Palestine occupée

Que Gaza sombre dans la Méditerranée !


Dans la même rubrique:
< >

Il y a quelques années, le premier ministre israélien Itzhak Rabin confessait que son rêve était de voir sombrer Gaza dans la Méditerranée. En 2010, cet espoir est en train de devenir réalité. Malgré les condamnations de l’opinion internationale, ce territoire semble destiné à poursuivre sa mort lente.

Alain Gresh
Le Monde diplomatique


Alain Gresh
Vendredi 4 Juin 2010

Kouchner - ici avec le fasciste Liberman - est parfait dans le rôle du petit télégraphiste/propagandiste pro-israélien
Kouchner - ici avec le fasciste Liberman - est parfait dans le rôle du petit télégraphiste/propagandiste pro-israélien

Contrairement à ce qui se dit, le Conseil de sécurité des Nations unies n’a pas adopté, le 1er juin, une résolution, mais s’est borné à une déclaration de son président approuvée par ses membres (« Security Council calls for prompt, impartial probe into deadly Gaza convoy incident »). Le texte demande « une enquête indépendante et approfondie », mais n’évoque pas le fait qu’une telle enquête devrait être internationale ! Or, chaque fois que le gouvernement israélien a été mis en cause pour ses violations des droits humains, il a toujours répliqué qu’il allait créer une commission nationale dont les conclusions sont connues d’avance...

Le texte affirme aussi que la situation à Gaza n’est pas durable (sustainable), et qu’il faudrait laisser passer l’aide vers la bande de Gaza. Cela fait maintenant plusieurs années que le Conseil de sécurité, unanime, avec l’appui des Etats-Unis et de la France notamment, demande la levée du blocus. Ainsi, sa résolution 1860, adoptée le 8 janvier 2009, appelait déjà « au libre approvisionnement et à la libre distribution à travers Gaza de l’aide humanitaire, y compris de la nourriture, du carburant et des médicaments ». Depuis, le blocus illégal de Gaza s’est poursuivi sans qu’aucune grande puissance ne songe à sanctionner Israël.

Ecoutons ce qu’en dit le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner sur RTL, le mercredi 2 juin, « Bernard Kouchner : “L’opération israélienne a été une très grave erreur, sinon une faute” ».

Les questions, en gras, sont de Jean-Michel Aphatie, dont on peut saluer la pugnacité.

Israël a mené, lundi matin, dans les eaux internationales, c’est-à-dire en toute illégalité, une action militaire qui a coûté la vie à neuf personnes. La France souhaite-t-elle que des sanctions soient prises contre Israël, Bernard Kouchner ?

La France souhaite que la résolution du Conseil de sécurité soit complètement appliquée.

A quelle résolution faites-vous allusion ?

La résolution du Conseil de sécurité. Hier, il y a eu une résolution qui a été votée à l’unanimité dans la nuit d’hier à avant-hier.

C’est une déclaration, je crois. Ce qui n’est pas la même chose.

C’est une déclaration. Pas du tout, vous avez tout à fait raison, c’est une déclaration, mais c’était déjà pas mal. »

Il est quand même extraordinaire que le ministre confonde une résolution et une déclaration, ce qui n’a pas du tout le même poids.

Mais ce n’est pas grand chose.

Et ça a été voté à l’unanimité. On a demandé qu’une enquête crédible soit menée. Il faut le faire très vite. C’est au secrétaire général des Nations Unies de choisir la forme. La dernière fois que la France l’a demandée, c’était pour la Guinée. Le secrétaire général, monsieur Ban Ki Moon, a réagi très bien. Qu’il choisisse la Croix-Rouge ou qu’il choisisse toute autre forme, c’est à lui de décider au plus vite.

Le fait que ce soit le secrétaire général de l’ONU qui détermine la forme de la commission semble sortir tout droit de l’imagination du ministre. Rien de tel dans le texte du président du Conseil de sécurité. D’ailleurs, le représentant de l’Union européenne au Conseil des droits de l’homme de l’ONU a critiqué le texte adopté à ce Conseil car il prévoit la création d’une commission d’enquête « internationale », ce qui n’est pas conforme au texte du Conseil de sécurité.

Je reprends la question, Bernard Kouchner : un Etat peut intervenir militairement dans les eaux internationales et ne subir aucune sanction ?

Non, c’est, en effet, après enquête qu’il faudra décider.

Mais une enquête... Il y a eu une intervention militaire ?

Dans les eaux internationales, nous n’avons pas... Personne n’a le droit d’intervenir. Ce fut fait de façon extrêmement dommageable pour l’image même d’Israël.

Peut-on envisager des sanctions, alors, dans ce cas-là ?

Quelles sanctions ? Quelles sanctions ? Et pourquoi ? Il faut avant qu’on connaisse les faits. Nous allons les connaître, c’est ce que la France a réclamé tout de suite. Ne pensez pas par là que je réduise à peu de choses ce qui s’est passé ; au contraire, je pense que c’est une très grave erreur, sinon une faute, aussi bien pour l’idée qu’on a de l’humanitaire, même si l’humanitaire était discutable en cette occasion, mais surtout l’idée qu’on a de la nécessaire poursuite du processus de paix. Heureusement, monsieur Abou Mazen, le patron de l’OLP, a dit que les pourparlers continuaient mais vraiment c’est capital...

Des sanctions simplement parce que le gouvernement israélien refuse de lever le blocus comme le lui demandent les Nations unies, l’Union européenne et la France. Et on peut noter qu’à aucun moment le ministre ne déplore les morts : ce qui semble le gêner, c’est qu’Israël ait commis une « erreur », une « faute ». C’est une position de nombre de commentateurs : ils regrettent l’opération non pas parce qu’elle a fait une dizaine de morts, non pas parce qu’elle a empêché l’aide à Gaza, mais parce qu’elle a terni l’image d’Israël...

Mais personne n’y croit, Bernard Kouchner ! Dans ce contexte, aucun pourparler de paix ne peut exister ?

Ils existent, maintenons-les parce qu’on a toujours dit ça souvent de crise en crise. Or, il n’y a pas d’autres solutions. Vous savez quelle est la position de la France sur Gaza ! Jamais nous n’avons approuvé, ni l’intrusion de l’armée israélienne dans Gaza, ni le blocus ; et nous pensons que c’est une situation insupportable ; mais pour que cette situation disparaisse, pour que les habitants de Gaza vivent normalement, il faut que le processus de paix s’amorce. Il faut un Etat palestinien, c’est ça l’important. Pour le reste, nous avons crié très fort ce que nous pensions de cette opération.

Monsieur Netanyahou, premier ministre israélien, qui est à l’origine de cette action, demeure-t-il un interlocuteur valable pour vous, Bernard Kouchner ?

Il est élu démocratiquement par les Israéliens ; interlocuteur valable ? D’abord, je ne pense pas que ce soit lui qui ait dirigé l’opération...

Le fait que le Hamas ait été élu démocratiquement n’en fait pas, aux yeux du gouvernement français, un interlocuteur. Quant à la volonté de M. Kouchner d’exonérer Netanyahou de ses responsabilités...

Mais c’est lui qui l’a ordonnée, bien sûr !

Non, il a ordonné probablement que les bateaux n’arrivent pas jusqu’à Gaza. Ecoutez, je ne connais pas les détails, mais il n’était pas en Israël à ce moment-là. Simplement voilà, ça veut dire qu’il y a une démocratie israélienne, qu’évidemment dans ces cas-là, tout le monde fait bloc derrière l’armée israélienne, et ce n’est pas comme ça qu’il faut procéder. Heureusement, encore une fois, les pourparlers, enfin ce qu’on appelle les « proximity talks » (je ne sais pas ce que ça veut dire très exactement) doivent se poursuivre. C’est en ayant un acharnement particulier vers cette solution que nous arriverons à ce que ces actes ne se reproduisent plus. Il ne faut pas qu’ils se reproduisent, et je déplore tout ça. Et nous l’avons condamné.

(...)

N’y a-t-il pas une forme d’impunité pour Israël ?

Il y a une forme très particulière d’Etat dont on ne doit pas oublier comment cet Etat a été constitué, mais il ne doit pas y avoir d’impunité. Certainement pas.

De fait, n’y en a-t-il pas une ?

Ecoutez, de fait ? On verra ! Est-ce que oui ou non cette enquête crédible, ouverte, aura lieu ? Et on verra ce que ça donne.

Et vous y croyez ?

Oui, j’y crois. J’y crois. Le dernier exemple que je vous ai donné c’est la Guinée. A la surprise générale, sous pression de la France, il y aura des élections en Guinée. Il y a eu un massacre considérable, beaucoup plus considérable de celui dont on parle, ce n’est pas pour l’excuser.

(...)

La comparaison avec la Guinée serait presque drôle si la situation n’était pas aussi tragique. Elle illustre surtout la légèreté du ministre et confirme sans doute le fait que, une fois de plus, la France ne fera rien. Le durcissement du discours officiel ne peut se substituer à une vraie politique ainsi que le demandait Hervé de Charette, l’ancien ministre français des affaires étrangères.

Comme il circule de nombreuses fausses informations à propos de ce qu’Israël laisse passer comme camions pour Gaza, rappelons quelques chiffres : durant le mois d’avril 2010, 2647 camions ont franchi la frontière de Gaza en provenance d’Israël. Avant la prise de contrôle du territoire par le Hamas, en juin 2007, on en comptait en moyenne 12 000 par mois. Donc Gaza reçoit aujourd’hui environ 22 % de ce qui arrivait avant juin 2007. Toutes ces données sont présentes sur le site de l’Office for the Coordination of Humanitarian Affairs - Occupied Palestinian Territory.

M. Kouchner semble à court d’idées. Donnons-en une qui correspond à son image de French doctor bravant les périls pour porter secours aux populations en difficulté. Pourquoi la France n’affréterait-elle pas des bateaux remplis d’aide pour Gaza ? Elle pourrait suggérer aussi à ses partenaires européens qui le souhaitent de s’associer à sa démarche. Et voyons si le gouvernement israélien osera intercepter ces navires.

Malheureusement, le plus probable, encore une fois, est que le gouvernement ne fera rien et qu’il laissera Gaza sombrer dans la Méditerranée. Mais la flottille de la paix a montré que les gouvernements occidentaux n’étaient pas seuls à avoir leur mot à dire...

(JPG)
Alain Gresh

Les blogs du Diplo
Vous pouvez consulter cet article à :
http://blog.mondediplo.net/2010-06-...


Mardi 8 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par pistache le 04/06/2010 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

krouchner , cette lavette, qui n'est même pas capable d'avoir une opinion personnelle et juste sur ce drame ! il ne pense pas le quart de ce qu'il dit et pour cause...

2.Posté par damien le 04/06/2010 15:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gaza, c'est la moitié du peuple palestinien, et donc la moitié de la solution au problème sioniste.

3.Posté par BD le 04/06/2010 16:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la seule réponse : la guerre

4.Posté par HABIB le 04/06/2010 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La duplicité.. Un seul mot.. Al harb!

5.Posté par Saber le 04/06/2010 16:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AL KIFAH LI ALLAH

6.Posté par Justice for All le 04/06/2010 18:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

" Il y a quelques années, le premier ministre israélien Itzhak Rabin confessait que son rêve était de voir sombrer Gaza dans la Méditerranée."

De l'endroit où il se tient (s'il est bon, c'est surement grâce à sa magnifique épouse Léa), il a du révisé son jugement en voyant des nazis sionistes profaner sa tombe à Jérusalem...
Je n'ai plus la date exacte en tête, mais c'est facile de la retrouver puisque c'était le jour même du décès de Jean Paul II

7.Posté par Abelkader DEHBI le 04/06/2010 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ni Kouchner, ni Tartempion, ni la France, ni les Etats-Unis ne feront quoi que ce soit pour les palestiniens... Ils ont eu plus de 60 ans pour le faire (depuis 1948) ; plus de 40 ans depuis 1967 ; et plus de 18 ans, si l’on prend repère uniquement sur les pseudo "Accords de paix signés à Oslo" de 1992. — Il appartient aux Peuples arabo-musulmans, d’arracher de haute lutte, la Terre de Palestine - toute la Terre de Palestine - spoliée depuis 1948 par l’Etat sioniste avec la complicité hypocrite et criminelle des gouvernements occidentaux.--- Une telle lutte ne pourra se mener que par la mobilisation sacrée de nos peuples. A commencer par l’implication totale des élites politiques et intellectuelles restées saines, c’est-à-dire non souillées par une quelconque participation à l’exercice du pouvoir au sein des régimes arabes dont la quasi totalité sont des régimes illégitimes, corrompus et traitres aux intérêts de leurs propres peuples. Une telle mobilisation de nos peuples autour du problème commun et sacré de la Palestine et d’Al-Qods, aura pour contrecoup, de créer une forte dynamique qui emportera sur son chemin, nos régimes dont le silence et l’inaction révèlent au grand jour la haute trahison. --- Qu’en en juge, en ce qui concerne mon pays, l’Algérie : Le lundi 31 Mai 2010 vers 18h30 à Alger, un groupe de citoyens algériens dont j’eus l’honneur de faire partie et comprenant : M.M. Lakhdar Bourogaa, Ali Benhadj, Ahmed Ben Mohamed, Mohamed Boulahia, Mohamed Kadri et Abdelkader Dehbi - s’est rendu au siège de l’ambassade des Etats-Unis pour protester contre l’assassinat des humanitaires de la "flottille de la Liberté". En quittant l’ambassade vers 19h15, des policiers en civils sont venus vers nous pour arrêter le Cheikh Ali Benhadj. Nous avons décidé de nous solidariser avec lui et de l’accompagner au Commissariat Central où le Commissaire nous fit reproche de "perturber la tranquillité de l’Ambassade" (sic).
NOTA : Pour votre information, je me dois de vous signaler que j'ai posté ce commentaire ce matin sur Oumma.com. -- A. Dehbi.

8.Posté par tartuz le 04/06/2010 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'existe aucun régime arabe ou maghrébin qui soit souverain,ils sont tous placés a leur place par leur maitre occidentaux.Corrompus pour les premiers corrupteur pour les seconds.Comme je l'ai souvent dis, ils marchent tous constamment avec le pantalon a moitié baissé car c'est un ordre de leurs maitres. ils ont juste le pouvoir de s'enrichir eux et leur famille et de torturer leur peuple.

9.Posté par Roland le 04/06/2010 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Kouchner est vraiment pitoyable ! la réalité dépasse la fiction, même Labiche n'aurait pas pu inventer des réponses aussi ridicules et lamentables

10.Posté par abeilles le 05/06/2010 07:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

oui ils sont tous corrompus ,et ceux qui ne veulent pas marcher droit on les descend c'est très clair,Mais avons nous le droit de le dire ,tous les peuples savent qu'ils nous emmènent à l'esclavage pour les générations à venir ,et que fait on des manifestations ,et nous rendrons chacun chez soi ,le fric compte plus ,les objets ,le confort,quand je vois tout ce qui passe à la poubelle ,la nourriture,mais aussi des meubles des télévisions ,grand écran indispensable pour le FOOT ,pas le temps de penser aux Palestiniens ,Irakiens, Afghans et à tous ces peuples qui crèvent de faim ,oui Messieurs Madame Arabes Musulmans vous devenez comme Nous insensible aux autres,La course à posséder le verbe avoir ,je pensais en 2003 que vous n'auriez pas laissés faire Bush ,la révolte ,NON et plus ils nous enfoncent plus nous acceptons,si bien que je ne vais plus aux manifestations ,cela amusent nos Charognards ,c'est tout ,j'ai vu en 1998 les Irakiens dans l'état ou nous les avions laissé ,c'est pour cette raison que j'ai été la bas du 12 février au 1 Mai ,et encore 2 voyages ensuite ,je peux m'imaginer la vie de ces peuples ,je porte le drapeau Palestine sur ma casquette ,Nos ancêtres se sont révoltés ,Mort pour leur Pays et un avenir pour leur descendants ,et nous pour des gadgets derniers sortis nous nous étalons ,pourquoi critiquer vous voterez encore pour celui que Bildeberg vous imposera Gauche ou Droite ils sont TOUS UNIS

11.Posté par Nadine le 05/06/2010 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ abeilles

Je suis en grande partie d'accord avec votre analyse,mais il me semble qu'il y a de plus en plus de "dormeurs" qui se réveillent. Le problème c'est qu'"ils" voudraient tous les envoyer à l'hôpital psychiatrique pour qu'ils soient "rendormis". Et "ils" s'en donnent les moyens les bougres!!!
Ils ont l'argent (sale) et ont pris le pouvoir (dit démocratique). A l'aide de l'éducation stéréotypée et de l'information "de masse", ils cherchent à nous diviser pour toujours mieux nous "lobotomiser"!
N'ont-ils pas inventer cette "belle" expression: "Les criminels ont toujours une longueur d'avance sur la "Justice"?
La "misère du monde" n'est-elle pas (re)couverte par de "beaux" mots tels que:
"sans domicile fixe,... quart-monde,... pays en voie de développement,... les non-alignés (ça veut pas tout dire ça!),... et j'en passe!
On nous présente les "précieuses" avancées de la technologie et... deux "pub" plus loin,... on nous présente la société "X" qui vous fera un prêt à des conditions défiant toute concurrence. Vivez à crédit, Mesdames et Messieurs, après vous "les mouches"!
Et puis, on nous inculque cette "peur du vide matériel",... trouille de l'Autre qui est un danger potentiel pour nos vies, nos biens. Attention!! Il y a des voleurs,... des voyous,... des terroristes,...bref des é-t-r-a-n-g-e-r-S.....à notre mode de vie si civilisé!!! "Sainte Sécurité vient vite à notre secours!!!
Le vote? On nous dit que c'est un "devoir" (non un Droit). Ils veulent imposer,partout, les "machines à voter", pour éviter les bulletins "nuls" ou "blancs". Après, GSK ils cherchent à nous "vendre" à DSK ou tout autre de leur clique!!!
Il ne faut pas être universitaire, ni extralucide pour remarquer que l'on nous mène comme un troupeau qui va à l'abattoir en maniant habilement "la carotte et le bâton"
Pour le profit de quelques-uns, ils augmentent le nombre de "têtes", c'est ainsi que, petit à petit, l'Orient se met en marche pour rejoindre l'Occident.
Que faire sinon DENONCER RESISTER chacun selon ses moyens! Ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves.
Ils voudraient nous isoler, que l'un se sente faible et l'autre démuni. Leur "arme" favorite est: "diviser pour régner" avant d'utiliser les canons.



12.Posté par to exist to resist le 05/06/2010 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai trouvé un trés bon article sur les origines juifs de la famille al Saoud c'est Une des principale raison de leurs silence pendant que les peuples arabes et musulmans se font massacrer .

Les peuple doivent se soulever sans attendre leurs gouvernements .

13.Posté par abeilles le 05/06/2010 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@TO EXIST TO EXIST
OH OUI il faut se soulever mais il y a le FOOT pendant 1 mois ensuite les vacances ,ensuite la crise ,va nous anéantir
Même tous ces joueurs qui gagnent des fortunes au lieu de penser à leur peuple d'ou ils viennent ,ils préfèrent être parmi les OGRES ,et grappiller le MAXI les leurs ,
je suis croyante que Dieu qui pourra nous sortir des griffes de l'enfer

14.Posté par cielétoilé le 06/06/2010 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nadine ,vous savez , l'ouverture du vote aux primaires du PS avec l'attestation d'être de valeur de gauche est une fumisterie . C'est une façon d'écarter S.Royal , parce qu'ils n'en veulent pas . Ils la jugent pas assez contrôlable même si comme tous les autres , elle est des élites aussi et les a suivi, notamment en étant favorable au traité de Lisbonne .Du moins c'est ce que j'ai entendu . Trop indépendante, trop incontrôlable , un doute sur elle , puisqu'elle ne suit que ce qui lui semble bon , même de discuter avec ceux que l'on exclut .
Ils savent que sinon elle reprendrait encore le leadership des primaires .
Bref, si un truc les dérange , ils en changent le système .Ils feront donc la réforme des collectivités territoriales mais dans le but de virer une certaine gauche droit-de-l'hommiste de toute influence importante .

15.Posté par Nadine le 06/06/2010 21:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@cielétoilé

Votre avis m'intéresse, néanmoins, je ne me permettrais pas d'intervenir dans un débat interne au PS en France. Je suis Belge. Cependant, il n'est pas interdit de me préoccuper du sort de mes "voisins". Il y a, certes, à ce sujet du "grain à moudre".
Si j'ai fait référence à DSK, c'est non par rapport à son hypothétique candidature aux "Présidentielles" de 2012 en tant qu'éventuel "favori" de la "Gauche", mais pour sa fonction "d'homme de paille" de la "Finance Internationale" .
Quant au "vote", chez nous c'est un "Droit Obligatoire". Il est partiellement électronique dans les villes, dans ma campagne, il se fait encore au moyen de bulletins "papier". Paradoxalement, les sanctions sont incrites dans la législation, mais sont aléatoires selon les décisions judiciaires.
Le Référendum n'existe pas, sans doute, ne sommes-nous pas assez matures (ou intelligents) pour décider par nous-mêmes de la "sauce" à laquelle on veut nous accomoder! C'est ainsi que nos chers "Zélus" avaient déjà adopté, comme un seul homme la fumeuse "Constitution Européenne", bien avant que l'on ne nous impose le non moins fumeux "Traité de Lisbonne".

16.Posté par abeilles le 07/06/2010 07:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

une aberration de parler de la Gauche et surtout de Ségoléne franchement les Bildeberg ont placé cette Bravitude ,pour faire gagner Sarkosy ,point comment peut-on débattre encore des élections en sachant que depuis 1968 ils ont été élus que par des Fraudes ,vous croyez que c'est votre choix ,pourquoi ils ne veulent plus de référendum cela leur est plus compliqué ,ils sont obligés de noyer le( oui )dans le( non ) dans une phrase ou très peu comprennent le sens ,si malgré cela la réponse n'est pas conforme a leur désir nous avons vu la réponse on passe par dessus ,et croyez vous ce que les Français/es ont votés par la suite ,ceux qui leurs ont craché dessus
Si les parents oublient leur bébé dans leur voiture c'est dû à la perte de mémoire ,et quand je lis certain commentaires je vois que cela s'aggrave chaque jour, ces Messieurs Dames Bildeberg en sont réjouis ,au lieu de défendre notre avenir notre indépendance nous en sommes a parler de DSK Ségoléne Sarkosy De Villipin ,pensez que bientôt nous subirons le même traitement que les Palestiniens

17.Posté par Pierre le 08/06/2010 23:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gaz à Gaza, une autre vision de guerre


Le premier indice sur l’existence d’un riche gisement gazier offshore au large de la bande de Gaza est fourni par le WashingtonTimes du 27 août 2005. Largement reprises sur les blogs à l’occasion de la nouvelle guerre en Palestine, ces informations du domaine public ne sont pas diffusées par les grands médias. On peut s’en étonner.

Mais une telle manne juste en face de l’étroite bande de terre palestinienne pourrait être un motif de vouloir contrôler, voire annexer, ce petit territoire. Lié au gisement égyptien, les forages devaient transiter par l’Egypte, en tout cas en 2000.
D’après les premiers forages effectués il y a près de 10 ans, les réserves sont conséquentes (entre 35 et 40 milliards de mètres cubes de gaz) et les revenus de son exploitation sont habituellement estimés à 4 milliards de dollars.

La question de la souveraineté sur les gisements gaziers de Gaza est cruciale. D’un point de vue légal, ces réserves appartiennent à la Palestine. Un accord avait été conclu en 1999 entre British Gas et l’autorité palestinenne représentée par Yasser Arafat.
La mort de Yasser Arafat, l’élection du gouvernement du Hamas, ainsi que la débâcle de l’Autorité Palestinienne ont permis à Israël de prendre de facto le contrôle de ces réserves.

British Gas (BG Group) a négocié avec le gouvernement de Tel-Aviv. En revanche, le gouvernement du Hamas n’a pas été consulté en ce qui a trait à la prospection et l’exploitation des gisements gaziers. En 2006, British Gas « était sur le point de signer un accord pour acheminer le gaz en Égypte. » (Times, 28 mai 2007). Selon les reportages, le premier ministre britannique de l’époque, Tony Blair est intervenu pour le compte d’Israël pour faire capoter l’accord avec l’Égypte.

En novembre 2008, le Ministère israélien des Finances et le Ministère chargé des Infrastructures Nationales ont ordonné à Israel Electric Corporation (IEC) d’engager des négociations avec British Gas, pour l’achat de gaz naturel provenant de la concession de BG au large de Gaza. (Globes, 13 novembre 2008). Au même moment, BG se sépare de son directeur pour le Moyen Orient, l’Afrique et l’Asie, étrange coïncidence. Puis, l’accord commercial conclu, le champ est laissé libre aux militaires et Tsahal peut se déchaîner.

Israël a bien ses propres gisements de gaz dans ses eaux territoriales, au large d’Haïfa, mais l’intérêt premier de cette prise de contrôle est de priver les palestiniens d’une ressource économique leur garantissant une autonomie et de sécuriser le terminal d’Ashkelon qui donne accès au pipe line connecté à la Turquie. Une façon de confisquer le gaz palestinien.
source:
http://www.betapolitique.fr/Gaz-a-Gaza-une-autre-vision-de-22094.html

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires