PRESSE ET MEDIAS

Qu’attend de l’attendu celui qui attend ? *


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective



Vendredi 19 Décembre 2008

Qu’attend de l’attendu celui qui attend ? *

Un évêque anglais, s’adressant à un vaste public au cours d’une messe, demanda « à ceux et celle qui croient à la vraie grandeur du Christ » de se lever. Tous se levèrent, sauf un homme, au bout du premier rang, qui resta assis. L’évêque lui demanda : « Avez-vous, mon fils, une raison de rester assis ? ». « Oui, Monseigneur, je suis journaliste. »



AUTEUR:  Khalid AL-SHAMI خالد الشامي

Traduit par  Tafsut Aït Baamrane



C’est la problématique pour tout journaliste des relations entre ses devoirs professionnels et ses sentiments et opinions qui a été soulevée par le geste du journaliste irakien Mountadhar, jetant ses chaussures à la tête du président Bush.
L’état presque hystérique de l’opinion populaire arabe ne permet pas un débat de fond bien réfléchi.

Sans aucun doute, le fait de jeter des chaussures sur Bush exprime le sentiment de centaines de millions de gens dans le monde, et pas seulement arabes et musulmans. Même certains alliés de Bush, arabes et non arabes, ont été jaloux du journaliste et auraient bien aimé, dans leur for intérieur, être à sa place, pour jeter tout leur stock de chaussures sur lui. Et il ne fait aucun doute que Bush est un criminel de guerre. Il faut qu’il soit jugé pur avoir tué plus d’un million d’iRakiens et occupé un pays souverain.
Mais d’un point de vue professionnel, le geste en lui-même est inacceptable, tout en restant compréhensible et sincère au niveau humain et civique.

Mettons l’accent sur les points suivants :

-         en tant que journalistes, nous devons élever nos voix et condamner fermement ce que subit le journaliste Mountadhar ; bastonnades et tortures ont commencé déjà devant les caméras et ce qui est resté caché était pire. Le geste barbare des gardes de Maliki démasque le mensonge de la démocratie chantée par Bush et son homme de paille irakien à chaque rencontre. Démocratie qui a causé un million de martyrs. Ce qui attend en revanche Mountadhar est peut-être terrifiant, dans une société sans lois ni sécurité.

-         La chaussure de Mountadhar a réussi à porter un préjudice historique à Bush e au gouvernement de l’occupation en Irak en démasquant la fausse image de l’Irak nouveau, que les USA ont dépensé des millions à propager, en particulier dans les médias de masse arabes. Preuve en est le silence total observé par les médias saoudiens sur cet incident dans un premier temps. Puis, contraints et forcés, ils ont fini par y faire timidement allusion.Il était du droit de Mountadhar de poser une question de son choix à Bush, par exemple : « Beaucoup d’Irakiens souhaitent vous dire au revoir avec des chaussures » ou bien « Ils pensent que vous êtes un menteur », comme l’a fait un journaliste afghan. Et cela aurait suffi pour faire passer le message sans nuire à la profession. Ce qui s’est passé a révélé le manque profond et la longue attente amère par l’Oumma d’un héros populaire, dans une époque où prolifèrent les valets et les mercenaires, où rares sont les gens civiques et patriotes. Mais tout cela soulève une question compliquée sur le sens de la chaussure, même si elle avait atteint Bush : la chaussure est-elle vraiment le symbole de la dignité de l’Oumma, comme on l’a entendu dire dans la déferlante d’émotions qui a suivi l’acte ?

-         La dernière question est de savoir : où sont ces braves qui chantent les louanges de la chaussure comme symbole de fierté et de dignité, où sont ceux qui ont glorifié Bush et l’ont honoré avec des médailles royales pour ses crimes ? Où sont-ils, ces journalistes jetant des fleurs sur Bush tous les jours, sans lesquels il n’aurait jamais commis ses crimes ? Et où sont-ils, à propos du siège qui continue contre Gaza ? Et où sont-ils, à propos de la judaïsation de Jérusalem ? Et où sont-ils, à propos des agressions de bandes de colons contre des Palestiniens ?

Faudra-t-il qu’un journaliste jette ses chaussures chaque jour pour que cette Oumma se réveille de son attente d’un attendu qui ne viendra jamais ?

 

* Mountadhar signifie en arabe : « celui qu’on attend » (à la fois le Mahdi attendu par certains musulmans, en général chiites et... Godot) et Mountadher « celui qui attend ». Le titre de l’article joue sur l’allitération : Al Mountadher li mountadhar…oua maâ yantadhirou al mountadhirouna min mountadharihim.(NdT)

  
en attendant...un Mahdi

Pour tout savoir sur "l'incident des chassures" et ses suites, visitez la page de notre Galerie  !ما أقدس الحذاء Holy Shoes ! Sacrées chaussures !
Source : ÇáãäÊÙÑ áãäÊÙÑ.. æãÇ íäÊÙÑ ÇáãäÊÙÑæä ãä ãäÊÙÑåã

Article original publié le 18/12/2008

Sur l’auteur

Tafsut Aït Baamrane est membre de Tlaxcala, le réseau de traducteurs pour la diversité linguistique. Cette traduction est libre de reproduction, à condition d'en respecter l’intégrité et d’en mentionner l’auteur, la traductrice et la source.

URL de cet article sur Tlaxcala :
http://www.tlaxcala.es/pp.asp?reference=6606&lg=fr


Vendredi 19 Décembre 2008


Commentaires

1.Posté par tonton le 19/12/2008 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Khalid AL-SHAMI, votre article sent mauvais car je pense, pour résumer, avoir compris que vous expliquiez le geste de ce journaliste de compréhensible, mais mauvais parce qu'il entache la profession...

Les puissants ont mis très longtemps à nous endormir avec leurs médias soporifiques...comprenez que le réveil peut demander un certain temps, même si cela me désole et désole nombre de personnes.

2.Posté par Aigle le 19/12/2008 16:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Khalid Al shami ....le jour ou les journalistes arabes ou africains ou asiatiques arreteront de se plier aux concepts , mimiques , "deontologies" a geometrie variable" , et se libereront mentalement des brides que leur imposent des soi disant rassemblement professionnels qui ont des buts ideologiques bien compris par eux seuls , ce jour là , on verra Khalid , peut etre , apprehender l'acte de Mountadhar autrement et non a travers des prismes fournis par des specialistes de la desinformation et de l'escroquerie intellectuelle

3.Posté par tonton le 19/12/2008 16:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comment va le frère Aigle ?

4.Posté par mouemina le 19/12/2008 21:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

d'après vous monsieur l'auteur de l'article, les journalistes ont droit de se prostituer, de se vendre , de lécher la botte de Bush et compagnie mais n'ont pas le droit à un geste noble et naturel qui répond à une colère mondiale !!

quelle hypocrisie!! la neutralité à deux vitesses? !!

5.Posté par Aigle le 19/12/2008 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La route est longue Tonton et je nous souhaite beaucoup d'humour pour supporter leur CRETINISME .......et leur Cynisme

6.Posté par Saber le 20/12/2008 00:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Avec 3 lettres d'alphabet arabe on résumer la situation du dajjal bush: dal , gim, lam.

Dajala= Mentir sur dieu en brandissant la sainte bible et promettre la démocratie en irak.

Dalaja= Verser non pas de l'eau(vie) mais une masse considération de substances radioactive(mort).

Jadala= Polémiquer sur l'islam en le présentant comme source de terrorisme alors que les sionistes qui sont avec lui sont les véritables terroristes.

Jalda = Peau en cuir de bête qu'a reçu adajjal (chaussure)

Finalement: jalda albahima silah( le cuir de bête est une forme d'arme mais pas de destruction massive).

7.Posté par Saber le 20/12/2008 01:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


Un peu de détente après l'effroi que suscite ce monstre que je viens de lapider 11 fois comme le nombre fois qu'est cité "Iblis" le maudit dans le saint coran.

http://www.sockandawe.com/

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires