Société

Quatre personnes qui s'étaient contactées sur Facebook pour queneller le siège du CRIF, ont été accueillies par la police



Mercredi 15 Janvier 2014

Quatre personnes qui s'étaient contactées sur Facebook pour queneller le siège du CRIF, ont été accueillies par la police
Pas mal celle là: mobiliser cinq cars de CRS, une cinquantaine de policiers pour empêcher une horde de...quatre personnes de quenelliser le CRIF. Cela pourrait faire sourire sauf que l'une des personnes à même été sommé par la police de supprimer une banale photo du bâtiment qu'elle avait fait. 

Ce cas d'école permet de prendre conscience de l'étendu de la censure qui nous attends. Imaginez le degrés de surveillance qui est en place pour en arriver à interdire une initiative aussi isolée, le tout sur ordre du ministère de l'intérieure. Les RG n'ont-ils donc rien d'autre à faire? Si c'est le cas, je leur glisse également une petit quenelle au passage ;) Fawkes

Nous étions quatre. Nous voulions glisser une quenelle devant le CRIF. Nous nous étions contactés par Facebook. Nous fûmes tout de suite interceptés par une horde de policiers anti-émeutes, gendarmes, RG et envoyés de la préfecture. 
 

Deux choses à en tirer : Facebook est ultra surveillé, prenez-en conscience. Et l'Etat a perdu la raison. 



Liens connexes du même auteur:


Dieudonné, de temps en temps, utilise des lancements de nains (ça c'est collector)



Source:
Les Vidéastes Libérés

via SOTT 


Mercredi 15 Janvier 2014


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 16/01/2014 11:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh bien on peut dire que notre fameux ministre de l'intérieur est en train de griller consciencieusement ses chances d'arriver à la présidence de la république !

50 CRS pour empêcher quatre individus, dont une femme, de faire le fameux geste de la quenelle devant le siège du Crif, c'est tout simplement délirant ! A prétendre vouloir lutter conte l'anti sémitisme, (un comble pour des gens qui ne sont même pas sémites. Cf : Comment le peuple juif a été inventé par Sholmo Sand historien juif), on va finir par provoquer exactement le contraire. Le pire est que la majorité des juifs ne se reconnaissent pas dans le Crif, et qu'ils risquent d'être victimes innocentes de cette instrumentalisation.

En réalité, M. Valls ne veut pas protéger les juifs, comme il dit, mais sa patrie de cœur, à savoir israël. S'il l'aime tant, qu'il aille y vivre et qu'il nous laisse tranquille ! Il est tout de même incroyable que notre gouvernement soit à ce point à la botte de cette entité raciste et belliciste ! Ces gens qui nous gouvernent, ou tout du moins, qui sont censés faire ce travail, ont-ils perdus toute dignité ? Mais il est vrai qu'attendre de la part de politiciens professionnels d'être honnêtes, sincères et au service du peuple est plus qu'une utopie, c'est une incompatibilité totale. Leur seul objectif est de conserver le pouvoir avec les avantages, entre autres, pécuniers, mais pas seulement, et certainement pas être au service du peuple. Pour cela, ils favoriseront obligatoirement ceux qui leur permettront de conserver ces privilèges, à savoir les ultra riches. Et on connait la suite...

Alors quand donc nous déciderons-nous à changer radicalement de système et de balancer toute cette clique de corrompus, de menteurs et d'hypocrites ? Qu'ils soient dans la politique ou dans les médias.

2.Posté par Aldamir le 16/01/2014 14:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@dépositaire
Avec tout mon respect, Valls est une simple girouette et n'a pas l'étoffe de diriger même une charrette. C'est un simple girouette et un pantin opportuniste tout bonnement à utiliser en dessein animé.

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires