Politique Nationale/Internationale

Qui de l’Iran et des USA sortira gagnant ?


Pour comprendre la guerre menée par l'état sioniste, il faut voir du côté des états occidentaux ou des USA. L'histoire de l'éventail et l'occupation de l'Algérie ne nous laisse plus le choix. En fait, dans les prisons sionistes, il y a des milliers de prisonniers libanais et palestiniens!


ajaghvou@hotmail.fr
Vendredi 21 Juillet 2006

Le Liban pourrait être victime des calculs stratégiques antagoniques. Les calculateurs sont : Les USA et l’occupant sioniste, l’Iran et la Syrie ainsi que les trafiquants de tout bord en l’occurrence, les pétrodolarques. Israël, étant le gendarme des USA, serait derrière la mise en scène de l’enlèvement par Hamas d’un de ses soldats. Un prétexte pour opérer des représailles contre le gouvernement palestinien. L’idée viendrait de la CIA et du MOSSAD. En pleine opération, le Hezbollah se rend compte que les Sionistes mordent facilement. Dans même temps l’Iran cherchent à trouver une issue pour alléger les pressions occidentales à cause de ses activités nucléaires. On se concerte un peu puis on se lance dans la chasse au soldat israélien dans le but d’entraîner Israël dans le bourbier libanais. A rappeler que l’état sioniste avait mûrement réfléchi au sujet de l’eau au sud Liban et des missiles iraniens entre les mains du Hezbollah surtout après le coup monté contre la Syrie. La parti chiite ayant, lui aussi fait ses plans, mettrait l’idée de l’enlèvement en pratique et le poisson mord.

Israël aurait préféré que les attaques ne dureraient pas longtemps. Mais les USA l’auraient convaincu de continuer à détruire les ponts, les routes et les réservoirs de combustibles, c'est-à-dire toute la logistique dont on a besoin pour rendre opérationnels les missiles du Hezbollah. Et pourquoi pas l’élimination de ce dernier ? Pour les USA, pourquoi pas des frappes contre la Syrie dans le but de provoquer son allié l’Iran avec qui elle est liée par des accords de défense commune ? N’est-ce pas le meilleur prétexte pour mettre en application son plan d’attaque contre l’Iran au lieu de l’enrichissement d’uranium qui est un droit reconnu?

Ainsi, tout le monde aura à courir derrière ses illusions. L’Iran réussirait à détourner l’attention des superpuissances et ferrait travailler ses missiles non expérimentés jusqu’alors. Le Hezbollah consoliderait sa position déjà enviable. En même temps, Hamas se permettrait un répit bien mérité à la suite des pressions occidentales. Et pour les nostalgiques de la présence syrienne au Liban, ils auraient du pain sur la planche. Quant aux turbans, ils auraient tout à gagner : les prix du pétrole qui montent et pourquoi pas des frappes contre leurs frère ennemi, l’Iran ? Les USA auraient le temps d’étudier l’opportunité ou non des frappes qu’elle orienterait vers l’Iran. Ainsi, ils pourraient peut-être se laver les mains de l’Irak en les abandonnant à leur sort ou en y renforçant la présence de leurs alliés pendant l’occupation probable de l’Iran. Mais faut-il que ce dernier soit l’Irak !!

Or, en l’absence de ce dernier, l’Iran fournit véridiquement le cinquième de la production du pétrole dans le monde ! Et pour les Iraniens, ça sera une occasion en or pour se venger du Grand Satan! Et Israël en situation de découvert, pourrait renvoyer ses Juifs dans leurs pays d’origine ! S’il continue à suivre ses soldats, il aurait à choisir Guantanamo comme patrie ! Dans quelques mois ils regretteront d’avoir couru derrière des soldats !

Après une semaine de remous, nous sommes contraints de compter les victimes innocentes. En même temps le pétrole atteint 78 dollars le baril. Les USA semblent hiberner en attendant les résultats des essais non nucléaires. Quant à l’Iran, il attend le 22 août pour répondre par NON à la demande des superpuissances ! En attendant, le Liban est le « dindon de la farce » !

Laïd DOUANE


Vendredi 21 Juillet 2006

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires