Diplomatie et relation internationale

Que cherche-t-elle Mme Rice au Moyen Orient


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


Les milieux politiques au Moyen-Orient (MO) se disent préoccupés de l'annonce de la visite imminente de la secrétaire d'Etat américaine, Condoleezza Rice dans la région, car de chacun de ses déplacements est né un projet néfaste ou un complot. Cette tournée intervient dans la foulée du discours du président américain sur sa nouvelle stratégie au MO. Mme Rice se rend ce vendredi en Israël, dans les territoires occupés, en Jordanie, en Egypte, en Arabie saoudite et au Koweït.


Vendredi 12 Janvier 2007

Que cherche-t-elle Mme Rice au Moyen Orient
La nouvelle tournée de la secrétaire d'Etat américaine, spéculent les analystes, a pour objectif de réaliser la nouvelle stratégie américaine définie par le président Bush, alors qu'il est en difficulté puisqu'il va devoir cohabiter avec la nouvelle majorité démocrate pour les deux années à venir. Or, le président américain s'est vu contraint de changer son fusil d'épaule. Il n'a plus pour priorité la lutte contre le terrorisme et la promotion de la démocratie au MO. Il y envoie sa secrétaire d'Etat pour demander la collaboration du monde arabe. Autrement dit, finie la propagande sur un nouveau MO, chère aux républicains, propagande qui cède la place au renforcement des régimes arabes au pouvoir et à leur rassemblement pour faire front aux pays qui s'opposent au bellicisme de l'administration Bush; propagande qui travaille maintenant sur le divisionnisme, le conflit interconfessionnel, et la catégorisation des Etats avec des soit disant étiquettes de "modérés" ou d'"extrémistes".

Il est fort clair que ce complot a pour but d'allumer la mèche d'un nouveau conflit dans la région qui a fortiori, renforcera la position d'Israël et déstabilisera tous les pays de la région du MO. Avec l'arrivée de l'ancien directeur des services de renseignements, John Negroponte au Secrétariat d'Etat pour assister Condoleezza Rice, il est quasiment acquis que la diplomatie américaine sera désormais influencée voire même inspirée des éléments de services des renseignements. Un autre aspect de la tournée de Mme Rice au MO qui mérite réflexion c'est l'éveil et la résistance des peuples palestinien et libanais. Les Etats-Unis cherchent donc à former une coalition de certains Etats arabes contre la Syrie et l'Iran et à renforcer la position du cabinet d'Ehud Olmert. L'administration Bush aura encore deux années devant lui, et sauf miracle, les républicains devraient dire adieu au pouvoir. C'est la raison pour laquelle, les milieux politiques au MO se disent préoccupés de voir la région se transformer en un terrain de jeu pour le gouvernement américain.

IRIB


Vendredi 12 Janvier 2007


Commentaires

1.Posté par aldolaklass le 12/01/2007 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est vraiment une administration démoniaque!!!
ils ont pas fait encore assez de sacrifices humains a leur dieu jahbulon ces batards de skull&bornes !!!!

2.Posté par aldolaklass le 12/01/2007 10:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé

3.Posté par ALI14 le 13/01/2007 00:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

madame riz veut mettre la zizanie

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires