Politique Nationale/Internationale

Quand la voix du Sud se fait entendre à l'ONU...



Mercredi 26 Novembre 2008

Photo:www.un.org
Photo:www.un.org
Il est « honteux que l’on ne puisse toujours pas célébrer la naissance d’un État palestinien, 61 ans après l’adoption de la résolution 181 (1947), texte historique qui instaura le partage de la Palestine en prévoyant d’y installer deux États, un juif et un arabe. « La communauté internationale ne devrait pas aujourd’hui ménager ses efforts pour aider aussi bien les Israéliens que les Palestiniens à atteindre une solution conduisant à la coexistence de deux États », a dit le Président de l’Assemblée, en demandant que la recherche d’un accord de paix, entre les deux parties, s’appuie sur l’Initiative de paix arabe».

Les propos entre guillemets sont ceux de M. Miguel d’Escoto Brockmann, Président de l’Assemblée générale de l’ONU. Ils sont clairs dans leur condamnation sans appel d’une situation qui n’a que trop duré.
Inutile de la chercher dans la presse hexagonale qui a d’autres chats à fouetter : seul le media sioniste Arouts7 en parle dans la langue de Molière.
Arouts 7 nous explique en quoi les propos du père d’Escoto Brockmann sont intolérables : il a osé comparer les agissements du régime sioniste à ceux des régimes d’apartheid et nazi.
Et n’oublions pas, nous rappelle Arouts7 que ce même d’Escoto Brockmann avait donné récemment l’accolade à M. Ahmadinedjad qui, selon les sionistes, chercherait à préparer un nouvel « holocauste » (oui, je sais avec un h majuscule).
Arouts7 se garde bien de nous expliquer pourquoi le führer Persan ne commence pas par gazer ses propres concitoyens de confession juive. De même, Arouts7 ne nous rappelle pas quels pays ont, mettons ces cinquante dernières années, été agressés militairement par l’Iran. J’ai l’impression que le compteur de l’entité sioniste est sensiblement plus garni.
Et puis, s’agissant de la demande de boycott, n’est-ce pas la démarche que
les sionistes invitent tous les Etats à suivre à propos des relations en tous genres avec l’Iran ?

D’autant que cet appel à boycott qu’aurait formulé le père d’Escoto Brockman ne figure nullement dans le compte rendu officiel de l’ONU. Dommage, car boycotter les criminels est le moins que l'on puisse faire.

http://mounadil.blogspot.com/


Mercredi 26 Novembre 2008


Commentaires

1.Posté par zorba le 26/11/2008 17:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

il est honteux pour israel d avoir obtenu ces territoires de cette maniere si inegale, si inhumaine, j ai honte et me sens responsable en tant qu humain tout simplement, au dela des religions, cultures, ....

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires