ALTER INFO

Quand Bush donne des conseils antiterroristes à son successeur


Dans la même rubrique:
< >


Mardi 13 Janvier 2009

Quand Bush donne des conseils antiterroristes à son successeur
Le président sortant américain, George W. Bush a demandé à son successeur démocrate de rester fidèle aux politiques antiterroristes de son administration. Dix jours avant la fin officielle de son second mandat, Bush a déclaré, lors d'un entretien avec la chaîne Fox News qu'il souhaitait que le président élu Barack Obama respecterait les principes que son administration avait élaborés pour lutter contre le terrorisme.

Or, pendant quelques semaines, le président sortant est vivement critiqué par les milieux politiques et les défenseurs des droits de l'homme en raison de la pratique de la torture sur des prisonniers suspectés d'être impliqués dans des opérations liées au terrorisme. En effet, les militaires et les agents de renseignements américains qui ont torturé les prisonniers à Guantanamo ou à Abou Graïb ont exécuté des ordres et des instructions directes de l'administration Bush.

Pour améliorer l'image de son pays dans le monde, le président élu Barack Obama a promis qu'il s'opposerait à de telles pratiques. Lorsqu'il a désigné Leon Panetta à la tête de la CIA et l'amiral à la retraite Dennis Blair à la tête du Renseignement américain, il leur a demandé expressément d'interdire la pratique de la torture dans le cadre des activités de leurs agences respectives. Les responsables de l'administration sortant et les leaders de la droite conservatrice américaine se sont déclarés inquiets des déclarations d'Obama. Dick Cheney a déclaré la lutte contre le terrorisme justifie l'usage de tous les moyens. Les responsables de l'administration Bush estiment que la pratique de la torture est un moyen efficace pour empêcher la survenance des attentats terroristes majeurs comme ceux du 11 septembre 2001.

Ceci étant dit, pendant ces huit dernières années, et malgré les vives protestations des organisations de la défense des droits de l'homme, dans le monde entier, le gouvernement américain a violé systématiquement les droits de l'homme sous prétexte de défendre ses intérêts et au nom de sa sécurité national. Il y a quelques années, l'ONU a intégré le nom des Etats-Unis dans la liste noire des pays qui violent les droits de l'homme à une vaste échelle. Méprisant les organisations internationales, les dirigeants américains ont insisté à la pratique des moyens violents lors des interrogatoires en prétendant que s'ils ne pratiquent plus la torture des prisonniers, les Etats-Unis seraient vulnérables face aux nouvelles attaques terroristes.

Cependant le président élu Barack Obama et son équipe de renseignements croient que les scandales de Guantanamo et d'Abou Graïb ont dévié la guerre contre le terrorisme en mettant en danger la sécurité nationale des Etats-Unis. En effet, Obama et son équipe prétendent vouloir corriger les erreurs de Bush, tandis que selon les observateurs indépendants, il est pourtant difficile d'imaginer que le nouveau président puisse réaliser ses promesses pour corriger radicalement les erreurs du passé, étant donné que la stratégie à long terme de son pays est définie par le militarisme, l'hégémonie et l'unilatéralisme.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Mardi 13 Janvier 2009


Commentaires

1.Posté par redk le 13/01/2009 11:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le titre de l'article serait plutôt

QUAND BUSH LE BOUCHER PLANÉTAIRE DONNE DES CONSEILS DE DÉCOUPE DE VIANDE HUMAINE!!!



2.Posté par We Need No More Education le 13/01/2009 16:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La politique d'Obama en Palestine occupée permettra de le juger IMMEDIATEMENT sur ses réelles intentions...
Nous serons vite fixés.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires