Politique Nationale/Internationale

Poutine critique l'unilatéralisme des USA


Il fait maintenant 16 ans que la guerre froide a pris fin mais il semble que les ex-rivaux, la Russie, héritère de l'Union soviétique et les Etats-Unis fourbissent les armes et se préparent à se lancer dans une nouvelle course. Les démarches surtout de ces dernières années, des Etats-Unis, dont l'attaque contre l'Irak, en contournant l'ONU, le renforcement de leur capacité militaire et l'installation du bouclier anti-missile en Europe de l'Est, ne sont pas passés inaperçus des yeux des Autorités russes, allant même à susciter leur réticence.


IRIB
Lundi 12 Février 2007

Poutine critique l'unilatéralisme des USA




A la tribune de la 43ème conférence sur la sécurité, à Munich, le Président russe, Vladimir Poutine, a vivement réagi à l'unilatéralisme de Washington, et n'a pas mâché ses mots : " Les Etats-Unis débordaient de leurs frontières nationales dans tous les domaines et cela est très dangereux, personne ne se sent plus en sécurité, parce que personne ne peut trouver refuge derrière le droit international."

La réponse de la Maison Blanche aux propos de Poutine ne s'est faite pas attendre et dans un communiqué, elle les a qualifiés de surprenants et de frustrants.

A en juger les analystes politiques, les déclarations du président russe tournent une nouvelle page dans les relations Moscou-Washington, relations qui étaient, à l'époque de Boris Eltsine, inégales, en raison de la stagnation économique, sévissant en Russie, ainsi que l'instabilité politique dans ce pays. A cette époque-là, les Etats-Unis d'Amérique tentaient de renforcer leur emprise sur la communauté internationale. La montée des néo-conservateurs et les événements du 11 septembre 2001, ont accéléré ce processus. L'armée américaine a occupé l'Irak et l'Afghanistan et cela a porté atteinte au prestige de l'ONU. Les faucons de la Maison Blanche ont rejeté la plupart des accords et des Traités internationaux, dont le Traité sur la limitation des systèmes de missiles antimissile. (Traité ABM). La Maison Blanche s'est même employée ces derniers mois, à installer des radars anti-missiles en Pologne et en République Tchèque, démarche qui est, dans l'optique de Moscou, un pas vers l'élargissement de l'OTAN vers l'Est, avec pour but de bloquer la Russie.

C'est alors que Moscou a pris une politique ferme envers les Etats-Unis, pour faire face à l'unilatéralisme des USA, d'autant plus que les critiques systématiques de la part de Washington de ce qu’il qualifie d'absence de la démocratie en Russie, ont suscité la colère du Kremlin. Dans une telle conjoncture, les propos de Vladimir Poutine fustigeant le bilan de Bush revêt une importance toute particulière. La plupart des observateurs politiques estiment que Moscou et Washington pourront avoir encore une fois recours aux stratégies, de l'époque de la guerre froide, d'autant que la Russie s'efforce de se lancer dans une course économique.


Lundi 12 Février 2007

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires