payer les pots cassés de cette crise se rendent compte que finalement ce n'est pas une si mauvaise chose que cela d'avoir un système économique "archaïque" et "fermé aux réalités économiques du monde moderne".

Car n'y avait-t-il pas là de quoi se tordre de rire ? Des banquiers occidentaux qui s'échangent des fortunes faites de dettes qu'ils ont les uns pour les autres, se réunissent pour conspirer une fois l'an en traçant les plans du monde futur alors qu'une catastrophe se prépare ...

Et l'enlisement dans les sables mouvants irako-afghans où on chipote aujourd'hui pour savoir si on enverra 1000 hommes ou seulement 700 ... Franchement, il n'y a pas là de quoi se rouler par terre ? Voilà les tenants d'un système basé sur des principes archaïques et mâtinés de valeurs religieuses qui triomphe par sa stabilité d'un autre où tout est permis.

Ne pouvait-on railler à longueur d'analyse ce système occidental basé sur du vent et s'en moquer jusqu'à l'écœurement afin que chacun ici comprenne qu'il n'y a pas d'espoir à mettre dans la stabilité de cette ruine branlante mais qu'au contraire une révolution rapide et précoce est ce qu'il y a de souhaitable pour reconstruire quelque chose de solide et de sain. N'est-il pas grand temps de dire à l'Occident clairement qu'il est l'homme malade du monde, comme lui-même se chargea de le faire pour l'empire ottoman à la fin du 19 ième siècle, et laisser ses peuples en tirer leur conclusion eux-mêmes pour empêcher qu'on dilapide leurs dernières richesses en armes meurtrières mais qui ne sauveront pas ce qui est condamné.

N'est-il pas temps de rendre aux occidentaux les moqueries dont ils ne furent pas avares vis à vis de ce monde musulmans qui malgré tout ce qu'on a pu dire couve bien moins de catastrophes que l'Occident avec sa demi-douzaine de crises de société à venir.

7.Posté par Anome le 13/04/2008 22:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Geert Wilders soutiendrait Israel parce que c'est «la seule démocratie au Moyen-Orient». Quelle immonde foutaise ! Comme si son copain Bolkestein et lui-même en avait quelque chose à faire de la démocratie alors que tout ce panier de crabe de crapules ultralibérales rame de toute ses forces pour diriger l'Europe dans son ensemble vers un système totalitaire où tout se déciderait entre gens du business à Bruxelles...

On n'est plus à une connerie près....

Quand je vous parlais d'homme malade du monde...:)

8.Posté par un type le 14/04/2008 04:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

N'ayant pas de reiligion à défendre, car mes études m'ont appris à rejeter ces pièges de la conscience, j'ai simplement trouvé son film bâclé, mal fait et ininteressant. Je m'étonne de voir combien les musulmans se sont jetés sur ce film qui les attaque. Quand quelqun m'insulte, je l'ignore.
Bon, dans mon livre de chevet, il n'est pas écrit que je dois massacrer celui qui ne partage pas mes vues.
Hé oui mes amis, dans cette histoire c'est blanc bonnet, bonnet blanc.
Heureux celui qui n'a pas à manifester sa haine en défense d'un livre boîteux et insensé, d'un parti politique corrompu ou d'une nation sans souveraineté.
A mon avis, on devrait interdire les religions, afin de préserver la paix du monde.

9.Posté par NAQBA le 14/04/2008 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà un pourri de plus qui a bien prit sa leçon de ses maitres les sionistes

10.Posté par mouemina le 14/04/2008 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pour Anome
"J'ai lu dans un article récent une vérité que personne ne semblait avoir comprise avant ces derniers mois : la haine pour l'Islam et les musulmans n'est pas motivée par des considérations religieuses mais simplement économiques. "

vous avez raison Anome, c'est plutôt un problème économique et l'islam va contre leur pulsions charnels et libertines mais on ne perd rien pour attendre: le financement islamique arrive , il arrive même très vite déjà en Europe
LONDRE a fait un grand projet dans ce sens et a ouvert plusieurs banques selon la chariaa islamique et veut être le nouveau centre centre économique mondial et la France est entrain de discuter sur cela, elle est même obligée de suivre.
c'est la solution pour éviter la crise éonomique et c'est la meilleure altérnative actuellement , mais bon on veut pas faire trop de bruit parceque ça fait pas moderne .
Dis encore"voici que la vérité est venue et que l'erreur a disparu!" certes l'erreur est vouée à disparaitre (coran 17 :82)
Cordialement

11.Posté par lili le 14/04/2008 16:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

allons ,l`enjeu économique est certainement majeur ,mais aller dire ensuite que le probleme c`est la peur du systeme économique occidental d`un suposé model economique islamique virtuel ,c`est s`eloigner du bon sens pour retomber encore dans la paranoia et les explications non fondées.je crois que l`influence idéologique dans l`un et l`autre coté n`est pas bien encore élucidée.il faut faire un travail dans ce sens ,sans complexe -c`est vrai que ce n`est pas simple à faire!- mais un peu plus d`efforts renderait les résultats plus objectifs.ne faites pas le jeu de réaction des bléssés ,parce que le bléssé tend à dire un peu n`importe quoi parfois! etre libre c`est bien.etre libre et mieux informé et plus résponsable c`est mieux !!!

12.Posté par replay le 14/04/2008 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

geert wilders est un homme clairvoyant qui a bien compris que les musulmans veulent conquerir le monde par la terreur et la violence et il a profité de son rang pour faire ec film c trés courageux de sa part parce que avec la sauvagerie des arabes sa ne metonerait pas quil se fasse tuer un de ces jours

13.Posté par un type le 16/04/2008 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Voilà un pourri de plus qui a bien prit sa leçon de ses maitres les sionistes "
Tiens, je croyais que vous modériez les insultes... j'ai dû me tromper, et vous avez dû mentir.
Pas que je sois touché, ce genre de propos étant plutôt un aveu de faiblesse de la part de leur auteur, mais j'espérais que vos modérateurs modéraient... .

14.Posté par redk le 16/04/2008 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

replay va donc vomir ta haine des musulmans et des arabes ailleurs, ici tu n'auras que tres peu de soutiens mis a part des porcs hislamophobes comme ton maitre wilders lui même serviteur des nazis sionistes, si on remplace le mot arabe et musulman par juif dans ton texte ya de quoi t'inculpé d'appele a la haine racial et religieuse, mais c'est vrai que la liberté d'éxpressions ne vas que si on inssultes les arabes et les musulmans seulement, tu n'est qu'une pourriture de plus en fin de compte !!

15.Posté par ROMANA le 16/04/2008 22:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LE CHIEN .................ET LA CARAVANE PASSE. FOI ET PATIENCE.

16.Posté par davidel le 17/04/2008 13:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"il a profité de son rang pour faire ec filmi[" = a se tordre de rire. il n'y a aucun courage a profiter de son rang de politique pour faire une messe hébraïque guerrière. et la confusion entre arabes et musulmans (dans ton post) prouve bien ta petite haine. reprend quelques etudes et tu verras que les arabes ne sont pas les plus musulmans. les arabes sont tres minoritaires parmi les musulmans. tu oublies d'ailleurs les juifs arabes, et les chretiens arabes.... on ne va pas t'en vouloir. tu es inculte.

pour finir, musulmans, juifs ou chretiens ne sont pas une ethnie. il doit regarder un peu trop foxnews suila.

17.Posté par Siryne le 17/04/2008 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Film anti-islam: Wilders condamné

Un tribunal d'Amsterdam a condamné aujourd'hui le député néerlandais d'extrême-droite Geert Wilders pour avoir utilisé la photo d'un rappeur néerlandais dans son film critiquant l'islam intitulé "Fitna".

Dans la première version mise sur internet de son film anti-islam le 27 mars, M. Wilders avait utilisé la photo du rappeur néerlandais Salah Edin d'origine marocaine, en pensant qu'il s'agissait de Mohammed Bouyeri, un islamiste radical qui avait assassiné le cinéaste néerlandais Theo van Gogh en novembre 2004.

"Le tribunal d'Amsterdam (...) a décidé aujourd'hui que Geert Wilders doit payer une avance de 3.000 euros au rappeur Salah Edin en dédommagement. Le photographe reçoit une avance de 5.000 euros pour dommages matériels", précise le communiqué du tribunal.

Source : AFP

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires