Actualité nationale

Proposition de loi pour l’interdiction de Michel Onfray dans l’ensemble de l’espace public

Une initiative citoyenne


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !



Vendredi 26 Février 2010

Exposé des motifs

Proposition de loi pour l’interdiction de Michel Onfray dans l’ensemble de l’espace public
Il est question, ces derniers jours, ces derniers mois et ces dernières années ainsi que ces prochains jours, ces prochains mois et ces prochaines années, d’une nouvelle loi d’interdiction de la burqa et/ou du niqab et/ou du voile intégral et/ou du bandana islamique et/ou du bandeau islamique et/ou du chignon islamique et/ou de la casquette islamique et/ou du verlan islamique et/ou de l’identité islamique et/ou du repli islamique et/ou des minarets islamiques et/ou des Quick hallal et/ou de la liste NPA Vaucluse et/ou de Tariq Ramadan et/ou du Coran et/ou des menus sans cochon et/ou des boissons non-alcoolisées.

Nous considérons que la méthode est excellente : dans notre démocratie malade et dévirilisée, il est temps de remettre un peu d’interdit et de répression. Il faut, pour reprendre le joli mot de Fadela Amara, éradiquer ! [1] Ou pour reprendre les jolis mots de Nicolas Sarkozy : liquider et nettoyer ! Ou, pour reprendre le joli mot d’Élisabeth Lévy : remettre un peu de schlague ! [2]. Mais nous estimons qu’il y a erreur sur la cible. Nous considérons quant à nous que l’urgence, pour la sauvegarde de la démocratie, pour l’avenir de la pensée et pour notre épanouissement personnel, est à une interdiction absolue de tout affichage ostensible de la grande gueule de Michel Onfray – dans le services public de télévision et de radiodiffusion, naturellement, mais aussi dans les lieux d’enseignement et de recherche, dans les administrations, dans les hôpitaux et dans tout l’espace public.


Il s’agit pour nous d’une question de principe : Michel Onfray doit être banni de l’espace public car il est incompatible avec les valeurs de la démocratie, de l’émancipation humaine et du simple bon goût. Sa suffisance et ses poses philosophantes sont une insulte ostensible à toute la corporation des philosophes ; son catéchisme antireligieux est une insulte à ce que la libre-pensée a produit de meilleur ; son anticalotinisme crétin, son hédonisme benêt et son aristocratisme puant sont une insulte à Épicure, à Lucrèce, à Spinoza, à Nietzsche, à Deleuze, à Bourdieu et à tous les grands auteurs dont il se réclame et qu’il ne fait que trahir, salir et détourner à son profit.


Ne soyons pas angéliques : la « gauche radicale » qu’il dit incarner est une mystification, un double discours dans lequel il est passé maître ! En effet, comme pour mieux nous embrouiller, Michel Onfray se dit lui-même, et sans rire, libertaire et libéral, anarchiste et partisan de l’économie de marché, propalestinien et sioniste [3]. Il affirme également, sans honte, que c’est Camus qui avait raison contre Sartre sur la question algérienne : en clair, qu’on a raison, lorsqu’il s’agit d’Algériens, de « préférer sa mère à la justice » et de refuser à un peuple le droit de disposer de lui-même.


Si Michel Onfray se réclame volontiers du peuple de gauche, la seule compagnie populaire qu’il affectionne est une petite bourgeoisie suffisamment docile et complexée pour aller l’écouter religieusement lorsqu’il pontifie à « l’Université populaire de Caen » [4]. En dehors de cette relation pas franchement libertaire et égalitaire avec une plèbe pas franchement plébéienne, l’engagement politique de Michel Onfray se résume à


- des billets soporifiques pour Siné Hebdo ;


- des livres aussi creux et sinistres que leurs titres sont grandiloquents et prétentieux (attention : L’art de jouir, La sculpture de soi, La sagesse tragique, La puissance d’exister, Politique du rebelle, Traité de résistance et d’insoumission, À côté du désir d’éternité, Fragments d’Egypte ou encore Pour une érotique solaire ! – sans oublier les grotesquissimes quatre volumes de son Journal hédoniste intitulés, tenez-vous bien : Le désir d’être un volcan, Les vertus de la foudre, L’Archipel des comètes et La lueur des orages désirés !) ;


- quelques escales opportunistes à Saint-Germain-des-Prés, au cours desquelles il se prosterne avec la dernière servilité devant le Nabab BHL (comme l’a révélé dernièrement Le Plan B) [5], un brunch philosophique chez Philosophie magazine en compagnie du chef de file de l’extrême droite plurielle, Nicolas Sarkozy en personne [6] ;


- et enfin d’innombrables apparitions télévisées au cours desquelles sa cuistrerie, son égo surdimensionné et son invraisemblable mépris de l’autre crèvent littéralement l’écran.


Par ailleurs, puisque la question du sexisme a été soulevée à propos du voile, nous tenons à préciser que Michel Onfray est un gros sexiste. Son Panthéon est quasi-intégralement couillu, son œuvre totalement androcentrée, son ethos et ses postures grotesquement virilistes.


Il ne faut pas oublier non plus le ridicule concours de bites télévisuel auquel Michel Onfray se livra un jour avec le romancier François Bégaudeau : le jeune coq venait de publier un Anti-manuel de littérature presque aussi mauvais que l’onfresque Anti-manuel de philosophie, et le vieux coq, en bon capitaliste libertaire, pour le coup plus capitaliste que libertaire, était sorti de son épicurienne ataraxie [7] et avait eu l’élégante idée de lui réclamer des royalties pour le « concept » tellement génial et tellement novateur de l’anti-manuel ! Le masque tombait définitivement : derrière les austères lunettes rectangulaires et la philosophale crinière grisonnante, un petit entrepreneur obsédé par l’argent. Sous le costume trop grand pour lui du sage qui méprise les « désirs vains » de gloire et de fortune [8], un petit Jacques Séguéla, sans la Rolex et les UV.


De surcroît, en bon VRP de lui même, Michel Onfray surfe depuis longtemps sur la vague islamophobe qui s’est emparée du pays. On se souvient notamment d’une minable prestation télévisée au cours de laquelle, avec l’air inspiré du grand sage qui nous révèle le secret de fabrication de l’eau tiède, il expliqua que la plus nuisible de ces nuisances fondamentales que sont les religions était, devinez laquelle, gagné : l’Islam ! [9]. On se souvient aussi d’une pétition raciste qu’il a lancé « pour un soutien sans réserve » au catholique anti-mahométan Robert Redeker [10]. On se souvient encore d’une préface à un indigent pamphlet anti-musulman, dans laquelle il appelle à la « défense » des « valeurs de l’Occident » [11]


On se souvient enfin d’une récente émission (« Ce soir ou jamais ») au cours de laquelle il fit preuve d’une paternalisme inouï à l’égard d’Houria Bouteldja. Cette dernière le lui fit remarquer simplement, poliment mais fermement, ce qui provoqua cette réaction grotesque en forme d’aveu :


« Arrêtez, sinon je vais finir par embrasser Éric Besson sur la bouche ! ».





Dernièrement, enfin, lui qui vendrait père, mère, frères, sœurs, fils, filles et amis pour une minute de prime time chez Frédéric Taddéi, Guillaume Durand ou Franz Olivier Giesbert, lui qui n’a jamais participé à quoi que ce soit de collectif dont il ne soit pas le chef, lui qui n’a sans doute pas collé d’affiches ou distribué de tracts depuis fort longtemps (à moins que ce ne soit depuis toujours), lui qui ne roule que pour lui-même, lui qui ne vit que par et pour les grands médias, Michel Onfray donc, a jugé utile d’aller, dans une tribune publiée par Le Monde le 19 février dernier, cracher son venin sur Ilham Moussaïd « la voilée du NPA », en lui reprochant devinez quoi, à elle, militante active du NPA, issue des quartiers populaires d’Avignon, elle qui milite au quotidien dans un parti anticapitaliste, elle qui n’a rien demandé à personne et qui s’est fait littéralement harceler par les grands partis et les grands médias ? En lui reprochant de n’être qu’une petite écervelée en quête de… gloire « médiatique » ! [12]


Pour toutes ces raisons, et bien d’autres qu’on ne saurait répertorier ici de manière exhaustive , mais auxquelles pourra se consacrer une mission parlementaire , nous estimons qu’il est urgent de réagir. Un bras de fer s’est engagé entre la démocratie et l’occidentalisme intégriste de Michel Onfray. Seul un signal fort pourra mettre un frein à l’obscurantisme franchouillard, au mépris social et à la haine raciale dont Michel Onfray est le porte-drapeau. C’est pourquoi nous soumettons au peuple de France la proposition de loi suivante.


Article unique


La grande gueule de Michel Onfray est interdite dans l’ensemble de l’espace public.


Toute infraction à cette loi est punie d’un entartage.


Post-scriptum

La SPINOZA est la Société Pour l’Interdiction des Nuisances Onfresques Zet Anarchoracistes


Pour soutenir cette initiative citoyenne, adressez vos signatures à l’adresse suivante : contact.lmsi@hotmail.fr


SPINOZA, 24 février

Notes

[1] Sur cette charmante formule amarienne, cf. Isabelle Stengers et Philippe Pignarre, « Les plus religieux ne sont pas ceux qu’on croit ».


[2] Sur cette délicieuse formule léviste, cf. cette réaction.


[3] Sur l’anarchisme procapitaliste de Michel Onfray, cf. Jean-Pierre Garnier, « Le libertaire du président ».


[4] Vendues en CD et multidiffusées sur France Culture, ces conférences de « l’Université populaire » sont construites sur le modèle le plus académique du cours magistral d’histoire de la philosophie. Elles sont de facture médiocre, dépourvues de toute originalité et mortellement ennuyeuses, malgré les pathétiques efforts du maître des lieux pour les ponctuer de « bons mots » d’une ringardise achevée.


[5] Dans une dépêche intitulée « Un BHL en culottes courtes », Le Plan B n° 22, de février 2010, relate :


« Le Plan B allait-il débourser 18 euros pour s’infliger le “débat” organisé le 19 janvier par Le Monde, en partenariat avec la FNAC et le club du 3ème âge de Saint-Germain-des Prés ? Oui, car l’événement était de taille : dans la cave qui lui sert d’auditorium, le quotidien du soir élevait Michel Onfray au rang de philosophe pour retraités germanopratins (PPRG), en l’invitant à disserter sur Albert Camus avec Jean Daniel et Bernard-Henri Lévy. Devant 250 octogénaires somnolents et l’ambassadeur de Suède, le penseur “libertaire” fait le paon pour séduire “Bernard” (sic). Il secoue sa chevelure en citant Nietzsche, Heidegger, Kierkegaard, Wagner, Helvétius, Plotin ; béachélise Camus en louant son “hédonisme tragique” ; applaudit aux sentences du maître (“Tout est juste, je consens à tout ce qu’a dit Bernard”), le cajole (“On peut avoir une belle plume et être un vrai philosophe, Bernard l’incarne”). Cette assertion loufoque provoque des rires dans l’assistance, uqi commence à se traîner vers la sortie, mais le petit Michel trépigne pour finir son oral : “Quand j’ai lu La Barbarie à visage humain [le premier livre, nul, de BHL], j’y ai vu du lyrisme”  ».


[6] Cf. Philosophie magazine, n°8, printemps 2007. Sur cette sympathique causerie, et plus largement sur la connivence idéologique entre les deux convives, cf. notre analyse à paraîre aux Éditions Spinozistes : De qui Michel Onfray est-il le con ?.


[7] L’ataraxie , absence de trouble, est l’idéal de sagesse que préconise Epicure, le maître à penser de Michel Onfray.


[8] Cf. Epicure, Lettres et maximes, Presses Universitaires de France


[9] Cf. « De l’athéologie à l’islamophobie. À propos d’une prestation télévisuelle de Michel Onfray.


[10] Cf. Pierre Tevanian, « La faute à Voltaire ? Quelques réflexions sur la liberté d’expression, à l’issue de l’affaire Redeker ». Ce texte démontre le caractère raciste de la pétition onfresque


[11] Cf. Sébastien Fontenelle, « Défense De L’Occident – Et Lancement D’Un Appel D’Offres Pour La Production D’Un Individu Post-Islamique ».


[12] Onfray qualifie le combat d’IlhamMoussaïd de « provocation éthologique » et de « combat médiatique », avec cet argument imparable : « Dans un monde où la télévision constitue le réel, ce morceau de tissu assure qu’on attirera les caméras et les polémiques ». Il aurait été plus exact de dire que la télévision constitue le réel de nos piètres penseurs, et que le port de ce « morceau de tissu », quelles que soient ses motivations profondes, aura toujours comme effet indésirable d’attirer les Michel Onfray.

http://lmsi.net/spip.php?article1006 http://lmsi.net/spip.php?article1006



Vendredi 26 Février 2010


Commentaires

1.Posté par luccio le 26/02/2010 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bah, je suis pas un fan non plus mais que d'énergie depensée pour pas grand chose. Mieux vaut l'ignorer....

2.Posté par crisdan le 26/02/2010 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Devant tant de bile déversée je me demande si l'auteur de cet article n'est pas tt simplement envieux ! Et je ne suis pas fan du philosophe si décrié ici mais cet article me le rend plutôt sympathique et je vais aller y voir de plus prêt !

3.Posté par Larguet le 26/02/2010 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des individus de ce genre, en temps normal, oublient complètement qu’ils ont une religion, qu’ils sont catholiques, juifs, ou de n’importe quelle secte.

Et ils ne se rappellent qu’ils sont catholique, que lorsqu’ils se trouvent subitement face à des musulmans ou à l’islam tout court.

4.Posté par Le Monothéisme Pur le 26/02/2010 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Philosophe=l'amour de la sagesse en grec
La sagesse désigne le savoir et la vertu d'un être. Elle caractérise celui qui est en accord avec lui-même et avec les autres, avec son corps et ses passions (vertus de tempérance, de modération et de justice), qui a cultivé ses facultés mentales, tout en accordant ses actes à ses paroles.
Dans son acception populaire, la sagesse est attribuée à celui ou celle qui prend des décisions raisonnables, au prix de ses propres intérêts parfois. On qualifie d'enfants sages ceux qui sont obéissants et discrets.

Je ne penses pas que celui ci est un philosophe au sens littéral du terme

5.Posté par Silvester Norris le 26/02/2010 17:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je considère Michel Onfray comme une personne très intéressante. et c'est bien la première fois dans Alter Info que je vois des pseudo-arguments du genre nom+adjectif péjoratif : "hédonisme benêt", "artistocratisme puant" et "anticalotiniste crétin"....

le niveau est lamentable...

de plus, l'auteur de cet article se garde bien de nous expliquer pourquoi... c'est étrange.

bref, grosse déception et interrogation quant à la multiplication d'articles de ce genre sur Alter Info qui, pour le coup, descendent au même niveau que les critiques des grands médias actuels, c'est-à-dire sous terre.

Je ne tiens nullement rigueur à Alter Info, mais bien à certains auteurs qui semblent confondre pseudo-pamphlet et travail argumentatif.

6.Posté par duperrier le 26/02/2010 18:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Premièrement il n'existe plus de philosophe ,Aujourd'hui malheureusement nous sommes en rupture de stock des Grands Personnages Philosophes ,Politiques,Orateurs Le Pen est le dernier ,Acteurs, Comédiens les Stars dans tous les Domaines, nous sommes au stade de la Ferme des Célébrités ,et la seule que j'admire par son caractère ,et sa ténacité ,son cran ,quand elle a subi le racisme ,de la part des MINUS JUGES? MINUS JOURNALISTES antennes 2 Français? cette Patineuse aurait dû être plusieurs fois Championne du Monde ,ils l'ont tous brimés ,Suraya Bonaly ,le Ministre des Sporst de l'époque aurait dû manifester sa désapprobation Mais comme nous vivons avec des MINUS il faut faire avec

7.Posté par Briarée le 26/02/2010 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il me semble que l'auteur devrait lire : Traité d'athéologie, et réfléchir avant d'écrire cette lavasse.

8.Posté par roland le 26/02/2010 19:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excellent (et réjouissant ) texte du "SPINOZA" ! Bravo ! voilà une pinte de bon sang et de pensée roborative, Voltaire pas mort !
Et il est temps de mettre à nu une certaine prétendue gauche intellectuelle de bourgeois-cocktails-petit--fours et son imposture.
L'émancipation des travailleurs ne pourra être l'oeuvre que des travailleurs eux-mêmes

9.Posté par Aristarque de Samos le 26/02/2010 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@duperrier
Sans lui dénier aucune de ses qualités d'orateur, prétendre que Lepen est un philosophe...heu...faut pas trop nous prendre pour des trolls non plus...et si tu t'attendais vraiment à rencontrer un philosophe sur les ondes de Radio Paris...pfffff...tu gagnes l'0scar de la blague de la soirée...

10.Posté par roland le 26/02/2010 19:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

excellent (et réjouissant ) texte du "SPINOZA" ! Bravo ! voilà une pinte de bon sang et de pensée roborative, Voltaire pas mort !
Et il est temps de mettre à nu une certaine prétendue gauche intellectuelle de bourgeois-cocktails-petit--fours et son imposture.
L'émancipation des travailleurs ne pourra être l'ouvre que des travailleurs eux-mêmes

11.Posté par Jozef Polivka le 26/02/2010 20:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Ro..roland...tu..tu...te..ré..répèpètes...mais ta vision de la lutte des classes a bien fait rigoler Mémé !!

12.Posté par ash le 26/02/2010 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans touts cela ce qu’est déragent que ces parasites vivent de l’argent public. Car ils ont rien à vendre, ils incitent a l’Haine c’est à la mode et pour se faire écouter

13.Posté par duperrier le 26/02/2010 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Aristarque DE Samos J'ai dit qu'il n'existait plus de Philosophe Plus de grands personnages Le Pen est un grand Orateur pas de EEEEEEEEEEE EEEEE EE E 3 heures de discours avec des relevés des dates historiques ,

14.Posté par Julien le 26/02/2010 22:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai lu son "traite d'atheologie" et c'est nul et creux bcp de mensonge de fausses informations je peux le defier attention c'est un grand egareur d'esprit ,les vraies philosophes sont meme pas connus par le grand public moi je le trouve nul de nulos

15.Posté par Julien le 26/02/2010 22:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'ai oublie de vous rappeler c'est un sioniste!!!

16.Posté par Philou Zoffe le 26/02/2010 23:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'avais jusqu'ici coutume de lire Onfray d'un trou de balle distrait après avoir soigneusement tiré le verrou; mais, même si au terme du rare démoulage d'un bronze de 2 livres d'une seule pièce, j'en éprouve une telle volupté que j'adhère alors totalement à son idée d'hédonisme, il est vrai que ce faisant, il m'apparait de plus en plus évident que, produisant là, sensiblement la même matière que lui, ça me gêne de plus en plus de devoir qualifier cela de philosophie .

Et pourtant, cette semaine encore, dans Siné-H, il est tout simplement grotesque dans son exercice de l'hôpital qui se fout de l'infirmerie, quand il stigmatise la recherche de médiatisation de Besancenot. Là, il n'y a plus de doute, onfray est mûr pour rejoindre dare-dare le PS (Péripatéticiennes Sarkozystes) si ce n'est déjà fait.

Puis, comme je ne voudrais pas que mon exercice de philo siné-onfrayenne ne tourne au lavement non plus, ça fait déjà plusieurs semaines que je me dis que je vais cesser d'acheter ce qui n'est assurément qu'un torche-cul élaboré par un quarteron de vieillards cacochymes et narcissiques, s'il n'y avait pas les pertinentes plumes d'un G Filoche, d'un C Alévêque, ou encore de quelques excellents dessinateurs.

Même D.Porte me fait proprement c.... quand lui aussi éprouve le besoin de rentrer dans le rang quand il s'agit de hurler avec la meute à l'antisémitisme terroristo-islamique... C'est vrai que c'est si tendance !

17.Posté par Iggy le 27/02/2010 03:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amusant ce qu'on peut lire ici !
Je suis athée, libertaire, nietzschéen, onfrayen même, combattant tous les dogmes.
Je suis sidéré du nombre d'âneries dites à propos d'Onfray, de caricatures de son admirable travail philosophique. Comme lui, je combats l'obscurantisme, les archaïsmes, la bêtise, toutes les formes de ségrégation.
L'auteur est sidérant et hilarant, nous serions les obscurantistes franchouillards !!!
Pour un 1er coup d'oeil à ce site, je suis tombé sur une perle !


18.Posté par bougret le 27/02/2010 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve que vous frappez fort, mais suis complètement d'accord avec vous sur le fait qu'il soit sexiste, qu'il a mis en place avec l'Université Populaire qui est un dispositif génial, mais qui sert avant tout son égo l'empêchant de réfléchir sur lui-même. Pas étonnant qu'il démolisse Freud, car il aurait bien besoin de surmonter sa névrose. Il arrêterait de dire parfois des énormités grosses comme lui sur des sujets qu'il ne maîtrise pas. Ce monsieur a un gros problème, il pense détenir LA VERITE, c'est simpliste car il est médiatiquement connu. Pour moi aujourd'hui,les philosophes et intellectuels de ce pays ne font pas leur travail, ils sont tellement installés confortablement dans leurs prérogatives qu'ils en oublient plus de la moitié de la population. Comment une démocratie peut avancer quand on peut voir chaque jours aux infos tous les crimes sexistes et que personne ne dénonce la cause principale qui en est le machisme, qui nous construit tous à l'envers et surtout dans les rapports de force qui ne produisent que maltraitances de toutes sortes

19.Posté par Silvester Norris le 27/02/2010 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@bougret : ton commentaire incarne parfaitement l'inculture de certains qui se permettent d'écrire des choses totalement ahurissantes... ça en devient grotesque.

tout d'abord : le seul mérité reconnu de Freud est d'avoir posé des bases en psychologie. je pèse mes mots : "des bases".
ensuite : la plupart de ses travaux ont été démontés de bout en bout.
de plus : c'est LE père de la psychanalyse qui est une discipline fortement controversée car complètement manipulatrice (ce qui est un comble lorsqu'on s'occupe du psychisme...)


nan mais le plus ahurissant c'est d'écrire cette phrase : "Il arrêterait de dire parfois des énormités grosses comme lui sur des sujets qu'il ne maîtrise pas"

votre connerie est fantastique...

un livre que je vous conseille, au titre certes racoleur, mais qui n'a jamais pu être démonté : Le livre noir de la psychanalyse.

20.Posté par OKBA le 27/02/2010 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LU SUR
lebloglaquestion.wordpress.com/2010/01/29/les-catholiques-doivent-defendre-le-voile-islamique/

@ Gorr,

Merci pour votre excellent résumé [nous avons regroupé vos messages] de la plupart des critiques de nos positions publiées ici ou là. Vous confondez, comme beaucoup qui sont sur vos positions un peu rétrécies, grossièrement, les effets avec les causes, tombant dans un des pièges parmi les plus stupides. Que la France soit devenue une terre non-chrétienne – ou quasiment – la faute n’en revient absolument pas aux musulmans qui ne sont strictement pour rien dans cette vague terrifiante de déchristianisation généralisée. On peut le regretter, et vous imaginez sans doute que cela ne nous réjouit pas outre mesure, mais les choses sont ainsi.

La montée de l’Islam doit donc être regardée comme une conséquence de l’idéologie de la Révolution et de son organisation politique qui se nomme la République, qui n’eurent, l’une et l’autre, de cesse de détruire tous les fondements de la Tradition catholique depuis plusieurs siècles, pas une cause. Attention aux confusions qui ne servent que nos ennemis.

La folie consisterait de ce fait à attendre aujourd’hui des lois républicaines une quelconque défense du substrat identitaire français, tant sur le plan culturel, religieux ou même ethnique. C’est bien plutôt le contraire qui est en train de se passer. Car derrière ces projets de lois successifs sur le voile ou la burqa, c’est en réalité une mise en oeuvre de la laïcité sectaire qui se réalise. Pas une protection de l’identité française. C’est le refus de voir les jeunes musulmanes choisir autre chose que la destinée occidentale offerte comme horizon ultime de civilisation universelle pour la femme contemporaine : coca-cola, string, magazines féminins, absence de religion et dévergondage sexuel.

Ainsi nous sommes avec une grande énergie et forte conviction pour le voile, tant pour les religieuses chrétiennes (qui ne le portent plus), que pour la liberté de le porter si elles le souhaitent chez les pieuses musulmanes.

Notre ennemi principal, effectivement, n’est pas la pratique religieuse des différentes religions présentes sur le sol national, mais le venin diabolique de désacralisation du tissu social que porte dans son projet funeste depuis son origine la République.

A ce titre, se solidariser avec nos frères et soeurs musulmans, c’est comprendre que sur ce plan – il sera d’ailleurs temps un jour d’aborder les questions théologiques entre chrétiens (si ces derniers reviennent à leur religion) et musulmans – nous partageons le même sort face à la modernité mortifère, destructrice de la foi et des identités traditionnelles. Ne pas voir cela, ne pas voir que le problème de l’Islam ne se réglera pas grâce aux solutions débiles de ceux qui portent la responsabilité de la destruction de l’essence spirituelle de la nation, et s’engouffrer dans un soutien aux lois contre le voile, c’est en fait se faire le meilleurs allié de ce qui a déjà éradiqué, et continue de la faire avec une folle rage, notre civilisation catholique.

Notre devoir de catholiques et donc de dire clairement que sur ce plan, chrétiens et musulmans ont le même adversaire – qui a déjà montré de quoi il était capable depuis 1789 dans sa haine du sacré – et que la nature de ses lois pourries sont des attaques contre l’esprit, et qu’il importe donc, car c’est un devoir, de démasquer la réalité du discours républicain et défendre la volonté religieuse de ceux qui, précisément, contribuent à faire sauter les infects fondements de la République !

21.Posté par Joël le 28/02/2010 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet homme est un prétentieux, un pédant! Dans l'émission de Taddéi où il prends de haut Houria Bouteldja et d'ailleurs où il se fait remettre en place, il se comporte comme un mufle qu'il est au fond de lui! Il ne faut pas être dogmatique au point d'en devenir aveugle par sa culture et se laisser séduire comme une jouvencelle! Il a l'art et la manière d'enculer les mouches et de se perdre dans ses contradictions vécues lors de prises de positions dans des débats avec des gens possédant une solide culture et bardés d'éthique.Cet homme est un paon!

22.Posté par rayan le 28/02/2010 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L’art de jouir, La sculpture de soi, La sagesse tragique, La puissance d’exister, Politique du rebelle, Traité de résistance et d’insoumission, À côté du désir d’éternité, Fragments d’Egypte ou encore Pour une érotique solaire ! – sans oublier les grotesquissimes quatre volumes de son Journal hédoniste intitulés, tenez-vous bien : Le désir d’être un volcan, Les vertus de la foudre, L’Archipel des comètes et La lueur des orages désirés !"

Arf... rien que ces titres... me font fuir... loin... loin :)

23.Posté par Mémé le 28/02/2010 12:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'aimais bien ses reprises de Bob Dylan ! Pourquoi y chante plus ??

24.Posté par redk le 28/02/2010 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le prêtre honoraire du Mouvement raëlien, distinction qu'il se refuse le petit honteux, pauvre tache philosophique qui ne rêve que de briller, il serait prêt a bouffer du cirage pour ca, comme dirait Coluche!!

25.Posté par Adélaïde le 01/03/2010 12:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mon message hier soir a été supprimé ! Sans doute parce que je ne partage pas l'avis des détracteurs d'ONFRAY ! Quel consensus chez Alterinfo !

Modération : c'est la 1ère partie hors sujet de votre commentaire qui vous a valu cette suppression (sur les femmes musulmanes) et non votre avis sur Onfray.

26.Posté par didier le 01/03/2010 21:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

a la rédaction d alterinfo
cet "article" n'aurait pas du paraitre sur votre site car il le déshonore,salir à ce point un intellectuel qui n a pas voulu suivre le chemin bien tracé des BHL et autres vendus ne peut venir d'un esprit bien éclairé aussi votre faute est grande de laisser ce "torchon" sur alterinfo.vous avez perdu à mes yeux beaucoup de crédibilité et plus.
ps :Nous vous rappelons que, conformément à la loi, tout propos injurieux, diffamatoire ou xénophobe vous expose à d'éventuelles poursuites judiciaires. L'anonymat n'empêche pas votre identification. ..... sans commentaire

27.Posté par Intellecterroriste le 03/03/2010 10:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il s'agit d'opinions, certains démolissent Lévy, d'autres Onfray, bref, c'est du débat d'opinions!

Quand on n'est pas d'accord avec une personne, on cherche des arguments à lui opposer, on lui crache pas au visage!

C'est ce que fait cet article, comme d'autres sur Lévy. Juste du contestataire, aucune opposition aux idées d'Onfray, aucun apport d'aucun argument si ce n'est:

"CENSURE! Parce que je l'aime pas"!

On se croirait dans une cour de récré où des marmots se mettraient sur la tronche parce qu'ils sont en opposition d'idées; le tout par manque d'arguments!

Parfois il faut savoir dépasser l'homme et les passions pour s'en référer aux idées. Et comme tout Homme, Onfray a aussi ses contradictions, fait aussi des erreurs.

Tout Homme a ses convictions, Onfray a les siennes, on l'aime ou on ne l'aime pas, il contribue tout de même a secouer quelques consciences politiques qui verraient dans des articles de ce genre de simples éructations de bas niveau, et les ignoreraient.

Amicalement

28.Posté par Masjiddarwa le 05/03/2010 18:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Excellent article, que ne peut apprécier celui qui possède le poids d'un atome d'islamophobie dans le cœur.


29.Posté par NaNou le 12/05/2010 03:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Censurer un Philosophe ...
Si il dérange tant que ça, il faut peut être se demander pourquoi au lieu de le blâmer comme vous le faites !
Même s'il est plus facile de blâmer que de se poser des questions, ou au moins de lire ou écouter ce qu'il dit...

"Si Michel Onfray se réclame volontiers du peuple de gauche, la seule compagnie populaire qu’il affectionne est une petite bourgeoisie suffisamment docile et complexée pour aller l’écouter religieusement lorsqu’il pontifie à « l’Université populaire de Caen »"
Cette bourgeoisie n'est pas docile et complexée mais plutôt curieuse et interessée.
Cette bougeoisie qui n'est pas forcément si bourgeoise que ça si l'on sait chercher sur le Net ...

Mauvaise première lecture pour ce site qui se suppose indépendant ...

30.Posté par Lina le 12/05/2010 04:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quel pamphlet absurde! Pas du tout crédible et plutôt RIDICULE!!! Jamais BHL, ni Finkielkraut ( autrement plus sionistes islamophobes que M;Onfray) n' ont "bénéficié" d' une telle pétition d' interdiction!! Nous les musulmans qui nous plaignons tant de censure, et de racisme, voilà qu' on en appelle à bâillonner un philosophe français, juste parce qu' il a des idées "islamiquement incorrect"!!!!!!.

Au début, je croyais que c' etait une pétition (encore) de BHL&Cie contre M.Onfray... après lecture j'en suis encore ébahie!

Pour vous, critiquer lham Moussaïd « la voilée du NPA », être d' accord avec la pensée de Camus concerrant l' Algérie ( en vous rappelant que l' Algérie est indépendante et donc ne craint plus rien!) - est PLUS GRAVE que le fait de soutenir le massacre de GAZA par Israël !!

Pour ma part, femme musulmane, j' aime MICHEL ONFRAY, penseur orignal et tant courageux pour oser s' attaquer à un monument de la supercherie "scientifique" tel Freud, et "philosophique" du clown BHL.

Comme dirait Juvénal: "La censure épargne les corbeaux et s'acharne sur les colombes"...

31.Posté par Nanou le 12/05/2010 11:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voilà qui est bien dit Lina.

32.Posté par soravardi le 12/05/2010 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Michel onfrey en parlant du coran n'a eu qu'une lecture basique sans recherche historique sans connaitre le développement intellectuel et scientifique et sans contextualisé les sourates.Il est comme tout le monde qui aborde l'islam pour la premiére fois,un simple débutant .
Ce qu'il dit sur le coran sera forcément juste .Il lui manque deux choses la pédagogie et l'histoire......par contre de la à le censurer c'est franchement d'une bêtise crasse .
je ne suis pas spécialiste non plus à 100 pour cents

Ps
Cea serait bien d'organiser un débat entre lui et Youssef Seddik chez taddeie par exemple .

33.Posté par Un mec le 14/12/2010 18:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors là, je me marre !

J'arrive pour la première fois sur votre site en me renseignant sur la loi sur l'interdiction des squats. Je vois "Alterinfo", je me fais : "Tiens, cela à l'air d'être interessant ! ". Et après avoir été envahi de publicité jusqu'au cou (elle est belle l'alternative...) je vois ce magnifique article sur Onfray que je commence pas mal à connaitre vu qu'il a été un des chambouleurs du monde de la psychologie.
Et quel tissu de conneries ! (Excusez-moi du terme)
Donc Onfray serait un raciste, ultra-capitaliste qui se servirait de l'Université Populaire de Caen (que vous cité) pour vendre ses bouquins qui serait par ailleurs un tissu de mensonges et de bêtises.

Premièrement, le fait qu'il incrimine les religions a ce point là n'est pas très impressionnant, les religions ont toujours été et le seront surement toujours qu'une instance de pouvoir (il serait peut-etre temps de se renseigner un peu sur l'histoire sdes religions et également de faire la difference entre la foi et la religion...)

Deuxiement, le fait qu'il apparaisse à la télévision pas mal de fois à l'air de vous deranger, cela peut se comprendre. Or, je ne pense absolument pas qu'il joue le jeu de cette télévision, pour une fois, voici un Homme qui chamboule l'univers "intellectuelle" de la télé pour se rapprocher des gens (la preuve en est : aujourd'hui, tout le monde connait Onfray, même si on a pas l'habitude de regarder des emissions culturelles).
Ce qui est plutot une bonne chose étant donné qu'il est là pour foutre la merde et que c'est un petit peu ce qu'il faut dans cette satanique petite boite en couleur débile !

Je pourrais en rajouter (BHL et Levy serait de grands potes...mais bien-sûr ! - Vous dites qu'il est sexiste et vous soutenais la burkha avec Ilham Moussaïd, excusez-moi mais je ne suis pas sur que c'est une preuve de feminisme ça - etc,etc...)

En gros, pour moi, vous avez vu que Onfray ne partagez pas vos idées et vous vous l'êtes pris en grippe (la preuve est surement cette incroyable fin d'article qui conclue par "La grande gueule de Michel Onfray [devrait être] interdite dans l’ensemble de l’espace public", bravo pour la censure en plus de la publicité sur votre site !)

Il serait peut-etre temps d'arrêter de jouer aux jeunes rebelles à 2 balles qui ne sont d'accord avec rien du tout, Onfray n'est surement pas l'ennemi contre lequel il faudrait se battre, c'est ce genre de conneries qui bousille des demarches philosophiques réelles !

(Petit bémol : je ne suis pas un disciple du gourou Onfray, je suis également trè-s critique à son égard mais dans le fond et pas dans la connerie)

Merci.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires