Palestine occupée

Quand Teichmann (pas Eichmann) justifie le commerce d'organes humains.



Mounadil Djazaïri
Mardi 25 Août 2009

Quand Teichmann (pas Eichmann) justifie le commerce d'organes humains.
Israel Shamir vient de publier un article intéressant sur les accusations de trafic d'organes portées contre l'armée autoproclamée la plus morale du monde, c'est-à-dire les bandes terroristes sionistes.
Son article est documenté et je vous en propose la traduction d'une partie qui a plus particulièrement attiré mon attention:

Un journal économique israélien, The Marker, a publié la prise de position d'un juriste Israélien qui justifie le commerce d'organes, dans la mesure où "les organes ne sont que des matières premières ou marchandises qui peuvent donc être achetées et vendues comme toute matière première dans un marché ouvert."

La différence entre des reins achetés ou volés n'est pas si importante: si les organes ne sont "qu'une marchandise," il est certainement admissible de les prendre aux Palestiniens, exactement comme il est 'permis' de prendre aux palestiniens des oliviers séculaires dans la construction du mur de séparation.


L'indignation est facile, mais il n'est pas facile de prouver que les Israéliens, qui n'hésitent pas à briser des bras et des jambes et à jeter du napalm sur des écoliers, tracent une ligne rouge quand il est question de tirer quelque profit des entrailles des Palestiniens. L'exigence par Aftobladet d'une enquête internationale est assez raisonnable: si les Israéliens n'ont rien fait de mal (à part assassiner des centaines de jeunes hommes), ils n'ont rien à craindre d'une enquête internationale. Cependant Israël avait refusé à des commissions d'enquête de l'ONU la permission de visiter Jenin après le massacre de 2002 et Gaza après le massacre de 2009.




Shamir propose un lien vers le texte de l'opinion publiée dans The Marker qui est rédigé comme vous pouvez le voir en hébreu.

On peut néanmoins en avoir, via google traduction, une version où l'essentiel reste intelligible. Le texte, écrit par un certain Doron Teichmann (tiens, ça me rappelle quelqu'un).


Cependant, Doron Teichmann n'est pas un fonctionnaire de l'Allemagne nazie mais un maître de conférence à la faculté de droit de l'université hébraïque de Jérusalem. Nous avons bien là la synthèse d'une démarche visant à règlementer et donc légaliser le commerce d'organes humains. Comme il est quand même doué d'altruisme, il nous explique quand même que ceux qui s'insurgent au nom de préceptes moraux oublient la protection des intérêts des populations pauvres; en langage clair des populations amenées à vendre leurs organes car M. Teichmann ne semble pas envisager de mettre un de ses reins sur le marché.




C'est, à ma connaissance, la première fois qu'un universitaire d'une certaine notoriété, car Doron Teichmann n'est pas exactement un inconnu dans les milieux académiques, fait publiquement ce qu'on appellerait en France l'apologie d'un crime...



http://mounadil.blogspot.com/ http://mounadil.blogspot.com/



Mardi 25 Août 2009


Commentaires

1.Posté par dik le 25/08/2009 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aimerais bien savoir ce que ces dégénérés d'israéliens ne feraient pas! Leurs sponsors étasuniens les admirent pour subjuguer le monde, impunément.

2.Posté par Aigle le 25/08/2009 17:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas de chance Dik !!! Cette LIE de l'espece humaine peut tout faire ....C'est le Propre du Psychopathe ....

3.Posté par Habakuk le 25/08/2009 19:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les agences très spéciales organisant des séjours "santé" en Turquie ou en Moldavie sont bien connues en Israël. Vous en reviendrez avec un organe tout neuf d'une provenance non tracée pour quelques modiques $ 50.000 (en tout cas, c'était le prix il y a quelques années. Ça n'a pas dû baisser...). Nul doute dans mon esprit que les palestiniens servent de vivier... Terrifiant mais lorsque la vérité percera tout entière je crains que nous soyons plus abattus encore... Cherchez sur Google "Serghei Thimus" du nom d'un jeune moldave qui venait se faire opérer d'une appendicite, au début... Et encore peut-il s'estimer heureux d'être encore vivant, lui... Israël est depuis longtemps LE pays à problème en matière d'organes humains. Il suffit de se pencher un peu sur le problème pour se le voir assez vite confirmer. Les démêles d'Israël avec la communauté internationale sont bien connus car concrètement, Israël reçoit volontiers des organes étrangers, mais n'en donne jamais. Pas de réciprocité donc...

4.Posté par VIRGILE le 25/08/2009 22:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En clair, la Palestine et les Palestiniens servent de laboratoire pour toutes les expérimentations démoniaques sionistes. Essais des dernières armes en les exterminant comme du gibier, entrainement à toutes les formes de tortures, pysiques et psychologiques; spoliation des organes, entrainement des troupes de la tsahalope et perfectionnement des techniques d'Escadrons de la mort, etc. Puis ils vendent et exportent leur "savoir faire" à toutes les nations. C'est un cauchemar à vomir. Qui va leur rendre la monnaie ?

Terre Sainte avez-vous dit ? C'est l'Enfer sur terre, version Khazar.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires