Croyances et société

Qui croit encore en la démocratie ?


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 10 Septembre 2017 - 09:40 L'Imamat (Réfutations)


Je considère en ce qui me concerne que la démocratie est un mot, un vague concept utilisé parfois habilement par de grands manipulateurs qui ont besoin du consentement de la plèbe pour faire passer des lois ou des décisions qui ne servent que leurs intérêts. Je pourrais plaindre le sort de la plèbe mais je ne le ferai pas puisque celle-ci a renoncé depuis belle lurette à son pouvoir et oserai-je dire dans les pays dits développés se complait dans son esclavage. Tant qu’elle a du pain et du jeu peu importe en fait de qui la dirige et comment il la dirige. Inutile alors de se plaindre quand leurs pays courent à la catastrophe car quand on n’a pas écouté sa conscience quand on pouvait agir, ce n’est pas quand tout part à la dérive qu’on le fera.


le blasé du cyber
Mercredi 23 Juin 2010

Qui croit encore en la démocratie ?
Je ne sais combien de fois on nous a bassinés avec ce concept inepte de pouvoir au peuple qui a fait rêver plus d’un mais qui en fin de compte n’est qu’une illusion comme tant de choses dans ce monde frauduleux. Plus la laisse est longue plus « l’animal de compagnie » a l’impression qu’il a un peu de liberté. Et si vous le nourrissez et le distrayez probablement finira-t-il par oublier qu’il est un prisonnier dont la survie dépend de votre bon vouloir. La prostituée manipulatrice qu’est l’élite fait croire au peuple que celui-ci peut choisir l’homme qui le dirigera. Mais si le peuple se concentrait un tant soit peu sur le mode de sélection des candidats, il comprendrait aisément la nature du plat indigeste qu’on lui sert. Il comprendrait aussi qu’avoir un candidat par le peuple et pour le peuple relève de l’exception. On pourra bien sûr m’avancer que les vrais candidats démocratiquement élus ont été souvent éliminés par les puissances dominantes et voilà le problème. Le système ne peut tolérer qu’un de ses représentants se retourne contre lui et veuille le bien de la majorité. De mon point de vue les élites ont mis en place un système très sophistiqué qui garantit leur domination qu’elles espèrent un jour absolue.
Dans ces soi-disant démocraties on se rend bien compte qu’une bande de psychopathes se moque ouvertement du peuple et la France est un des pays où cette vérité est plus qu’évidente. Difficile d’y trouver un homme politique qui ne traine pas de casseroles et pourtant le peuple vote toujours pour eux. En vérité le peuple a été convaincu que ce système faute de mieux est le meilleur et qu’il serait risqué d’en changer. Après qu’en occident on ait diabolisé le communisme, le capitalisme ou plutôt devrais-je dire l’élitisme a pris le dessus. Je ne suis pas communiste mais bon un contre-pouvoir puissant est toujours utile. Je ne nie cependant pas que l’existence du communisme a permis aux Etats-Unis par exemple d’éliminer certains rebelles au système. Tout comme la prétendue menace terroriste permet de faire passer des lois cyniques et de prendre des mesures sombres et injustes.
Nous nous rendons compte d’ailleurs que tout système pour être efficace a besoin d’un ennemi, peu importe finalement qu’il soit réel ou fictif et peu importe qui le contrôle réellement. Ce qui importe aux élites est que le peuple soit convaincu que cet ennemi soit réel et qu’il représente une menace imminente pour lui. Il doit donc avoir un visage et c’est le cas avec Ben Laden. Les élites sont conscientes que leur système ne tient pas la route car foncièrement déséquilibré, il faut donc pousser les gens à craindre le croque-mitaine et à accepter leur prison dorée. Ainsi certains vont en guerre au nom de la démocratie et de la liberté ce qui serait à mourir de rire si ça n’était pas aussi cynique pour le genre humain.
 On nous dira qu’Hitler par exemple a été vaincu par la guerre et d’autres aussi, donc que la guerre est nécessaire parfois pour apporter la paix. Il ne faut pas être un génie pour savoir que certaines élites veulent imposer leur ordre mondial peu importe le prix que ça coûtera. Peu importe que l’on empoisonne des eaux, des terres avec de l’agent orange ou de l’uranium appauvri. Après il se trouvera toujours des imbéciles pour chanter les louanges de l’Amérique, un pays dont l’élite me donne la nausée. Mais ce que je pense c’est qu’un peuple a les dirigeants qu’il mérite et qu’un jour ce peuple comprendra les conséquences d’un pacte avec de tels démons. Il est facile de comprendre que l’on peut tromper certaines personnes mais on ne peut tromper tout le monde et tout le temps. Et si le peuple américain en arrive à plébisciter autant d’imposteurs je peux en arriver à la conclusion que beaucoup d’étatsuniens sont irrémédiablement mauvais.
Vous savez je n’ai guère d’estime pour le genre humain en général et s’il venait à disparaître je ne serai pas de ceux qui verseraient une larme, bien au contraire. Et quand je vois comment certains peuples se font manipuler, j’ai envie de me dire que ces peuples sont pour une bonne partie d’entre eux mauvais. Quand j’observe les gens se laisser séduire par des pubs débiles et courir payer des choses futiles, je me demande parfois à quel genre d’êtres j’ai affaire. Il n’est alors guère surprenant pour moi que cette bande de moutons croit en bêlant à la démocratie. Une démocratie une vraie serait une démocratie où tous les candidats serait au même pied d’égalité et auraient droit au même temps de parole dans les médias. Je suis pour que tous les candidats aient la même subvention pour les élections et que leurs campagnes ne soient pas financées par des fonds privés. Je pense que les groupes privés ne devraient rien avoir à faire de près ou de loin avec une élection qu’elle soit législative, municipale ou présidentielle. Mais je constate que les soi-disant représentants du peuple sont bien souvent des arrivistes et des gens qui cherchent à se remplir les poches. Une personne qui veut vraiment servir le peuple n’a pas à rechercher un salaire mirobolant et mille et un avantages. Qu’il ait un salaire décent cela s’entend puisque tout travail mérite salaire équitable, mais pas plus. Mais nous sommes dans un monde où l’argent domine tout et dans un tel monde, la démocratie, la vraie n’y a pas sa place.
 Mayer Amshel Rothschild ne se trompait pas en disant : « Donnez moi le contrôle sur la monnaie d'une nation, et je n'aurai pas à me soucier de ceux qui font ses lois. ».  
 Le peuple ferait mieux de comprendre ceci dans un monde dominé par le fric il n’y aura jamais de démocratie mais la domination absolue de l’élite qui contrôle la monnaie. Il n’y a qu’à voir comment les banquiers font ramper les politiques pour savoir qui dirigent vraiment. Et ce ne sont pas les grandes gueules de Sarkozy ou d’Obama qui changeront quelque chose. Eux ce sont des clowns, un peu à l’image des footballeurs ou des acteurs. Ils sont là pour embellir la cage des prisonniers. Ceux qui doutent du pouvoir des banquiers n’ont qu’à se référer à cette citation de Tomas Jefferson : « Je crois que les institutions bancaires sont plus dangereuses pour nos libertés qu'une armée debout. Celui qui contrôle l'argent de la nation contrôle la nation.
». Le pouvoir des banquiers fut révélé au grand jour suite à la crise économico-financière actuelle. Alors si certains doutent encore du pouvoir phénoménal de ces gens et bien je pense qu’il n’y a rien à faire pour eux. Leur pouvoir est terrifiant car ces banksters comme diraient certains, sont sans cœur et complètement déconnectés de la réalité. En même temps quand vous avez en face de vous des gens qui avalent toutes vos salades vous ne pouvez que devenir plus arrogants et plus fous. Le pouvoir absolu dit-on corrompt absolument. Un de mes amis a dit dans un de ces textes qu’ils sont forts parce que nous sommes faibles ce qui est sans aucun doute la vérité. Tant que nous boirons des salades comme sans « la monnaie on ne peut rien faire » ou que « la démocratie est la panacée » ils nous manipuleront comme des pantins. Dans une vraie démocratie tout doit être clairement défini et le peuple doit pouvoir révoquer un élu si celui-ci commet des fautes graves. A vous de voir si c’est le cas dans la démocratie dans laquelle vous vivez. On pourra notamment me rétorquer que dans un tel système ça pourrait rapidement être l’anarchie. Ce à quoi je répondrai qu’il faut justement que tout soit clairement défini et que le dirigeant connaisse ses droits et devoirs. S’il faillit à ses devoirs en vrai démocrate il doit prendre ses responsabilités.
Evidemment un tel système ne pourrait marquer qu’avec un peuple de citoyens.
Or je n’ai pas tellement l’impression que la plupart des gens aient l’intention d’être des citoyens.  
 Certains viendront me rétorquer que les psychopathes qui sont au pouvoir réprimanderaient sans pitié toute véritable révolution. Sans blague ? Qui a réagi quand on massacrait les palestiniens à Gaza ? Où étaient et où sont les fans de liberté et de justice dans le monde ? A part venir lancer des jérémiades sur le net ou ailleurs ? Ou encore s’agiter dans des manifestations aussi inutiles que puériles ? Je vous le dis avec toute l’honnêteté dont je suis capable nous sommes tous des monstres, des monstres hypocrites. Et il ne peut y avoir de démocratie sur terre en vérité. Et si certains pensent par exemple que l’expérience Bolivarienne durera, je donne rendez-vous dans 50 ans, si nous sommes encore là. La seule solution serait peut-être la dictature absolue et impitoyable d’un être omniscient, omnipotent, tout puissant, transparent et juste. Un être dont chaque décision serait expliquée et justifiée à tous selon des règles précises. Aucun d’entre nous ne pourrait être un tel être, ceci est donc une utopie.


Mercredi 23 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par cielétoilé le 23/06/2010 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème vient bien de là , c'est que les gens ne savent pas se diriger tout seuls . Il leur faut un représentant , un délégué, un chef et il leur faut des règles car sinon c'est la guerre des petits chefs et la cacophonie . Cela vient peut-être de la structure de l'esprit dont notre éducation sociale a été faite : l'absence du sens de la responsabilité et de la générosité au groupe (poussée jusqu'à l'individualisme) ,l'insuffisance ou l'absence du respect des autres .Si on avait le contraire et qu'on y ajoute en plus, de l'éducation aux savoirs politiques alors la vraie démocratie pourrait commencer à exister . On se rendrait compte qu'on n'a plus besoin de tous ces chefaillons politiques (à part pour être le porte-parole du groupe) .

2.Posté par aldébaran le 23/06/2010 15:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le fascisme c'est : " Ferme ta gueule" La démocratie c'est : "Cause toujours"

3.Posté par DEMAGOGIE le 24/06/2010 00:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dém......................................................................................................................................................................................................................................................................................AGOGIE !

4.Posté par joszik le 24/06/2010 02:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

à force de salir la démocratie on finit par avoir des nabots qui lui crachent au visage.

5.Posté par Gilles P. le 24/06/2010 08:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le problème, c'est que nous avons été incapables, jusqu'à présent, de concevoir un autre système.
J'adhère à l 'analyse de l'auteur, celle ci a été répétée un peu partout et ceux qui ont encore plus de 3 neurones de libres l'intègrent et alors, maintenant, on fait quoi?
Faire tomber le système sans casse passe par un large mouvement de Désobéissance civile ou Résistance passive, et après ???

Je suggère donc de se concentrer sur LES SOLUTIONS .

6.Posté par cielétoilé le 24/06/2010 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les solutions passent par une amélioration du système . Déjà , une plus grande liberté médiatique au niveau du télévisuel (énorme importance de la télévision) ouvrira d'avantage la démocratie . Quant à ceux qui crachent sur la démocratie, ils me font penser à cette fable "du renard et des raisins" Jean de la fontaine . Ce sont des enfants gâtés qui n'ont pas connu les temps très durs (quand le système vacille dans la tyrannie , la dictature et ou la guerre) .Si la démocratie va mal, c'est de leur faute aussi ! Ont-ils pris le temps de former la pensée des autres ? Ont-ils voté avec égoïsme pour le candidat qui réduit les libertés ? Ont-ils accusé le pauvre gars qui touche une allocation au lieu que d'accuser le système de casino mondial ? Se sont-ils battus pour maintenir les libertés ? S'ils ont fait tout cela, alors ils peuvent râler sinon qu'ils commencent déjà à changer leur attitude ! Un proche octogénaire me disait que cette génération (sauf les endettés et les pauvres du système, les exclus ) est gâtée et n'a jamais souffert, n'a jamais connu la privation de repas, le froid , le couvre-feu, la gestapo qui frappe à la porte . Comment voulez-vous qu'elle comprenne ceux qui vont mal ? Comment voulez-vous qu'elle défende les libertés ?

7.Posté par hb le 24/06/2010 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"... manifestations inutiles et puériles ..."
Nous n'étions guère plus de trente l'autre jour dans la rue à dénoncer le crime commis à Gaza. Des centaines de milliers dans le département et des centaines de millions dans le monde pour qui nous nous révélions puérils, inutiles et ... ridicules.
Votre constat est accablant, mais il en irait de même si votre analyse portait sur l'existence en général... Je préfère, pour ma part, voir le verre à demi plein et me réjouir de ce que les épines aient des roses...Et s'il m'advient lorsque je médite, par exemple, sur l'extraordinaire banalité de l' "Être", de sombrer dans de somptueux vertiges, ces derniers ne m'éblouissent pas au point de me faire reléguer en lointaine banlieue toute réflexion (suivie d'action assez souvent) sur l' "homme et la cité".
Alors, il y a des jours où nous ne sommes que trente, mais où nous avons raison contre des millions. Les esprits ont assez peu évolué depuis homo erectus et il n'est pas aisé d'agir en vue de la construction de l' Humanité. C'est pour l'instant une Valeur, contribuons à son avènement dans le Fait!

8.Posté par cielétoilé le 24/06/2010 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Même à trente, une petite pousse peut produire un grand arbre plein de fruits délicieux ! Dans la société, il y a toujours ceux qui agissent et qui améliorent la vie du plus grand nombre . Sans Martin Luther King et sans Mandela , il n'y aurait pas les droits des noirs et colored people . Je connais des gens de tous les milieux CSP et aussi des cadres sup (ingénieurs etc) . Ceux-là me cassent les pieds ! Ils passent leur temps à râler contre les lois qui sont prises mais ils ne font jamais grève, ni ils ne vont dans les manifestations . Par contre, ils profitent bien des congèsn payés , des RTT et de tout le reste . Voyez , toujours ceux qui sont au turbin pour les autres qui "gueulent fort" mais ne font rien . Mais ça ne fait rien , il faut continuer à défendre le modèle social français car sinon nous aurons bientôt le modèle anglo-saxon avec tout privatisé et aux mains des financiers du casino mondial .

9.Posté par cielétoilé le 24/06/2010 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais ça , c'est partout . Je vais vous raconter une petite anecdote car la vie est toujours porteuse de leçons . Ce sont dans les petits comportements de tous les jours que l'on voit les faiblesses de toute la société . ça se passe dans un club . Une petite mémé ,bien gentille, passe ses après-midi avant les réunions de ce village à faire des gâteaux pour tout le groupe , de façon totalement bénévole et sur sa maigre retraite . Une fois, la mémé n'a pas le temps de faire ses petits gâteaux . Une citoyenne , bien plus jeune et alerte , qui a l'habitude de venir , de s'asseoir les pieds sous la table et de profiter de tout , ose en plus la ramener en se plaignant que cette fois , "il n'y a pas de gâteau" . Voilà , la société , cela ressemble à ça et ceux qui se plaignent de la démocratie me font penser à cette dame futile , inutile et râleuse .

10.Posté par santiago le 26/06/2010 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la democratie c'est pour les riches ,les pauvres et les basses classes on la liberté.
Ne chantez pas trop tot victoire car la liberté accordée aux pauvres se resume a
se droguer , s'alcoliser , devenir homosexuel , devenir pédé , devenir violeur ,devenir voleur , enfin le droit a toutes sortes de miseres miorales et phisiques et de depravations, qui sont le terrain et le cautionnement de la richesse et de l'aisance des classes aux pouvoirs .Mais ces tares sociales de degenérescence et de decadence seront aussi le retour de manivelle qui ebranleront les classes bourgeoises .il faut dire que l'humanité actuelle est entrée dans sa deuxieme phase Babylonnienne .

11.Posté par pallas le 26/06/2010 11:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand j'étais adolescent, il y a 16 ans, la France avait un autre visage, mais commençait a le perdre.

Nous parlons de démocratie, des politiques, mais ceux ci son le miroir de la société ou nous vivons en vérité.

Quand j'étais adolescent, je voyais l'ultra urbanisation se poursuivre sur la cote atlantique française, la ville de Saint Nazaire mourrait car le chantier naval de l'atlantique perdait contrat sur contrat. Saint Nazaire devenant une ville morte, moche, une ville industriel, une grande paupérisation, peut importe, Lille, Dunkerque suivant le même chemin.

Doucement la France rentrai dans un age sombre, des individus disaient que nous allions droit dans le mur.

Nous ne sommes plus que des êtres apatrides, ultra individualiste, insensible.

En regardant un reportage sur l'industrialisation de La République du Congo et le tiraillement des dirigeants entre la modernité et la pauvreté et un peuple encore solidaire qui ne sait plus ou il en est, cela me fait penser a la France des années 1990.

Un indicateur de l'évolution de notre société, il suffit de voir les programmes télévisés, avant il y avait """"l'agence tout risque"""", bon vivant, jamais de mort, a """"24 heures chrono""""", avec violence, torture, immorale.

Du club Dorothée, nous sommes passé """loft story"""", """le maillon faible"""".

C'est une violence psychologique desastreuse sur les enfants.

L'émission """E=M6"""" d'il y a 15 ans qui était scientifique, et le """E=M6""" d'aujourd'hui, émission poubelle.

La Musique, quelque soit le secteur, Dire Strait, IAM, Noir désir, Émile et Image, etc etc, de l'époque, a maintenant des groupes de rap, parlant de bling bling et pognon et de la star académie.

Les humoristes, nous passons des """Les inconnus"""", a """Debbouze""".

Nous sommes dans une """dé-civilisation"""" massive de notre pays, plus encore, ça touche les autres pays, qui ont ce même phénomène.

Je suis cette décadence morale, social, ethique, qui s'accelere au fur et a mesure des jours.

Des fonctionnaires qui ne veulent faire aucuns efforts, l'école de la république qui abandonne son rôle d'apprentissage, des parents qui abandonne leurs roles, des enfants rois totalement individuel, des patrons d'entreprises sans valeurs n'y attachent.

Des politiques qui ne connaissent pas le prix d'un ticket de métro ou le montant du salaire minimum.

Pendant ce temps la, ce qui aurait du devenir l'élite de la France, fuient ailleurs, ils sont 2 millions qui vivent a l'étranger, offrant leurs services a d'autres nations, respectueuse des locaux, jamais dans les médias étranger vous n'entendrez les français vivant a l'étranger, la France a rejeter ces élites naturels, les méprisant et obliger d'aller vivre dans d'autres pays, le monde a l'envers, La Fuite Des Cerveaux.

La France est un coq décapité qui marche encore un peut avant de s'effondrer.

12.Posté par santiago le 26/06/2010 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour les commentaires du numero 6.
je pose la question a cielétoilé , quand les gens ,le peuple dans sa majorité refuse la privatisation des secteurs economiques publiques et que le pouvoir en place qui ne represente que la classe des priviligiés minoritaire , s'entéte et poursuit avec obstination sa politique de privatisation donc a l'encontre des interets du plus grand nombre ,et que les voies democratiques de recours pour contester
de pareilles mesures sont inoperantes !! que doit on conclure ????donc la question est de savoir qui crache sur la democratie et en meme temps sur le peuple ?????je me permets de te dire que c'est toi qui ne connait rien a la vie .

13.Posté par cielétoilé le 26/06/2010 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Santiago , je sais pertinemment les tenants et les aboutissants de tout cela . En vérité ,je pense savoir plein de choses . Maintenant, je sais aussi que sur internet, il y a des gens qui sont dépêchés pour par exemple, tenter d'accuser les "droit-de-l'hommistes" (reliser les forums et vous verrez toutes les tentatives pour faire douter les gens de la nécessité de préserver les droits de l'homme et les systèmes démocratiques) mais aussi le système tout entier pour nous proposer quoi , en retour ? La démocratie , cela se mérite aussi . Je suis des personnes qui pense qu'il faut fonder à partir d'un système et non pas qu'il faille tout rendre chaotique . Il faut remettre de la démocratie , là où cela manque le plus : la télévision ,le journalisme , les institutions , l'information et la formation des citoyens, rendre les gens intelligents au lieu de leur servir des loft story et un tas de jeux télévisuels dont vous connaissez le niveau, remettre les débats politiques à la télévision, protéger le multipartisme , créer des structures de défense des citoyens ignorants de la loi et fragiles etc .

14.Posté par cielétoilé le 26/06/2010 13:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

des personnes qui pensent . Ceux qui procèdent par la négation sans la construction sont parfois les mêmes qui veulent utiliser le chaos pour nous enlever nos derniers droits .

15.Posté par cielétoilé le 26/06/2010 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pardon, relisez les forums ! Prenez le système bancaire . Il faudrait que chaque Nation ait une banque d'Etat afin de créer un fond souverain et afin d'aider ses entreprises en leur fournissant des prêts . Mais quand il y avait en France , un trésor public qui faisait aussi rôle de banque , en tenant des comptes particuliers , les banques privées ont hurlé à la concurrence déloyale . Alors je vous le dis : "il faut rétablir le trésor public dans son rôle de banque et rétablir nos entreprises nationales pour les secteurs stratégiques dont l'énergie " .Avec les autres de la commission européenne , cela sera impossible . Alors, il faut les quitter , point barre ! Je ne voterai que pour un candidat qui saura ne pas suivre cette commission des Barroso et autres ! Sinon , c'est du maquillage politique comme les sourires forcés qu'affichent nos ministres dès qu'une caméra va sur eux, tandis que la France est au plus mal !

16.Posté par Thanatos le 26/06/2010 16:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je pense de mon côté que la démocratie est la dictature de la majorité, la question étant de savoir si cette dictature sera plus juste que les autres. Je ne sais pas s'il peut y avoir un système juste sur terre puisque les humains eux-mêmes sont souvent injustes, malhonnêtes et mauvais. La démocratie est vraiment un système utopique et nécessite que chaque voix compte. Que chaque citoyen soit constamment conscient des enjeux en cours et participent au débat de la vie publique. Les pseudo-démocraties européennes ne me convainquent pas du tout. Le modèle Chavez semble intéressant, reste à savoir s'il durera et si Chavez est complètement honnête. Enfin notre but en tant que citoyen devrait être de faire de notre mieux, faute de pouvoir faire mieux.

17.Posté par Saber le 26/06/2010 18:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Pallas m'a donné le cafard quand je pense aussi au paternel qui allait travailler dans le laminoir et l'usine pour lui faire garder une bonne mine, on lui donnait des bons de lait à prendre à la ferme, parait-il ça nettoyait le corps des poussières en l'air.
Petit, j'allais avec mon pot de lait en aluminium; 2litres de lait et des œufs frais avec 1 pièce de beurre demi-sel et je quitte la ferme.
On nous disait d'ailleurs, mécanicien ou électricien, peut-être même tourneur ou fraiseur mais il fallait comprendre que le choix n'était pas ailleurs pour les enfants de travailleurs.
Un CAP dans la poche ça t'évitera la pelle et la pioche et c'est ainsi qu'on s'accroche et on décroche le diplôme qui rend la vie moins moche.
Mon vieux n'était pas haineux mais n'aimait pas la vie de gueux, aux yeux de ses mioches, il était sans reproches.
Dans son pays d'origine, il a plus que souvent plié l'échine, en boxeur au grand cœur il ne pouvait supporté un voleur et déclara ainsi que cette démocratie est un leur de ramassis bien assis.
Bien après l'indépendance, il fallait qu'il vienne en France pour gagner son pain quotidien en tant que travailleur croyant qu'après sa venue première en tant que tirailleur allait faire sortir une nouvelle lumière.
A la fin de sa vie, il m'avoua qu'il n'a rien compris de ce pays qui a même rejeté les siens, alors, mon petit enterre moi chez les miens et tu seras béni.
Il disait aussi comment est-ce possible qu'un grand pays comme la France soit ainsi démoli sans entendre tirer un coup fusil.
Par éthique, on ne donne pas la réplique aux anciens comme le mien, mais lorsqu'ils insistent il faut bien que l'on leur explique que si la Nation est entre les mains des nains de sion c'est que c'est à cause de leur Mythe sur l'antisémite.

Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...

Publicité

Brèves



Commentaires