MONDE

Procureur Général: Les décisions de justice ne se basent pas seulement sur les confessions



Vendredi 7 Août 2009

Procureur Général: Les décisions de justice ne se basent pas seulement sur les confessions
Le Procureur Général de l'Iran a déclaré que les confessions des personnes arrêtées pour leur rôle dans les protestations postélectorales dans le pays, n'ont pas été obtenues selon des mesures illégales.

« Aussi longtemps que nous étions présents dans les centres de détention, nous ne pouvons pas dire que les confessions aient été faites en violation des démarches légales et conventionnelles, » a cité l'IRNA selon les propos tenus Jeudi par Qorban-Ali Dorri-Najafabadi.

Najafabadi a cependant indiqué que les confessions ne constituent pas la seule base pour la poursuite des suspects.

« Le système judiciaire basera son acte sur les dossiers des suspects et les preuves présentées aux tribunaux, » a-t-il dit.

Deux détenus Iraniens de renom, Mohammad-Ali Abtahi et Mohammad Atrianfar, ont écarté, plus tôt,  leurs déclarations sur le fait que leurs confessions avaient été soutirées sous la pression.

Les élections présidentielles en Iran, qui ont menées à la réélection de Mahmoud Ahmadinejad, ont été suivies de protestations massives de la part des partisans des candidats défaits, Mir Hossein Moussavi et Mehdi Karroubi, qui ont rejetés le scrutin des élections qu’ils qualifient de « frauduleuses ».

Des milliers de personnes ont été arrêtés au lendemain du vote. Bon nombre d'entre eux ont été, depuis, libérés. Un groupe de ceux qui sont toujours en détention comparaîtront devant la justice ce Samedi matin.

Traduction Alter Info

Article original: http://www.presstv.ir/detail.aspx?id=102743&sectionid=351020101


Vendredi 7 Août 2009


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires