Néolibéralisme et conséquences

Quand les grands dirigeants de l’ultralibéralisme plongent dans l'infantilisme du bal des hypocrites


Dans la même rubrique:
< >

« Le libéralisme n’a plus aucun rapport avec la liberté, et son principe de libre choix n’est qu’un leurre » D.Meda


mohamed BENALLAL
Lundi 12 Mars 2018

Quand les  grands dirigeants de l’ultralibéralisme  plongent dans l'infantilisme du bal des hypocrites

Qu’entendons-nous des guerres commerciales. Plus exactement c’est une sorte de futilité, cette inanité qui a permis de penser à faire booster la guerre commerciale dans un monde qui se réduit en une peau de chagrin, petit village malfamé ou les échanges sont basés sur de l’argent factice ou « copié » .La fameuse décision du Président américain a provoqué de vives et mauvaises réactions dans le monde, elle a été trop médiatisée de l’image du petit grand Donald Trump en guise d’une signature unique et insolite à la D.Trump permettant d'imposer des taxes douanières nouvelles sur les importations d'acier (25%)et d'aluminium(10%) aux Etats-Unis en sa qualité de chef d’esprit d’entrepreneur économiques. Je ne reviendrai pas sur les détails, ils ont été exposés en long, en large et en travers la presse.
Il est question dans ce propos de bien réfléchir sur le pourquoi ?de cette décision.
Imaginons la question suivante qui se pose sur la santé du secteur sidérurgique qui patine apparemment sinon pourquoi l’industrie US est en piètre état donc c’est par la facilité, tout en imposant le protectionnisme afin de protéger ce secteur sidérurgique. La question d’ordre économique qui se pose souvent est comment se fait-il que les américains préfèrent acheter plus de l’étranger( importation) qu’ils ne vendent ailleurs ( exportation), cela ne se rapporte guère a la nature du contrat gagnant- gagnant .Les Amériques sont plus raffinés pour le « méga-profit » qui devrait se faire voire à la surface du marché se sont les banques qui affichent le résultat escompté.
Par conséquent pour répondre à la question suivante on se demande par constat comment se fait il que les USA jusque dans les années 70, étaient les premiers exportateurs mondiaux et suite à la grande reforme financière par les« Brettons Wood » engagé sous le mandat de Nixon en 1971 la vapeur économique s’est renversée et les Amérique sont devenues les premiers importateurs.la réponse est claire et nette ,C’est tout simplement parce qu’ il y a eu un changement du système monétaire qui permettait aux Amériques au lieu de produire les biens à domicile, ils ont préféré les acheter ailleurs tout en payant avec le nouvel argent ( monnaie non conventionnelle)bon marché.
par conséquent, la vision américaine qui était la véritable locomotive industrielle et face a un gain facile permettant de s’accaparer des mégas-profits les Amériques se sont transformés en un paradis du crédit gratuit ,ils se sont écartés des principes économiques en sus de la formule du plein emploi ;avec salaires honorables, issus d’une économie réelle créative de valeurs et booster par une croissance continue, cette roue a été travestie par une nouvelle politique monétaire régie par la Fed (The Federal Reserve System est une banque centrale des USA.) soutenu par les deux partis menant une politique comme disait D Trump de « marigot de Surévaluant les actif » et endettant le budget US. En prenant en guise d’image ce petit exemple ; l’Allemagne exporte trop par contre la France, les Etats-Unis, importent plus qu’ils n’exportent c'est-à-dire consomme trop, Le Japon vit de ses rentes à l’étranger et travaille trop, la Chine fait du dumping et vend à perte .
*Un pays qui n’exporte pas.
*Un pays qui ne consomme pas.
*Un pays qui n’a pas de rentes.
*Un pays qui ne vend pas
-Voila les éventualités possibles. La Chine subventionne ses exportations d’acier, cela signifie que les pauvres Chinois payent des impôts pour que leur acier soit moins cher à l’étranger.
-Ceux qui, à l’étranger, utiliseront cet acier chinois baisseront leurs coûts de production et en feront profiter leurs heureux clients.
-Alors Pourquoi dans le bon sens vouloir protéger les producteurs nationaux d’acier et seulement ceux-là au détriment du reste des gens si ce n’est la règle de la loi des pionniers (oligarcques) américains



"Avec la mondialisation libérale, le marché est l'instrument par excellence de l'unique pouvoir digne de ce nom, le pouvoir économique et financier. Celui-ci n'est pas démocratique puisqu'il n'a pas été élu par le peuple, n'est pas géré par le peuple, et surtout parce qu'il n'a pas pour finalité le bonheur du peuple."
José Saramago,
:
Alors revenant à notre acier qui fait la une des gazettesinternationales et les levée des boucliers des politiques du libre échange D.Trump essai de vouloir protéger les producteurs nationaux d'acier par tous les moyens au détriment du reste des pays ?
La concurrence dans le monde libéral et capitaliste fait partie intégrante des marchés comme il a été illustré dans ce petit simple petit exemple en miniature ; la concurrence dans le libre échange devrait être par principe libre et sans parti-pris. C'est le client roi, le consommateur, qui en est l'arbitre ultime. Le seul et unique système qui parait exact, juste et équitable est par conséquent le libre-échange.
« le libre échange est l’unique système qui ne ponctionne pas une majorité pour protéger les intérêts d'une minorité ».
Quant il s’agit de la préférence nationale devant ce fait chacun est libre de l'appliquer ou non selon ses risques et périls alors pour quoi D.Trump voulait il l'imposer de force ? Pour éventuellement faire face et imiter le dumping chinois par conséquent de nouvelle barrières vont être mises en place elles vont fausser le jeu du libre échange et la guerre sera déclaré avec les États-Unis aurait des conséquences désastreuses sur l'économie mondiale et vont apparaitre en référence à cet imposition par les USA des droits de douanes sur les importations de l’acier et de l’aluminium.
Enfin le système néolibéral commence à s’ébranler fortement ; les USA risquent par l’effet de cette action de s’effondrer en douceur ; le système néolibéralisme basé sur la financiarisation monétaire représentée par une économie de marché virtuelle, comme disait le philosophe Noam Chomsky
« La voie politique choisie aujourd'hui par les États-Unis met tous les pays en danger Nous nous dirigeons vers le précipice. Et le pire précipice qui nous attend est dû aux systèmes de marché »
Selon ce philosophe, le passage au néolibéralisme a permis de transférer les décisions du plan public vers le marché c'est-à-dire que tous les intérêts du capital, des sociétés transnationales et des institutions financières sont devenus entre les mains des pionniers du marché qui « s’enfoutent » éperdument des intérêts du peuple.
« L'idéologie du néolibéralisme prétend promouvoir nos libertés. En réalité elle développe la tyrannie», M.Chomsky.
Les reformes démocratiques et les reformes néolibérales étaient des jumelles inséparables dans un but de basculement de toutes les décisions économiques financières et monétaires ainsi que les biens publics vers les pionniers( USA),les Piranhas( Chili) Russie( oligarques)et Khanzines bi draham( Algérie).
Les néolibéralismes sont qualifiés du deuxième pillage colonial lors :
*du premier : les richesses furent arrachées à la terre (colonisation) .
*lors du second : elles furent dérobées à l’état
Et la soif du profit facile et rapide que procurent les placements purement spéculatifs ont transformés les marchés boursiers, financiers et immobiliers en machine de guerres et de crises.

"La véritable liberté est indissociable de la protection des plus faibles. Le libéralisme à l'occidentale est synonyme d'esclavage pour la grande majorité des hommes, qu'ils soient citoyens des pays du Sud ou relégués dans les couches dévalorisées des pays du Nord."
Albert Jacquard
Ce système ressemble par mon imagination personnelle de prés à celui d’Al-CAPONNE ou ce dernier avait constitué tout un empire( system) de trafics d’alcool, de prostitution, de jeux de hasards de racket, d’élimination , d’extorsion et de peur… le système néolibérale peut être comparé par analogie a celui d’Al-Caponne pays de jeux, de poker et de menteurs. L’école de Chicago prôné par Fridmen boostée la peur et le désordre pour instaurer le moteur du progrès tout en s’accaparant des mégas-profits au détriment du maga-désastre par une déréglementation totale, une réduction des dépenses sociales et une privatisation à outrance une élimination de la sphère publique et le FMI représentant une médecine économiques la plus mortelle spécialiste dans l’élaboration d’un programme d’ajustement structurel telle ce qui est mis en œuvre en Algerie.
Un véritable système de la maffia usant de la corruption dans les institutions de la sécurité (police), la politique et de la menace contrairement à la Russie pays des jeux d’échecs qui favorise plus l’effet de la pensée on nous a tout le temps raconté que la liberté était une valeur de la droite (ultralibéralisme et capitalisme libéral) et l’égalité était une valeur de la gauche (socialiste ou étatisme socialiste)
Pendant la guerre froide les pays de l’Est jouissaient de la l’égalité matérielle au détriment de la liberté de conscience alors que ceux des pays de l’occident la liberté de conscience l’emportait sur la l’égalité matérielle.
Aujourd’hui le choix étant fait l’égalité matérielle et liberté de conscience sont devenues une revendication universelle alors dans l’état actuel ce qu’interdit désormais la loi sur la moralisation de la vie politique dans le nouveau système ultralibéralisme.
BENALLAL MOHAMED



 


Lundi 12 Mars 2018


Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences


Publicité

Brèves



Commentaires