Politique Nationale/Internationale

Quelle drôle de gauche !



Jeudi 11 Février 2010

Quelle drôle de gauche !

Quelle drôle de gauche !

 

 Encore une fois, le parti communiste français, vient de dévoiler sa vraie nature. Aujourd’hui, rien ne pourra empêcher sa disparition totale. Mélenchon risque de disparaître, lui, en essayant de sauver ce parti qui a manipulé le peuple français depuis plusieurs décennies.

 

Cette nuit, un des membres du PCF, maire de Bagnolet, a mis dehors en plein hiver, des familles et rasé leur immeuble.

Je vous rappelle que ce geste, n’est pas une pratique nouvelle chez nos soi-disant communistes. En 1974, un maire communiste du Val de Marne, avait viré des travailleurs immigrés et rasé leur bâtiment. Ce qu’a répété Jean–Pierre Brard, maire communiste de Montreuil à l’époque,  en rasant le foyer Nouvelle-France en 1996.

Ce qui est grave dans cette situation : dans le premier cas, ceux qui ont été touchés étaient tous des travailleurs dans leur ensemble, que l’on a fait venir dans ce pays pour son redressement économique. En 1974, on ne parlait pas de sans-papiers, parce qu’il n’existait pas de carte de séjour pour ces esclaves des temps modernes de l’économie du pays.

Quand aux trois quarts de ceux que J.P Brard a expulsés du foyer Nouvelle France, ils vivaient à Montreuil depuis plus de vingt ans. Et sur 336 résidents, plus de 136 avaient la nationalité française, le reste avait une carte de séjour et tous travaillaient à l’époque.

Concernant les expulsés du 11 février 2012 de Bagnolet, ceux de cette nuit sont tous français, vivaient dans ce bâtiment et payaient leur loyer. Les faits sont d’autant plus graves que dans ce pays, dans notre chère République « démocratique », ceux qui font la loi ne la respectent même pas. Et la trêve hivernale de novembre à mi-mars ?

Ce membre du parti dit communiste, dans son fort intérieur, sachant qu’il ne craint rien du peuple français, tape sur les minorités visibles,  espérant se refaire du gras, comme le fait le Front national, l’UMP et le PS sous d’autres formes.

 

Aujourd’hui, je suis amer et je m’interroge. La question que je me pose : la majorité des français de souche sont-ils des racistes et des ingrats ?

La situation de ce pays et l’échelonnement des faits qui me le font penser sont évidents. Eric Besson, ce monsieur est sorti du PS il y a moins de deux ans et, aujourd’hui, il est l’homme le plus réactionnaire, je pèse bien mes mots, de toute la planète démocratique. Que les partis politiques français continuent à la veille de chaque élection, à indexer les minorités, les immigrés en particulier, en espérant en tirer profit, la chose est évidente. La majorité des votants sont xénophobes. Si cette pratique n’était pas porteuse, les politiques ne s’en serviraient pas depuis des décennies, le FN, n’atteindrait jamais 14%.

La responsabilité revient au peuple.

 

Maintenant, c’est aux minorités de s’organiser. Organisez-vous ou vous allez tous crever un par un. Vous représentez plus de 15% dans ce pays. Je parle des africains dans leur ensemble sans essayer de les diviser en africains blancs, maghrébins, et nègres. Vous êtes plus de deux millions dans ce pays à posséder la nationalité française. Je parle aux asiatiques, aux jeunes issus de l’immigration, et à tous les français de souche comme ils disent - malheureusement on est obligé d’utiliser les mêmes termes qu’eux pour se faire comprendre - parce que ces français existent. Ces français progressistes, justes, avec de vraies valeurs humaines sont dans ce pays. Mais malheureusement, éparpillés et pas organisés, ils se font manipuler.

Moi qui écris ce texte, je suis très bien placé pour le dire et je prends à témoin tous les humains qui me connaissent. Je vis en France depuis quarante ans. Je ne connais nulle part ailleurs. J’ai donné toute ma force à ce pays et si c’était à refaire, je le referais, je n’ai aucun regret. Mes enfant qui m’entourent se nomment Frydman, Khan, Nollez, Burban, Leroy, Duranton, N’Diaye, Rab, ces quelques uns que je viens de citer je les ai élevés pratiquement et si vous regardez bien leurs noms, la majorité de mes enfants sont blancs. C’est avec ces eux et d’autres camarades encore blancs que nous avions ouvert, pour les expulsés de Montreuil par J.P Brard, le 5 rue du Centenaire en 1996, et ils y vivent encore. Si je n’avais pas cette force, je n’aurais jamais pu occuper, la Maison des Ensembles et les verts en 1999. Toute mon expérience et ma force, tout ce que je peux faire dans ce pays, c’est grâce et avec ceux-là que je le fais. Aucun de ceux que la société et l’entourage m’attribuent, n’est aussi près de moi que ceux que je vous ai cité.  Personne de la communauté dite africaine dont je suis issu et fier, ne peut parler de moi et me connaître aussi bien que ceux que je viens de citer.

Je refuse et refusez-vous aussi de vous laisser enfermer. Sachez qu’il n’existe que deux races : la race humaine et la race animale. Je n’ai aucune préférence chez les humains.

 

Pour reloger les expulsés de Montreuil en 1996, mes souvenirs sont exactes et clairs, c’est comme si c’était hier, nous sommes partis du 32 rue du Fg Poissonnière, où étaient retranché après leur expulsion, les sans papiers de St Bernard, pour aller  ouvrir le bâtiment et reloger ces pauvres malheureux. En moins de 24h, nous avions remis l’eau et l’électricité, et je vous le dis, jusqu’à présent, ces travailleurs vivent dans ce local, ils sont plus de 200.

 

La situation est grave, nous vivons une période très dangereuse. Il est tant que nous prenions nos responsabilités. Je fais appel aux minorités en leur demandant de se mobiliser pour stopper cette injustice et arrêter de raser des murs, qu’ils arrêtent de reculer, qu’ils arrêtent d’être intimidés, qu’ils prennent leur responsabilité de citoyens, parce qu’ils ont les moyens et le droit de la prendre.

Rappelez-vous de ce qui s’est passé en Algérie, mais oui, le FIS avait pris le pouvoir d’une manière démocratique. La suite, vous la connaissez.

Mes chers, quand les minorités se conjuguent, elles deviennent majoritaires. Ces faquins nous dirigent parce qu’ils arrivent encore à nous diviser.

 

A mes camarades, vous tous qui me connaissez, que j’ai rencontré, vous êtes des milliers, de Marseille à Brest, en passant par Toulouse, Montpellier, Bordeaux, Nantes, Lille, Orléans…, et bien sûr Paris - je ne cite pas ces villes pour les citer, je sillonne la France depuis des années en tant que militant - et je suis reçu et bien accueilli dans toutes ces villes truffées de militants qui partagent mes idées  :

De grâce, levez-vous et prenez votre responsabilité.

Chacun, dans la majorité de ce pays, a sa part de tristesse tous les jours, nous vivons tous dans la décadence.  Aujourd’hui, c’est Mamadou, Mohamed, demain ce sera Carlos, puis le tour de Jean et de Pierre. Sachez-le, ces politiques qui nous dirigent ne sont ni de la race humaine, ni de la race animale, ceux sont des monstres. Et ils sont de toutes les couleurs. Ils feront le tout pour remettre en place un autre système capitaliste, plus dur et plus féroce que celui qui est en train de crever. Et avant de le mettre en place, c’est à nous, comme d’habitude de le payer.

La Grèce se trouve aujourd’hui les quatre fers en l’air, et même l’Allemagne qui était contre son entrée dans la communauté européenne, court à son secours. L’Espagne, le Portugal vacillent. L’Italie n’est pas loin. Encore moins la France qui se maintient grâce à un découvert énorme. Ouvrez vos yeux. La situation est claire. Il faut être complètement fou pour ne pas le comprendre.

 

Je ne finirai pas sans envoyer un message au PCF. Mon projet est de vous foutre dehors de la Place du Colonel Fabien. Ce bâtiment nous appartient, nous, les victimes de votre démagogie et de votre politique. Nous, les militants qui dans les années 70, ont bâti la force qui vous a rendu, à l’époque, le plus riche des partis politiques français. J’occuperai ce bâtiment et l’unique issue que vous aurez pour nous foutre dehors, moi et les miens, c’est d’appeler à la rescousse votre camarade Brice Hortefeux. Je vous averti avant d’agir, parce que je n’ai pas l’habitude  de prendre les gens par derrière. Je laisse cela aux étalons pour les saillis. Je vous prendrai de face pour vous mettre hors d’état de nuire.

 

A Mélenchon, parce que je t’ai cité au début. Cher camarade, le silence est une réponse. Tu t’es tu sur le débat de l’identité national comme pas mal d’autres, soi-disant que le sujet qui ne méritait pas débat. Mon cher, c’est tout simplement une fuite ou bien tu manques d’arguments. Fuite, en ayant peur de subir les conséquences des urnes, manque d’arguments ou peur de tes arguments parce que tu n’as pas une autre politique progressiste que celle du PS d’où tu viens. Vous avez tellement manqué d’arguments et d’audace, jusqu’à laisser échapper ce débat sur l’identité nationale, qui pouvait s’il avait eu lieu avec vos apports de gauche, si vous étiez de gauche, contribuer à un début d’émancipation de notre peuple. Non, cher camarade, tu ne manques pas d’arguments, je crains que tu sois un opportuniste comme les autres. Ton opportunisme t’a poussé à aller vers le PC, tout simplement pour avoir des moyens techniques et matériels. Le parti de gauche n’a rien construit et ne peut rien construire, il est vide, il n’y a personne que toi. Tu as intérêt à te redresser le plus vite possible, je te dis dans les deux semaines à venir, sinon tu disparaîtras après les élections régionales. Quel, gâchis !

 


A bon entendeur salut.

 


Bamba Gueye Lindor, le 11 février 2010

 


Les Damnés de la Terre

contact@damnesdelaterre.com

damnesdelaterre@gmail.com



Jeudi 11 Février 2010


Commentaires

1.Posté par joszik le 11/02/2010 13:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ILs ont tous peur de l'opinion (ces politiques) et ce qui fait l'opinion ce sont les médias.
donc ils ont peur des médias, certes Alter et les autres sont des médias, mais qui n'ont pas une audience suffisante pour pouvoir influencer les politiques.
leur fil conducteur (aux politiques)c'est plutôt le Parisien et Libé.

2.Posté par Probleme le 12/02/2010 13:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si un jour AlterInfo avait une forte audience, il serait vite attaquer en justice pour antisemitisme ou autres, puis pression sur leur hebergeur pour qu'ils ferment.

Concernat l'article, c'est un texte qui motive, on y est pas encore mais ca viendra. Un jour tout le monde se levra et fera front, enfin j'espere.

3.Posté par Saint Just le 12/02/2010 13:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'expulsion inhumaine dont la Mairie de Bagnolet s'est rendue coupable est une HONTE !

Cette gauche n'a rien à envier aux pires suppots de l'apartheid.

Mettre à la rue des familles entières alors que dehors il faisait entre - 5 à - 10° est un acte barbare et criminel.

Les entendre justifier cet acte ignoble en expliquant que je cite :"La trêve hivernale ne s'applique pas à des gens sans droits ni titres" est proprement scandaleux !

Mais sur quelle planète vivent ces élus de la République ?

Il ne faudra pas oublier cette tragédie aux prochaines échéances électorales. Qu'ALTER INFO devienne un média qui prendra la défense des opprimés contre les oppresseurs. Qu'ALTER INFO continue à faire entendre la voix de ceux qu'on baillonne et qu'on menace !

Ce site est une bouffée d'oxygène et une bouée de sauvetage pour tous ceux qu'on tente de noyer pour d'obscures raisons.

Le PARTI COMMUNISTE doit exclure le maire de BAGNOLET !

S'il ne le fait pas, il démontrera qu'il est complice de cette ignominie.

Quant à nous, citoyens révoltés par toutes les injustices, nous devons REAGIR !

N'hésitez pas à téléphoner massivement à la mairie de BAGNOLET pour exprimer votre colère et votre dégout !

Telephone : 01 48 97 39 28

Je l'ai fait dès hier et je peux vous affirmer qu'ils ne savaient plus comment se justifier.

Ces gens sont un danger pour notre pays !

REAGISSONS !!!!!

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires