Palestine occupée

Poursuite des pressions israélo-américaines contre les Palestiniens


A l’approche de la formation du gouvernement d’Union nationale palestinien, Washington et Tel-Aviv ont intensifié leurs pressions sur les Palestiniens pour leur imposer leurs points de vue. Une fois le Premier ministre palestinien, Ismaël Haniyeh chargé par le Président de l’Autorité autonome, de former le nouveau cabinet d’Union nationale, les autorités américaines ont annoncé que Washigton refusait de coopérer avec le futur cabinet palestinien et qu’il poursuivrait les sanctions multilatérales contre les Palestiniens.


irib
Samedi 17 Février 2007

Washington et Tel-Aviv ont ajouté que le futur cabinet palestinien devait reconnaître l’entité sioniste, renoncer à la résistance et nier l’Intifada. En effet, ils ne cherchent qu’à entraver, par leurs menaces et suggestions, le processus des coopérations Abbas-Haniyeh et la formation du gouvernement d’Union nationale palestinien. Et tout cela témoigne de la poursuite des complots dangereux israélo-américains. L’Amérique et le régime sioniste s’inquiètent, vivement, de l’accord des Palestiniens sur la formation du cabinet d’Union nationale, car cela signifie l’échec total et complet de leurs complots divisionnistes.

Par ailleurs, la formation d’un cabinet d’Union nationale, à sa tête Ismaël Haniyeh, un haut responsable du mouvement Hamas, signifie, d’une part, l’échec des efforts américano-sionistes pour marginaliser ce mouvement et de l’autre, la stabilisation du statut et de la place du cabinet de la résistance. L’accord Fatah-Hamas, lors de la réunion de la Mecque et leur insistance sur la restauration totale des droits du peuple palestinien reflètent la volonté de la nation palestinienne de résister face aux occupants et de poursuivre ses idéaux. D’autant plus que cet accord a mis en scène l’esprit de la démocratie et de l’entente entre les Palestiniens ainsi que leur capacité de résoudre leurs différends et surmonter les crises intérieures. Ce qui a prouvé, bel et bien, la fausseté des allégations américaines prétendant l’incapacité des Palestiniens de gérer les affaires de leur pays. Tout cela a préoccupé, vivement, Israël et l’Amérique d’où leurs complots contre le peuple palestinien pour empêcher leur marche vers leurs idéaux, ce qui nécessite, plus que jamais, la vigilance des Palestiniens.


Samedi 17 Février 2007

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires