Actualité nationale

Quelques commentaires sur l’actualité en France


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !



Petrus Lombard
Vendredi 15 Octobre 2010

Quelques commentaires sur l’actualité en France

Photo de Fred Dufour, AFP
Martine Aubry le 14 octobre sur le plateau d'A vous de juger, émission présentée par Arlette Chabot sur France 2


      

« Vous êtes un parti de gouvernement »


      En juillet, il y a eu cette sortie de François Baroin à un député socialiste : « Vous êtes un parti de gouvernement. » Cette phrase du ministre du budget au Palais Bourbon est à mon humble avis révélatrice du fonctionnement de l’establishment. De l’establishment au service de lui-même, grâce à la structure étatique, c’est-à-dire, grâce aux Français otages des malversations des imposteurs qui dirigent. Cette phrase m’est apparue comme un chantage de mise en garde. Il faut savoir en effet que l’ancien juge Thierry Jean-Pierre avait révélé l’existence d’un accord entre « partis de pouvoir » de l’establishment bipartite, qui allouait au parti de l’opposition un certain pourcentage (15% si je me souviens bien) des rétro-commissions sur les ventes d’armes internationales, comme celles de l’affaire des vedettes de Taiwan ou des sous-marins de Karachi.



Un mafiosi sympathique


      Hier soir, 14 octobre, Éric Voerth est apparu hilare à La Grande Intoxe de C++. Il a joué à la perfection le rôle du mec sympa, de l’ami garçon coiffeur qu’on aime inviter pour s’en payer une tranche. Après pareille démonstration, avec la complicité des « journalistes » de C++, comment imaginer que toutes les activités mafieuses (le champ de course bradé à ses copains, le trafic d’influence...) qu’on lui reproche soient vraies ? Il faudrait être vraiment tordu non ?



Le vent pourrait tourner bientôt


      Plus tard, nous avons tous écouté Martine Aubry sur La Deux. Malgré le moulin à vent à face humaine grimaçante qui couinait fortement par moment en couvrant sa voix, nous avons pu découvrir que le programme du Parti socialiste parait parfaitement cohérent et juste, à l’opposé de celui de Sarkozy. En fait, il a la capacité de dézinguer prochainement la sarkozesque clique, qui a réussi la prouesse de saloper au maximum la réforme des retraites dont le pays a impérativement besoin. Comment peut-on massacrer à ce point une réforme essentielle pose question. Comment peuvent-ils vouloir mettre en œuvre à tout prix une réforme aussi injuste, et qui ne résout même pas le problème ? La réponse est pour moi évidente : Pour faire des vagues afin de faire disparaître de l’actualité la révélation des pratiques mafieuses de l’UMP ; pour cacher que le bouclier fiscal sert principalement à détourner l’impôt des riches dans les poches de l’UMP.

      Enfin, grâce peut-être à Martine Aubry, les Français pourront bientôt dire : Que se casse Votre Grandeur sur échasses. L’ère du « faire semblant de gouverner pour s’enrichir » sera peut-être révolue ?

      Martine Aubry a dit une chose qui me turlupine depuis que je vois ces affairistes de l’UMP pondre des conneries au pouvoirs : On s’occupera des urgences, on ne PERDRA PAS UN AN À DÉFAIRE LES LOIS INUTILES. Il faut dire que Sarkozy a fait tout son possible pour ne s’occuper que d’affaires montées de toutes pièces par lui. Il a surtout tant trahi ses promesses qu’il apparaît maintenant comme un authentique imposteur. Ayant même trahi sa fonction de garant de la Constitution, il a fait emprisonner abusivement des gens innocents sur simples soupçons de terrorisme. Il a permis que Julien Dray soit persécuté par « les autorités » pendant des mois pour une affaire inexistante. Chose étrange, Julien Dray a révélé plus tard à la télévision qu’il avait refuser un poste offert par Sarkozy !

      Oui, cette présidence est une imposture. Pour ne pas faire les choses à moitié, l’imposteur est même revenu sur le référendum qui disait NON à 54% à la « constitution » européenne. Mais cette trahison n’a dérangé personne, personne dans les « hautes sphères » n’a protesté. C’est bien inquiétant car la France est piégée dans une Union européenne qui lui rogne les ailes. Sans maîtrise de sa monnaie et de sa liberté de décision, la France est condamnée à mourir à petit feu au bon vouloir de la Finance.



La messe noire sur France Inter


      Ce matin, sur France inter, l’infâme Renard Guetta a dit la messe du Pentagone. Il a raconté que Ben Laden avait entrepris les attentats du 11/9 pour envoyer le monde musulman guerroyer contre l’Occident. Ben Laden, selon Guetta, avait calculé que le nombre de guerriers l’emporterait sur les bombes atomiques. Ce Renard Guetta brode à n’en plus finir sur une réalité virtuelle, celle du terrorisme islamique international imaginé et mis en pratique par les génies de la colonie occidentale en Palestine.



Pétrus Lombard, 15 octobre 2010




Vendredi 15 Octobre 2010


Commentaires

1.Posté par Asse42 le 15/10/2010 16:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas du tout d'accord sur Martine Aubry. L'alliée du FMI? Elle n'intéresse personne://.
http://lesouffledivin.wordpress.com/2010/10/15/martine-aubry-ninteresse-personne/

Moi franchement ça m'inquiète de voir ce parti socialiste là, social-libéral, atlantiste, sioniste venir au pouvoir car il marquera la fin du socialisme. Mais j'ai encore espoir

2.Posté par LESEVENTIZ le 15/10/2010 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ASSE42
Le PS, ce parti bourgeois, faussement socialiste. Comment peut on être proche du peuple quand on se dit socio LIBERALE. Ce sont deux mots qui ne vont pas ensemble, d'ailleurs Sarko se sert dans les troupes du ps pour son gouvernement , ces nouveaux ministres arborent le pin's de la rose et appliquent des directives de droite, sans même un remord. DSK est parti au FMI poussé par l'Elysée, Rocard a bossé avec juppé , jacques lang aide , Kouchner est en poste , Hirch et Amara se sont gavés. Comment peut on encore donner la moindre crédibilité au PS.

3.Posté par Asse42 le 15/10/2010 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Leseventiz

Et oui c'est bien ce que je dis. C'est pourquoi lors du congrès de Reims ce PS a eu peur qu'on baisse les cotisations, qu'on fasse venir les jeunes des quartiers, qu'on s'ouvre à la société et qu'on fasse de la dém part. C'est bien pourquoi ils se sont tous coalisés contre Ségolène Royal.

4.Posté par Marion le 15/10/2010 16:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réveillez vous les gars ! regardez autour de vous ! il n'y a plus aucun parti honnête et fiable ! toutes les institutions sont verrouillées ... c'est sauve qui peut ... il ne reste que la fuite, car le temps que les français se réveillent il sera déjà trop tard ...

La politique n'existe plus, nous avons à la tête de la France une bande de mafieux qui continue de vider les fonds de tiroir et qui aujourd'hui s'attaque aux fonds de nos poches et cela jusqu'à ce qu'il ne nous reste plus rien, ils s'arrêteront une fois que nous serons tous en train de mendier, voir crever dans la rue, sur les trottoirs ... c'est une société à la ZOLA qui nous attends

5.Posté par LESEVENTIZ le 15/10/2010 18:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

y a quand même de la place pour un parti entre les bobo et le NPA. faudrait en faire la création, un parti proche du peuple, qui se souci des français et moins des grands patrons. Qui se souci des exclus et pas des grands pontes. Les mêmes chances pour tous, les mêmes profs et les mêmes programmes de qualité dans tout le territoire, plus d'écoles de secondes zones ..un vrai contrôle de l'économie , une meilleur répartition des richesses , moins de niches fiscales pour les riches, un contrôle sur les banques. ET bien évidement tout sauf du communisme.

6.Posté par edouard le 15/10/2010 19:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Deux reflexions :
- Tous les dirigeants français, à part De Gaulle, Napoléon sont inféodés aux anglo-saxons, surtout les socialistes ...Dans les années 50 Guy Mollet à même voulu que l'on fusionne avec le Royaume-Uni...DSK est le larbin de Wall Street et Aubry pareil...rien à en tirer...comme le dit justement LESEVENTIZ c'est le moment de créer une nouvelle expression politique...
- Cette expression politique découlera logiquement de la nouvelle forme économique qui se met en place actuellement, avec la mort du capitalisme qui a eu lieu le 15/10/2008...

7.Posté par joszik, le 15/10/2010 23:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut vraiment être ignare pour fanfaronner de la sorte que la France a besoin d'une réforme des retraites ( souffrir à ce point du syndrome du larbin).

Comment peut-on raconter des telles sottises, enfin!!

Vous connaissez le CAPITAL SOCIAL ?....eh bien, il a été inventé en France sous la révolution Française (unique révolution populaire en Europe).
LE CAPITAL SOCIAL consiste en une série d'entreprises et d'administrations qui existent pour le peuple et sous la gestion et l'autorité du peuple. ( la santé,, l'administration public, l'éducation, la création et la diffusion de la monaie....
A cela sont venus s'ajouter après la dernière guerre mondiale (déclenchée entre des royalistes des socialistes et la bourgeoisie), les transports, et la poste.
De tout ces éléments les gouvernements successifs n'avaient guère de mal à trouver un équilibre budgétaire, jusqu'au jours ou un ordre sonna comme le tocsin de la république pour interdire tout capital social, et la vente immédiate de toutes les entreprises appartenant à la nation....Un ordre qui est venu de Bruxelles, et des pays royalistes et des anglo-saxons.
Aucun des ces pays européens n'ont eu une histoire comme celle de la France, pour plupart de ces états la royauté était et, est encore un regard juste sur leurs avenirs.
La France EST "différente" et elle le sera toujours.
Même si des prétendus communistes et socialistes vont à Bruxelles pour caresser le gland de la grosse pucelle, rien n'y fera, la France reviendra toujours à ses vieux amours..La Révolution Populaire et sociale.

8.Posté par petrus le 16/10/2010 11:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelques autres commentaires en vrac.

- Avant 1981, date de l’arrivée de Mitterand au pouvoir, il était très difficile de se loger à Paris (en particulier). On louait à des prix exorbitants des logements sous les toits, avec les chiottes et l’eau sur le palier, ou bien des réduits à balais sans fenêtres. Des mesures gouvernementales favorisaient les riches propriétaires pour qu’ils louent des chambres de bonnes aux étudiants. Or, peu après 1981, on a pu se loger normalement à des prix accessibles à Paris. Vers 1998, après le retour de la droite au pouvoir, les problèmes de logement ont réapparu quand les niches fiscales dans l’immobilier instaurées par la droite pour elle et ses copains ont commencé à faire leurs effets. Tout cela est pour moi du vécu.

- Ma préférence politique va plutôt à Mélanchon qu’à Aubry ou Straus-kahn. Mais il faut être réaliste. Si Martine Aubry se présente à la présidence, il serait judicieux de voter pour elle plutôt que pour Sarkozy. Sa réforme des 35heures était très importante pour le partage du travail et les projets qu’elle a exposé sur La Deux vont dans le sens du rééquilibre.

- On pourrait se demander : Comment se fait-il que Straus-kahn ait obtenu un poste de directeur dans un établissement privé capitaliste qui exploite la souffrance humaine ? Quel service a-t-il rendu pour obtenir cette récompense ? On pourrait aussi se demander : Comment se fait-il que les Français le préfèrent à Martine Aubry ? Les Français sont des cons ? Les sondages sont truqués pour forcer le jeux ?

- Les députés ont refusé majoritairement d’aligner leur retraite sur celle du privé. Ils vivent sur le dos de la bête sans en piper mot. Je cite :
« Le régime de retraite des députés fonctionne par répartition, mais leur caisse n’est alimentée qu’à hauteur de 12 % par des cotisations. Le solde du financement est assuré par une subvention votée par les… parlementaires et payée par l’Etat, donc les contribuables. Le régime des députés coûte aux Français la bagatelle de 52 millions d’euros par an, sur les 60 millions de prestations versées. Autre avantage : ils peuvent cotiser double pendant 15 ans, puis 1,5 fois les 5 années suivantes. Ils auraient tort de s’en priver puisque le rendement de leur régime est imbattable : pour un euro cotisé, un député touchera 6 euros à la retraite, contre 1 à 1,5 euro pour un Français lambda. Ainsi, en seulement 22,5 années un député validera l’équivalent d’une carrière pleine, soit quarante annuités »

- Les députés ne servent plus à rien sous Sarkozy. Le dictateur leur a pris leurs pouvoirs et les députés n’ont plus la capacité de le contrôler. Les ministres, quant à eux, occupent pour la plupart des postes fictifs, les vrais décideurs étant des rats sionistes planqués à l'Élysée.

- Sarkozy a trahi la France en la réintégrant dans l’OTAN. La France n’y a rien gagné mais a perdu sa liberté. Elle est devenue en quelque sorte un larbin qui protège les cultures de pavots à opium qui alimentent les fonds noirs de la puissance maléfique qui déstabilise le monde.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires