Conspiration

Qu'est ce que le Deep State ? Partie 1 L'idéologie


Pour comprendre ce qu’est le Deep State, Il faut comprendre trois éléments importants de ce groupe : l’idéologie, l’histoire et la relation qui animent ce groupe d’individus.

Cet article est la première partie d’une série qui s’efforcera d’explorer ces différents éléments.


qanon-france.com
Lundi 1 Juin 2020

Ce groupe connu sous le nom de Deep state et dont l’influence est aujourd’hui mondiale est en réalité un culte vieux de plusieurs milliers d’années et dont l’idéologie est basée sur l’inversion et la destruction de tout ce qui représente la vie de façon globale sur la terre.

Il est difficile de comprendre la réalité imposée par ce groupe à toute l’humanité aujourd’hui sans comprendre quelques aspects et la définition de quelques-unes des caractéristiques qui sont inhérentes à ce groupe à travers le temps, des Cananéens, aux Egyptiens et de Babylone au système de contrôle du pouvoir mondial que nous connaissons aujourd’hui.

Le sujet qui traite de ce groupe est un sujet complexe qui comprend beaucoup de facettes (réalité, physique, métaphysique, spirituel, occulte et ésotérisme) entre autres.

Il est alors impossible de comprendre les motivations de ce culte sans y associer toutes ces différentes facettes qui forment cette soif de pouvoir et de domination sans fin.

Je vais m’efforcer de présenter les éléments les plus importants en y ajoutant autant que possible des liens vers les ressources qui vous permettrons d’approfondir vos propres recherches.

Comme toujours et comme avec tous les sujets, je vous invite à effectuer vos propres recherches pour vous faire votre propre idée sur les informations présentées ci-dessous.
L’idéologie : Le culte de Baal

La philosophie derrière ce groupe est centrée sur le culte de Baal. Ce nom signifie « supérieur, suprême, maître » dans les langues sémitiques. Ce culte traversera les différentes époques et groupes et notamment les Cananéens les Phéniciens et les égyptiens entre autres. Ce nom sera attaché à plusieurs déités et semble changer de nom, tout en gardant les mêmes attributs au fil du temps.

Le culte de baal souvent associé à une autre déité, Moloch est présent dans les classes gouvernantes (les élites) qui ont dirigés les cultures suivantes:

- Cananéens
- Tribu de juda
- Babylone
- Pharaons du temps de l’exode (notamment Hyksos)
- L’empire Romain (via le culte de Saturne)
- Le Vatican (via la double papalité et les jésuites ) Entre autres les jésuites possèdent leur propre partie au Pantagone américain appellée « Jesuit war room ».

Et la plupart des sociétés et religions antiques et modernes sont à un plus ou moins fort degrés imprégnées par une version ou une autre du culte de Baal.

Pour avoir une cartographie complète de l’emprise de cette idéologie, la ressource la plus complète à ce sujet a été crée en 2018 par Dylan Louis Monroe qui est un expert dans l’art de connecter toutes ces informations qui sont souvent dissociées pour mieux les cacher et nous rendre confus.

Son travail est disponible ici : https://www.dylanlouismonroe.com/cult-of-baal.html


Crédit : Cult of Baal by Dylan Louis Monroe.  Disponible en poster sur son site
Crédit : Cult of Baal by Dylan Louis Monroe. Disponible en poster sur son site

La philosophie de ce culte

Différents archétypes .

L’association au culte de Baal a changé de nom d’une culture à une autre pour mieux se morfondre dans les sociétés contemporaines en changeant un ou plusieurs attributs associés à cette déité.

Lorsque ce culte est banni d’une société, il réémerge dans une autre culture sous une forme altérée.

Il est néanmoins évident de reconnaître la même signature notamment la plus importante qui est le sacrifice d’enfants à ces différentes déités.

Cette pratique reste le fil rouge qui permet de suivre ce culte, que ce soit à travers les religions ou les différents cultes qui lui sont associés.

Les sacrifices de sang

Le thème central qui accompagne ce culte sous ses différents noms est le sacrifice de sang, et plus particulièrement le sacrifice d’enfants. Le sacrifice de son premier né étant considéré comme l’offrande de la plus haute importance et la forme de magie noire la plus puissante disponible pour un Baalist.

Satanisme

Le satanisme n’est pas confiné au culte d’une seule deité mais est associé à la poursuite des intérêts personnels au-dessus de toute moralité. « Do what thou wilt » traduit par « Fais ce que tu veux » et associé à des personnages comme Aleister Crowley, est d’ailleurs le motto de cette idéologie. Ce culte recherche en priorité des individus avec des tendances psychopathes et narcissiques pour grossir leurs rangs.

Magie noire et lucifériens

Les lucifériens suivent la même idéologie satanique, mais ont été instruits sur les secrets métaphysiques et ont accès via la magie noire à un pléthore d’entités démoniques.

L’occulte et l’ésotérique

Contrairement à la pensée populaire les écoles mystiques et les connaissances ésotériques ont toutes deux facettes. La franc-maçonnerie, la Kabbalah, par exemple ont deux facettes opposées et bien distinctes.

L’une sombre et sinistre qui est définie par le service à soi-même au dépit de la morale, et l’autre bénévolante qui concentre l’utilisation du savoir et des connaissances aux services des autres.

Dans cette analyse nous explorons surtout les organisations qui ont utilisé le savoir sur la mécanique de la manifestation de la réalité et la métaphysique pour tromper l’humanité et servir quelques-uns.

Mais il faut garder en tête que ce savoir obéit à une loi qui est universelle et que ces mêmes connaissances peuvent être utilisés pour servir l’humanité tout entière.

Domination

Le résultat de cette idéologie du service pour soi , fait que les guerres et trahisons sont monnaies courantes entre les différentes factions de ce culte. Néanmoins ils arrivent à joindre leurs forces et a coopérer sur le but commun qui est :

La Domination totale de cette partie population générale qui préfère la paix ie : le peuple.

Être invincibles et invisibles sont les moyens par lesquels ils accomplissent leur but. Ils rêvent d’être les dieux d’un monde qui est de leur propre création, en enfreignant et en défiant toutes les lois naturelles de l’univers.

Hiérarchie

La suprématie par la domination requiert la création de hiérarchies, qui est imposée à tous les niveaux de la société que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur du culte. Le savoir est organisé en compartiments et l’accès n’est possible qu’en fonction du niveau dans la hiérarchie. Même au sein de ce culte, la majorité des membres n’ont accès qu’a une partie de l’information et les secrets les plus importants sont réservés aux membres de rang supérieur.

Déception

L’une des valeurs clé de culte est la déception, résultat d’une ambition vers la domination à tout prix, couplée d’une absence de moralité.

Le catholicisme par exemple est centré sur le dieu romain à double face, Janus. Cette représentation fait écho à la double facette du Vatican, qui est satanique dans son origine. Le Vatican est tellement rempli de symboles païens et de contradictions évidentes dans ses écrits et ses actions, que la réalité est littéralement inversée pour le croyant honnête . La vénération de la mort est un thème central, déguisé sous une bienveillance qui n’existe qu’en paroles. La crucifixion du christ, est à elle seule une démonstration de cette mise en scène constante de la mort. Pour autant, des justifications contre intuitives à cette idée ont été canonisée pour dissimuler l’évident en plein jour.

Symbolisme.

En parlant de la crucifixion du christ, les symboles et le symbolisme est l’un des éléments les plus importants de ce culte. Le symbolisme est depuis des millénaires dispersé à travers les édifices, l’art et les créations de ce culte. Les mots sont des incantations, et l’art une forme de magie, et ce culte l’utilise littéralement dans TOUT.

Du système monétaire en passant par les système politiques, judiciaires et le divertissement, les symboles Sataniques et Baalistiques sont constamment paradés sous nos yeux, sans que la majorité des personnes ne puissent les distinguer. C’est à partir de cette forme d’hypnotisation par le symbolisme que nous donnons notre consentement sans vraiment savoir ce qui se cache derrière. Il ne faut pas oublier que ce culte a besoin de notre consentement, intentionnel ou non, pour continuer à imposer son règne, du moins au niveau global.

Banque

Ce culte, contrôle le système bancaire via des pratiques aussi occultes que la magie babylonienne de l’argent

Ils ont mis en place le système bancaire pour permettre à toutes les activités humaines de leur payer un du et En parallèle ils empêchant la divulgation de technologies telles que le Concept d’Energie libre, qui projetterai l’humanité dans une nouvelle période d’évolution de voir le jour.

En résumé

Pour venir a bout de ces forces plus ou moins obscures qui ont pris en otage l’humanité toute entière, nous devons étudier et comprendre les connaissances ( sous tous leurs aspects ) qui leur ont permis d’usurper toute l’humanité, pendant si longtemps . De plus il primordial de comprendre qu’un monde métaphysique existe au delà de notre perception actuelle, même si celui-ci est souvent taxé de théorie du complot par la science actuelle. Ces connaissances ont bel et bien été cachées pour mieux être utilisées contre la population dans son ensemble.

Le temps est venu d’exposer ceux au plus haut niveau des pyramides du pouvoir pour ce qu’ils sont réellement, et leurs intentions. A ce moment seulement, nous pourront commencer à réellement comprendre l’ampleur de la plus grande déception que l’humanité ai jamais connue.


Merci de partager avec le plus grand nombre si vous trouvez les informations ci-dessous pertinentes ://


Lundi 1 Juin 2020


Commentaires

1.Posté par tobor le 02/06/2020 01:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Se laver de ces conditionnements et formatages n'est pas facile car il faut forcément plonger dans la bulle "conspirationniste" (bulle virtuelle absurde tenant justement du conditionnement et du formatage). Ça implique presque systématiquement une crise et les crises impliquent presque systématiquement "de l'aide", "aide" qui tourne à la médication, si pas l'internement... (Vous pensez que les médias mentent ? C'est une crise aigüe de paranoïa!)
Le système préconise anxiolytiques ou neuroleptiques couronnés d'antidépresseurs pour un reformatage rapide en mode sans-échec, une vie simplifiée, chimique et sous contrôle médical. Traitement qui amoindri l'humain mais dont la victime comme le bourreau sont satisfaits !

Ce qui gène le système (et qui sera sa perte ?), c'est qu'à moins d'être amputé, la psyché humaine a le pouvoir de se nettoyer tout comme le corps de se réparer avec des aides naturelles et non-destructrices !

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires