ALTER INFO

Projet d'un « permis de voler » de Bush : Prêcher la liberté, amener la tyrannie


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 8 Décembre 2016 - 13:05 Formidable reprise économique aux USA

Jeudi 8 Décembre 2016 - 12:40 Fidel et le Che : deux politiques différentes



Paul Craig Roberts
Mercredi 24 Octobre 2007

Projet d'un « permis de voler » de Bush : Prêcher la liberté, amener la tyrannie


Par Paul Craig Roberts, le 23 octobre 2007


​​​​Les Étatsuniens devraient mieux repenser la « guerre contre le terrorisme » pendant qu'ils le peuvent encore. Les discours du président Bush sur amener la démocratie au monde est pour tous du baratin, l'administration Bush a démontré n'être pas l'amie de la liberté dans le pays.


​​​​L'administration Bush a violé les principes constitutionnels, le droit US et les Conventions de Genève, comme aucune administration précédente ne l'avait fait. Voici une courte liste de ses crimes :


Espionnage des Étasuniens sans mandat d'un tribunal, en violation de la Constitution des Etats-Unis et du statut de la FISA.


Refus de l'habeas corpus, du privilège avocat-client, de jugement en bonne et due forme, et des protections des Conventions de Genève pour les Étasuniens ou aux les étrangers, désignés terroristes ou combattants ennemis sans preuve.


Justification et utilisation de la torture pour forcer les aveux, et enlèvement de ressortissants étrangers qui sont envoyés dans des prisons à l'étranger pour être torturés.


Initiation d'agressions militaires contre des États établies sur la tromperie intentionnelle de l'opinion publique Étasunienne et de l'Organisation des Nations Unies par l'administration Bush, et fabrication intentionnelle de « preuves » pour justifier l'agression gratuite contre des États souverains, ce qui est un crime de guerre sous la norme établie à Nuremberg par les États-Unis.


Violation du serment, fait en entrée en fonction, de défendre la Constitution US, par pratiquement tous les membres de l'administration Bush et du Congrès.


Bush a attaqué la séparation des pouvoirs et l'autorité de la loi en « signant des déclarations » et des « décrets, » que John Dean, le conseiller à Maison Blanche du président Nixon, dit être des ordres qui rendent inférieures au pouvoir exécutif les branches du gouvernement et de l'électorat qui lui sont égales. En avril 2006, dans le Boston Globe, le journaliste Charlie Savage énumérait 750 lois « contestées » par l'administration Bush. Même la diabolisation des déclaration du président l'Iran n'est pas au-dessus de la loi.


Génocide du peuple de l'Iraq dans lequel un million d'Irakiens sont morts à la suite de l'invasion de Bush et plusieurs millions sont déplacés.


Immense nombre de victimes civiles en Afghanistan, ce qui est une forme de génocide dans lequel la force militaire est systématiquement appliquée contre les non-combattants désarmés.


Corruption massive, dans laquelle aucun appel d'offre de contrat n'est publié pour les entreprises de la république, en échange de dessous-de-table pour les campagnes politiques.


Vol de deux élections nationales comme le documentent les livres de Mark Crispin Miller et de Greg Palast.


​​​​L'administration Bush a même dirigé des procès spectacles staliniens contre des organisations caritatives Musulmanes innocentes dans le cadre de sa propagande pour effrayer les Étasuniens en leur faisant croire qu'ils sont entourés de terroristes hostiles. En décembre 2001, le président Bush déclarait que la Holy Land Foundation for Relief and Development (fondation de secours et de développement en Terre Sainte) était une « organisation terroriste » et a saisi ses actifs. Bush a passé en jugement les officiels de l'organisme, comme des terroristes. Six ans plus tard, le 22 octobre 2007, après des années d'enquête et deux mois de témoignages par personne à l'exception d'« agents de renseignement israéliens » (selon Le New York Times), l'affaire du gouvernement US est tombée en morceaux dans la salle d'audience. (Pas de condamnation au procès contre l'organisation caritative Musulmane, par Leslie Eaton, le 22 octobre 2007.) [Au sujet des agents israéliens, il est juste dit dans l'article que le gouvernement US comptait sur leur témoignage pour étayer son accusation, NDT]


​​​​L'un des jurés a dit que l'affaire « avait été montée en collaboration avec les tronches macaronis. Il y avait si peu d'éléments de preuve. »


​​​​David D. Cole, professeur de droit constitutionnel à l'Université de Georgetown a dit que l'affaire « suggère que le gouvernement pousse vraiment au-delà de ce que permet la loi. »


​​​​Bien qu'il commettre des crimes sans précédent, le président Bush revendique une raison morale élevée malgré qu'il ait menti au peuple Étasunien et en dépit de la dévastation de deux pays au nom de « rendre le monde plus sûr contre les terroristes. » Quand on demandera aux peuples d'Irak et d'Afghanistan qui sont les terroristes, ils répondront que ce sont les Étasuniens.


​​​​L'administration Bush n'a pas été tenu responsable de ses crimes. En omettant de tenir le gouvernement responsable devant la loi, la Constitution et le peuple Étasunien, le parti de l'opposition et les médias ont renoncé à leur responsabilité de protection des libertés et de la démocratie aux États-Unis.


​​​​Il ne peut y avoir de démocratie là où le gouvernement n'a pas besoin de rendre des comptes, et le gouvernement n'a pas besoin de rendre compte de ses actions aux USA -- sauf, bien entendu, au lobby d'Israël.


​​​​Maintenant, l'administration Bush veut confisquer la liberté de voyager en avion dans son propre pays au peuple Étasunien. Non content d'une liste de 80.000 « interdits de vol, » sous-ensemble d'une « liste de surveillance » de 500.000 à 750.000 personnes, la Direction de la Sécurité des Transports (TSA) de l'administration Bush a proposé de nouvelles règles (document pdf), il faudra aux Étasuniens obtenir une autorisation gouvernementale 72 heures à l'avance avant d'être admis à bord d'un vol intérieur.


​​​​La TSA justifie cette extraordinaire violation de nos droits constitutionnels, parce que 90 à 93% de toutes les réservations de voyages sont définitives à ce moment là.


​​​​Et alors ? !


​​​​Et les 7 à 10% des vols que la TSA estime ne pas être enregistrés 72 heures à l'avance ? Ce sont des situations d'urgence familiales et des affaires critiques. Que fait la TSA du problème si un membre de votre famille meurt pendant que vous attendez l'autorisation de vol du gouvernement ? Tout organisme gouvernemental capable de proposer pareille règle tyrannique devrait être aboli. La mentalités de la TSA se montre être une menace bien plus grande pour les Étasuniens que le sont les terroristes.


​​​​Même sans le règlement du « permis de voler, » les pratiques de la TSA sont ridicules et injustifiées. La confiscation du dentifrice et des bouteilles de parfum intactes, le harcèlement des officiers de l'US Army en uniforme, la persécution des personnes âgées qui marchent péniblement avec leur déambulateur, des mères qui se démènent avec de jeunes enfants -- rien de tout ça n'est logique, sauf du point de vue d'habituer les Étasuniens à faire du harcèlement et à dresser un cadre pour effectuer la fouille de leurs concitoyens, comme à un devoir du citoyen pour le gouvernement.


​​​​La liste d'exclusion aérienne est en elle-même absurde. Si un terroriste notoire était démasqué dans un aéroport, il serait arrêté et non pas interdit de vol. Toute autre personne pouvant passer la sécurité comme les autres passagers a tous les droits de voler. Mettez de côté la violation de la Constitution et la tyrannie de style soviétique [*] de la perte de la liberté de voyager et ne considérez que l'aspect pratique de la proposition. Quel Étasunien voudrait que ses plans de voyage soient subordonnés à une bureaucratie gouvernementale susceptible de mettre le sénateur Ted Kennedy sur la liste des « Interdits de vol » et capable de fournir des visas US à deux des supposés pirates de l'air du 911 six mois après qu'ils soient censés être morts dans les événements du 9-11 ?


​​​​Si nous en croyons l'histoire officielle, le 9-11 lui-même révèle un gouvernement totalement dépourvu de toute compétence quelle qu'elle soit.


​​​​La « guerre contre le terrorisme » est bidon. Cette guerre cruelle et son vocabulaire trompeur qui la protège sont une couverture pour étendre l'hégémonie US et israélienne dans la région du Moyen-Orient et pour construire un État policier fonctionnel dans le pays.


​​​​Un pays dans lequel les gens ne peuvent faire de réservations sur les lignes aériennes sans permis gouvernemental n'est pas un pays libre.


​​​​Paul Craig Roberts fut Secrétaire Adjoint au Trésor dans l'administration Reagan. Il est l'auteur de Supply-Side Revolution : An Insider's Account of Policymaking in Washington ; Alienation and the Soviet Economy et Meltdown: Inside the Soviet Economy, et est coauteur avec Lawrence M. Stratton de The Tyranny of Good Intentions : How Prosecutors and Bureaucrats Are Trampling the Constitution in the Name of Justice. Clic ici pour l'entrevue [en anglais] de Peter Brimelow de Forbes Magazine avec Roberts au sujet de la récente épidémie d'inconduite des procureurs.




Original : http://www.vdare.com/roberts/071023_bush.htm
Traduction approximative de Pétrus Lombard pour Alter Info



* NDT : Bolchevique serait plus approprié que soviétique car il faut savoir que les grands aéroports des USA, comme d'ailleurs leurs armements nucléaires, sont contrôlés par des sociétés de sécurité sionistes. Les soviets étaient à l'origine, en 1905, des comités populaires qui géraient parfaitement les quartiers des villes. Ils ont été détournés plus tard par des meneurs juifs infiltrés en Russie qui voulaient se venger du Tzar qui les avaient tenus si longtemps éloignés du pouvoir.

​​​​Le régime sioniste est très au point dans le domaine sécuritaire car il a tiré profit de l'invasion de la Palestine pour expérimenter sur son peuple pris en otage la mise au point d'équipements sécuritaires et de méthodes de coercition de masse vendus partout dans le monde.

​​​​Cet usage de crime contre l'humanité en Palestine de la part des sionistes, a été dénoncé par Naomi Klein dans son article, traduit en français : « Gaza : plus qu'une prison, un laboratoire pour un monde-forteresse »

​​​​Dans les méthodes de coercition de masse vendues par les sioniste, il y a la formation policière pour établir des dictatures dans les pays démocratiques. Le Sarkozy du ministère de l'intérieur avait acheté leurs services pour réformer la police française. Il devait juger que la police française était trop humaine pour mener à bien « ses objectifs. » Celle-ci, comme nous l'avons entendu de la bouche de Sarkozy, et récemment de celle d'Aliomari la ministre de l'intérieur, « n'a pas pour rôle de jouer au ballon avec les enfants » (c'est-à-dire de fraterniser avec la population). La police tient désormais à distance avec ses tasers la population. Aux ordres des dirigeants corrompus, la police doit considérer la population comme un ennemi.

​​​​Le 12 octobre 2007, le Figaro signalait une information qu'il voulait faire passer pour une attaque contre Sarkozy. Essayer de détourner de la vérité est naturel de la part d'une organe de propagande comme le Figaro ou de tous les grands médias français. Cet article commence par : « La PJ enquête sur un courriel envoyé durant la présidentielle à cent hauts responsables de la police. Il affirmait que Sarkozy, comme Balkany, Lellouche, Devedjian et Aeschlimann, étaient liés au Mossad. » Voir l'article du Figaro :

http://www.lefigaro.fr/france/20071012.FIG000000291_les_etranges_accusations_d_un_cybercorbeau.html

​​​​Cette allusion au cheval de Troie sioniste Sarkozy n'est pas la première. Le Wayne Madsen Report, un site bien informé tenu par un ancien spécialiste du renseignement, avait signalé que les copains sionistes de Sarkozy avaient fomenté les événements des banlieues en 2005-2006 :

http://news.stcom.net/modules.php?name=News&file=print&sid=2294

​​​​Il ne faut donc pas s'étonner de la montée de la criminalité en France. Les hommes politiques sont là pour faire de la « communication » afin de faire croire que tout s'arrange. Et la police est là pour encourager la délinquance au lieu de la réprimer.

​​​​Avec Sarkozy, faire tout merder en faisant semblant de se démener pour arranger les choses est désormais la politique française. Les politiciens allègent les impôts des riches, qui n'en ont rien à fiche, et se préparent à dépénaliser la délinquance en col blanc qui ruine la France et ses finances. Ils continuent à détruire les structures nationales. Ils truquent les comptes du chômage pour rassurer le peuple. Ils établissent des budgets en fonction d'une croissance irréaliste pour continuer à creuser le déficit budgétaire de la France. Et pour couronner le tout, Sarkozi fait adopter la constitution européenne dictatoriale refusée par une majorité de français.

​​​​Du point de vue sioniste c'est une bonne politique : La population aux prises avec des problèmes bientôt insurmontables sera bien plus facile à traire, ramenée au rang des chinois, et bien moins réticente à mener leurs guerres.




Samedi 27 Octobre 2007


Commentaires

1.Posté par no-CaLmentS !!! le 24/10/2007 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Si c'était une dictature, ce serait beaucoup plus facile, tant et aussi longtemps que j'en serais le dictateur."
George W. Bush, 43e président américain, 12 décembre 2000

2.Posté par no-CaLmentS !!! le 24/10/2007 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions."
Président John Fitzgerald Kennedy (1917-1963), dans un discours fait à l'Université Columbia le 12 novembre 1963, dix jours avant son assassinat

"Nous sommes à la veille d'une transformation globale. Tout ce dont nous avons besoin est la bonne crise majeure, et les nations vont accepter le Nouvel Ordre Mondial." David Rockefeller

"Tous les êtres humains trébuchent un jour sur la vérité. La plupart se relèvent rapidement, secouent leurs vêtements et retournent à leurs préoccupations, comme si de rien n'était." Winston Churchill (1874-1965), Premier Ministre de la Grande-Bretagne de 1940 à 1945 et de 1951 à 1955

3.Posté par msawri le 25/10/2007 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L’époque vit un chaos mondial. Les masses populaires sont devenues sourdes et aveugles sans réflexions, pire que les animaux. Est-ce vraiment d’un président des U.A., la nation la plus développée, la plus riche et la plus puissante dont parle le texte ? Sommes-nous tombés si bas pour accepter de telles humiliations ? Notre ami Bush, malgré le grand nombre des psychanalystes qui l’entourent, ne s’est-il pas aperçu qu’il est manipulé, qu’il a perdu la raison et qu’il doit être interné d’urgence pour se faire soigner. Les hommes sages de bonne volonté existent toujours, autrement nous n’aurons pas eu tant d’articles sur ce site qui réveillent et condamnent. Les peuples libres souhaitent que ces belles âmes qui se dépensent sans compter pour le bien de l’humanité, se tendent la main pour organiser et déclancher une grève à l’échelle mondiale pour manifester la désapprobation générale et arrêter les massacres. Les oppresseurs ne s’arrêteront jamais. Plus nous nous inclineront, plus ils enfonceront les clous. La vie est déjà empoisonnée et ne mérite pas la peine d’être vécue. C’est notre léthargie, notre torpeur et notre indifférence secondaire aux plaisirs miroitants, trompeurs que nous offrent les futilités de la vie qui rendent le terrain favorable à nos détracteurs pour donner libre cours à leurs instincts diaboliques massacrant femmes et enfants et semant la destruction et la misère à travers non seulement la planète terre, mais aussi l'univers qu'ils comptent naïvement conquérir.

4.Posté par no-CaLmentS !!! le 25/10/2007 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Lorsque vous avez un gouvernement efficace, vous avez une dictature."
Harry Truman (1884-1972), 33e président américain

5.Posté par no-CaLmentS !!! le 25/10/2007 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"chaque année il y a plus de cons, mais cette année on a l'impression que les cons de l'année prochaine sont déjà là."
(Audiard)

6.Posté par MIJEON Amaury le 27/10/2007 12:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a de l'islamophobie dans la politique américaine;et le controle de la population est un exemple concret comme quoi ce sont les minorités qui sont visées.
Le sionisme,comme on peut le voir,est la pire idéologie raciste qui existe.
Le mossad est la pire organisation criminel qui existe.
Cette organisation qui comprend une multitude d'agents,qui ne sont pas seulement des espions mais aussi et surtout,des meurtriers.
Ces criminels recrutés pour leur soif de sang et leur insensibilité,n'ont rien à faire de se que pense les gens;ils sont près à tuer n'importe qui,meme des enfants avec leurs parents.
Voyez les nombreuses victimes qui ont payé le prix lourd d'avoir travailler pour les adversaires mais aussi pour avoir critiqué l'Etat d'Israel.
Le Mossad porte bien son nom:c'est TRISTE.
Le pire,c'est qu'Israel exploite la Shoa pour mépriser le malheureux peuple palestinien,dont il lui a ravi ses terre,mais aussi pour tous les autres crimes qu'il produit.
Il n'y a rien de pire que d'exploiter son propre malheur à des fins vicieux.
Et de voir que le peuple israelien est aveugle face à ses dirigeants si corrompus.

7.Posté par MIJEON Amaury le 27/10/2007 12:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il suffirait d'etre connu nationnalement ou au saint d'une élite pour etre la cible de ces fous d'agents secrets du mossad.
Et voir que toutes les républiques occidentales font casi de meme,ce n'est pas une surprise.Sarkosy est le meme que tous ces gens là!
Tony Blaire,le BLAIREAU,est le meme,également.
Je n'ai en aucun cas peur de dire ce qui est vrais!
UN petit rappel qui pourra

8.Posté par MIJEON Amaury le 27/10/2007 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un petit rappel qui pourrait intéresser certain:
-la publicité pour le référendum de la constitution européenne:
Il y avait des enfants!pourquoi?!tout simplement parce qu'ils cherchent à nous infantiliser!les enfants,c'était nous!!!!!!!!!!!
Voyez ou nous en arrivons!!!!!!!!

PS:la pub est la première méthode de lobotomisation!!!!

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires