Diplomatie et relation internationale

Projet de loi US sanctionnant la Russie pour ses fournitures de technologies nucléaires en Iran


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



Ria-Novosti
Vendredi 23 Mars 2007

Projet de loi US sanctionnant la Russie pour ses fournitures de technologies nucléaires en Iran
Neuf sénateurs américains ont présenté au Sénat un projet de loi prévoyant des sanctions contre l'Iran et interdisant la coopération nucléaire entre les Etats-Unis et la Russie suite aux livraisons de technologies nucléaires, d'armements et de missiles conventionnels russes en Iran.

Le texte rappelle que les sanctions seront étendues à la Russie dans les 15 jours après l'adoption du projet de loi, à moins que le président Bush ne "certifie" au Congrès que "la Russie a arrêté toute coopération nucléaire avec l'Iran, de même que toutes ses fournitures de missiles et d'armes conventionnelles perfectionnées à ce pays ". Le président Bush aura également à confirmer que l'Iran a complètement arrêté tous ces programmes d'enrichissement et de traitement de matériaux nucléaires.

Ces sanctions, une fois entrées en vigueur, seront étendues à la Russie, interdisant aux Etats-Unis de conclure avec elle des accords de coopération nucléaire. En vertu du texte du projet de loi, "les Etats-Unis ne pourront octroyer aucune licence autorisant les exportations directes et indirectes en Russie de matériaux, d'installations, de composantes et d'autres marchandises, de services et de technologies, ayant trait à un accord de coopération dans le domaine nucléaire".

De façon analogue, le projet de loi interdit aux Etats-Unis "toute fourniture à la Russie de matériaux, d'installations, de composantes et d'autres marchandises, de services et de technologies nucléaires".

"Ce projet de loi spécifie que la Russie a apporté une contribution considérable au développement du programme nucléaire de l'Iran et entretient des liens financiers notables avec Téhéran", peut-on lire dans la déclaration de l'un des auteurs du projet de loi, le sénateur républicain Gordon Smith, coauteur du document. Le sénateur souligne que le projet de loi interdit à Washington de "conclure un accord de coopération nucléaire avec Moscou".

"Les Russes pourraient le trouver injuste, surtout à la lumière de leur récente déclaration sur la suspension de fournitures de combustible nucléaire pour le réacteur de la centrale de Bouchehr", a annoncé le sénateur dans sa déclaration dont le texte est parvenu à RIA Novosti.

"Je me félicite de cette décision et j'espère que Moscou s'en tiendra à sa nouvelle position sur le programme nucléaire iranien, mais nous ne devons pas oublier que tout au long de ces dix dernières années la Russie a périodiquement suspendu son assistance nucléaire à l'Iran uniquement dans le but de la reprendre plus tard", a affirmé le sénateur américain.


Vendredi 23 Mars 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires