Palestine occupée

Pourquoi Israël brûle


Dans la même rubrique:
< >

Le paysage rural d’Israël est saturé de plantations de pins. Ces arbres sont totalement étrangers à la région. Il n’y avait aucun pin (en Palestine) avant les années Trente. Ces pins ont été introduits dans le paysage palestinien au début des années Trente par le Fonds National Juif (KKL/FNJ), qui tentait (prétendait-il) « réhabiliter les terres » (voire « les rédimer »).


Gilad Atzmon
Dimanche 27 Novembre 2016

En 1935, le FNJ avait planté 1,7 million de pins sur une superficie totale de 1 750 acres [soit environ 700 hectares, NdT].
Durant les cinquante années suivantes, le FNJ a planté plus de 260 millions d’arbres (pour la plupart, des pins) sur des terres très majoritairement confisquées à des propriétaires palestiniens. Le FNJ a fait cela dans une tentative – vaine - de dissimuler les ruines des villages palestiniens détruits et ethniquement « épurés » (par les sionistes), soucieux qu’ils étaient d’en faire effacer jusqu’à l’histoire.

Au long de toutes ces années, le FNJ a déployé une tentative grossière d’éliminer la civilisation palestinienne et le passé des Palestiniens. En même temps, il s’est évertué à faire en sorte que la Palestine ressemble à l’Europe. La forêt primaire palestinienne a été éradiquée. Les oliviers ont été déracinés. Les pins ont pris leur place. Dans le sud du Mont Carmel, les Israéliens ont baptisé une région « la Petite Suisse ». Il ne reste plus grand-chose de la « Petite Suisse », qui a brûlé en 2010.

Reste que, sur le terrain, la situation est carrément dévastatrice pour le FNJ. Le pin ne s’est pas plus adapté au climat de la Palestine que les Israéliens ne se sont adaptés au Moyen-Orient. Selon les propres statistiques du FNJ, six sur dix des nouveaux plants de pin n’ont pas pris. Les rares pins qui ont survécu n’ont rien formé d’autre qu’un bûcher en puissance. Vers la fin de chaque été israélien, chacune des pinèdes israéliennes devient une zone mortelle en puissance.

En dépit de sa puissance nucléaire, de son armée de criminels de guerre, de son occupation, de son Mossad et de ses lobbyistes répandus dans le monde entier, Israël s’avère très vulnérable. Il est catastrophiquement aliéné à la terre qu’il prétend posséder.

Comme les pins, Israël et les Israéliens n’ont rien à faire au Moyen-Orient.

Traduit par Marcel Charbonnier

http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=19372 http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=19372



Dimanche 27 Novembre 2016


Commentaires

1.Posté par Depositaire le 27/11/2016 11:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y a là, sur le fond, comme un juste retour des choses. Dieu dit, dans le Coran : "L"homme ruse, mais Dieu est le plus rusé de ceux qui rusent".

En voulant éradiquer la culture et civilisation palestinienne dans cet acte criminel et mensonger d'accaparement des terres soit-disant données à par Dieu aux juifs, ce qui est une absurdité notoire, et donc en prétextant une élection divine qui n'a aucun fondement et adoptant un comportement aussi éloigné qu'il est possible de l'être relativement aux préceptes divins, ils ont eux-même mis en place leur propre châtiment. Et ce n'est qu'un début.

La malversation, le caractère plus que criminel, génocidaire de cette entité est un véritable chancre à la face de l'humanité et comme tous les chancres, devra être éradiqué. Comment, quand, nous ne le savons pas, mais c'est inéluctable. Mais même si on ne se réfère qu'aux lois universelles de l'histoire, il n'a jamais existé au sein de l'humanité un empire, un royaume, un pays qui ait eu un comportement hautement criminel, génocidaire, prévaricateur, oppresseur pour ses voisins qui ait survécu et prospéré. Ils ont TOUS disparus !

Prenez l'ancien empire grec, l'ancien empire perse, l'ancien empire romain, l'ancienne Égypte et plus près de nous, le Reich allemand, qu'en reste t-il ? Pourquoi les sionistes croient-ils qu'ils échapperont à ce sort ? Aucune chance. Non seulement ils n'ont aucune chance, mais sans le savoir, ils font tout pour accélérer cette disparition !

Il en est de même pour ce pays qui se veut l'empire du "bien", à savoir, les états unis d'Amérique. Il finira dans les oubliettes de l'histoire.

2.Posté par oh-daz le 27/11/2016 20:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

EUUUH !!! ....excusez moi..juste en passant;;; c'est la PALESTINE qui brule...

3.Posté par saidab le 27/11/2016 22:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Disons que la partie de la Palestine recouverte par une couche de blanco prend feu. Ce qui est naturel : le blanco est un produit superficiel. Il s''effrite une fois sec. Or, ce qui est sec brûle aisement, ce que les esprits obtus oublient

4.Posté par Ismahane le 28/11/2016 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Oui oh daz c'est la Palestine qui brule et les terres palestiniennes qui sont entrain de détruire par le virus sioniste.

5.Posté par salim le 28/11/2016 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Posté par oh-daz le 27/11/2016 20:14 | Alerter
Ce sont les indus occupant qui brulent nuance.

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires