RELIGIONS ET CROYANCES

Pourquoi cherchez-vous à tâcher ma religion avec le sang de mes soeurs ?


Dans la même rubrique:
< >

Suite aux nombreux amalgames constatés, en ces temps où l'islamophobie est devenue le sport national préféré des politiques et des pseudo-intellectuels français, dans la presse et les médias en général, je pense qu'il est utile de rappeler que la tâche de sang n'aucune origine en Islam. Et je parle bien ici de la fameuse tâche de sang, exhibée fièrement par quelques imbéciles irréductibles, et non-pas de la chasteté, qui est une vertu encouragée depuis que le Monde est Monde. Un fois de plus, on mélange tradition et religion, virginité et chasteté, sans aucune science. Voici donc un bref éclaircissement sur la chasteté en Islam, à la lumière du Coran et de la Sunna d'après les Gens de Science.


masjiddarwa@yahoo.fr
Mardi 3 Juin 2008

La fornication est l'un des péchés les plus graves. C’est un péché capital contre lequel Allah nous a mis en garde dans Son Noble-Coran, Il dit : " Et n'approchez point la fornication. En vérité c'est une turpitude et quel mauvais chemin !" (Sourate 17/Verset 32).

La Sunna a démontré que le fait de commettre la fornication est incompatible avec la foi islamique. C'est ainsi que Boukhari et Muslim ont rapporté que le Prophète - Salla Allahou Alaihi wa Sallam - a dit : " Le fornicateur n'est pas croyant au moment où il commet la fornication".

Par ailleurs, l'Islam appelle chacun, homme et femme, à la chasteté et la piété. Il incite l'homme à chercher une épouse chaste et pieuse, tout comme la femme doit chercher l’époux pieux et chaste.

D'ailleurs, selon l’avis le plus correct des Oulémas, la chasteté est une condition indispensable pour la validité du mariage. Il n'est permis à un homme pieux et chaste d'épouser une fornicatrice. De même qu’une femme chaste et pieuse ne doit pas épouser un fornicateur. Allah le Très Haut dit :
"Le fornicateur n'épousera qu'une fornicatrice ou une associatrice. Et la fornicatrice ne sera épousée que par un fornicateur ou un associateur ; et cela a été interdit aux croyants." (Sourtae 24/Verset 3).

Mais si le fornicateur se repent, il lui est permis d'épouser une femme pieuse et chaste. Et aussi si la fornicatrice se repent, alors il lui serait permis d'être épousée par un homme pieux et chaste.
Il n’y a aucun doute que le repentir sincère efface ce péché. Peut être vous rappelez-vous la parole d’Allah :
« Les serviteurs du Tout Miséricordieux sont ceux qui marchent humblement sur terre, qui, lorsque les ignorants s’adressent à eux, disent : “Paix”, qui passent les nuits prosternés et debout devant leur Seigneur; qui disent : “Seigneur, écarte de nous le châtiment de l’Enfer”. - car son châtiment est permanent. Quels mauvais gîte et lieu de séjour ! Qui, lorsqu’ils dépensent, ne sont ni prodigues ni avares mais se tiennent au juste milieu. Ceux qui n’invoquent avec Allah aucune autre divinité, ne tuent pas la vie qu’Allah a rendue sacrée sauf dans les limites de la légalité et qui ne s’adonnent pas à la fornication. Car quiconque fait cela encourre une punition. Le châtiment lui sera multiplié le jour de la Résurrection et il y restera éternellement, couvert d’humiliation .Sauf celui qui repent à Allah et accomplit une bonne œuvre, ceux-là Allah changera leurs mauvaises actions en bonnes, et Allah est Pardonneur et Miséricordieux ».
Donc le repentir efface le péché, quel qu’il soit. Et vous savez que le Prophète a dit : « Le plus grand des grands péchés est d’associer à Allah ». Donc le polythéisme est le plus grand des grands péchés et Allah a décrit Ses serviteurs par certaines qualités : ils n’associent rien à Allah, puis ils ne tuent pas sans raison légale et ne pratiquent pas la fornication. Puis Il a rappelé que celui qui se repent et accomplit une bonne action, Allah lui pardonne et change ses mauvaises actions en bonnes actions. Donc, le polythéiste, s’il se repent, Allah lui pardonne, et la fornication vient après le polythéisme et l’assassinat, en troisième position dans le verset. Ceux qui se repentent du polythéisme, de l’assassinat, de la fornication, il n’y a aucun doute qu’Allah leur pardonne.

Et Allah dit aussi : "Les mauvaises [femmes] aux mauvais [hommes], et les mauvais [hommes] aux mauvaises [femmes]. De même, les bonnes [femmes] aux bons [hommes], et les bons [hommes] aux bonnes [femmes]. Ceux-là sont innocents de ce que les autres disent. Ils ont un pardon et une récompense généreuse."[24:26]

Il s'avère que la chasteté est demandée à chacun, homme et femme, sans distinction entre eux.

Cependant, si une femme perds son hymen, que doit-elle faire ? Doit-elle se faire charcuter par un chirurgien ? Et comment doit réagir son conjoint ?

Le Prophète a dit : « Le regret est un repentir. ».
Ô musulmanes ! Vous avez le plein droit de vous mariez avec l’homme que vous croyez être digne de partager votre vie.
Cependant, il est illicite de lui parler des causes de la perte de votre virginité car le Prophète a dit : « Celui qui a été éprouvé par une quelconque de ces saletés, qu’il se voile par le Voile d’Allah le Très Grand, le Très Haut (et ne le divulgue pas) et qu’il se repent à Allah. », rapporté par El Hakem et El Bayhaki.
Il a dit aussi « Allah est Pudique, Il voile et protège Ses serviteurs des scandales et mauvais actes. Et Il aime la pudeur et le voile (ou protection).», rapporté par Abou Dawoud et El Bayhaki.
De ce fait quand le musulman commet un péché capital ou véniel, il doit se voiler et ne le divulguer à personne. En effet, en l’informant, elle commet un deuxième péché qui aurait des répercussions néfastes.
Le Prophète a dit : « Toute ma nation est graciée (ou se porte bien) sauf les divulgateurs (des turpitudes). Est considéré comme divulgation l’individu qui commet un péché pendant la nuit et au lever du jour - tandis qu’Allah l’a voilé- il dit : « Ô tel ! La nuit passée j’ai fait ceci et cela. » Alors qu’il a passé, la nuit, voilé par son Seigneur; au matin il révèle ce qu’Allah a couvert ! » (Boukhari et Muslim)

En plus la perte de la virginité chez une femme ne prouve pas qu’elle ait commis le péché (fornication) car elle peut être due à une menstruation abondante, à un effort physique (saut par exemple), à la monture sur une chose tranchante ou à une autre cause.
Pour toutes ces raisons les Oulémas ont précisé qu’il est illicite pour le mari d’accuser sa femme d’avoir forniqué en découvrant qu’elle n’est pas vierge.
Même si elle a effectivement commis le péché elle doit se garder de le dire à son mari ou au prétendant.
Et si l’un d’eux insiste pour savoir si elle est vierge ou pas, elle peut lui dire qu’elle ne l’est pas mais tout en niant qu’elle ait commis la fornication. En fait elle ne ment pas car elle peut insinuer qu’elle ne l'a pas commis après son repentir.

Il est détestable de divulguer les secrets du couple, d’après la parole du Prophète : « La pudeur n’est que bien » (Al-Bukhari et Muslim). Abu Sa’id rapporte que le Prophète a dit : « Parmi les pires des gens, au Jour de la résurrection, celui qui se confie à son épouse, tout comme elle se confie à lui, puis qui va répandre ses secrets » (Ahmad). Asmi Bint Yazid rapporte : « J’étais auprès du messager, alors que les hommes et les femmes étaient assis, et il dit : « Il se peut qu’il y ait des hommes qui répandent ce qu’ils font avec leurs épouses et des femmes qui parlent de ce qu’elles font avec leurs époux ». Asma dit : tout le monde se tut, je dis alors : Oui, Messager d’Allah ils et elles le font. Le Prophète dit : « Ne le faites pas, car cela est semblable à un diable qui rencontre une diablesse sur la route et qu’ils ont une relation sexuelle tandis que les gens les regardent. » (Ahmad).

Enfin, nous avons demandé à shaikh ‘Ubayd Al-Jabiri de Médine si la femme qui avait commis la fornication devait en informer ceux qui la demandaient par la suite en mariage ? Le shaikh nous a répondu qu’elle ne devait rien dire, mais profiter du fait qu’Allah a caché son péché aux gens. Si son mari lui demande, elle doit dire que c’est en batifolant (‘abth) que sa virginité est partie. Al-‘abth c’est s’amuser, jouer, le shaikh veut dire ici que la femme ne doit pas dire à son mari qu’elle a péché par le passé, Allah a couvert son péché et elle doit préserver cette protection qu’Allah a mis entre elle et les gens, comme le Prophète a dit : « N’entrera pas au paradis celui dont Allah couvre le péché pendant la nuit et qui le matin venu, va le révéler aux gens ». Si son mari l’interroge, elle doit jouer sur les mots en disant que c’est en s’amusant que sa virginité est partie, cela pouvant aussi bien signifier le rapport sexuel, que la masturbation, ou d’autres activités (cheval, vélo…) qui peuvent conduire à une rupture de l’hymen (il y a même des femmes qui naissent sans hymen, donc cela n’a rien d’étonnant).

Plus encore, l'Islam va plus loin, méditez sur ce hadith : Jâbir ibn cAbdillah rapporte, le Prophète a dit dans son pèlerinage d’adieu : « Craignez Allah dans votre comportement envers les femmes, car elles sont comme des captives auprès de vous. Votre droit sur elles est qu’elles n’invitent pas dans votre couche celui que vous détestez, et si elles le font corrigez-les sans violence. Et leur droit sur vous est que vous soyez bon avec elles, les nourrissiez et les vêtissiez de la meilleure manière. » (Tafsîr Al-Qur’ân Al-‘Adhîm (2/350). De quoi parle le Prophète dans ce hadith ? Il parle de l’adultère !!! Même dans ce cas qui déchire leur cœur du conjoint et peut l’amener facilement aux pires folies, le Prophète de l’islam n’appelle pas à la violence ou au divorce, au contraire il la blâme et rappelle les droits de l’épouse. Alors que dire d'un hymen tout simplement absent ? Le repentir n'existerait-il pas dans la tête de certains musulmans ? "Dis: «Sont-ils égaux, ceux qui savent et ceux qui ne savent pas? » Seuls les doués d’intelligence se rappellent."[39:9].

Craignez Allah, et craignez de ne pas pardonner ce que Lui pardonne.

Nous pouvons donc conclure que toute cette polémique, suite à la décision du barreau de Lille, est le fruit de l'ignorance des règles islamiques et le suivis aveugle des traditions étrangères à notre religion.
Car même si la décision de justice est incontestable, même si islamiquement le contrat de mariage pouvait être annulé car une des conditions était absente, la forme prise par cette affaire est complètement contraire à l'éthique et à la morale musulmane. Jamais personne ne devait connaitre la cause du divorce, ni les secrets intimes du couple car comme nous l'avons vu plus haut, il est du devoir du conjoint de garder les secrets.

Mettez vous à la place de cette jeune fille, s'imaginait-elle qu'en se confiant à cet homme, elle serait mondialement humiliée ?

Ma très cher sœur, si tu m'entends, c'est certes une lourde épreuve que tu vis actuellement, causé par le manque de science et de sagesse d'un homme, mais saches qu'Allah dit : « Dis : "Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. »[39:53]

Et en réalité, nous sommes tous concernés...."Et repentez-vous TOUS devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès".


Mardi 3 Juin 2008


Commentaires

1.Posté par Tarik le 04/06/2008 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Assalamoalaykoum
Un sujet très important avec les éclaircissements tirés du Coran et de la Sounnah
Voilà de quoi faire taire ceux qui se hatent de sauter au cou des musulmans et tenter de les culpabiliser

Merci à vous

2.Posté par HermineT le 04/06/2008 13:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Assez de toutes ses bêtises d'un autre âge, inculquées par les religions, quelles qu'elles soient...

Il est temps d'avancer ! et ce ne sera que lorsque l'être humain aura décidé de se libérer du carcan de la religion qui les manipule qu'il pourra enfin le faire !

Dieu (ou Allah) n'est pas ce bon vieillard à barbe blanche ou à turban qui veille sur nous ou nous punit ! Dieu c'est chacun de nous. Nous sommes tous une parcelle de Dieu et Dieu est en chacun de nous !

Nous ne devons compter que sur notre propre conscience (individuelle et collective) pour amener la Paix autour de nous et par voie de conséquence dans le Monde !


3.Posté par Naomi le 16/06/2008 23:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ça c'est toi qui le dit , tu ne peux pas parler de Dieu de cette façon si la personne est croyante tu ne pourra pas l'empêcher de l'être et en aucun cas la religion manipule autrui bien au contraire elle empêche tout être humain à commaître un mauvais act, elle remet sur le droit chemin !En aucun cas tu n'as le droit de critiquer une religion bien au contraire si tu es une personne qui souhaite la Paix , tu ne dirais pas ce genre de choses et tu mesurerais tes paroles pour les respect des personnes religieuses

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires