Palestine occupée

Qu'est-ce qu'un Etat juif ?


Cherchant à perpétuer le racisme institutionnalisé et la discrimination systématique contre ses citoyens non juifs, l'Etat israélien d'apartheid n'a cessé d'essayer de soumettre l'Autorité Palestinienne faible et vulnérable au chantage pour lui faire reconnaître l'Etat sioniste comme "Etat exclusivement juif".


Par Khaled Amayreh amayreh@p-ol.com


Khaled Amayreh
Dimanche 18 Novembre 2007

 Qu'est-ce qu'un Etat juif ?
Certains responsables israéliens ont utilisé des expressions comme "un Etat des Juifs, pour les Juifs et par les Juifs". On a cité le Premier Ministre israélien Ehud Olmert disant qu'Israël ne reconnaîtrait pas un futur Etat palestinien en Cisjordanie tant que l'Autorité Palestinienne reconnaîtrait pas Israël comme "un Etat des Juifs".

Les dirigeants israéliens rechignent à expliquer au monde ce qu'ils veulent dire exactement par "un Etat des Juifs", visiblement pour s'éviter l'embarras du racisme implicite inhérent au concept.
Cependant, les implications d'une telle reconnaissance sont extrêmement claires pour ceux qui connaissent, même de façon rudimentaire, la mentalité israélienne.

Pour le dire en quelques mots, "Etat juif" veut dire qu'Israël a un droit inhérent de discriminer ses citoyens non juifs, en particulier la minorité palestinienne assez importante et, si besoin, de les expulser du pays pour préserver le caractère juif d'Israël.

En d'autres termes, Israël veut simplement obtenir de la direction palestinienne une reconnaissance qu'il a le droit légal et moral de procéder au nettoyage ethnique de ses citoyens chrétiens et musulmans sur la base qu'Israël est et doit toujours rester un Etat juif.

Israël reste bien sûr délibérément évasif et vague sur ces desseins manifestement fascistes concernant ses citoyens non juifs. Les dirigeants israéliens et les apologues clament jusqu'à l'écoeurement qu'Israël est un Etat juif et démocratique. Mais c'est au mieux un réflexe de défense et c'est aussi mensonger que de dire que l'apartheid est compatible avec la démocratie.

La vérité, c'est qu'Israël ne peut pas être talmudique et démocratique en même temps. C'est pourquoi "juif" et "démocratique" sont un oxymore éternel qui ne devrait jamais être employé devant un auditoire honnête.

La raison de ceci est limpide. Demandez à n'importe quel Juif en Israël ou à l'étranger lequel vient en premier, de "juif" ou de "démocratique", et il ou elle vous répondra que "juif" prévaut toujours sur "démocratique".

Ce qui montre que "démocratique" n'est rien de plus qu'un maquillage destiné à brouiller ou à cacher la laideur brutale de la nature fasciste de "l'Etat juif".

Un autre aspect important, et même primordial, de cette question est l'insistance israélienne à obtenir sa reconnaissance comme Etat juif de manière à empêcher de façon permanente le rapatriement des millions de réfugiés palestiniens déportés de leur patrie depuis des temps immémoriaux.

En d'autres termes, Israël veut légaliser et légitimer un nettoyage ethnique en obtenant de ses victimes, ou au moins de leurs représentants supposés, qu'elles bénissent le plus grand de vol de l'histoire de l'humanité.

Ainsi, la reconnaissance d'Israël comme Etat juif serait l'équivalent d'un double suicide national de proportions catastrophiques et immenses pour le peuple palestinien.

D'abord, cela implique qu'Israël a le droit d'expulser tous ou la plupart de ses citoyens arabes, ou au moins de contrôler leur croissance démographique par tous les moyens nécessaires au maintien d'Israël comme Etat juif.

Et ensuite, cela implique qu'Israël a le droit d'empêcher les réfugiés palestiniens déracinés de leur patrie ancestrale de revenir dans leurs maisons et villages dans ce qui est maintenant Israël. En d'autres termes, Israël veut s'assurer que le nettoyage ethnique finira par gagner.

On est poussé à demander : "Peut-il y avoir un suicide national plus grand pour le peuple palestinien ?"

De plus, il y a de nombreuses autres implications pratiques qu'une reconnaissance d'Israël comme Etat juif entraîneraient.

Cela inclut :

1. que seuls les "Juifs" peuvent être considérés comme pleins citoyens d'Israël, et que si un citoyen "partiel", par exemple un non Juif, voulait avoir la "pleine" citoyenneté, il ou elle devrait se convertir au judaïsme. C'est très similaire à la situation rencontrée par de nombreux Juifs dans l'Europe médiévale, quand ils étaient forcés de se convertir au christianisme pour jouir de l'égalité et être acceptés dans leurs sociétés contemporaines.

2. que la citoyenneté israélienne en soi est finalement sans importance et ne garantit pas à ses détenteurs tous les droits et privilèges, puisque Israël est défini comme "Etat des Juifs". En conséquence, pour jouir d'une citoyenneté pleine, entière et permanente, on doit être juif.

3. que si jamais il y a le plus léger désaccord entre les aspects juifs et démocratiques d'Israël, l'aspect juif prévaudra et prendra la priorité sur l'aspect démocratique.

4. que les Juifs du monde entier, y compris les éventuels convertis au judaïsme, sont citoyens d'Israël et peuvent bien obtenir le droit de vote dans des élections nationales, en particulier si les citoyens non juifs gagnaient de l'influence politique dans les politiques israéliennes.

Encore plus, reconnaître Israël comme Etat juif implique également une reconnaissance de la légitimité morale de l'histoire criminelle d'Israël, en particulier le nettoyage ethnique génocidaire d'une grande partie de la population palestinienne indigène de sa patrie ancestrale.

En d'autres termes, une reconnaissance pareille par l'Autorité Palestinienne impliquerait aussi que les Palestiniens devraient, de fait, embrasser et accepter de force le récit sioniste dans sa totalité.

Ceci signifierait que les victimes de la suprématie et du racisme sionistes devraient se transformer en une sorte de sionistes arabes, comme les sionistes chrétiens.

Ce sont les raisons pour lesquelles aucun Palestinien digne de ce nom sous le soleil ne peut reconnaître Israël comme Etat juif, puisqu'une telle reconnaissance est incompatible avec la morale la plus basique et la décence humaine fondamentale.

Bien sûr, même si une telle reconnaissance devait être obtenue par chantage et coercition, elle serait absolument rejetée par la grande masse des Palestiniens, et traitée comme un mariage sous la contrainte, qui n'est rien moins qu'un viol.

Traduction : MR pour ISM


Dimanche 18 Novembre 2007


Commentaires

1.Posté par jack le 18/11/2007 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bel article de malade!
quel site de guignol! je vais le conseiller à mes amis, jamais vu qqchose de pseudo-sérieux aussi drôle!

2.Posté par modération le 18/11/2007 13:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça manque un peu d'argument, non ?

A moins qu'il ne peut y en avoir et ce qui expliquerait votre commentaire tordu, de sioniste enragé ?

3.Posté par al akl le 18/11/2007 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ein volk, ein reich, ein messiah, c'est ça un etat juif. Israheil !

4.Posté par Mireille, d'ISM-France le 18/11/2007 22:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Jack, il y a des vérités qui dérangent, on dirait ! A tel point que c'est plus facile de les nier, ou de les tourner en dérision. Oui, l'entité sioniste est ignoble par essence, et on n'a pas fini de réaliser à quel point, et nier l'évidence fait de vous un complice.

5.Posté par JOHANA le 19/11/2007 15:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est drole de voir a quel point l'existence meme de l'etat d'Israel vous derange. Dans votre texte haineux et en rien serieux ou argumentatif, je trouve un certain plalsir a lire vos previsions totalement fausses des consequences de l'atat Juif.
Ne vous en deplaise, mais nous Israeliens, n'avons pas attendu l'approbation des Israeliens pour definir Israel comme un etat JUIF ET DEMOCRATIQUE.
Ces deux valeurs qui vont parfaitement ensemble. Force est de contaster qu'aucun etat arabe au Moyen Orient n'a encore le privilege d'etre consideree comme une democratie...je vous conseille donc d'appliquer votre bon raisonnement a vos peuples ou justement Islam et democratie ne font pas bon menage.
Je vous salue de la capitale d'Israel Jerusalem,

Une lectrice, francaise, Israelienne JUIVE ET Democratique

6.Posté par JOHANA le 19/11/2007 15:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est drole de voir a quel point l'existence meme de l'etat d'Israel vous derange. Dans votre texte haineux et en rien serieux ou argumentatif, je trouve un certain plaisir a lire vos previsions totalement fausses des consequences de l'etat Juif.
Ne vous en deplaise, mais nous Israeliens, n'avons pas attendu l'approbation des palestiniens pour definir Israel comme un etat JUIF ET DEMOCRATIQUE.
Ces deux valeurs qui vont parfaitement ensemble. Force est de contaster qu'aucun etat arabe au Moyen Orient n'a encore le privilege d'etre consideree comme une democratie...je vous conseille donc d'appliquer votre bon raisonnement a vos peuples ou justement Islam et democratie ne font pas bon menage.
Je vous salue de la capitale d'Israel Jerusalem,

Une lectrice, francaise, Israelienne JUIVE ET Democratique

7.Posté par Ûrshalîm le 19/11/2007 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé d'en décevoir certains ; mai Jérusalem n'est pas la Capitale de l'Etat SioniSte .
La

8.Posté par Ûrshalîm le 19/11/2007 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Désolé de décevoir certaines personnes ; mais Jérusalem n'est pas la Capitale de l'état SioniSte . La Capitale étant Tel Aviv .
Le Conseil de sécuritéde l'O.N.U. , dans sa résolution 478, déclare que la loi israélienne établissant Jérusalem capitale « éternelle et indivisible » est nulle et non avenue, et constitue une violation du droit international .

9.Posté par Daniel Milan le 19/11/2007 16:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La réponse la plus rationnelle, n'est ni l'appartenance religieuse ou raciale, mais bien plus l'appartenance à une idéologie de l'enfermement, raciste, mortifère et génocidaire...


10.Posté par Daniel Milan le 19/11/2007 16:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On peut discuter certains points de l'article, mais effectivement un Etat juif, est un Etat raciste, fondé sur une idéologie raciste...

Une idéologie d'individus obsessionnellement et maladivement racistes !

11.Posté par JOHANA le 19/11/2007 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous pourrez debattre jusqu'a demain, il n'en reste pas moins qu l'etat palestinien n'existe toujours pas et que Jerusalem a majorite JUIVE et controlee par Israel et personne d'autre!
Quant a vos propos racistes sur l'etat d'Israel, je vous le redis : Israel est deja defini comme l'Etat JUIF et DEMOCRATIQUE du moyen Orient...
Apres, que les palestiniens ne le reconnaissent, je ne me souviens pas que cela preoccupe qq chez nous! Il s'agit d'une de leurs nombreuses strategies pour encore faire reculer le processus de paix!
C'est pas grave, on s'en passera!
D'autre part, cette annee nous feterons dans la joie les 60 ans de l'exsitence de l'etat d'Israel, j'invite tous les juifs du Monde a feter cela avec nous.
Quant aux antisionnistes de ce site (ou devrai-je dire antisemites, car vos propos sont bel et bien un masque pour cacher votre haine des Juifs), je vous suggere de rester chez vous et de continuer a regarder votre television en revant pouvoir bouger les choses dans un pays qui ne vous appartient et appartiendra definitivement jamais!

une lectrice francaise, israelienne, juive et qui plus est Democratique de Jerusalem, la capitale d'Israel!

12.Posté par Ûrshalîm le 19/11/2007 18:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne suis pas Anti-Sémite .
Par contre je ne cache pas que je suis contre le SioniSme comme le sont bon nombre de juifs de la diaspora ainsi que bon nombre d'israëliens .

Encore de l'amalgame
Répondons en citant Akiva Eldar journaliste juif à propos des accusations d'"antisémitisme" proférées ici ou là :
"Laissons dormir la bête antisémite, elle est trop dangereuse pour être utilisée comme une arme politique."

Il ne faut pas confondre les termes *SémitiSme* et *SioniSme* .
Au mot *Sémite*, on trouve : adj. et n. (de Sem, fis de Noé).
Qui appartient à un ensemble de peuples :
Du Proche-Orient parlant ou ayant parlé dans l'Antiquité des langues sémitiques
(Akkadiens [Assyro-Babyloniens], Amorrites, Araméens, Phéniciens, Arabes, Hébreux, Ethiopiens).
Mot *ANTISEMITE*
Encore ce mot *ANTISEMITE*
Toujours ce mot *ANTISEMITE*
Ad Vitam Eternam ce mot *ANTISEMITE*

Certains Juifs Israéliens & Juifs de la Diaspora revendiquent le mot *ANTISEMITE*
dès que l'on critique la politique Expansioniste & Colonialiste des Dirigeants
Sataniques & Terroristes SioniStes faisant partie de l'Axe du Mal
Il n'est pas question d'avoir le Monopole du terme *ANTISEMITE*
utilisé à tort & à travers pour essayer de se cacher derrière une défense quelconque !
D'autre part ,
Certains croient avoir le Monopole de l'holocauste !
Beaucoup d'autres en ont été victimes sans geindre pour autant !
- Handicapés physiques et mentaux - Homosexsuels - Dissidents
politiques - Communistes - Pacifistes - Témoins de Jéhovah - Chrétiens
- Opposants au nazisme - Russes - Polonais - Slaves - Tsiganes And So On ...
1755 Canada Déportation des Acadiens par les Britanniques
1864 Massacre de Sand Creek par des miliciens américains de Cheyennes
et d'Arapahos
1890 Extinction des Beotuks Ile de Terre Neuve par les Britanniques
1890 Massacre de Sioux par l'armée américaine
1915 1917 Génocide Arménien par les Ottomans et les Kurdes
1942 1945 Massacre en Chine : Opération "tue tout, pille tout, brûle
tout" amorcée en mai 1942 par l'Armée Impériale Japonaise
1949 1979 Massacre au Tibet par l'Armée Chinoise
1975 1979 Massacre au Cambodge par Pol Pot
1994 Génocide au Rwanda
1998 2002 Massacres du Congo
Depuis 2003 nettoyage ethnique au Darfour
And So On ...

Oui il faut se Souvenir
Non il ne faut pas oublier
Il y a un Devoir de Mémoire il est Vrai
Mais avec Pudeur

Veuillez utiliser les termes correctement
Ne pas confondre *Anti-Sémite* & *Anti-SioniSte*

Il faut savoir distinguer ce qui relève d'une critique permise du *sionisme* même si elle est outrancière
de ce qui relève de l'*antisémitisme* qui est interdit
Apprenez à utiliser les termes à bon escient

Le Conseil de sécurité de l'O.N.U. , dans sa résolution 478, déclare que la loi israélienne établissant Jérusalem capitale « éternelle et indivisible » est nulle et non avenue, et constitue une violation du droit international .

Tenez vous le pour dit
Certe l'Etat SioniSte a des Droits
Mais il doit à tout prix respecter ses Devoirs & arrêter de violer toutes les résolutions édictées par le DROIT INTERNATIONAL.

13.Posté par redk le 19/11/2007 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

JOHANA profite en bien, tu te gausse que il y'a pas d'etat palestiniens, pour le moment votre etat iligitime d'israel gouvené par des nazisionistes ,est défendue par les imperialistes ricains et leurs léches bottes,mais ca va pas durée le jour ou vos amis vont s'effondrées par les coup de boutoires des pays qui ont la haine de l'egemonie americaines et imperialistes et de vous sionistes, ces pays qui proteges vos crimes et qui sonts prets a déclanché une 3em guerre mondial par vos consseilles,aurons a choisire entre leurs propre fin et la votre, et (ils sont pas nombreux les pays vous protegents) la tu reviendra nous voire et tes propos seronts differants je te le garantie. petit memo:
Les principaux organismes internationaux (notamment l’ONU) ne reconnaissent aucune capitale pour Israël. La résolution 478 du Conseil de sécurité de l’ONU déclare « nulle et non avenue » la loi fondamentale adoptée par l’État israélien définissant Jérusalem capitale éternelle et indivisible!!!

14.Posté par crise systémique globale le 19/11/2007 22:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Israël 2020 : Deux scénarios au cœur de l’avenir d’Israël - LEAP/E2020 fonde deux scénarios concernant l’avenir d’Israël sur la description de sept paramètres de rupture



Israël 2020 : Deux scénarios au cœur de l’avenir d’Israël - LEAP/E2020 fonde deux scénarios concernant l’avenir d’Israël sur la description de sept paramètres de rupture








La crise libano-israélienne de l’été 2006 a permis d’identifier beaucoup précisément les paramètres qui vont désormais définir l’équation régionale du Moyen-Orient.
Dans sa dernière livraison du GlobalEurope Anticipation Bulletin, LEAP/E2020 décrit les 7 nouveaux paramètres définissant désormais l’environnement géopolitique d’Israël, et élabore les deux scénarios alternatifs de l’avenir d’Israël résultant de la nature des réponses des principaux acteurs concernés aux modifications de ce nouvel environnement.
. Le premier scénario, intitulé « La fin de l’état d’Israël / Vers de simples communautés juives dans un Moyen-Orient musulman » présente les conséquences, dans l’environnement radicalement nouveau qui a émergé de la crise de l’été 2006, de la continuation pour encore une décennie de la politique adoptée par Israël depuis le milieu des années 90.
. Le second scénario, intitulé « Un état israélien durable, partenaire d’un monde arabe en voie d’intégration régionale » explore le potentiel d’une rupture radicale de la politique israélienne avec celle suivie ces dernières années, afin s’adapter aux nouvelles contraintes pesant sur le Moyen-Orient.

Les sept paramètres qui permettent à LEAP/E2020 d’élaborer ses deux scénarios sont :

* Des forces fondatrices désormais épuisées
* La fin de la période de « surpuissance » militaire
* La fin de l’option unilatéraliste
* Le renforcement constant de la capacité militaro-stratégique des adversaires
* L’incertitude croissante sur la nature du soutien américain de long terme à Israël
* L’influence croissante et durable de l’Union européenne au Moyen-Orient
* Le conflit israélo-palestinien devient un vrai conflit régional :

Voici quatre des sept paramètres identifiés par LEAP/E2020 dans cette analyse stratégico-politique de l’avenir d’Israël dans la région du Moyen-Orient :

3. La fin de l’option unilatéraliste : Les choix stratégiques opérés par les dirigeants israéliens depuis l’assassinat d’Itzhak Rabin, et tout particulièrement par la série de Premier Ministres Netannyahou, Sharon et Olmert, consistant à utiliser cette « surpuissance » pour tenter d’imposer des solutions unilatérales aux problèmes régionaux, ont abouti à accélérer la fin de cette période de « surpuissance ». Il est probable que, comme nombre de dirigeants dans l’Histoire, ces derniers se soient eux-mêmes laissés prendre au piège de « croire à leur propres communiqués de presse » et aient surestimé les capacités de leurs propres forces. Toujours est-il que l’utilisation systématique de l’appareil militaire pour fonder et mettre en œuvre leurs politiques, en lieu et place du dialogue et de la négociation, a créé une situation qui a contribué à affaiblir ce même appareil et à renforcer le désir, chez leurs adversaires, de pouvoir s’y opposer. [1]

4. Le renforcement constant de la capacité militaro-stratégique des adversaires : Le monde arabo-musulman dans son ensemble connaît une amélioration constante de sa capacité de lutte contre les stratégies et tactiques militaires américaines, ou directement inspirées de ces dernières (comme ça a été le cas pour l’offensive israélienne de l’été 2006). Depuis plusieurs années maintenant, les conflits en Afghanistan et en Iraq fournissent en effet chaque jour des enseignements en la matière qui sont analysés et diffusés dans l’ensemble du monde arabo-musulman. La supériorité stratégique ou tactique de l’armée israélienne est donc désormais durablement confrontée à un défi particulièrement complexe à relever. La question nucléaire posée par l’Iran en est un exemple plus sophistiqué que la capacité de résistance du Hezbollah ; mais fondamentalement il s’agit de la même tendance. On peut d’ailleurs constater, et ce malgré les oppositions américaine et britannique, que le reste du monde est parvenu à imposer (certes péniblement) à Israël un arrêt de la destruction des infrastructures publiques et privées du Liban. Le potentiel dissuasif de l’arme nucléaire israélienne est donc indirectement posé, car on peut se demander quelles puissances dans le monde soutiendraient la quasi-destruction des principales installations pétrolières mondiales et la stérilisation pour des décennies de zones concentrant d’immenses réserves d’hydrocarbures (en cas de frappes nucléaires sur l’Iran ou une autres puissance du Golfe persique). Là aussi, la puissance militaire potentielle pure ne mesure pas nécessairement la capacité politique réelle.

5. L’incertitude croissante sur la nature du soutien américain de long terme à Israël : Les échecs américains au Moyen-Orient, en particulier l’enlisement en Irak, sur fond d’affaiblissement généralisé des Etats-Unis, sont en train d’alimenter une remise en cause des relations privilégiées entre Israël et les Etats-Unis, alimentée tant par les adversaires d’un soutien inconditionnel américain à Israël [2] que par les avocats de ce même soutien, inquiets de l’incapacité d’Israël à mettre en œuvre les priorités américaines dans la région [3]. En fonction de l’évolution politique et économique aux Etats-Unis, Israël peut même craindre un renversement de tendances très brutal pouvant faire basculer les choix stratégiques américains au Moyen-Orient. Les dirigeants israéliens mentionnés à l’hypothèse 3 ont choisi de privilégier aux Etats-Unis l’alliance avec notamment la droite chrétienne du Part républicain. Cette alliance de circonstance ne doit pas faire oublier que cette famille religio-politique américaine possède une longue tradition anti-sémite et qu’étant très liée au pouvoir actuel à Washington, elle sera tentée, en cas de revers en politique intérieure, de « faire porter le chapeau » à un bouc émissaire aux échecs de sa politique au Moyen-Orient. Nul besoin d’être un grand visionnaire pour imaginer quel groupe pourrait bien être ce bouc émissaire ; et les conséquences d’une telle évolution sur les relations stratégiques Israël/Etats-Unis.

6. L’influence croissante et durable de l’Union européenne au Moyen-Orient : On peut considérer comme anecdotique le fait que les Européens reviennent militairement au Moyen-Orient exactement 50 ans après en avoir été chassé par le tandem américano-soviétique lors de la crise de Suez [4] . Cependant il n’en est pas moins réel que ce sont 7.000 soldats Européens qui vont assurer désormais la protection de la frontière Nord d’Israël et qui surveillent les côtes libanaises. Cette éventualité a toujours été considérée comme non souhaitable par les gouvernements israéliens successifs de ces dernières décennies, et par Washington. Loin d’être une répartition des tâches souhaitées par l’administration américaine, ou par les autorités de Tel-Aviv, il s’agit bel et bien du grand retour des Européens dans la zone (heureusement avec d’autres objectifs que ceux de la période coloniale et post-coloniale). Et ce retour est durable puisqu’il s’accompagne d’un fort soutien de l’opinion publique européenne (91% de soutien d’après le GlobalEuromètre de ce mois-ci) et que les Européens considèrent cette opération libanaise comme une première étape vers un rôle leader pour le règlement du conflit israélo-palestinien (là encore avec un plébiscite de l’opinion publique, à 98% d’opinion favorable [5]). Cette importance croissante des Européens dans la région va s’accompagner d’une approche beaucoup plus équilibrée du conflit et marque la fin de l’ère du soutien automatique à Israël qui a été celle de la dernière décennie de « parrainage américain » de l’ex-processus de paix.

www.europe2020.org

15.Posté par mehdi le 20/11/2007 01:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

message supprimé !

16.Posté par AKANTI le 20/11/2007 06:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un Etat juif sera forcément un Etat raciste et meurtrier ! En effet, les hommes sont comme les animaux on ne peut pas les empécher de migrer (le gout de l'aventure) à moins d'édicter des lois racistes et d'assassiner ceux qui passeraient à travers les mailles du filet...
Par ailleurs, la génétique montre que sans le brassage des gènes (comme dans les unions consanguines : l'endogamie) nous assistons à une dégénérescence de l'espèce. Donc, sans jeu de mot, cela vous laisse imaginer dans quel état sera cet Etat juif ! Si nous partons du principe que les juifs sont des "sémites" au même titre que les arabes, alors à la base même il y a une brassage de population.
En effet, le type dit "sémite" n'est que le résultat d'un antique mélange en Mésopotamie entre le type "dravidien" autochtone et des envahisseurs de type "caucasien", cela se vérifie à travers les us et coutumes sémites, sans oublier la linguistique, etc...

17.Posté par salma le 20/11/2007 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

to johana
pauvre ignorante!!!!
israel n'existe pas il s'agit de l'état de palestine que ton peuple raciste et arrogant et érrant à chasser de sa terre!!!!
mais vous ne vivrez jamais en paix en "israel"comme vous l'appelé!!!!!
vous vous dites le peuple élu??
effectivement vous avez été élu à érrer et à détruire lâchement l'humanité
d'ailleurs le soi disant génocide juif a été mené par les sionistes à savoir vous même!!!!
vous n'avez pas de racine ni terre vous avez donc décider de déraciner un peuple faible et de le deshumaniser!!!!!!
nous les musulmans nous n'avons pas peur de mourrir cela fait 60ans qu'on résiste et qu'on se fait sauter!!!
on vous a condamné à vivre dans la terreur!!!
aujourd'hui les américains vous soutiennent demain vous serez seul entouré de pays musulmans avec une soif de vengence!!!!
et crois moi c'est vous qui fuirez!!!!!

18.Posté par salma le 20/11/2007 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Message supprimé !

@ Salma

Nous ne pouvons plus accepter vos invectives, modérez vos propos !

19.Posté par lood le 20/11/2007 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Johana, seule toi crois a ta connerie. israel pays democratique...?? alors explique nous pourquoi bcp de Juifs qui font leur alia, se sauvent au bout d un certain temps.? Ils ont
constater eux même que cet etat n'a rien de religieux, mais plutot de diabolique. Rascisme
envers les sepharades (enfants de la teigne..), les falachas, la femme qui est traiter comme moins que rien (et vous osez parler de la femme en Islam) , la perversion de vos dirigants (pedophile, sadique, violeurs, voleurs, etc..). Sache que le temps n'a jamais legetimer une occupation.
bientot tu devra retourner dans ton pays (France), même si apparament tu deteste
la France...le compte a rebours est lancé. le peuple americains ouvre doucement les yeux(merci M.Walt et M.Meirhsammer, M.Carter, sans oublier les vrai Juifs de Naturei Karta)


20.Posté par Sarah le 20/11/2007 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'état d'Israël ensanglante la culture juive.

Cette culture raciste et violente des israéliens n'est pas juive, elle est coloniale: Du pire temps des colonies, celui des massacres.

21.Posté par Daniel Milan le 20/11/2007 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Judaïsme et tout ce qui en découle est appelé à disparaître d'une façon ou d'une autre ; il n'est donc pas nécessaire de se quereller...

La tragédie toutefois c'est que cette idéologie voudrait "emporter" l'humanité avec elle en tentant de la faire crever...


22.Posté par Yassin le 20/11/2007 19:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci a tous les anti-sionistes eclaires,ca fait cahdu au coeur de voir des gens bien,vous etes l'espoir.
Francais de souche,africains,arabes,on est tous dans le meme sac aujourd'hui et dans le monde,unissons-nous.
Au vu de l'evolution de la situation du monde musulman et aussi chretien ,il est evident que les jours de l'entite sioniste sont comptes.
L'antisemitisme renait de ses cendres et ce partout,on sent qu'il se pase quelquechose,je n'aimemrais pas etre juif aujoud'hui.
Les juifs anti-sionistes(qui sont une infime minorite) devraient essayer d'ouvirr les yeux de leurs freres aveugles,car on va droit vers un nouvel holocauste moins d'un siecle avant le dernier holocauste juif.
La verite c'0est que les etats-unis sont en train de coulr a pic,qui va proteger israle aujourd'hui? Israeliens,partez de ce bout de terre invivable dans lequel vous n'etes pas chez vous et vous ne vous sentez pas chez vous a juste titre.

23.Posté par papadjy le 21/11/2007 01:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne sais par quels chemins je suis arrivé sur ce syte. Mais je connais le début de mes intérogations que voici.
France inter "Labas ci j'y suis" un livre L’INDUSTRIE DE L’HOLOCAUSTE
Réflexions sur l’exploitation de la souffrance juive
Norman FINKELSTEIN
Juillet 2000
Et je le li à petites doses en allant chercher des infos (de vrais infos)
Extrais À la fin des années quarante, déjà, alors que les États-Unis insistaient pour que la Suisse identifie les comptes juifs dormants, les Suisses ont protesté que les Américains feraient mieux d’examiner la poutre dans leur oeil . Au milieu de 1997, le gouverneur de New York, George Pataki, a annoncé la création d’une commission d’État pour la récupération des avoirs des victimes de l’holocauste pour mener des réclamations contre les banques suisses. Les Suisses ne se laissèrent pas démonter et suggérèrent que la commission engage plutôt des réclamations contre les banques américaines et israéliennes
Et Bower, en effet, rappelle que les banquiers israéliens « ont refusé de donner
les listes des comptes dormants appartenant à des juifs » après la guerre de 1948 et
récemment, on a lu que « contrairement aux pays d’Europe, les banques israéliennes et les associations sionistes résistent aux pressions en vue d’établir des commissions indépendantes pour déterminer quelle quantité d’avoirs et combien de comptes dormants étaient détenus par des survivants de l’Holocauste et comment les titulaires pouvaient être localisés » (Financial Times). (Des juifs européens ont acheté des lots de terre et ouvert des comptes en banque en Palestine pendant le mandat britannique pour aider l’entreprise sioniste ou préparer l’immigration à venir.)

Google: le sionisme puis Source: Lucy Dawidowicz, A Holocaust reader, p. 155. ... Source: , The war against Jews (1933 - 1945) Ed. Penguin books,1977, p.231- 232. ...
David Ben Gourion : Octobre 1936 : "Nous ne suggérons pas d'annoncer maintenant notre but final qui va très loin ? plus loin encore que les révisionnistes qui s'opposent à la partition. Je ne veux pas abandonner la grande vision, la vision finale qui est une composante organique, spirituelle et idéologique de mes (..) aspirations sionistes, "(David ben Gourion, " mémoires " , volume trois, page 467)."Les frontières des aspirations sionistes sont l'affaire du peuple juif et aucun facteur externe ne pourra les limiter. " (Ouvrage cité ci dessus, discours en 1937).Ben Gourion, lettre à son fils (1936) : "Un Etat juif partiel n'est pas une fin, mais seulement un commencement. Je suis convaincu que l'on ne peut nous empêcher de nous établir dans les autres parties du pays et de la région."
Ben Gourion, 1938 : "Les frontières des aspirations sionistes, incluent le Liban-Sud, le sud de la Syrie, la Jordanie d'aujourd'hui, toute la Cisjordanie, et le Sinaï " (Rapport au Conseil mondial de Poalei Zion ( futur Parti Travailliste ) à Tel-Aviv).Ben Gourion, discours de 1938 : "Après être devenus une force importante grâce à la création de l'Etat, nous abolirons la partition et nous nous étendrons à toute la Palestine. L'Etat ne sera qu'une étape dans la réalisation du sionisme et sa tâche est de préparer le terrain à l'expansion. L'Etat devra préserver l'ordre non par le prêche mais par les mitrailleuses. ".1940, Joseph Weitz, chef du Service de colonisation de l'Agence juive : "Entre nous, il faut qu'il soit clair qu'il n'y a pas place pour les deux peuples dans le pays. Nous n'atteindrons pas notre but s'il y a des Arabes dans ce petit pays. Il n'y a pas d'autre issue que de transférer les Palestiniens d'ici dans les pays avoisinants, de les transférer tous. Il ne doit pas rester un seul village, une seule tribu. ".
1948 : fondation de l'état d'israel :Ben Gourion, En mai 1948 : "Nous devrions nous préparer à lancer l'offensive. Notre but c'est d'écraser le Liban, la Cisjordanie et la Syrie. Le point faible c'est le Liban, car le régime musulman y est artificiel et il nous sera facile de le miner. Nous y établirons un Etat chrétien, puis nous écraserons la Légion arabe, éliminerons la Cisjordanie ; la Syrie tombera dans nos mains. Nous bombardons alors et avançons pour prendre Port-Said, Alexandrie et le Sinaï. " (Recommandations devant l'Etat Major Suprême. " Ben Gourion, une biographie ", par Michael Ben Zohar, NewYork : Delacorte, 1978).Question du général Yigal Allon à Ben Gourion :"Que ferons nous de la population de Lydda et Ramle ?" (environ 50 000 habitants )Ben Gourion, selon son biographe, agita la main et dit "Chassez-les !" (Juillet 1948- M. Ben Zohar).
Fédération sioniste d'Allemagne, un mémorandum au parti nazi le 21 juin 1933 :" Dans la fondation du nouvel État, qui a proclamé le principe de la race, nous souhaitons adapter notre communauté à ces nouvelles structures... notre reconnaissance de la nationalité juive nous permet d'établir des relations claires et sincères avec le peuple allemand et ses réalités nationales et raciales. Précisément parce que nous ne voulons pas sous-estimer ces principes fondamentaux, parce que nous aussi nous sommes contre les mariages mixtes, et pour le maintien de la pureté du groupe juif.. Les Juifs conscients de leur identité, au nom desquels nous parlons, peuvent trouver place dans la structure de l'État allemand, car ils sont libérés du ressentiment que les Juifs assimilés doivent éprouver ; ... nous croyons en la possibilité de relations loyales entre les Juifs conscients de leur communauté et l'État allemand.Pour atteindre ses objectifs pratiques, le sionisme espère être capable de collaborer même avec un gouvernement fondamentalement hostile aux Juifs... La réalisation du sionisme n'est gênée que par le ressentiment des Juifs à l'extérieur, contre l'orientation allemande actuelle. La propagande pour le boycott actuellement dirigée contre l'Allemagne est, par essence, non sioniste... "Source: Lucy Dawidowicz, A Holocaust reader, p. 155.
«Devons-nous aider tous ceux qui en ont besoin sans tenir compte des caractéristiques de chacun ? Ne devons nous pas donner à cette action un caractère national sioniste et tenter de sauver en priorité ceux qui peuvent être utiles à la Terre d´Israël et au judaïsme ? Je sais qu´il peut sembler cruel de poser la question de cette façon, mais nous devons malheureusement établir clairement que si nous sommes capables de sauver 10.000 personnes parmi les 50.000 personnes qui peuvent contribuer à la construction du pays et à la renaissance nationale ou bien un million de juifs qui deviendront pour nous un fardeau ou au mieux un poids mort, nous devons nous restreindre et sauver les 10 000 qui peuvent être sauvées ? Malgré les accusations et les appels du million de laissés pour compte.»
(Source: Memorandum du Comité de sauvetage de l´agence juive. 1943. Cité par Tom Segev, op. cit)
Itzak Shamir (premier ministre d´Israël de 1983 à 1984, puis de 1986 à 1992, comme quoi il faut être terroriste pour devenir Premier ministre d’Israël…) et Abraham Stern, document remis à l´ambassade d´Allemagne à Ankara (à cette époque les troupes du Maréchal Rommel était déjà en Egypte ) :
«En matière de conception nous nous identifiions à vous. Pourquoi donc ne pas collaborer l´un avec l´autre ?»
Mémorandum de l´agent des services secrets nazis à Damas, Werner Otto Von Hentig, sur les pourparlers avec les émissaires de Stern et de Shamir : «la coopération entre le mouvement de libération d´Israël et le nouvel ordre en Europe sera conforme à l´un des discours du chancelier du IIIe Reich dans lequel Hitler soulignait la nécessité d´utiliser toute combinaison de coalition pour isoler et vaincre l´Angleterre.»
Nota : ces documents se trouvent au Mémorial de l´holocauste (Yad Vachem) à Jérusalem, classés sous le numéro E2M.
Israël Eldad, un des chefs historiques du groupe Stern confirme, dans un article publié dans le quotidien de Tel-Aviv, le Yediot Aharonoth, du 4 février 1983, l´authenticité de ces pourparlers entre son mouvement et les représentants officiels de l´Allemagne nazie - Extraits :
«Principes de base de t´Organisation militaire nationale (NMO) en Palestine (Irgun Zevaï Leumi) concernant la solution de la question juive en Europe et la participation active du NMO à la guerre aux côtés de l´Allemagne. Il ressort des discours des dirigeants de l´État national-socialiste allemand qu´une solution radicale de la question juive implique une évacuation des masses juives de l´Europe. (Judenreines Europa).Cette évacuation des masses juives de l´Europe est la condition première de la solution du problème juif, mais cela n´est possible que par l´installation de ces masses en Palestine, dans un Etat juif, avec ses frontières historiques. Résoudre le problème juif de façon définitive, et libérer le peuple juif, c´est l´objectif de l´activité politique et des longues années de lutte du «mouvement pour la liberté d´Israël» (Lehi) et de son Organisation militaire nationale en Palestine (Irgun Zevaï Leumi).Le NMO, connaissant la position bienveillante du gouvernement du Reich envers l´activité sioniste à l´intérieur de l´Allemagne, et les plans sionistes d´émigration estime que :
1) Il pourrait exister des intérêts communs entre l´instauration, en Europe, d´un ordre nouveau, selon la conception allemande, et les véritables aspirations du peuple juif telles qu´elles sont incarnées par Lehi.
2) La coopération entre l´Allemagne nouvelle et une nation hébraïque rénovée (Vôlkisch Nationalen Hébräertum) serait possible.
3) L´établissement de l´État historique juif sur une base nationale et totalitaire, et lié par un traité au Reich allemand pourrait contribuer à maintenir et à renforcer, dans l´avenir, la position de l´Allemagne au Proche?Orient. A condition que soient reconnues, par le gouvernement allemand, les aspirations nationales du «Mouvement pour la liberté d´Israël»
«(Lehi), l´Organisation militaire nationale (NMO) offre de participer à la guerre aux côtés de l´Allemagne. La coopération du mouvement de libération d´Israël irait dans le sens des récents discours du Chancelier du Reich allemand, dans lesquels Monsieur Hitler soulignait que toute négociation et toute alliance devait contribuer à isoler l´Angleterre et à la battre. D´après sa structure et sa conception du monde, le NMO est étroitement lié avec les mouvements totalitaires européens.»
Source: Le texte original, en allemand, en Appendice N° 11, dans le livre de David Yisraeli : Le problème palestinien dans la politique allemande, de 1889 à 1945, Bar Ilan University, Ramat Gan, Israël, 1974, p. 315-317.

Les pourparlers ont subi un coup d´arrêt lorsque les troupes alliées ont arrêté, en juin 1941, l´émissaire d´Abraham Stern et Itzak Shamir, M. Naftali Loubentchik, au bureau même des services secrets nazis à Damas. D´autres membres du groupe poursuivent des contacts jusqu´à l´arrestation, par les autorités britanniques, de M. Yitzhak Shamir, en décembre 1941, pour «terrorisme et collaboration avec l´ennemi nazi.»
Ben Gourion :
«Begin appartient incontestablement au type hitlérien. C´est un raciste disposé à détruire tous les Arabes dans son rêve d´unification d´Israël, prêt, pour réaliser ce but sacré, à user de tous les moyens. »
(Source: E. Haber, Menahem Begin, the man and the legend Ed. Delle Book. New York, 1979, p. 385.34151-8).
La propagande Sioniste s’aligne sur celle de Goebbels
Il semble à priori plus normal, compte tenu du fait que les Sionistes possèdent un sens aigu de la catastrophe qui plane sur la communauté juive, de plutôt insister sur son extermination, même avec des rapports fragmentaires et de sources non autorisées, compte tenu de la situation de guerre et des menaces annoncées par Hitler.
Ces rapports n’auraient jamais du être rejetées de la sorte, ni le public prié de traiter ces informations avec un tel dédain.
Pour ce faire, nous étudions ci-après les rapports publiés dans les deux grands quotidiens, Ha’aretz et Davar, et particulièrement le dernier - l’organe semi-officiel de l’exécutif sioniste -, de fin 1938 à mi 1944. Le fait que le rédacteur en chef en soit Berl Katznelson - l’un des dirigeants et théoriciens sionistes -, apporte une plus grande signification aux articles publiés par Davar.
Les rédacteurs des quotidiens ci-dessus et les dirigeants politiques sionistes ne croient pas aux rapports alarmistes qui leur sont adressés et ne veulent pas que le public le croit également.
Jusqu’au 23 novembre 1942 c’est leur désir explicite que le public n’accorde aucune attention particulière aux rapports concernent la destruction de la communauté juive européenne.
Davar, dans son soutien à la propagande de Goebbels contre Shmuel («Artur») Ziegelboim qui lui, dénonce ces crimes, laisse une trace dans le style du quotidien. En 1940-1941, comme il ne fait état d’aucun massacre à grande échelle de dizaines de milliers de réfugiés provenant d’Union soviétique, la ligne de crédibilité à tout prix ne subit aucun dégât.
Ce qui est étonnant, concernant Davar, dont les équipes sont composées de sionistes convaincus, c’est qu’ils disséminent des nouvelles de la propagande de Goebbels alors qu’ils pensent combattre le régime Nazi !
C’est ainsi que le 16 octobre 1942, P. Heilprin dans un article sur la vie culturelle du ghetto de Varsovie écrit qu’il existe 24 libraires et marchands de journaux, 4 théâtres, ainsi qu’un théâtre de marionnettes pour les enfants. Que 127 événements ont lieu pour célébrer la naissance de l’écrivain Mendele Mocher Sforim. Il ajoute «l’esprit des gens du ghetto n’est pas tombé. L’ennemi ne peut atteindre nos âmes.»
L’un des facteurs les plus importants a trait à l’attitude personnelle des dirigeants sionistes concernant l’information du génocide nazi :
1- Durant la période de fin 1942 à début 1943, aucun dirigeant sioniste ne sait exactement ce qui se passe dans les pays concernés par le génocide.
2- Toujours durant cette période, et même après, aucun de ces dirigeants n’attache une réelle importance à s’assurer que la hiérarchie reçoit des informations détaillées de ces événements.
Les rapports sont lus en fonction de leur crédibilité :
. Du commandement français, «de l’or en barre» ;
. R, comme Reuters, «excellent» ;
. RP, comme «Russian Report», «Dieu nous en préserve»…
(source : Beit Zvi, Le sionisme post-ougandais en jugement)
En 1942, une note du ministre des affaires extérieures soviétique liste les Juifs tués dans divers localités d’Ukraine. Selon celle-ci, les Allemands tuent 52.000 Juifs. Elle rapporte que la majorité des victimes de Kiev ne sont pas nécessairement des Juifs.
Un rapport de mars 1942 cite le meurtre de 340.000 Juifs polonais. Un rapport arrive en juin 1942 parlant de 700.000 morts, et immédiatement après, un autre rapport mentionnant le massacre d’un million. Des statistiques détaillées par pays et par ville arrivent et sont publiés. Entre juin et novembre 1942, des manifestations de soutien ont lieu en Angleterre et aux Etats-Unis.
Le Yishuv prend connaissance de ces rapports dans la presse et les écoute à la radio, mais ne s’en émeut pas. Jusqu’au jour où l’Agence Juive annonce que toutes les informations, communiquées durant des mois, sont véridiques. Le public se réveille alors brutalement et commence à blâmer la terre entière pour lui avoir caché la vérité…
Si le Yishuv ne veut pas y croire, c’est tout simplement qu’il attend la confirmation des Allemands. Chaque rapport concernant la destruction des Juifs émanant d’une source allemande est reçu sans aucune question.
L’un des facteurs révélateurs de l’idéologie cynique et perverse sioniste nous est donné par Haim Greenberg, Président du mouvement américain «Poalei Zion» et l’un des intellectuels les plus influents. Il déclare «il existe parmi nous des Sionistes qui acceptent l’idée qu’il est impossible d’empêcher le processus d’élimination [des Juifs d’Europe] et, par conséquent, que l’opportunité doit être prise de l’exploiter afin de démontrer au monde que la tragédie des réfugiés juifs doit renforcer le souhait d’avoir un Etat en Eretz-Israël».
C’est ainsi que le sionisme peut se développer de manière exponentielle grâce à l’exploitation de cette tragédie. Au début des années 1930, le nombre des membres du mouvement sioniste est multiplié par 30 aux Etats-Unis de 15.000 à 400.000
(source : Henry Feingold, The Politics of Rescue, p. 13).
Le groupe de Stephen Wise qui à un moment contrôle le ZOA («Zionist Organization of America» ou «Organisation Sioniste Américaine»), l’«American Jewish Congress» («Congrès Juif Américain») et le «World Jewish Congress» («Congrès Juif Mondial») domine les contacts des Juifs avec la Maison-Blanche et le Département d’Etat. Ils exercent ainsi des pressions sur leurs partenaires pour adopter la politique sioniste, promouvoir l’Alya et la création d’un Etat Juif.
Enfin, les historiens du génocide Nazi qui ont accès aux sources d’information s’engagent à glorifier la résistance armée juive sans tenir compte de la vérité historique. La vérité, c’est qu’il n’y a que très peu de résistance physique aux Nazis. Mais comme ils associent le génocide nazi à une bataille héroïque, leur tâche la plus difficile est de démontrer les rares actes héroïques (source : Beit Zvi, Le sionisme post-ougandais en jugement).

- 13 novembre 1938 : un éclairage nouveau concernant l’attitude des dirigeants des l’Agence Juive envers la communauté juive allemande est donné par les minutes d’une réunion des dirigeants sionistes qui se tient ce jour là. Celle-ci a lieu 3 jours après le pogrom Nazi. Les fonctionnaires qui traitent avec la communauté juive allemande sont priés d’y participer.
Le président David Ben Gourion ouvre la réunion et fait certains commentaires. Puis vient le tour de Yitzhak Gruenbaum qui déclare «à mon avis, nous devons arrêter la Ha’avarah («transfert»). Nous devons déclarer la guerre à l’Allemagne [ndla : ils l’avaient déjà déclaré en 1933, peu de temps après la prise de pouvoir d’Hitler] sans tenir compte du sort des Juifs allemand… Bien sûr, ils vont le payer, mais il n’y a pas d’autre option. Si nous ne le faisons pas maintenant, les Juifs de Pologne et de Roumanie souffriront du même sort que les Juifs allemands aujourd’hui.»
- 29 octobre 1939 : deux mois après le début de la guerre, Davar publie un article très important du respecté journaliste Ya’akov Rabinowiz sous le titre «Les rumeurs fleurissent». Sur un ton de sincérité, Rabinowiz exorcise les journalistes qui disséminent des rumeurs à propos des décès et des meurtres de masse.
En effet, auparavant, la presse indique l’assassinat des membres de la cour religieuse de Varsovie et du professeur Rabbi Moshe Shur de Varsovie. Or, Shur est toujours vivant.
Rabinowitz évoque la tendance à l’exagération et en donne des exemples. «Durant la guerre civile espagnole, nos agences de presse nous abreuvait de rapports de massacres de la communauté juive en Espagne… Il apparu plus tard que c’était le Rabbin Dihan, un juif marocain qui propageait ces fausses nouvelles pour le compte de Moscou».
- Mai 1942 : à la conférence de Biltmore, lorsque le nombre des victimes s’élève entre 700.000 et un million, selon des estimations non sionistes, et alors que les organisations sionistes rejettent totalement des chiffres, Chaïm Weizmann présente à ses collègues une estimation selon laquelle «25% des Juifs d’Europe de l’Est vont être exterminés»
(source : Davar 14 juillet 1942)
Ce pourcentage, qui correspond à une fois et demi voire 2 fois le chiffre actuel ci-dessus est cité par Weizmann sans aucun recul, ni réserve.
Trois mois plus tard, lors de la conférence du Mapai qui se déroule à Kfar Vitkin, Ben-Gurion, qui se base sur un politicien britannique déclare qu’à la fin de la guerre, il va falloir trouver un refuge pour trois millions de Juifs.
- 10 mai 1942 : le Dr. Nahum Goldmann prédit que seuls deux à trois millions de Juifs vont survivre à la fin de la guerre., alors que George Lichtheim le représentant à Genève de l’Agence Juive - qui ne souhaite pas envoyer de rapports alarmants et exagérés à Jérusalem concernant l’extermination - pense que l’estimation de Goldmann est optimiste et qu’en réalité beaucoup moins de Juifs vont survivre.
Le cri du cœur vient de Eliahu Golomb qui déclare, juste avant la fin de la guerre «il y a plus de survivants que nous le pensions en Europe»
(source : Haboker 19 octobre 1944)
- 1er août 1942 : Gerhart Riegner, directeur du WJC («World Jewish Congress» ou «Congrès Juif Mondial») à Genève, apprend d’un industriel allemand que Hitler vient d’émettre un ordre pour l’extermination immédiate de tous les Juifs d’Europe. Après vérification du rapport et étant convaincu de la crédibilité de son informateur, Riegner contacte le 8 août le consulat local américain demandant que le rapport soit transmis par les canaux diplomatiques au Rabbin Stephen S. Wise, Président de l’American Jewish Congress à New York.
Durant ce temps, Genève compile les preuves que l’ordre d’Hitler est bien mis en œuvre par les Allemands. Lichtheim et Riegner travaillent ensemble sur ce projet et adresse à la légation américaine les preuves obtenues. On retrouve, parmi celles-ci, celles qui figurent déjà dans le rapport du 15 août de Lichtheim, à savoir l’utilisation des corps pour la fabrication de d’engrais…
- 7 août 1942 : Deux semaines après l’opération de grande envergure, Davar abandonne sa position de neutralité et soutient ouvertement la propagande Nazie. Le quotidien du Yishuv donne les deux versions :
. d’un côté, la version du Congrès Juif Mondial (World Jewish congress) concernant le meurtre d’un million de Juifs,
. de l’autre, le communiqué émis par Radio Berlin qui nie ce chiffre.
La négation par le régime nazi lui inspire le titre «L’Allemagne nie mais admet un peu». Le rapport indique : «lors de la négation par Radio Berlin, le commentateur admet que les Juifs sont exécutés en représailles pour des actes de sabotage». Comme à l’accoutumé, le rapport ne fournit aucun commentaire.
- 10 août 1942 : trois jours après, une réaction apparaît finalement. Dans un éditorial, Davar répète la négation allemande et se met à révéler son opinion : «certains chiffres concernant le massacre de dizaines de milliers publiés récemment semblent exagérés et peuvent contenir des exagérations.. De ce point de vue, on peut accorder confiance au démenti Nazi».
Alors qu’il y a une unanimité de l’opinion que les Allemands sont une source objective d’information, il n’y a pas un mot de condamnation par Davar. La campagne de désaveu du génocide nazi européen concernant les Juifs , lancé par Davar le 16 mars 1942 culmine, ce jour, avec le soutien total et actif des quatre autres quotidiens hébreu : Ha’aretz, Hatzofeh, Hamashkif et Haboker.
- 14 août 1942 : une personne arrive de Pologne et communique le rapport suivant concernant la situation des Juifs en territoires européens occupés et particulièrement en Pologne. Le rapport est écrit en allemand et son auteur apparaît être Dr. Gerhart Riegner, le directeur du World Jewish Congress à Genève. Il explique que cette personne lui indique que le ghetto de Varsovie est en train d’être liquidé, des groupes de Juifs sont exécutés que et que l’on fait de la graisse de leurs corps et de l’engrais de leurs os.
Or, aucun historien de nos jours ne croit encore à cette fable.
- 1er septembre 1942 : Goebbels et ses troupes réfutent totalement, 11 jours avant la fin, l’opération de grande envergure contre laquelle Ziegelboim met en garde.
- 8 octobre 1942 : selon une circulaire du Dr. Abraham Silbershein, des rapports indiquent que les Juifs de Varsovie sont exécutés avec des gaz mortels ; les corps servent à la fabrication de graisses et de savon et les os pour des engrais. Tous ces rapports sont basés sur une seule source et transmis par la légation polonaise de Berlin. L’agence Reuters les dissémine également. Selon les rédacteurs des quotidiens du Yishuv, ces rapports ne sont pas publiés immédiatement car ils ne sont pas confirmés par une deuxième source et qu’ils ne leur semblent pas suffisamment sérieux.
- 8 octobre 1942 : Ben Gourion revient en Palestine et organise une conférence de presse avec les journalistes pendant une heure. Il parle de tout, sauf de l’essentiel : du génocide nazi, comme s’il n’existe pas ! Rien n’est dit, rien n’est demandé, aucune question n’est posée : le sujet ne fait pas partie de l’agenda (source : Ha’aretz, October 9, 1942).
- 15 octobre 1942 : lors d’une réunion du Comité Exécutif Sioniste, le principal orateur est Ben Gourion. Dans son long discours, sur le sujet «Un plan d’action Sioniste et la communauté juive américaine», le génocide n’est mentionné qu’au sein d’une seule phrase «Compte tenu de la calamité qui s’abat sur la communauté juive polonaise, de nombreux dirigeants du Bund sont partis aux Etats-Unis».
Pas un autre mot concernant le génocide Nazi.
atrocités, alors que nous l’avons appris trop tard et qu’initialement les rapports étaient reçus avec des doutes quant à leur véracité».
- 7 décembre 1942 : la réponse arrive sous la forme d’un communiqué dramatique de Y. Gruenbaum : «Nous étions au courant des massacres en août, mais nous ne l’avons pas rendu public»
- 17 décembre 1942 : une déclaration conjointe des Alliés dénonçant les meurtres et promettant que «tous les responsables seraient punis» est émise en 23 langues.
- 27 décembre 1942 : Le Yishuv est informé par Davar que la liquidation des Juifs d’Europe est terminée. La nouvelle est annoncée par une déclaration de Yitzhak Ben-Zvi, Président du Conseil national, pour le compte du Comité de Sauvetage.
- 7 mai 1943 : selon le quotidien Davar, Golda Meyerson (Meier) avec son arrogance, sa confiance absolue et son prestige, déclare «quelqu’un a vu les rapports alarmants et ne nous les a pas transmis probablement par crainte de nous voir anxieux et demander l’ouverture du pays». Tout cela n’est que pur mensonge. En effet, Eliahu Golomb, dirige la Haganah, une organisation connu pour sa compétence à obtenir des informations pertinentes et fiables. Les dirigeants de la Haganah sont-ils tombés dans la malédiction de la prophétie qui reproche ainsi «Malgré leurs oreilles, ils n’ont rien entendu» [Jérémie 5 :21].
Désormais, nous avons un indice : Londres le sait depuis août 1942.
Or, le quartier général du WZO est à Londres. Comment est-il possible qu’ils ne soient pas informés ?
On sait aussi que le Département d’Etat américain en a également pris connaissance en temps voulu.
Or, la tête du WZO est aux Etats-Unis.
- 23 mars 1943 : Davar est réprimandé par Yosef Gravitzky, le rédacteur en chef de l’Agence Juive, l’agence de presse Palcor, pour avoir copié d’un journal Nazi, Ostland, un rapport selon lequel il reste deux millions de Juifs en Pologne, après que le quotidien du Yishuv rapporte, un jour avant, qu’il n’existe pas plus de 200.000 Juifs vivants dans toute la Pologne !
- Avril 1943 : une conférence anglo-américaine se tient aux Bermudes afin de discuter des mesures à adopter pour sauver les Juifs d’Europe. Dans un télégramme du 17 avril 1943, adressé à la conférence, le Comité de Sauvetage, à Jérusalem, liste ses demandes comme suit :
1- demander au gouvernement Allemand d’autoriser le départ des Juifs de leur pays et des Territoires Occupés ;
2- organiser l’échange de Juifs des Territoires Occupés détenus par les Allemands avec des Allemands détenus par les pays alliés ;
3- ouvrir les portes de la Palestine ;
4- s’assurer de l’entrée des Juifs sur des territoires neutres sur la base d’un engagement qu’ils quitteront ces pays dès que la guerre est terminée ;
5- s’assurer du transport et des provisions nécessaires pour les réfugiés durant leur départ et leur transfert ;
6- faciliter l’embarquement de nourriture, médicaments et de biens nécessaires pour les Juifs en territoires ennemis, tel que cela est fait pour les résidents en Grèce ;
7- mettre en place des mécanismes qui permettront d’accomplir tout cela et d’inviter les représentants Juifs à être à leur service.
Le lecteur peut immédiatement s’apercevoir de l’absence d’un élément clé de cette liste de demandes : que des mesures soient prises pour contraindre les Allemands d’arrêter la liquidation des Juifs.
Gruenbaum explique cette omission :
. tout porte à croire que les massacres commis en 1942 ne reprendront pas ;
. ces doutes sont fondés sur le fait que la concentration des Juifs en 55 lieux différents n’indique pas une volonté de liquidation du régime Nazi ;
. que, par ailleurs, les gens ne veulent pas croire à cette liquidation ;
- Juillet 1944 : Gruenbaum demande aux Alliés de bombarder les camps d’Auschwitz, Treblinka et d’autres encore. Il lui est répondu que de tels actes entraîneraient des accusations que les Alliés tuent des Juifs. Il lui est alors demandé de mettre sa demande par écrit. Gruenbaum demande à consulter ses collègues. Gruenbaum dit au comité directeur de l’Agence Juive : «selon les rapports en notre possession, des milliers de Juifs sont assassinés chaque jour dans les «camps de la mort». Seuls les membres de «Ordnungsdienst» demeurent en vie quelque temps. En supposant que ces camps sont bombardés avec des Juifs à l’intérieur et certains d’entre eux sont tués, les autres pourront se sauver.»
La discussion est brève et animée. 5 des 8 membres du comité directeur y prennent part. Tous rejettent immédiatement cette proposition. Le Président, David Ben-Gourion déclare : «l’opinion du comité directeur est qu’aucune proposition ne doit être faite aux Alliés de bombarder des lieux où sont situés des Juifs».
Nous arrivons maintenant au document du 11 juillet 1944, cité par Hausner et Eban, comme preuve selon laquelle Weizmann demande vigoureusement aux Alliés le bombardement d’Auschwitz (source : Hausner, p. 243 ; Eban, p. 426). Le rédacteur de Ha’aretz titre «Les raisons de bombarder les camps» et indique que le plan est préparé par Moshe Sharett (1894-1965) [premier ministre des affaires étrangères d’Israël en 1949 et Premier ministre en 1954 après la retraite de Ben-Gourion]. Ce document n’est cependant jamais soumis aux Britanniques, ni oralement, ni par écrit. Le 1er septembre, les Britanniques indiquent que pour des «raison techniques», ils refusent de bombarder Auschwitz !
Cependant, on se basant sur des faits connus, on peut reconstruire la suite des événements telle qu’elle apparaît et le schéma ci-après fait surface. A une date inconnue, mais pas plus tard que juin 1944, Weizmann suggère au gouvernement britannique que Auschwitz soit bombardé. En relation avec la proposition de Gruenbaum lors de sa renocntre avec le Consul-Général américain à Jérusalem, le comité directeur de l’Agence Juive décide, par principe, un veto contre le bombardement des camps de prisonniers Juifs. Lorsque Weizmann est informé de la décision de Sharett à Londres, cela le dérange et soulève des questions. Ses hésitations et, probablement aussi celles de Sharett, conduisent à un comportement équivoque le 6 juillet, tel que décrit ci-dessus. Quelques jours plus tard, Sharett écrit un «mémorandum de travail» pour une clarification interne de cette question par les membres du comité directeur de Londres. Celui-ci indique les avantages, mais aussi les inconvénients de tels bombardements. A la suite de quoi, se produit un statu quo, probablement par crainte des conséquences.
La décision britannique met fin au débat.
Un point de l’histoire est cependant aujourd’hui certain : Weizmann ne demande pas, en juillet 1944, le bombardement d’Auschwitz. Par ailleurs, par chance pour le Comité directeur de l’Agence juive, leur décision contre le bombardement d’Auschwitz à mi 1944 s’avère justifié.
Le sionisme est une doctrine nationaliste
Elle n’est pas née du judaïsme mais du nationalisme européen du 19ème siècle. Le fondateur du sionisme politique, Herzl, ne se réclame pas de la religion.
«Je n’obéis pas à une impulsion religieuse. Je suis un agnostique.»
Peu lui importe la terre sainte, pour atteindre ses objectifs, il est prêt à accepter l’Ouganda, la Tripolitaine, Chypre, L’Argentine, le Congo ou le Mozambique.
Herzl - Mémoires - Ed. Victor Gollancz, 1958
Aussitôt désapprouvé par ses amis, profondément croyants en la foi juive, il prend alors conscience de cette «puissante légende» qui constitue «une irrésistible puissance».
Dès lors, ce politique pragmatique proclame : «la Palestine est notre inoubliable patrie historique… ce nom seul serait un cri de ralliement puissant pour notre peuple. ».
Herzl, l’Etat juif, p.45 et p. 209
Le sionisme est une doctrine colonialiste
«Le déménagement corporel des Arabes de Palestine est partie du plan sioniste de pousser les populations sans le sous de l’autre côté de la frontière en les privant d’emploi. Mais le processus d’expropriation et de déplacement des pauvres doit être réalisé avec discrétion et prudence.»
Théodore Herzl, fondateur de l’Organisation Sioniste Mondiale, Complete Diaries, 12 juin 1895.
Herzl, le 11 janvier 1902, écrit à Cécil Rhodes, qui dirige la Rhodésie :
«… Cest parce que mon programme est un programme colonial».
Herzl, Tagebuch, Vol. III, p.105
Dès l´origine, le mouvement sioniste cherche à «arméniser» le peuple palestinien. Comme les indigènes d´Amérique du Nord, les Palestiniens sont considérés comme «un peuple en trop». La logique c´est leur élimination ; le résultat : un génocide. Cela n´est pas moins vrai pour le mouvement ouvrier sioniste, qui cherche à donner un vernis «socialiste» à cette entreprise coloniale. L´un des principaux théoriciens du sionisme ouvrier, qui est l´un des fondateurs du parti sioniste Ha´Poel Ha Tzair (Le Jeune travailleur), et partisan de Poale Zion (Travaillleurs de Sion), est Aaron David Gordon.
Walter Laqueur reconnaît dans son «Histoire du sionisme» que «A. D. Gordon et ses camarades veulent que chaque arbre et chaque buisson soit planté par un pionnier juif».
C´est Gordon qui estampille le slogan «conquête des travailleurs» («Kibbush avodah»). Il fait appel aux capitalistes juifs, et aux responsables des plantations Rothschild, qui ont obtenu des terres des seigneurs turcs absents, par-dessus la tête du peuple palestinien. Il organise le boycott de toute entreprise sioniste qui n´emploie pas exclusivement des juifs, et prépare des grèves contre les colons des Rothschild qui autorisent les paysans arabes à moissonner avec eux ou à travailler pour eux, même à bas prix.
Ainsi, les «sionistes ouvriers» utilisent-ils les méthodes du mouvement ouvrier pour interdire l´emploi des Arabes ; leur objectif n´est pas l´exploitation mais l´usurpation.
La «terre sans peuple pour un peuple sans terre» est en fait un pays en ébullition contre la sujétion coloniale. L´ancien Premier ministre Balfour, lui-même, est brutalement explicite dans son mémorandum pour les cercles officiels, en dépit des grandes déclarations à l´usage du public sur «les droits civils et religieux des communautés non juives de Palestine» «Le sionisme, qu´il ait tort ou raison, qu´il soit bon ou mauvais, est enraciné dans des besoins actuels, et dans des espoirs futurs d´une importance bien plus grande que les souhaits de 700.000 Arabes en plus qui habitent en ce moment ce vieux pays.»
En identifiant le sionisme avec l´idéologie des colons sud-africains, Chaïm Weizmann est dans la lignée de l´admiration exprimée auparavant par Théodore Herzl, fondateur du sionisme politique, pour celui qui représente la quintessence de l´idéologie coloniale, Sir Cecil Rhodes. Herzl tente de modeler son propre devenir politique sur les réalisations de Rhodes «Bien sûr, il y a de grandes différences entre Cecil Rhodes et mon humble personne, les aspects personnels étant largement en ma défaveur ; les aspects objectifs sont grandement en faveur du mouvement sioniste. »
Herzl se fait l´avocat de l´achèvement de la dispersion des Palestiniens par les sionistes en utilisant des méthodes dont Rhodes est le pionnier, et il réclame d´urgence la formation de l´équivalent juif d´une compagnie coloniale fondatrice, un amalgame d´exploitation coloniale et d´entre-prise. «La Compagnie juive est en partie façonnée selon les lignes d´une grande compagnie d´acquisition. On pourrait l´appeler une Compagnie fondatrice juive, bien qu´elle ne puisse exercer un pouvoir souverain, et n ´ait d´autres tâches que purement coloniales.»
«Les plus pauvres d´abord iront cultiver le sol. Selon un plan préétabli ils construiront les routes, les ponts, les chemins de fer et installations télégraphiques, domestiqueront les rivières et construiront leurs propres logements ; leur travail créera le commerce, le commerce créera des marchés, et les marchés attireront de nouveaux colons. »
En 1934, un important groupe d´investisseurs sud-africains et de gros capitalistes fondent les «Investissements Afrique-Israél» pour acheter des terres en Palestine. La compagnie existe toujours, après 54 années de fonctionnement, avec des Sud-Africains comme co-actionnaires, les actions sont détenues par la banque israélienne Leumi.
Le sionisme - une doctrine raciste Jabotinsky fonde sa volonté colonialiste sur la doctrine de la pureté du sang. Jabotinsky l´énonce dans sa «Lettre sur l´Autonomie». «Il est impossible à un homme de s´assimiler à un peuple dont le sang est différent du sien. Pour être assimilé, il faudrait qu ´il change son corps, il doit devenir leur par son sang. Il ne peut y avoir d´assimilation. Nous n ´autoriserons pas des choses du genre des mariages mixtes parce que la préservation de notre intégrité nationale est impossible autrement que parle maintien de la pureté de la race et pour ce faire nous aurons ce territoire dont notre peuple constituera la population racialement pure. »
Ce thème a été plus largement développé par Jabotinsky : «La source du sentiment national… se trouve dans le sang de l´homme dans son type physico-racial et là seulement… La vision spirituelle d´un homme est fondamentalement déterminée par sa structure physique. C´est pour cette raison que nous ne croyons pas à l´assimilation spirituelle, fi est inconcevable, d´un point de vue physique, qu´un juif né dans une famille de pur sang juif puisse s´adapter à la vision spirituelle d´un Allemand ou d´un Français. Il peut être entièrement imprégné du fluide germanique, mais le noyau de sa structure spirituelle restera toujours juif. »
En clair, Jabotinsky n’a rien à envier à Hitler ou Himmler. Ses successeurs du Likoud non plus…
L´adoption des doctrines chauvines de la pureté de la race et de la loi du sang n´est pas limitée à Jabotinsky ou aux révisionnistes. Le philosophe libéral Martin Buber situe également son sionisme dans le cadre de la doctrine raciste européenne «Les couches les plus profondes de notre être sont déterminées par le sang, nos pensées les plus intimes et notre volonté sont colorées par lui. »
Maintenant, si l´on s´intéresse un peu à l´histoire de la création d´un Etat juif en Palestine, nous sommes horrifiés par la manière dont le peuple palestinien est spolié. Théodore Herzl, en publiant «L´Etat juif» en 1896, ne pense pas aux conséquences d´un tel acte. Il veut tout simplement résoudre le problème du judaïsme russo-polonais. Le sionisme, la doctrine fondée par Herzl, (source Encyclopedia of zionism and Israël, vol.II p.1262), cette doctrine est inspirée du nationaliste européen du 19ème siècle. Théodore Herzl, écrit à Cecil Rhodes, le trafiquant colonial, qui fait une Afrique du Sud l´une des composantes s´appelant de son nom à lui : La Rhodésie. Herzl, écrit donc ce qui suit : «Je vous en prie, envoyez-moi un texte disant que vos avez examiné mon programme et que vous l´approuvez. Vous vous demanderez pourquoi je m´adresse à vous, Monsieur Rhodes. C´est parce que mon programme est un programme colonial.» (Herzl,vol;IIIp.105)
Les Sionistes affirment qu´ils sont le «peuple élu» et, à ce titre, ils ne doivent pas se mélanger avec les autres.
«Tu ne donneras pas ta fille à leur fils et tu ne prendras pas leur fille pour ton fils». (Deut;VII,3).
Cet apartheid est la seule manière d´empêcher la souillure de la race choisie par Dieu, la foi qui les lie à Dieu.
Haïm Cohen, dit : «l´amère ironie du sort a voulu que les mêmes thèses biologiques et racistes propagées par les nazis et qui ont inspiré les infamantes lois de Nuremberg, servent de base à la définition de la judaïcité au sein de l´Etat d´Israël»
(Jareh Baeli, fundamental laws of the state of Israel p.156).
Au procès des criminels de guerre de Nuremberg, on interroge, le «théoricien» de la race, Julius Streichen. Voici ce qu´il répond :
«j´ai toujours répété dans mes articles que les juifs devaient être considérés comme un modèle par les autres races, ils se sont donné une loi raciale, la loi de Moïse qui dit : «si vous allez dans un pays étranger, vous ne devez pas prendre de femmes étrangères.» »
Ceci est d´une importance considérable pour juger les lois de Nuremberg. Ce sont les lois juives qui sont prises pour modèle.
(source : texte officiel des débats des grands criminels de guerre devant le Tribunal militaire international).
Lorsque le 9 avril 1948, les 254 habitants du village de Deir yassin, sont massacrés, hommes, femmes et enfants, Menahem Begin ne fait qu´appliquer cette loi d´apartheid. Pour faire fuir les autres habitants des villages voisins et semer la terreur chez les Palestiniens, c´est l´épuration ethnique
(source: Menahem Begin la révolte, histoire de l´Irgoun;p.200).
Il appelle les Juifs non seulement à repousser les Arabes mais à s´emparer de toute la Palestine.
Il n´y a jamais eu d´idées de partage. Cette purification continue toujours, jusqu´à aujourd´hui, car l´Etat d´Israël découle du principe de la pureté de la race, empêche le mélange du sang juif avec le «sang impur» de tous les autres. C´est ainsi que les juristes conseillers du ministère de l´intérieur nazi, ont élaboré les «lois de Nuremberg», du droit de la population du Reich et de la protection du sang allemand et de l´honneur allemand.
En 1941, lorsque Shamir, s´allie avec Hitler, contre l´Angleterre, ce qui le préoccupe c´est de créer un Etat juif et sa mission raciste à lui et à ses compagnons sionistes, les rendent plus anti-anglais qu´anti-nazi. Après la guerre, ils deviennent, comme Menahem Begin, des dirigeants de l´Etat d´Israël. L´objectif de ces hommes n´est pas de sauver des juifs, d’ailleurs Gourion dit :
«je sais qu´il peut sembler cruel de poser la question de cette façon, mais nous devons malheureusement établir clairement si nous sommes capables de sauver 10.000 personnes, parmi les 50.000 personnes qui peuvent contribuer à la construction du pays et à la renaissance nationale, ou bien un million de juifs qui deviendront pour nous un fardeau et sauver les 10.000 qui peuvent être sauvées malgré les accusations et les appels du million de laissé pour compte»
(source: mémorandum du comité de sauvetage de l´agence juive,1943)
«Israël est l´axe du monde, il en est le nerf, le centre, le cœur»
(André Neher, L´essence du prophétisme).
De tels propos rappellent le «mythe aryen» dont l´idéologie fonda l´hitlérisme et le pangermanisme.
Et cette vision des choses, interdit tout dialogue : on ne peut «dialoguer» ni avec Hitler, ni avec Begin, ni avec ses successeurs puisque leur supériorité raciale ou leur alliance exclusive avec le divin ne leur laisse plus rien à attendre de l´autre (le palestinien ou le reste du monde).
Le sionisme - une doctrine génocidaire
Les agissements génocidaires d’Israël progressent lentement mais sûrement, les Israéliens sont engagés dans un processus sur le long terme d’épuration ethnique des Palestiniens, dans le but de «racheter la terre» pour les Juifs. Tel est déjà le but très clair de Theodore Herzl, dès 1895 - «le processus d’expropriation… doit être mené à bien, discrètement et avec circonspection» et jusqu’à Ariel Sharon, en 1998 - «Tout ce qu’on ne pourrait pas arracher finirait entre «leurs» mains».
Les victimes résistent, principalement grâce à des moyens pacifiques, comme durant la première Intifada, au cours de laquelle plus de mille Palestiniens sont tués par l’Etat ethno-purificateur. Mais avec la deuxième Intifada, la population palestinienne, dans une situation encore plus désespérée, a recours à la violence des attentats suicides. Les moyens pacifiques n’obtiennent aucun résultat - les Nations Unies et la soi-disant «communauté internationale» échoue lamentablement tout au long des décennies successives, à mettre un terme à la purification ethnique inexorable perpétrée par les Israéliens. La seconde Intifada induit une escalade de la violence israélienne ainsi qu’une nouvelle structure de pensée génocidaire en Israël, consistant en des stratégies de paupérisation délibérée et de «transfert» des Palestiniens, ce qui ne manque pas d’être lourd de la menace qu’on s’achemine vers «l’imposition délibérée, à un groupe humain, de conditions de vie telles qu’elles entraînent sa destruction, totale ou partielle.»
Ce qu’Israël a pu inscrire dans les faits tout en s’en tirant à très bon compte, sans être inquiété, est absolument stupéfiant. Tout d’abord, c’est un Etat ouvertement raciste, explicitement réservé aux juifs, tous les autres y étant, de facto, des citoyens de seconde catégorie - une «Herrenvolk Democratie», régie par un «peuple de seigneurs», dit Baruch Kimmerling, sociologue à l’Université de Tel Aviv. Si les Juifs de France étaient traités comme les Arabes palestiniens, citoyens israéliens en Israël, nous entendrions des hauts cris, de part le monde, dénonçant l’antisémitisme et le racisme sévissant en France, qui ne manquerait pas d’être condamnée et ostracisée.
En conclusion, Israël est le seul pays au monde, grâce à la complicité passive des Nations unies et du monde dit civilisé, qui puisse se permettre d’avoir un système politique raciste, capable même d’accorder aux juifs, vivant à l’étranger, plus de droits qu’il n’en concède aux Arabes indigènes, vivant sur leur territoire.
Le sionisme est une idéologie naturellement antisémite :
- à l’encontre du peuple palestinien, un autre peuple sémite, nous l’avons vu ci-dessus ;
- à l’encontre des Ethiopiens juifs, la «Maison d’Israël», qualifiés de «Falashas» (aliens, étrangers,…) en Israël parce qu’ils sont noirs ;
- à l’encontre des 100.000 Juifs Sépharades irradiés dans les années 1950 dont la plupart sont décédés.

Lorsqu’en août 1897, au congrès de Bâle - qui n’a pas lieu à Munich, comme le souhaite initialement Herzl, du fait de l’opposition de la communauté juive allemande, le «machiavel sioniste» peut déclarer avec fierté : «J’ai fondé l’Etat Juif», au même moment, se tient la Conférence de Montréal, sur l’impulsion du Rabbin Isaac Meyer Wise, afin de démontrer que le «sionisme politique» est opposé à la lecture spirituelle des Prophètes.
«Nous désapprouvons totalement toute initiative visant à la création d’un Etat juif. Des tentatives de ce genre mettent en évidence une conception erronée de la mission d’Israël… que les Prophètes juifs furent les premiers à proclamer… Nous affirmons que l’objectif du judaïsme n’est ni politique, ni national, mais spirituel… Il vise une époque messianique où tous les hommes reconnaîtront appartenir à une seule grande communauté pour l’établissement de dieu sur la terre. » (Conférence central des Rabbins américains, Yearbook VII, 1897, p. XII).
Cette opposition au sionisme politique est identique partout dans le monde de «l’Association des rabbins d’Allemagne», à «l’Alliance Israélite universelle de France», «l’Israelitische Allianz», jusqu’aux associations juives anglaises.
De la même manière, Netouré Karta, composé de Juifs orthodoxes, déclare en octobre 2004 :
«Lorsque les sionistes fêtent l’anniversaire de la fondation de l’État d’Israël, la communauté mondiale de(s) juifs fidèles à la Torah marque l’anniversaire comme un jour de douleur et de tragédie. Nous manifestons notre chagrin en faisant pénitence avec le sac et le cendre et en hissant des drapeaux noirs de deuil.
La fondation de l’Etat sioniste est en contradiction flagrante avec l’enseignement de la Torah qui interdit toute proclamation d’un État juif. La Torah nous contraint à rester en exil jusqu’à la délivrance divine qui annoncera la paix éternelle parmi toutes les nations du monde.
Le Talmud babylonien (Traité Ketoubot 111a) rapporte qu’il y a deux mille ans, lorsque le Temple de Jérusalem fut détruit, les juifs prêtèrent serment à Dieu :
- de ne jamais immigrer en masse en Terre d’Israël,
- de ne jamais (se) rebeller contre les autres nations,
- et de ne jamais tenter de terminer l’exil.
Les juifs fidèles à la Torah doivent se comporter d’une manière responsable, honnête et reconnaissante à l’égard de toutes les nations du monde qui leur offrent lieu de séjour.
L’initiative sioniste de proclamer l’État d’Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l’occasion de la fondation de l’État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d’extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une «nation laïque» et de réduire le judaïsme au nationalisme. Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les juifs, notamment l’oubli du précepte fondamental de la Torah d’agir avec compassion.
Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l’oppression et la subjugation.
Nous déplorons le gaspillage de milliers de vies humaines dans les conflits futiles et cruels qu’ont provoqué la proclamation et le maintien de l’État sioniste.
Ce jour tragique, nous jeûnons et nous nous assemblons dans des synagogues à travers le monde et nous prions pour un démantèlement prompt et pacifique de l’État d’Israël. Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souveraineté divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre!
Amen. »
Le sionisme repose enfin sur une mythologie : Un Etat d´Israël qui est la réponse de Dieu à l´Holocauste, comme si Israël est le seul refuge des victimes de la Barbarie d´Hitler, alors qu´Yithzak Shamir lui-même (qui offre son alliance à Hitler jusqu´à son arrestation par les anglais pour collaboration avec l´ennemi et terrorisme) écrit :
«contrairement à l´opinion commune, la plupart des immigrants israéliens n´étaient pas les restes survivants de l´Holocauste, mais des juifs de pays arabes, indigènes à la région».
(source : Shamir : looking back, looking ahead,p.574).
Comme nous l’avons vu, ce n’est qu’en éradiquant le sionisme qu’on mettra immédiatement fin à TOUS les groupuscules néo-nazis et autres extrémistes antisémites de tous bords, en Europe et dans le monde.
Du reste, 59% des Européens l’ont bien compris lorsqu’ils ont déclaré, en novembre 2003 que l’Etat d’Israël est une menace pour la paix dans le monde.
Le 21 avril 2002 et la débandade de jospin l’opportuniste a révélé le vrai visage des organisations sionistes françaises et leurs corollaires, qui sous couvert de lutte contre le racisme et l’exclusion travaillent en fait objectivement et stratégiquement en harmonie totale avec les organisations facistes françaises , ils infiltrent les organisations fantoches supposées engagées dans les luttes pour les droits civiques (s.o.s racisme , nipnis) et se servent d’elle grâce aux financement et au clientélisme pour en faire un réservoir de voix acquises à toutes les élections , de la chaire à canon bon marché, non pas pour combattre l’hydre du racisme, mais au contraire pour fixer des populations des 2 bords idéologiques dans un face à face débridé et détourner l’attention de l’opinion des véritables problèmes qui minent la société française ,que sont la spéculation , le chômage , les fuites des capitaux et la dérive sécuritaire, sur le plan national et international la mainmise des lobby sionistes sur tous les grands centres névralgiques du vrai pouvoir qui peuvent décider de l’avenir du monde , la puissance militaire US dominant l’alliance atlantique et l’OTAN , neutralisant les nouvelles puissances comme la chine ou la Russie au service exclusif des monopoles financiers et médiatiques qui sont les véritables maitres d’œuvre de la marche forcée et dirigée de toute la planète ,semble arrivée en phase finale. Il suffit de voir le pouvoir occulte d’une place financière comme Wall-Streets ou l’empire médiatique d’un fasciste comme Murdoch avec la fox , tous le s télés évangélistes et les journaux réactionnaires et carrément racistes qui font l’opinion occidentale, pratiquant très souvent pour ne pas dire toujours la désinformation , le conditionnement et le mensonge pour comprendre l’état de décadence et de soumission des politiciens des grandes puissances et l’état catastrophique du monde, où 20% de sa population jouit de 80%de ses richesses et 3% seulement de cette population qui réduit le reste de l’humanité en état de complète dépendance par l’intimidation et la menace, en premier lieu les population des démocraties européennes , ne cherchez pas à nommer ou à donner un visage à ces 2%de la population mondiale, le terrorisme intellectuel dispose d’un arsenal juridique aux ordres et cela vous coûtera très cher de désigner les criminels de cette déroute pourtant connus de tout le monde , ces derniers les sections du lobby sionistes qui depuis belle lurette bien avant les années 30 , certaines d’entre elles , donc comme vu plus haut ont étroitement collaborées avec les nazis , je parle de l’Irgoun , STERN, Likoud ect.. , occupé toutes les places fortes du nouveau et de l’ancien continent , pratiquement toutes les grandes faillites frauduleuses liées ou pas à la spéculation de ces 60 dernières années sont l’œuvre de sionistes notoires , là, il ne s’agit nullement de dénoncer ou de désigner une communauté mais d’appeler à la résistance face aux agressions communautaristes d’un groupe qui sous couvert d’idéologie instrumentalise, et par voie de conséquence banalise, un désastre humain qui est le nazisme et ses crimes , il y’a eu un peu plus de 6 millions de juifs assassinés dans les fours crématoires nazis, mais aussi 20 millions de soviétiques , ils n’étaient pas tous à l’armée que je sache , l’armée soviétique ne comptait que 2 millions de soldats , 2 millions de gitans , 2 millions d ‘homosexuels , 1 millions de déficients mentaux assassinés sans défense ect……mais qu’importe l’imposture et le mensonge , les sionistes d’aujourd’hui qui en parasites vivent de cette rente, et qui ont infiltré la gauche surtout et la droite française , car ici je parle de mon pays ,ces sionistes travaillent en connaissance de cause contre ce pays qui de tout temps a été généreux avec eux et avec toutes les vagues d’immigrations successives, et ils ne se gênent pas au nom de leur seule objectif qui est de dominer ce pays pour le réduire à l’état de vassal de la grande pieuvre, de la tarentule qui tisse sa toile de l’hégémonie planétaire, de nouer des alliances et de ne pas être regardant sur la nature profonde de leurs alliés, que ce soit les néo-nazis européens ou les fondamentalistes du KKK aux states , l’important pour les sionistes c’est de se mettre à table même avec le diable, si le diable a le même projet qu’eux et d’organiser tous ceux qui partagent la même haine historique des arabes et des musulmans quitte à mettre la planète à feu et à sang. La bombe atomique iranienne, ELQUAIDA ect….viennent de là. Parler , dénoncer en France, de l’alliance pas du tout contre nature entre les éléments sionistes et les néo-nazi n’a pas besoin d’un long travail de recherche , il suffit de suivre autant soi peu l’actualité et si on suit à la lettre , le stupide raisonnement de Frienkrotte qui affirme que la très grande majorité des juifs français sont sionistes, alors là c’est grave et on a bien raison de s’inquiéter ; tiens pour vous donner un exemple parmi des centaines d’autres : on est le 1 septembre 2003 ,un juif français , sioniste et militant d’un groupe Néo-nazi a été arrêté par la police avec un véhicule bourré de dynamite et qui compte le jeter sur la mosquée de Paris ,vous croyez que les médias ont en fait un plat , il n’ya pas eu de première page dans les journaux , dans les télés on n’a pas organisé des plateaux débats avec des spécialistes du terrorisme et tout le branle bas de combat habituel quand il s’agir de l’arrestation d’un simple clandestin trabendiste algérien ou d’une querelle familiale à la Courneuve. On est en pleine compagne électorale française en 2007 , tout le lobby sioniste qui misait hier sur l’ignare JOSPIN au parti socialiste français, avec armes et bagages est passé chez le candidat de droite SARKOSY qui hait lui aussi, sans l’ombre d’un complexe, les arabes et les musulmans, SARKOSY le raciste filou qui flatte les bas instinct , parle des arabes qui égorgent leurs moutons dans les baignoires sous l’œil attendrie de son paillasson , néo harki DATI qui lui sert d’alibi, ce lâche qui voulait nettoyer les banlieues au KARCHER comme ses ancêtre nettoyait l’Europe et le monde des pauvres hères qu’ils considéraient comme des sous-hommes et des cafards, SARKOSY le démagogue extrémiste sans honneur qui est un néocon convaincu et qui rêve d’une France vassale des STATES , et toute la smala estampillée STIRKUK et CUKIERMAN du haineux HANIN beauf de MITTERAND à l’efféminé SEGUELA le publiciste en passant par la croupie de l’OAS E.MACIAS, la vulve Glucksmann., et cerise sur le gâteau B.KOUCHNER un soi-disant soixante hui tard, plusieurs fois ministre sous la gauche humaniste qui devient ministre d’un gouvernement qui a pillé les thèmes politique de J.LE PEN et du FRONT NATIONAL, encore une fois rien ne fait peur aux sionistes, tout s’achète et tout est à vendre. Les médias français préfèrent parler d’autres choses, les journalistes pour la plus part aujourd’hui en France sont des alimentaires, pour eux et pour ne pas déplaire ni mordre la main qui les nourrit, les seuls arabes et musulmans valables sont ceux qui se soumettent aux diktats de la puissance des lobbys sionistes et qui se conduisent en parfait suppléants, l’image d’Épinal, coloniale du harki au service de l’empire qui le méprise est plus que jamais de mise. Bien sûr des voix et des consciences libres se sont élevés dans cette France mère de l’humanisme et des droits de l’homme, mais encore une fois, le monopole communautariste qui tient les médias à la gorge a fait fonctionner les ciseaux de sa censure à saigner les bonnes volontés, la justice, le droit et la vérité, à castrer les esprits les plus retors, il ne reste plus rien de l’esprit français de la révolte, rien que quelques résistants isolés et réduits au silence par le pouvoir imbécile de l’argent ; pour revenir à l’histoire du terroriste français de confession juive qui voulait faire sauter une mosquée, je vous livre la dépêche traité par les services de l’AFP :
“Un juif français a été condamné à quatre ans de prison pour avoir cherché à
Attenter contre une mosquée à Paris. Jean Trutchad, un néonazi d’origine
Juive, et connu pour ses prises de position anti-musulmane a écopé une peine
de quatre ans de prison pour avoir voulu perpétrer un attentat à la voiture
piégée contre une mosquée parisienne.”
Ce qui est clair avec les sionistes c’est qu’il écrivent leur propre histoire, avec des collages, des bouts de ficelle, d’exercices imposés, de soustractions, de dénis et de mensonges au mépris de la rigueur historique , ils ne font que du révisionnisme et du négationnisme et hurlent au loup pour exploiter et saigner en paix un peuple innocent de toute haine envers les juifs, ou tout autre être humain, ils maîtrisent comme personne l’art de l’instrumentalisation, de la victimisation, de la traîtrise et de la lâcheté, et en cela la communauté juive ou certains de ses membres qui se démarquent en apparence de cette idéologie raciste qu’est le sionisme sont par leur mutisme et leur silence complices de toutes les oppressions qui ébranlent le genre humain , ils savaient dans leur mémoire et leur chaire l’horreur des génocides, et ils savent ce qu’ endure le peuple palestinien par des monstres qui se réclament de leur vérité historique et la Shoa et l’holocauste, eux plus que d’autres peuples de la fraternité humaine ont l’obligation et le devoir d’être solidaires à fond avec les palestiniens, mais malheureusement le communautarisme , la paranoïa et le conditionnement mensonger même du judaïsme qui formate les juifs dans le complexe de MASSADA et la certitude du peuple élu qui doit régner sur tous les autres, les rends aveugles et sourds, imperméables et bornés à tout forme d’amour pour l’autre et sa vérité.
Leur guerre génocidaire et leur haine pathologique et anxiogène , à notre encontre, n’ont jamais faiblie depuis la fin des empires coloniaux qui les ont aidés et chargés d’exploiter à leur compte le peuple arabe .Les communautés arabe, berbère ,iranienne , pakistanaise, ou autre de confession juive n’ont jamais participé à aucun mouvement de libération ou de décolonisation qui a eu lieu dans les pays arabo-musulman , bien au contraire, elles ont toujours collaboré d’une façon active , zélé et étroite pour ne pas dire épidermique et sentimentale avec l’occupant et le colon ; l’histoire de nos mouvements de libération le démontre sans aucune animosité particulière , et ces communautés travaillées au corps par le poison sioniste ont été souvent présentes dans l’appareil répressif colonialiste contre les masses arabo-musulmanes , beaucoup de juifs algériens par exemple étaient des membres actifs de l’O.A.S organisation terroriste raciste et antisémite, qui s’est illustrée dans l’assassinat politique des femmes et des enfants algériens innocents pour terroriser le mouvement algérien de libération, et ce depuis le début de la guerre d’Algérie, à l’éradication par l’anathème , le mépris le fer et le sang des populations musulmanes , des citoyens français musulmans ,jusqu’à nos jours. les descendants de ces résistants qui résident aujourd’hui en France , leurs enfants qui y sont nés , des générations entières d’enfants d’immigrés des anciennes colonies de l’empire français , fiers d’êtres musulmans et français à part entière par le sang versé par leurs ancêtres, par les souffrances et les sacrifices qu’ils ont toujours enduré quand bien d’autres et non des moindres collaboraient avec la bête immonde , courbaient l’échine, lâches et veules et se dirigeaient vers les abattoirs soumis et matés comme des moutons ,aujourd’hui sont encore stigmatisés et haïs , diabolisés par la propagande sionistes des français de confession juive. Ces algériens, tunisiens, marocains ect…d’origine et de confession juive participaient hier à l’horreur colonialiste, par la trahison, contre leurs patries et leurs fréres, toujours plus de haine à les délégitimer de leurs droits et de leurs justes revendications somme toutes démocratiques,le font aujourd’hui comme hier, diabolisent leurs démarches pourtant nécéssaires pour la vitalité , le progrés et le renouveau de leur pays , de leur terre la douce france que ce soit sur le plan social , culturel , cultuel , civique ou économique .



Une sainte alliance de l’inquisition et de l’incurie, en France, entre le bellicisme colonialiste d’ hier et néocolonialiste d’aujourd’hui, est apparue au grand jour, cela coulait de source tellement les liens sont ténus ,tellement la haine aveugle du monde musulman est partagée , entre les forces sionistes ataviques , spéculatrices , manœuvrières , sournoises , calculatrices , racistes , haineuses, monopolisatrices et meurtrières , archi médiatisées par ses hommes de mains et ses hommes de paille payés depuis toujours avec les deniers de cet enfoiré de judas ,et une mondialisation consumériste , philo sioniste réduite à sa plus simple expression par politicien français cucu la praline tenu sous influence et des cadors de boudoirs mondains les Fabius , Strauss khan, SIMON VEIL, KOUCHNER, SARKOSY, LELOUCH , FILLIPI, DELANOE et tout le cercle Léon Blum et compagnie, encartés Likoud dans un élan belliciste et haineux qui n’a d’autres équivalent dans l’histoire humaine que l’horreur des génocides, des ethnocides et leur référence toutes catégorie confondues le NAZISME , depuis belle lurette, et qui se fichent de la France comme des tables de la loi de Moïse, pour clouer au pilori de l’indignation sélective des prétoires boursiers de tous les Wall-Streets de la planète, tout citoyen , tout état d’esprit sain qui osent dénoncer le crime et l’arbitraire du monstre sioniste, une union sacré d’affairistes et d’assassins qui détournent et investissent les sentiments intimes de la population française pour stigmatiser les nombreux progressistes , les hommes d’honneur et de bonnes volontés qui soutiennent l’intifada, la révolte des damnés et des esclaves, la cause des palestiniens contre les crimes nazis de l’entité sioniste .La droite de l’argent, la gauche réactionnaire et raciste qui avait fait la guerre d’Algérie et le crime colonial, de par leur nature sont pour l’exploitation de l’homme par l’homme, elles sont l’héritières de Pétain et Maurras, de la Francisque et de la cagoule, nous le savons et nous n’avons jamais été trompé su

24.Posté par papadjy le 21/11/2007 02:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Johana explique moi vrai ou faux !!!!
De la même manière, Netouré Karta, composé de Juifs orthodoxes, déclare en octobre 2004 :
«Lorsque les sionistes fêtent l'anniversaire de la fondation de l'État d'Israël, la communauté mondiale de(s) juifs fidèles à la Torah marque l'anniversaire comme un jour de douleur et de tragédie. Nous manifestons notre chagrin en faisant pénitence avec le sac et le cendre et en hissant des drapeaux noirs de deuil.
La fondation de l'Etat sioniste est en contradiction flagrante avec l'enseignement de la Torah qui interdit toute proclamation d'un État juif. La Torah nous contraint à rester en exil jusqu'à la délivrance divine qui annoncera la paix éternelle parmi toutes les nations du monde.
Le Talmud babylonien (Traité Ketoubot 111a) rapporte qu'il y a deux mille ans, lorsque le Temple de Jérusalem fut détruit, les juifs prêtèrent serment à Dieu :
- de ne jamais immigrer en masse en Terre d'Israël,
- de ne jamais (se) rebeller contre les autres nations,
- et de ne jamais tenter de terminer l'exil.
Les juifs fidèles à la Torah doivent se comporter d'une manière responsable, honnête et reconnaissante à l'égard de toutes les nations du monde qui leur offrent lieu de séjour.
L'initiative sioniste de proclamer l'État d'Israël constitue une révolte contre la volonté divine, contre la Torah, une révolte qui a engendré une vague interminable de violence et de souffrance. À l'occasion de la fondation de l'État hérétique, les juifs fidèles à la Torah pleurent cette tentative d'extirper les enseignements de la Torah, de transformer les juifs en une «nation laïque» et de réduire le judaïsme au nationalisme. Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les juifs, notamment l'oubli du précepte fondamental de la Torah d'agir avec compassion.
Nous déplorons les tragédies que la révolution sioniste a provoquées chez les Palestiniens, notamment des déportations, l'oppression et la subjugation.
Nous déplorons le gaspillage de milliers de vies humaines dans les conflits futiles et cruels qu'ont provoqué la proclamation et le maintien de l'État sioniste.
Ce jour tragique, nous jeûnons et nous nous assemblons dans des synagogues à travers le monde et nous prions pour un démantèlement prompt et pacifique de l'État d'Israël. Que nous méritions que cette année toutes les nations, en acceptant la souveraineté divine, puissent se réjouir dans une Palestine libre et dans une Jérusalem libre!
Amen. »
Le sionisme repose enfin sur une mythologie : Un Etat d´Israël qui est la réponse de Dieu à l´Holocauste, comme si Israël est le seul refuge des victimes de la Barbarie d´Hitler, alors qu´Yithzak Shamir lui-même (qui offre son alliance à Hitler jusqu´à son arrestation par les anglais pour collaboration avec l´ennemi et terrorisme) écrit :
«contrairement à l´opinion commune, la plupart des immigrants israéliens n´étaient pas les restes survivants de l´Holocauste, mais des juifs de pays arabes, indigènes à la région».
(source : Shamir : looking back, looking ahead,p.574).
Comme nous l'avons vu, ce n'est qu'en éradiquant le sionisme qu'on mettra immédiatement fin à TOUS les groupuscules néo-nazis et autres extrémistes antisémites de tous bords, en Europe et dans le monde.

25.Posté par lood le 21/11/2007 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Bravo M.Papadjy,

tout est dit dans vos textes, quel erudition .. tout a l'honneur des vrai Juifs!!
je doute que la sionniste de johana trouve chose a redire...parcontre elle peut
retourner apprendre la Thora, mais je doute qu elle aie la foi en cet ecrit.

franchement demasqué les cafards de fachosionniste.

Shalom, Salem

26.Posté par JOHANA le 22/11/2007 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bande de pauvres ignorants! mais a vrai dire je m\y attendais au tres celbre argument des Netourei Karta, je suis pas ee de la denriere pluie...et l'autre lood qui applaudit sans meme jamais avoir un netourei Karta de sa vie! laissez moi rire!
Ca ne me surprend pas d'un poil que vous vous appropriez une des categories du peuple juif et de la thora que vous ne connaissez meme pas, afin d'aller dasn votre sens.
Alors je vais vous repondre a vous qui croyez etres surs et vainquurs par votre texte des Netourei Karta.
Vous croyez qu'ils ont d ela sympathie pour votre religiona la mors moi le noeud??? morte de rire! leur probleme est tout betement une volonte de soumettre l'etat d'Israel a des valeurs justement anti-democratiques....
Mais ca, justement vous le comprenez parfaitement, vous mulsumans qui revez que d'une seule chose: mener a bien votre Djihad, vous qui aimez tant le sang et initiez vos enfants des leur plus jeune age a tuer son prochain! a vomir!!
Voici ma reponse:
Qui sont ces juifs intégristes antisionistes que chérissent tant les islamistes maudits? Les Netourei Karta ont, dès le 19e siècle, refusé le sionisme parce que« athée et socialiste ». En 1924, leur chef écrit à la Société des Nations en la suppliant d’interdire la création d’un Etat Israëlien. Longtemps considérés comme exotiques, les Neturei sont surtout concentrés à New York ou à Méa Shéarim, un quartier de Jérusalem où aucune femme en pantalon ne peut entrer sans recevoir une salve de pierres (ca vous parle non? de martyriser les femmes!! honte sur vous!)).
Mais leur exotisme ne les empêche pas, bien au contraire, de se révèler fort précieux sur un plan stratégique. Surtout pour les islamistes maudits, toujours ravis de sponsoriser l’envoi d’une délégation de Juifs demandant la fin de l’Etat d’Israël.
Quand nous demandons au Rabbin Weiss, leur leader, ce qu’il reproche vraiment à l’Etat d’Israël, la solidarité avec les palestiniens disparaît immédiatement pour laisser la place à une violente diatribe contre les juifs non-intégristes, accusés de ne pas vouloir vivre dans une théocratie : « Israël ne reconnaît pas le Shabat. Beaucoup d’israéliens ne prient pas ce jour. ».c'est donc pour des motifs religieux que ces netourei karta sont anti-sionistes. Desolee de vous l'apprendre mais Israel est un pays pour TOUS les juifs, religieux comme non religieux. La loir du retour s'applique a tout celui dont la mere est juive, qu'il soit pratiquant ou non.
Rien a voir avec vos pays islamistes ou la femme n'a pas le choix que de porter le voile.
C'est pourquoi ca me fait rire tous ces petits reubeus qui sifflent la marseillaise en France mais sont bien contents d'avoir les allocations familiales et ne pas etre oblige de porter le voile! Si vous etes tellemnt lies a votre Corran maudit, tirez vous donc dans vos patries comme l'Algerie ou vos freres s'entretuent. quel exemple!! ah la c'est plu dur je vois...on prefere la belle France maintenant???!! morte de rire!

Pour vous repondre a tous et en particulier a cette antisemite de Slama. Sachez, que plus je lies vos remarques plus je me bidonne de rire derriere mon ordinateur en plein coeur de Jerusalem. Pour l'instant, c'est vous qui ragez devant vos ecrans et essayez par tous les moyens d'aneantir l'etat d'Israel. mais comme je vous l'ai dit et je vous le redis, j'ai le privileger en tant que juive d'avoir fait mon alya et d'habiter dans le plus beau pays du monde qui est le notre pour toujours ISRAEL. vous pouvez continuez de l'appeler tant que vous le souhaitez Palestine, il n'empeche que pour venir chez nous, allez dire "Palestine" a une agence de voyage, personne ne comprendra votre charabia et sur votre billet d'avion vous n;aurez d'autre choix que de lire ISRAEL. De toute facn, vous pouvez toujours vous accrocher longtps pour venir dans notre beau pays des JUIFS, car etant des musulmans maudits vous serez obligatoirement categorises comme dangereux pour l'etat d'Isarel qui refuset tout terroriste sur son territoire.
Continuez a m'insulter et insulter l'etat d'Israel, ca me fait mourir de rire!
Quant moi je feterai avec mes freres dans la joie les 60 ans d'Israel, en pensanta vous en train de vous morfondre desesperemment pauvre espece!

JOHANA, uen citoyenne francaise, israelienne juive et fiere de l'etre!
De Jerusalem, capitale JUIVE de l'etat d'ISRAEL

27.Posté par waheb le 22/11/2007 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

profite en bien la sioniste de johana fete bien les 60 ans de crimes de l'etat sioniste illégitime sa durera pas,les crimes de tes amis sionistes arrive a sa fin,tu insultes notre religion et notre livre saint, caché lachement dérriere ton ecran ,sa m'étonne pas de la part d'une salté de sioniste , et les "rebeus" dont tu parle sonts largement plus francais que toi,eux au moin ont la trace des sacrifices fait a la france, onts leurs aieux eyants donées leurs sang pour la patrie francaise,et pas comme vous francais quant sa vous arranges, ha oui ces vrai que le sionisme c'es tres batards ,propagée dans beaucoups de pays, melangeons nous ,soyonts incrustées partous,les mensonges et le faux semblents perpétuels pour mieux faire la propagande du sionisme, tout a une fin et la votre arrive a grand pas et seul les juifs que tu insultes aussi quart pas d'accord avec vos crime et votre etat ilegitime auronts droit a vivre dans la sérénitées et la paix avec leur freres musulmans et chretiens.

28.Posté par lood le 23/11/2007 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre johana, ton perd ton hebreu.....
sache que Naturei Karta est une organisation de vrai Juifs (et non pas une creature ou je ne sais quoi, qui doit être vue.) (donc pour la voire, tu m'explique comment on fait) par contre suivre leurs informations, m'a appris a faire la difference entre les fachosionniste de ton genre et les vrai Juif. Pourquoi tant de mensonges et de haines, dis nous simplement que tu suit les enseignement de sabatai tsevi ou de
jacob Frank......parceque lorsqu'on lis tes conneries haineuse on doute de ton
respect pour la Thora...de plus soit coherent avec toi même, esprit malade, un juif
ne peut être que pratiquant, sinon on ne peut lui attribuer le mot Juif... Tu vois johana,
vos mensonges ne fonctionne plus...
Au fait...l, je ne suis ni Musulman, ni Chretien, ...qui suis je... devine...?

29.Posté par JOHANA le 24/11/2007 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lood tu dois surement etre honte d'etre juuif, c'est pourqui tu tiens de tels propos. ou attends laisse moi deviner...un netourei karta encore pire!
Pour ma part, je suis juive pratiquante suivant les lois d ela thora et en plus sioniste... Parceke pour ton information, je suis les enseignements du Rav Kook qui est autre que le precuseur du sionisme religieux |(et oui a ton gd etonnement on peut etre sioniste etre religieux). Nous qui nous battons pour l'exstence de l'etat d'Israel, notre terre a tout jamais, qui enrolons nos fils dans Tsahal tout en leur permettant d'etudier la thora. Oui, mon cher Lood "Thora er avoda"( literralement ,thora et travail) en hebreu sont mes principes car nous savons concilier et vivre au jour le jour en respectant notre sainte loi, la thora donnee a Moise au Mont Sinai tout en sachant etre libre et democratique dans un pays base sur nos valeurs Juives et UNIQUEMENT juives. Quant au Netourei Karta dont tu ventes si bien les merites (morte de rire!), tu m'expliqueras la coherence de leur existence...Eux vivant en Eretz Israel sans meme reconnaitre l'etat! Ce sont jutsment eux qui incitent la haine du Juif et nourrit l'antisemitisme a travers le monde en s'alliant avec votre maudit d'Ahmadinejad.
Dc sache, pauvre ignorant de ma religion, que je suis JUIVE RELIGIEUSE ET PRATIQUANTE tout en etat sioniste et fiere de vivre sur MA terre.
Quanta toi, que tu sois juif, arabe ou chretien, tu me fais seulement pitie d'essayer de comprendre une religieuse qui t'es bien evidemment etrangere!
Reste chez toi ca vaudra mieux!

30.Posté par anticons le 24/11/2007 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

p.tin marre des sionistes !!!,marre de leurs crime envers le peuple palestinien,le vrai peuple de palestine !!,israel et les sionistes sont non legitime!!


anticons un citoyen francais chretien non juif et non sioniste

31.Posté par JOHANA le 24/11/2007 21:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ajouterai pour repondre au puavre ignorant de lood que contrairement aux payx isalmistes qui ne laissent pas d'autre choix a leur population que de pratiquer leur rleigion maudite sous peine de mort( et apres vous osez vous comparez a Israel ou les juifs peuvent vivre libres) que chez nous notre religion ne nous incite pas a tuer son prochain parcequ'il est loin du judaisme. Bien au contraire, un de nos dix commandements est justement que respecter son frere, dons pas de soussimission a la religion des juifs qui ne sont pas pratiquants! notre religion prone bien au contraire la tolerence et le respect du juif meme non religeiux.
De plus pour repondre a ta phrase anti-tolerente je la cite : "un juif
ne peut être que pratiquant, sinon on ne peut lui attribuer le mot Juif", c'est que des conneries d'ignorant encore. Qui es-tu pour toi meme , ignorant definir qui est juif de qji ne lest pas? une seule definition : est juif, celui dont la mere est juive!! c'est tout.
Moi je suis pratiqunate orthodoxe et respecte la 1ere les juifs non religieux en essayant tous les jours a les faire revenir aux valeurs d ela thora et non en les traitant de non-juif comme toi! honte sur toi!
c'est pourquoi que je ne serai pas etonnee de te savoir finalement juif integriste lie aux netourei karta qui derriere leurs barbes et leurs chapeaux, ne font que hair leurs freres, quite a s'allier contre ses maudits d'antisemitescomme tous ceux sur ce site!
Alors continue avec tes definitions a la noix, tu as reussi a me prouver une seule chose: que tu es vraiment qu'un paumé!

32.Posté par JOHANA le 24/11/2007 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ajouterai pour repondre au puavre ignorant de lood que contrairement aux payx islamistes qui ne laissent pas d'autre choix a leur population que de pratiquer leur religion maudite sous peine de mort( et apres vous osez vous comparez a Israel ou les juifs peuvent vivre libres) que chez nous notre religion ne nous incite pas a tuer son prochain parcequ'il est loin du judaisme. Bien au contraire, un de nos dix commandements est justement que respecter son frere, dons pas de souimissiondes juifs qui ne sont pas pratiquants! notre religion prone bien au contraire la tolerence et le respect du juif meme non religeiux.
De plus pour repondre a ta phrase anti-tolerente je la cite : "un juif
ne peut être que pratiquant, sinon on ne peut lui attribuer le mot Juif", c'est que des conneries d'ignorant encore!! Qui es-tu pour toi meme , ignorant pour definir qui est juif de qui ne l'est pas? une seule definition : est juif, celui dont la mere est juive!! c'est tout.
Moi je suis pratiqunate orthodoxe et respecte la 1ere les juifs non religieux en essayant tous les jours de les faire revenir aux valeurs de la thora... et non en les traitant de non-juif comme toi! honte sur toi!
c'est pourquoi que je ne serai pas etonnee de te savoir finalement juif integriste lie aux netourei karta qui derriere leurs barbes et leurs chapeaux, ne font que hair leurs freres, quite a s'allier contre ses maudits d'antisemites comme tous ceux sur ce site!
Alors continue avec tes definitions a la noix, tu as reussi a me prouver une seule chose: que tu es vraiment qu'un paumé!

33.Posté par anticons le 24/11/2007 22:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ferme ton bidet qui te sert de bouche la sioniste , ont est pas anti sémites ici, vous n'avez pas le monopole du terme semite, les arabes et seux de palestine en particulier le sont aussi , coeurs sec et avare d'ammoure pour autres que sioniste juif ,coté crimes, comme pour sortires des mensonges la par contre vous n'ettes pas pingres de se coté la.

34.Posté par JOHANA le 25/11/2007 08:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Anticon,
Je vois que tu as creer un groupe pour lutter contre les cons dans ton genre, je t'en felicite! Je comprends tout a fait que toi meme tu supportes mal ta condition de cons, c'est bien de faire bouger les choses pour empecher les autres de te ressembler...belle initiative!
Quant au fait de savoir si je dois me la fermer ou non, je comprends que pr toi la verite est difficile a entendre . Sache que pour moi tu es une pte vermine insignifiante et tant que j'aurai la force de te parler, je ne me taira pas! dommage non???
Quant au terme 'semite", tu as tout a fait raison...ya justement que les reubeus qui sont capables de l'etre justement, et par consequent de detester leur propre peuple...remarque qui sera etonnee de le voir des reubeus qui s'entretuent comme en Algerie (et j'en passe!), eux qui connaissent une seule chose: leur Djihad a la con et leur sang! Habitant en Israel, j'ai lhabitude! Mais ne vous inquietez pas, c'est pas par leur actes terroristes et leur islamisme a la noix qu'ils arriveront a aneantir le peuple juif! C'est justement la que leur vienne la haine du juif... de leur desespoir. Plus ils s'en prennent nous, plus le malheur s'abbat sur leur famille...Pour exemple, une roquette Kassam, jetee sur Sderot...une pluie de Palestinien privee d'electricite et d'eau!
Dc c'est pas moi que vous allez impressionner avec mos insultes et vos previsions a la mors-moi-le-noeud! tout ca me fait plutot hurler de rire, je vous remercie du bon moment que vous me faites passer a moi et mes amis israeliens en lisant vos propos justes DESEPERANTS!!

35.Posté par anticons le 25/11/2007 11:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

quoi que tu dise grosse merde sioniste sa empechera pas la fin du sionisme ,ya pas que les arabes musulmans de palestines qui soufres par votre fautes ,mes freres et seurs arabes chretiens aussi,il n'y a que les americains et leurs leches botes en bon chiens pour vous defendres mais sa durera pas, vous sionistes criminelles voleurs et menteurs ,allez etre chassées tot ou tard de la palestine et ca tu le sait !!!!

anticons un citoyen francais chretien non juif et non sioniste

36.Posté par lood le 26/11/2007 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pauvre Johana,

Tu ne comprend rien à rien... Tu te contredit toi même, tu repete les mensonges
qu'on t'a appris, tu t enerve.
Pauvre fille....ta surement lu la Thora, mais t es loin d'avoir compris son sens....
tu vas finir par me dire que les créateur de cet etat heritique sont de bon Juifs..
laisse moi rire. Aucuns n'a respecter les ecrits de la Thora, d'ailleurs il ne faisaient
ni Shabat, ni autres choses, deplus ils consommaient du porc.

Naturei Karta n'a aucune haine contre les Juifs, au conraire ils essayent de sauver
leur frères de la manipulation des sionnistes heretique qui se cachent derrière la religion pour mieux les perdre....
ils ne le font pas pour aider les palestinniens, mais plutot pour etre en phase avec les Ecrits de la Thora.

Au plaisir de ne jamais te relire........pauvre fille.

37.Posté par JOHANA le 26/11/2007 14:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Desolee mon pauvre lood mais tu vas bein au contraire me relire....

tu l'as dit toi meme...les netourei karta ne font pas ca pr aider les palestiniens, comme le croient les ignorants de ce site...ils s'allient avec les palestiniens pr la simple et bonne raison de vouloir nuir aux juifs non religieux.... ils ft vraiment pitie! Ils preferent s'allier avec leurs propres ennemis plutot que de ressouder le peuple juif et aller vers les juif non religieux, quel bel exemple!
De toute facon, la seule preuve qui nous montre a kel point ces gens st ds le faux c'est leur effectif si insignifiant, grace a Dieu!
Ils st qu'une infime partie 0.2% de la population d'Israeliens et non aucun impact sur la poiltique interne et extrne du pays fort heureusement!
C'est pour cela qu'ils cherchent par tous les moyens de se faire connaitre a l'etranger, quite a s'allier contre l'ennemi, pourvu qu'ils se fassent remarquer!
Quanta toi anticons, ou devrai-je dire supercon...la seule chose que je sais et je v te le redire une fois encore pauvre bouché c'est que l'etat d'Israel existe toujours et se renforce tousles jours grace a Tsahal... Donc tes previsions qui me font pisser de rire comme quoi nous allons etre chasses de notre pays, tu peux te les mettre la ou je pense! Qaunt a tes freres et soeurs "arabes chretiens" comme tu dis si bien, ca ne metonnent pas qu'ils trouvent le moyen de vouloir eux aussi aneantir Israel a partir du moment ou ils sont de pauvres arabes egalement, ils sont une erreur de parcours, du sang meurtrier comme ces sales musulmans coulent ds leur veine a eux aussi!
Par contre pour ton information dans ta pte cervelle de con, les chretiens de Jerusalem, la capitale d'Israel depuis laquelle je t;ecris, sont eux tres aimants du peuple juif! Et tu sais pk? tout simplemnt parce que ces VRAIS chretiens ne sont pas adeptes de votre violence, votre terrorisme et votre barbarie. Eux n'aiment pas le sang comme vous pauvre peuple maudit!

38.Posté par anticons le 26/11/2007 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

sale merde sioniste a chaque fois que tu ecrira ici je serais la pour t'inssulté toi et ton peuples,tu va pas m'empeché de te dire se que je pensse de toi pouriture infectes,vermines insignifiente, c'es vous le peuple barbare,c'es vous les meurtiers,ses vous les voleurs,mais comme je le dit et reppete sa va pas duré, vous allez degagers VIVE LA PALESTINE LIBRE!!!!!!!!!!!

39.Posté par waheb le 26/11/2007 19:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu sait meme pas de qui tu parle FTOUH SOUHAIL c'es un homme !!, avocat en tunisie allié à la cause israélienne gros traitre vendue au sionisme!!!

40.Posté par redk le 26/11/2007 19:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le peuple maudit c'es vous!!! anticons ta raison leurs fin arrive a grand pas,si onts creves ils vont crevées aussi, nous seront pas les seuls a soufrires et nous somme largement plus nombreux que eux!! VIVE LA PALESTINE LIBRE!!!!

41.Posté par lood le 28/11/2007 17:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

toujours a essayer de faire dire des choses non dites. Naturei Karta, n'a pas d'ennemi si ce n'est les sionnistes haineux comme toi, de plus je ne sais d'ou tu tiens tes stat., mais crois moi ils representent un sacre morceau au State et en France, simplement ils n'on pas les medias dans leur poche. J'ose imaginer de quel "dieu"
tu parle (j'en ai des frissons dans le dos...) lorsque je lis tes mensonges et ton
antisemistisme haineux (arabe=Semite: que tu le veuille ou pas). De plus a parler de purté de sang, tu me rappel ces nazi aryens (dailleur allié des sionnistes pendant
la IIe guerre:doc.historique a l'appui) et tu ose salir le Judaisme en t'y referant..
Les seules Chretiens qui vous soutiennent, ne le sont pas réellemnt. Ce sont de
pauvre evangelistes sionniste a qui on à fait croire que pour leur salut il fallait soutenir israel atout prix..(tu sais quel est leur finalité, detruire les 3/4 des Juifs et
convertir le reste. Il parait que c'est la volonté du Messie...

Tu sais Johane, personne ne peut dire de quoi demain sera fait...même
pas vous....et là ils vous faudra reflechir aux consequences de votre haines
aveugle pour tout ce qui n'est pas sionniste...(c'est a dire le monde entier)

Malgrés ta haine, et tes peurs, je te dis shalom...

42.Posté par papadjy le 01/12/2007 23:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Johane Vrai ou Faux ?? Et surtout que pense tu toi de ce qui suit

” Je jure que si j’étais juste un civil Israélien et que je rencontre un Palestinien, je le brûlerais et le ferais souffrir avant de le tuer. J’ai tué 750 Palestiniens d’un seul coup (à Rafah en 1956). Je voulais encourager mes soldats à violer les filles Arabes comme la femme Palestinienne est une esclave pour les Juifs, et nous leur faisons de toute façon ce que nous voulons et personne nous dit ce que devons faire, mais nous disons aux autres ce qu’ils doivent faire “. Ariel Sharon, dans une interview avec le Général Ouze Merham, 1956.
23/ ” Je ne connais pas cette chose appelée règle internationale. Je jure que je brûlerais tout enfant Palestinien qui sera né dans ce quartier. La femme Palestinienne et son enfant est plus dangereuse que l’homme , parce que l’existence des enfants Palestiniens signifie que des générations continueront, mais l’homme cause un danger plus limité “. Ariel Sharon, dans une interview avec le Général Ouze Merham en 1956.

43.Posté par papadjy le 02/12/2007 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Johane Vrai ou faux Et surtout que pense tu toi de ce qui suit

Le mur de l’Apartheid Israélien : Un désastre écologique en Palestine
publié le jeudi 14 août 2003

John Reese
En 1961, le monde regardait avec horreur l’Union soviétique en train d’enfermer Berlin-Ouest, en Allemagne, au creux du Mur de Berlin, long de 154 km et haut de 4 mètres. Les conséquences sociales de cette enceinte ont eu une profonde incidence sur la politique internationale pendant près de 30 ans.
En 2003, le monde continue pour l’essentiel d’ignorer la construction par Israël d’un "Mur de l’apartheid " de plus de 300 km de long et 7 mètres de haut autour de la rive occidentale du Jourdain, en Palestine. Les Palestiniens lui ont donné un nom qui fait écho au terme sud-africain honni synonyme de ségrégation. Au Nord de la rive gauche, la première étape du Mur de l’apartheid devrait s’étendre sur environ 110 km et comprendre une clôture électrique, un "no man’s land", des tranchées, des caméras, des détecteurs et des patrouilles de sécurité, l’ensemble pour un coût de dizaines de millions de dollars (autant d’euros).

Le mur ne suivra pas la frontière de 1967, également connue sous le nom de " ligne verte ". La première phase fera passer côté israélien 18.000 hectares de la Rive gauche, soit environ trois pour cent des terres palestiniennes. La base du mur lui-même sera énorme, oblitérant complètement 3.500 hectares de terre. La construction de ce mur entraînera l’arrachage de dizaines de milliers d’arbres et affectera les bassins hydrologiques, entraînant des bouleversements de la qualité et la quantité de l’eau, de la morphologie des courants et du niveau des nappes phréatiques. Les flux des eaux de surface s’en trouveront altérés, l’érosion et la sédimentation accrues.

Les conséquences du mur sur l’approvisionnement en eau de la région suscitent de sérieuses préoccupations. Le climat de la Palestine est semi-aride, les sources d’eau y sont particulièrement précieuses. Au cours de la première étape de la construction du mur, plus de 30 puits seront perdus pour les villages autour de Qalqilya et Tulkarem. Ces puits, situés sur la partie occidentale du bassin hydrographique, ont été creusés avant l’occupation de la Palestine par Israël en 1967. Les Palestiniens vont maintenant perdre 18 % de leur part des eaux de ce bassin.

Les activités de construction et la présence à long terme de cette barrière étanche de plus de 7 mètres de haut provoquera le déclin des populations animales et végétales, privées d’une partie de leur habitat. La micro-écologie de la zone se trouvant perturbée, herbes exotiques indésirables, nuisibles et agents pathogènes pourront plus facilement envahir les zones affectées et s’y multiplier. Les populations animales se trouveront fragmentées, leurs déplacements perturbés. Les petites populations restantes seront alors vulnérables à tous les problèmes liés à la rareté : détérioration génétique liée à la consanguinité, déviation aléatoire des fréquences des gènes et difficultés à se remettre de catastrophes naturelles. Certaines espèces pourraient même disparaître complètement.

Outre tous les aspects associés au mur, Israël est responsable de nombreuses autres conséquences écologiques en Palestine. Les colonies israéliennes rejettent chaque année 224.000 tonnes de déchets en Palestine, polluant bien souvent villages, cours d’eau et exploitations agricoles. L’eau potable est contaminée par des canalisations d’eau usées brisées mais non réparées. Plus de 250.000 oliviers et autres fruitiers ont été détruits au cours de ces deux dernières années. Tout cela s’ajoute à la destruction qu’entraînent les guerres et les industries qui y sont associées, y compris les empoisonnements provoqués par les munitions à l’uranium appauvri sur les terres et dans les propriétés dévastées par le feu, les bombardements et les machines de guerre.

Au cours des 35 années d’occupation, les autorités israéliennes ont négligé de se pencher sur la gestion, le transfert ou l’élimination des déchets solides au sein de la Palestine. De nombreuses terres se retrouvent ainsi inaptes à tout usage agricole ou domestique. Les autorités israéliennes empêchent également les municipalités de transporter les déchets solides vers les décharges situées hors des limites des villes et des villages. De nombreux villages et villes palestiniens n’ont alors d’autres choix que de recourir à des décharges de fortune dans des zones urbaines sans surveillance écologique. A certains endroits, l’incinération des ordures pollue l’air.

Le gouvernement, l’armée et les colons israéliens - soutenus par une aide de 14 milliards de dollars du gouvernement des Etats-Unis pour cette seule année - volent l’eau des Palestiniens, détruisent leurs récoltes et prennent leurs terres. Le gouvernement et les citoyens des Etats-Unis doivent réévaluer leur position sur le conflit israélo-palestinien et intervenir afin de mettre un terme à la guerre d’Israël contre l’environnement et la population civile de la Palestine. Espérons que le Mur de Berlin de cette génération ne tiendra pas.

John Reese a récemment passé sept mois en Palestine, où il travaillait avec le Mouvement international de solidarité et le Groupe palestinien d’hydrologie. John vient de Seattle, Washington. Militant de la paix depuis la guerre du Viet-Nam, il est hydrologue et consultant en écologie depuis 20 ans. On peut le contacter à jreese@scn.org.


Source : http://www4.alternativenews.org/opinion/display.php ?id=3292

Traduction de l’anglais : Véronique Viala

44.Posté par Daniel Milan le 02/12/2007 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un lien avec un dessin qui résume pas mal de choses et un clin d'oeil admiratif pour le talent de son auteur !

45.Posté par Hitler le 03/11/2008 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai raté mon coup en 1942, mais je vais revenir. Nach und Nebel

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires