Politique Nationale/Internationale

Propos du Président de la République islamique d’Iran Ahmadinejad



IRIB
Samedi 22 Septembre 2007

 Propos du Président de la République islamique d’Iran Ahmadinejad
Aujourd'hui, lors du défilé militaire marquant le début de la ‎défense sacrée, le Président de la République islamique d'Iran, ‎Mahmoud Ahmadinejad, a expliqué les objectifs que les ‎puissances arrogantes envisageaient dans leur guerre imposée au ‎peuple iranien.
« Tout au long de son histoire, le peuple iranien n'a ‎manifesté aucune convoitise, à l'égard des territoires d'autrui, mais ‎il su faire regretter aux agresseurs leurs actes. », a souligné le ‎Président Ahmadinejad.

« Les années de la défense sacrée font ‎honneur à l'Iran et au peuple iranien, qui a su, malgré toutes les ‎difficultés, aller de l'avant, pour assurer le progrès et le ‎développement du pays. », a-t-il ajouté. Il ressort des propos du ‎Président de la République islamique que le peuple iranien, encore ‎plus fort et plus solidaire que du temps de la défense sacrée, est ‎présent sur la scène avec vigilance et force. En fait, les grandes ‎capacités défensives, scientifiques et techniques, dont l'Iran s'est ‎doté, comptent parmi les acquis de la période de la défense sacrée. ‎

A noter que l'ennemi agresseur a lancé, le 22 septembre 1980, une ‎offensive aérienne, maritime et terrestre contre l'Iran, avec, pour ‎objectif, d'obtenir une victoire « éclair » contre l'Iran. Pendant la ‎guerre, les ennemis de la nation iranienne se sont donnés tous les ‎moyens, entre autres, les sanctions économiques, ainsi que les ‎pressions politiques, militaires et psychologiques, pour vaincre ‎l'Iran et ses courageux combattants, mais, en vain, car les Iraniens ‎sont sortis victorieux de cette guerre imposée.

Aujourd'hui, aussi, ‎le peuple iranien fait l'objet d'une guerre psychologique, de ‎menaces de sanctions, voire, de menaces militaires. L'objectif de ‎tout cela est de barrer aux Iraniens la route du progrès. Pourtant, ‎les ennemis auraient du tirer une bonne leçon des huit années de la ‎défense sacrée, pour se persuader que le recours aux menaces ‎n'affecterait en rien la volonté et la résistance du peuple iranien.

Et ‎comme l'a souligné le Président Ahmadinejad, les ennemis du ‎peuple iranien, qui ont échoué dans leur politique, n'auront d'autre ‎choix que de corriger leurs erreurs, car, en réalité, c'est la présence ‎des étrangers qui constitue la source de l'insécurité, des tensions et ‎des menaces, dans la région, et ce n'est pas en accusant les autres ‎d'être responsables de l'insécurité qu'ils arriveront à résoudre leurs ‎problèmes. ‎


Samedi 22 Septembre 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires