ANALYSES

Pourquoi Israël a t-il attaqué des civils en Méditerranée ? par Thierry Meyssan


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:49 Le prix de la rétrogradation

Lundi 17 Octobre 2016 - 11:17 Olivier Roy : « Le djihad et la mort »


Israël a pesé à l’avance les conséquences de l’attaque qu’il a lancé contre un convoi humanitaire maritime. Quels sont ses objectifs en déclenchant une crise diplomatique mondiale, pourquoi a t-il défié son allié turc et son protecteur états-unien ?


Thierry Meyssan
Mardi 1 Juin 2010

Pourquoi Israël a t-il attaqué des civils en Méditerranée ? par Thierry Meyssan
L’attaque conduite par trois patrouilleurs lance-missiles israéliens de classe Saar, le 31 mai 20101, contre la flottille de la liberté, dans les eaux internationales de Méditerranée illustre la fuite en avant de Tel-Aviv.
La flottille de la liberté est une initiative de militants des droits de l’homme [1] [2], soutenue par le gouvernement turc. Son objectif est à la fois de véhiculer de l’aide humanitaire jusqu’à Gaza et, ce faisant, de briser le blocus mis en place illégalement par l’armée israélienne à l’encontre d’1,5 million de Gazaouites.
La décision d’aborder des navires civils dans les eaux internationales constitue un « acte de guerre » au regard du droit international. Juridiquement parlant, il y a eu vol des navires et de leurs cargaison, enlèvement et séquestration de leurs passagers, meurtres ; voire assassinats, si l’on admet les informations de la télévision turque selon laquelle les commandos avaient une liste des personnalités à liquider au cours de l’assaut.
Cet acte de guerre, à l’encontre des pavillons grecs et turcs de ces navires, a été perpétré afin de consolider le blocus, lequel constitue en lui-même une violation du droit international.
En choisissant l’argument de la « légitime défense », les autorités israéliennes ont explicitement revendiqué leur souveraineté sur les eaux internationales à 69 miles nautiques au large de la Palestine ; cette annexion —temporaire ou durable— étant nécessaire à la poursuite du blocus, lequel serait nécessaire à la sécurité de l’Etat d’Israël.
En abordant un navire turc et en en tuant des passagers, Tel-Aviv a d’abord choisi de répondre militairement à la crise diplomatique qui l’oppose depuis janvier 2009 à Ankara. Cette initiative est censée provoquer une crise au sein de l’état-major turc et entre celui-ci et le gouvernement turc. Cependant, elle pourrait aboutir à une rupture complète des relations militaires entre les deux pays, alors même que la Turquie aura été pendant un demi-siècle le meilleur allié d’Israël dans la région. D’ores et déjà, les manœuvres conjointes turco-israéliennes ont été annulées sine die. En outre, cette crise pourrait aussi avoir des conséquences sur les relations commerciales entre les deux pays, alors même que la Turquie est un partenaire vital pour l’économie israélienne.
Cependant, Tel-Aviv se devait de casser la crédibilité de la Turquie au moment où elle se rapproche de la Syrie et de l’Iran, et ambitionne d’exercer avec ses nouveaux partenaires une autorité régionale [3]. Dans l’immédiat, Israël devait sanctionner le rôle d’Ankara dans la négociation du Protocole de Téhéran sur l’industrie nucléaire iranienne.
Côté turc, où l’on s’attendait à une intervention israélienne musclée mais pas létale, le moment est venu de se poser en protecteur des populations palestiniennes, selon la doctrine néo-ottomane théorisée par le ministre des Affaires étrangères, le professeur Ahmet Davutoğlu. Sans attendre le retour du Premier ministre Recep Erdoğan, en voyage en Amérique latine, l’ambassadeur Turc à Tel-Aviv a été rappelé à Ankara et une cellule de crise a été mise en place autour du vice-Premier ministre, Bülent Arınç. Elle est immédiatement entrée en contact avec les 32 gouvernements des Etats dont les passagers du convoi sont ressortissants. Tout le personnel diplomatique turc a été mobilisé pour saisir du problème le maximum d’Etats et d’organisations internationales. Dans une conférence de presse, M. Arınç a exigé la restitution immédiate des trois bateaux turcs volés et de leur cargaison, ainsi et surtout que la libération des centaines de citoyens turcs enlevés et séquestrés. Il a choisi de qualifier l’attaque d’acte de « piraterie » (et non de guerre), de manière à offrir au gouvernement Netanyahu la possibilité de présenter l’affaire comme une « bavure » et non comme une politique. Dans cette logique, le président Abdullah Gül, quant à lui, a exigé que les tribunaux israéliens jugent les responsables de cette tuerie.
Depuis le Chili, M. Erdoğan a déclaré : « Cette action est totalement contraire aux principes du droit international, c’est le terrorisme d’un Etat inhumain. Je m’adresse à ceux qui ont appuyé cette opération, vous appuyez le sang, nous soutenons le droit humanitaire et la paix ».
Dans l’après-midi, Ankara a saisi la Conseil atlantique. La Turquie est membre de l’OTAN. Si elle ne trouve pas la réponse qu’elle attend du gouvernement israélien, elle pourrait qualifier l’attaque d’acte de guerre et requérir l’aide militaire des Etats membres de l’Alliance en vertu de l’article 5 du Traité de l’Atlantique Nord.
Le gouvernement Netanyahu a invité ses ressortissants à quitter la Turquie, tandis que des manifestations spontanées se multiplient devant les consulats israéliens où la foule réclame vengeance.
JPEG - 52.2 ko
Le 26 mai 2010, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, reçoit à Tel-Aviv le secrétaire général de la Maison-Blanche, Rahm Emanuel. Celui-ci lui remet une invitation de Barack Obama, que la partie israélienne annulera cinq jours plus tard.
Côté états-unien, cette affaire rappelle celle de l’USS Liberty (8 juin 1967). Durant la guerre des Six jours, les Israéliens attaquèrent un bâtiment de surveillance électronique de l’US Navy, faisant 34 morts et 171 blessés. Tel-Aviv présenta ses excuses pour cette méprise sur le champ de bataille tandis que, tout en les acceptant officiellement, Washington y vu un outrage délibéré. Les Israéliens auraient voulu à l’époque sanctionner les critiques états-uniennes.
Cette fois, l’attaque de la flottille de la liberté pourrait être une sanction après le vote par Washington d’une résolution des Etats signataires du Traité de non-prolifération enjoignant Israël à déclarer ses armes nucléaires et à accepter les contrôles de l’Agence internationale de l’énergie atomique.
La décision israélienne d’attaquer des navires civils dans les eaux internationales intervient après l’assassinat aux Emirats d’un dirigeant palestinien par une unité du Mossad ; la découverte d’un vaste système de copie falsifiées de passeports au détriment d’Etats occidentaux ; et le refus d’assister à la conférence internationale de suivi du Traité de non-prolifération. Cet ensemble de faits peut être interprété comme une succession de coups perpétrés par un Etat sûr de son impunité —et dans ce cas, il pourrait s’agir cette fois d’un coup de plus ou de trop—, ou comme une escalade après une courte friction publique avec l’administration US —il s’agirait alors de revendiquer le leadership du mouvement sioniste en montrant que Tel-Aviv décide et Washington entérine—.
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu, en voyage en Amérique du Nord, a décidé de terminer sa visite canadienne et d’annuler son rendez-vous à la Maison-Blanche. Il a été joint par téléphone par le président Obama qui lui a demandé des explications.
La Haut commissaire des Nations Unies pour les droits de l’homme, Navi Pillay, a déclaré que l’opération israélienne ne pouvait avoir aucune justification juridique. Le Rapporteur spécial sur les Droits de l’homme dans les territoires occupés palestiniens, Richard Falk, a tenu à souligner qu’au delà de l’atteinte à la liberté de circulation sur les mers, le problème central reste le blocus. « À moins que des actions promptes et décisives soient prises pour mettre au défi l’approche israélienne sur Gaza, nous serons tous complices d’une politique criminelle qui menace la survie d’une communauté assiégée », a t-il affirmé. Le Conseil de sécurité a été convoqué en urgence, ce jour, à 18h TU. Le ministre turc des Affaires étrangères est parti à New York.


Thierry Meyssan
Analyste politique français, président-fondateur du Réseau Voltaire et de la conférence Axis for Peace. Il publie chaque semaine des chroniques de politique étrangère dans la presse arabe et russe. Dernier ouvrage publié : L’Effroyable imposture 2, éd. JP Bertand (2007).



[1] « Dr. Arafat Shoukri : "Les conditions sont réunies pour faire de cette flottille un point de rupture" », entretien avec Silvia Cattori, silviacattori.net, 23 avril 2010.
[2] Les principaux organisateurs de la flottille de la liberté sont : Mouvement Free Gaza, Campagne Européenne pour Arrêter le Siège de Gaza (ECESG), Fondation turque d’Aide Humanitaire (IHH), Fondation malaisienne Perdana et Comité International pour Lever le Siège de Gaza.
[3] « Basculement stratégique au Proche-Orient », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 15 mai 2010.

http://www.voltairenet.org/article165580.html#auteur29 http://www.voltairenet.org/article165580.html#auteur29



Mardi 1 Juin 2010


Commentaires

1.Posté par Rachid Meguellati le 01/06/2010 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Puis-je me permettre de préciser quelques détails.

- Cet événement, si triste et "tétanisant" qu'il soit, aura une conséquence. Le moyen-orient n'assistera pas à la conférence prévue pour sa dénucléarisation.
- Certes, il n'y a qu'un seul état dans la région qui dispose d'armes nucléaires, mais cette conférence avait au moins comme objectif (à moins que ce ne soit qu'une façade) de bannir toutes armes nucléaires du Moyen-Orient.
- Israël, qui n'a jamais voulu reconnaître en disposer, n'est surtout pas prêt à s'en débarrasser, puisque c'est la seule arme qui garantisse sa suprématie militaires sur ses ennemis, puisque la suprématie "conventionnelle" est garantit par les forces occidentales.
- Ce refus de révéler son stocks d'armes nucléaire à une éventuelle inspection de l'AIEA, rendrait légitime la volonté d'un autre état de la région de mettre au point de telles armes.
- En s'alienant son seul allié régional, en l'occurrence la Turquie, mais en réalité en y renonçant, Israël désire donc accélérer le mouvement qui la mènera à frapper les sites nucléaires iraniens.
- L'info, qui reste à vérifier, que trois sous-marins nucléaires israeliens croiseraient au large des côtes iraniennes serait alors de mauvaises augures.
- C'est un pari audacieux, ou une course en avant, que risquer de déclencher une guerre avec l'Iran, en cela que l'impact sur l'économie mondiale serait "sismique" !
- Alors, la marée noire en Louisiane ne serait qu'un "incident" à côté de frappes iranienne sur les terminaux pétroliers des émirats, comme un avant goût !
- Si l'on note également que le lobby pétrolier est plus proche des républicains que des démocrates aux USA, on pourrait presque penser que cette marée noire tombe à point nommé pour entamer la cote de popularité de Barack Obama et l'obliger à se plier au congrès qui basculerait du côté Israélien, à moins que ne soit prévu un destin de légende, à la "JFK".

je pense que nous allons vers une période triste de ce 21ème siècle naissant et dut-il être victorieux, ce nouvel ordre mondial sera bâti sur le sang...

C'est triste.

2.Posté par JUSTE le 01/06/2010 14:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la 3 eme guerre mondiale est en route ,un pearl harbor turque a eu lieu , les premiers actes d hostilité ont commence a se faire voir , l entité sioniste cherche a provoquer un conflit généralisé pour masquer ses défaites sur tout les plans , et n a comme ultime choix que de recourir a la guerre , le silence iranien , syrien , turque et celui du hizbollah laisse a présager des ripostes .bientôt la fin de ce bâtard d état , et des ses compères.

3.Posté par kenan le 01/06/2010 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FAUX.
la flotille n'est pas soutenue par la turquie sinon elle aurait été accompagne de navires militaires turque. c'est une organisation civile en accord avec d'autre organisation civile internationale qui a organisé.


4.Posté par nabs le 01/06/2010 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

chercher a torpiller le TNP et conserver toute sa puissance nucleaire..!
eh bien les chefs d'etats occidentaux et en premier chef OBAMA complice de l'impunité de l'etat sioniste...bonne chance pour vos projets de denuclearisation..!!
c'est comme la creature du dr frankenstein qui fini par se retourner sur son createur....!!

5.Posté par freud le 01/06/2010 16:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Boucherie thérapeutique!


Entièrement d'accord avec cette analyse de Monsieur T.M. Sauf sur deux points.

Israel est , plus que jamais auparavant, sûr de l'impunité totale grâce au bouclier politique et diplomatique Etasunien. Infaillible pour parer les condamnations contre Israel et, sans aucun doute ,plus efficace que leurs boucliers anti-missiles incapables de s'opposer aux missiles du Hizbollah!
Tant mieux pour la paix mondiale car dans le cas contraire la 3é G.M aurait déjà été déclenchée! Une quasi certitude.


Pour illustrer et sans grande exagération ,je suis certain que même en revendiquant officiellement une éventuelle tuerie ,aussi grave soit elle, de ressortissants étasuniens, sur le sol des EU , Israel n'aura rien à craindre pour son bouclier. Elle a une immunité planétaire, permanente!

Ce que je veux dire par là est que , pour cette nouvelle boucherie , ce n'est pas l'occasion qui a fait le larron !
Simplement, Israel n'a pas d'option militaire réaliste avec un bon pronostic de victoire et des pertes humaines ( israéliennes bien sûr) minimales.Son équilibre intérieur est très instable et sa population , sans ancrage réel avec la terre occupée, très fragile et volatile. Ses alliés,les modérés , essentiellement l'égypte, commencent à être gagnés par le scepticisme quant aux chances effectives d'israel face à la Résistance.Là aussi , l'équilibre favorable à Israel risque d'être rompu. Sur un plan plus sensible, son protecteur ,les EU ne peuvent continuer à tourner à vide après déjà plus de deux années , attendant qu'Israel retrouvât sa dissuasion et surtout son efficacité militaire, pour donner une nouvelle chance aux plans Bushiens sur le NME. Israel ne veut rien entendre en dehors de ce Projet...Dés lors , que faire pour rassurer tout ce monde après la déroute et la défaite STRATEGIQUE de 2006 ? Face à la montée en puissance de la Résistance et à son évolution organisationnelle ( Alliance de Damas, rapprochement irano-syro-turc..)

Elle essaie de donner le change en multipliant les exercices militaires itératifs , en sollicitant les armes les plus modernes et destructives , en évoluant sur sa doctrine nucléaire, en implantant des bases US sur son territoire.... Mais tout cela commence à devenir ridicule comme le dit si bien Hizbollah. Il fallait quelque chose de nouveau et de plus fort. Pour frapper les esprits . D'où cette boucherie. Cela ne vaut pas une victoire militaire contre Hizbollah , mais ça casse la monotonie! Cette boucherie avait donc un but...psychologique , thérapeutique!


Le deuxième point de divergence avec Monsieur T.M concerne la stratégie du sionisme mondial.Si on peut parler d'une doctrine du flou , c'est bien dans ce domaine! Israel n'admettra jamais son influence sur la politique des EU ni directement ni par le biais de son lobby.
Ni son influence et son contrôle sur le système institutionnel international...La situation actuelle lui permettant à chaque fois d'être juge et partie , joueur et arbitre. Donc gagnant à tout les coups , directement ou sur tapis vert (comme en sport!?)
Espérons qu'israel n'aura pas besoin ou le temps de s'administrer encore beaucoup d'autres remèdes du même genre et qu'elle se rétablisse rapidement . Pour le salut de l'Humanité, y compris celui de ses alliés!

Au plaisir de vous lire Monsieur TM.



6.Posté par abeilles le 01/06/2010 17:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

très bon article comme d'habitude ,avec beaucoup de connaissances je suis ,humble mais j'ai des doutes sur tous ces Dirigeants du Monde ,je pense qu'ils étaient tous au courant de cette attaque,c'est une pierre de plus pour mettre les peuples dans leur CAMP de Concentration ,N,O,M? ,sinon ils auraient mis en garde Israël de laisser passer les bateaux ou il subirait des Représailles ,Mieux fallait prévenir que guérir ,et leurs CRIS de lamentations ,ça fait flac?? ,et tous ce passera comme les bombardements de la Palestine des constructions ,du blocus sans aucune raison valable de mettre en prison ouvert un peuple,attaquer le Liban pour deux faux militaires pris sur le Territoire du Liban,tous les Présidents veulent réduire leur population la crise Financière est la pour le prouver ,Meldvedev à sorti la pièce unique de sa poche ,les vieux coûtent cher ,les jeunes plus d'emplois ,remplacés par des machines,ils nous ont dépouillé complètement ,diminués les retraites de 220 euros par MOIS ils prennent des taxes ,et ceux qui nous gouvernent des retraites de 300.000 euros par mois plus leur pactole à l'étranger ,et toute les personnes qui vont perdre leurs petite économie, dans les Banques ,Ou est parti notre Or ,l'argent des ventes de notre Patrimoine ,mettez cela sur une balance et vous verrez que les 25 Morts innocents sont que le début, Si nous nous révoltons pas ,nous ne pouvons plus faire confiance a aucun Chef d'Etat ,aucun à prévenu Israël ,aucun ne fera des représailles a part le bla bla bla Habituel ,il y a longtemps que l'ONU le Droit International, Droit de l'Homme ,ext n'existe plus sont bafoués n'ont plus aucune valeur ,déjà avec Komeiny quand nous avons été le chercher en Irak pour l'installer à Neuf le Château Didier Julia Député s'est écrié à l'Assemblée ( nous ne respectons pas le Droit International nous aidons un réfugié politique a prendre le pouvoir ,chasser le Shah)) nous vivons, nous ingurgitons, nous nous gavons de mensonges depuis 1968 a une vitesse une impassibilité effrayante

7.Posté par Alexander Nimmiz le 01/06/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


salut

Il ne faut plus blablater sur des forums
L’instant et grave (si rien est fait au niveau mondial).
Il faut dès aujourd'hui que chacun, chacune prenne ses responsabilités.
Il faut agir au nom de l'humanité toute entière, au nom des générations futures.
Il faut
- faire du prosélytisme contre l'état sioniste (chaque être qui nous entoure doit être au courant de l’idéologie assassine qui gouverne Israël et manipule le monde par ses groupes pressions et lobby politiques et financiers)
- Agir tous les jours si cela est possible contre les produits venant d’Israël ou soutenant Israël (l’argent est le nerf de la guerre, croyez-moi)
- Ne plus débattre avec ceux qui soutiennent de près ou de loin l’idéologie sioniste berceau de toutes les idéologies fascistes (vérifiez donc historiquement), c’est de l’usine à gaz, ils nous font perdre du temps et cela joue pour eux.
- Aller à chaque manifestation quand cela est possible.
- Tracter quand vous le pouvez.
- Ne surtout, surtout pas répondre à leurs provocations qu’ils viennent d’eux ou de leurs amis, cela jouent énormément pour eux.
- Respecter la mémoire des sacrifiés de la deuxième guerre mondiale. Oui les juifs assassinés pendant la deuxième guerre ont été les sacrifiés pour que s’instaure leur gouvernance sur la Palestine. Ceux sont des monstre plus que vous ne le croyez.
- Mettez-vous bien dans la tête qu’ils n’ont ni Dieu, ni morale. Je parle bien là de ceux qui gouvernent et gèrent l’entité sioniste en Palestine et non pas du peuple. Un peuple cosmopolite sans liens de culture puisque qu’ils viennent de contrées différentes
o Séfarades : du Maroc, de Tunisie, Iran, d’Irak,…
o Ashkénazes : de Pologne, de Russie, d’Ukraine…
o De juifs américains, d’Afrique du sud, et sud-américain
Un assemblage de tout et de rien. Ce qui les rassemble pour une grosse partie d’entre eux c’est la peur des autres et du monde. Syndrome du martyre perpétuel.
Ceci n’est qu’une liste non exhaustive ajouter d’autres actions s’il le faut.
Mais je dis qu’il FAUT AGIR AGIR AGIR.

8.Posté par Alcide le 01/06/2010 19:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Regardez
http://www.kawther.info/wpr/2010/05/31/flotilla-massacre-is-a-reply-to-the-turkish-iranian-relations

9.Posté par ZORO le 01/06/2010 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mise en place d’un tribunal international pour juger les crimes d’israel. Nous avons besoin de 500 000 signatures pour que cette pétition soit admise par l’ONU. Une mobilisation s’impose, pour cela signez la pétition sur :

www.france-palestine.org/article11097.html#11097


Mobilisez vous SVP. Mettons un terme à l’impérialisme sioniste

10.Posté par Rachid Meguellati le 01/06/2010 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne crois que l'on en soit encore à ces broutilles de TPI ! L'économie mondiale est au bord de l'effondrement, les monnaies sont dans la même situation ! Il est temps de s'élever pour regarder les évenements dans leur ensemble et non plus focaliser sur un point géographique ! Imaginez, qu'en 1939, vous auriez passé votre temps à défendre les victimes contre les injustices sans pourtant rien pouvoir empêcher des horreurs qui allaient suivre ! Elevez votre vision, je vous en conjure !

Ce qui s'annonce nécessite une réelle prise de conscience et pas une prise de position : Comprenez bien que cette étape est dépassée !

11.Posté par Benmalek Oran le 01/06/2010 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Observez comme en Occident la vie politique qui gère les États est sous la dépendance totale du dictat sioniste.Quel futur candidat à une investiture suprême ou même à une députation , n'irait pas d'abord faire allégeance pieds et poings liés aux maîtres sionistes, au pied du mur des lamentations en Israël, cet état créé à partir d'un fantasme biblique:"la Terre Promise" que Jéhovah leur a donné en cadeau, fantasme cautionné et concrétisé par un Occident très laïc et peu enclin aux superstitions religieuses antiques et éculées,.jouissant du précieux chantage à "l'antisémitisme" tout le monde plient sous le dictat d'Israël..Où sont les intellectuels de naguère qui soutenaient par cris et fracas les causes justes: le Vietnam, la guerre d'Algérie,les noirs contre l'Apartheid,...ces mêmes intellectuels,aujourd'hui, soutiennent beaucoup plus les chars d'Israël mitraillant des enfants leur lançant des cailloux et que la grande Amérique encensent parce que pour les commis du lobby sioniste régnant aux states ce ne sont que des terroristes et Israël se défend comme l'a fait Hitler en attaquant la Pologne.Les nazis bombardaient Londres parce que c'était un nid de terroristes: De Gaulle ,Jean Moulin n'étaient-ils pas des terroristes dans les lexiques de Vichy.Seulement les vaincus ont toujours tort..Qui oseraient dire qu'Israël pratique l'épuration ethnique en Palestine sans être traité d'antisémite,cette épée de Damoclès qui a placé tout l'Occident sous une chape de plomb .Les nazis ont voulu mettre toute l'Europe sous la poigne de leur 'idéologie,ils ont échoué;le sionisme a réussi à mettre sous sa coupe tout l'Occident grâce au chantage à l'antisémitisme.Et encore du jamais la France aurait elle offert une bombe atomique un de ses alliés? jamais ! à Israël ,oui.Charlemagne,Louis XIV,Napoléon et De Gaulle doivent retourner dans leurs tombes. ://[

12.Posté par Rachid Meguellati le 01/06/2010 23:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Alors éteignons nos télévisions, renonçont aux blockbusters hollywoodiens, ignoront les médias et nous seront coincés entre l'ignorance et le mensonge ! Quoi faire ?

J'aime bien mon pharmacien, de l'avoir vu livré des médocs à domicile chez une mémée malade, j'aime bien mon marchand de meuble, que je connais depuis l'école primaire, même si aujourd'hui il ne me regarde plus...

Je refuse de confondre les peuples avec leurs mentors, fussent-ils religieux ! Quand aux politiques, on voit tous où ils nous mènent et aboyer notre souffrance ne l'attenuera pas !

Citoyen du monde, enfin, ce qu'en théorie vous êtes sensé être : SOYEZ LE VRAIMENT OU MOURREZ ! Et cela ne passe pas par le sang !

13.Posté par joszik le 01/06/2010 23:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je trouve remarquable l'analyse de T.M, qui reste dans les normes du blabla et des règles de l'art politique alors que devant lui se trouvent des personnages complètement désinhibés qui baissent leurs froques et chient partout au passage de la communauté internationale.
On est loin monsieur Messian, des canons de la beauté philosophique ou même de la conscience politique, nous avons affaire, en ce qui concerne non seulement Israël mais plusieurs des ses alliés à une bandes de criminels de guerre sans scrupules, et tous ces discours respectueux que j'entends là ressemblent à s'y méprendre à une forme d'allégeance romantique.

14.Posté par Rachid Meguellati le 01/06/2010 23:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Réservons l'allégeance aux esclaves, mon ami, et ne doutez pas des convictions qui sont les miennes ! Bien que connaissant bien les incendiaires, devrais-je jeter de l'huile sur le feu ? Et envoyer en pâture, aux extrêmistes de tous bords, les "moins informés" qui marchent à l'émotion ?

Non, mon ami, auquel cas, je ne serais pas sur ce forum, mais sur le front !

Mon message est simplement un message de paix !

Allégeance ? Qui me connaît trouverait l'idée ridicule !

15.Posté par joszik le 02/06/2010 01:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme souvent je le dit : ici c'est n'est pas seulement un forum car il nous appartient à chacun de monter sur les barricades....car ici nous sommes au front !

16.Posté par abeilles le 02/06/2010 06:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Alexander Nimmiz
AGIR AGIR OUI MAIS nous sommes Tétanisés---la coupe du FOOT est plus intéressante à la rigueur faire des manifestations ça ne coûte ?rien pas dangereux ?.Les charognards le savent bien depuis 2003 des très grandes manifestations dans le Monde entier
Quand le matin nous avons entendu un BOUMMMM j'étais en Irak ce bruit a raisonné partout?? TOUS se sont couchés ,c'est de la Lâcheté
ON AIME TROP SONT CONFORT ,
@ZORO
l'O N U = C I A ne comptez surtout pas sur ce machin la ,c'est 500.000 signatures de personnalité politique ,ou autres exactement comme chez nous pour un référendum ,allez dont trouver des signatures des VENDUS au N O M

17.Posté par cielétoilé le 02/06/2010 07:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gaza, les crève-la-faim , les miséreux, les hôpitaux démunis,les vieillards décharnés, les enfants dénutris , les malades souffrant . Gaza en-murée , emprisonnée sur la terre comme dans l'eau, Gaza anéantie, oubliée, effacée . Peuple de Palestine sans passé , fantôme , sans avenir, nié, oublié, menti . Peuple dénié de tout droit, y compris de l'humanitaire . ONU ,droits de l'Homme, sécurité des Etats, ordre du monde et Gaza plaie de l'ordre mondial . Voilà pourquoi l'ordre mondial ne serait pas et qu'ils en viendront à prendre des solutions , par la force des choses ou alors , ils devront attendre que la Palestine devienne comme une espèce en extinction mais cela ne pourrait se faire sans de très longues années , plus d'un siècle et ils (le NOM) sont pressés . En effet, une plaie infectée gravement ne se referme pas .

18.Posté par passage le 02/06/2010 23:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De toute façon, tout est fait pour provoquer un désastre mondial. On le sait très bien. La question est juste de savoir d'où ça va partir; côté Extrême Orient ou Moyen Orient...

19.Posté par ali le 03/06/2010 00:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

peut etre que les zionazistes ont ete simplement debordes,il faut attendre les temoignages de ceux qui etaient a bord.les soldats zionazistes ont trouve devant eux une resistance active et il parait que les milittants ont reussi a desarmer plus qu 1 "soldat".je crois que le scandale aurait pu etre encore plus retentissant ss ce crime sinon quelle explication donner a 1 brouhaha impilquant des milittants desarmes contre des soldats sionistes bourres de vitamines et armes high tech aux poings?;c ce scenario insupportable pr les zionazistes qui les a menes ds une fuite en avant sanguinaire cachant 1 scandale par 1 autre.

20.Posté par kephil le 03/06/2010 10:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voici le premier témoignage de témoins libérés:

http://www.lesoir.be/actualite/monde/2010-06-03/j-ai-tenu-des-morts-entre-les-bras-774029.php

21.Posté par nikonekro le 06/06/2010 01:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi tuent-ils des civils...? Pour décourager les occidentaux de venir jouer les boucliers humains! c'est l'évidence même, le message est clair...Israël ne respectera aucun bouclier humain civil...fusse-t-il occidental! (même si nous le savions depuis longtemps déjà...jamais la charge n'avait été aussi lourde à l'encontre de civils non-Palestiniens).

Nous devons plus que jamais rester mobilisé! il faut résister à ce chantage par la terreur! (Si un agent sioniste lit ce message...qu'il fasse remonter à ces supérieurs que la manœuvre a foiré! personnellement je suis plus motivé que jamais pour aller jouer les boucliers humain! Pour le peuple de Palestine!).

22.Posté par Pierre le 07/06/2010 22:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gaz à Gaza, une autre vision de guerre


Le premier indice sur l’existence d’un riche gisement gazier offshore au large de la bande de Gaza est fourni par le WashingtonTimes du 27 août 2005. Largement reprises sur les blogs à l’occasion de la nouvelle guerre en Palestine, ces informations du domaine public ne sont pas diffusées par les grands médias. On peut s’en étonner.

Mais une telle manne juste en face de l’étroite bande de terre palestinienne pourrait être un motif de vouloir contrôler, voire annexer, ce petit territoire. Lié au gisement égyptien, les forages devaient transiter par l’Egypte, en tout cas en 2000.
D’après les premiers forages effectués il y a près de 10 ans, les réserves sont conséquentes (entre 35 et 40 milliards de mètres cubes de gaz) et les revenus de son exploitation sont habituellement estimés à 4 milliards de dollars.

La question de la souveraineté sur les gisements gaziers de Gaza est cruciale. D’un point de vue légal, ces réserves appartiennent à la Palestine. Un accord avait été conclu en 1999 entre British Gas et l’autorité palestinenne représentée par Yasser Arafat.
La mort de Yasser Arafat, l’élection du gouvernement du Hamas, ainsi que la débâcle de l’Autorité Palestinienne ont permis à Israël de prendre de facto le contrôle de ces réserves.

British Gas (BG Group) a négocié avec le gouvernement de Tel-Aviv. En revanche, le gouvernement du Hamas n’a pas été consulté en ce qui a trait à la prospection et l’exploitation des gisements gaziers. En 2006, British Gas « était sur le point de signer un accord pour acheminer le gaz en Égypte. » (Times, 28 mai 2007). Selon les reportages, le premier ministre britannique de l’époque, Tony Blair est intervenu pour le compte d’Israël pour faire capoter l’accord avec l’Égypte.

En novembre 2008, le Ministère israélien des Finances et le Ministère chargé des Infrastructures Nationales ont ordonné à Israel Electric Corporation (IEC) d’engager des négociations avec British Gas, pour l’achat de gaz naturel provenant de la concession de BG au large de Gaza. (Globes, 13 novembre 2008). Au même moment, BG se sépare de son directeur pour le Moyen Orient, l’Afrique et l’Asie, étrange coïncidence. Puis, l’accord commercial conclu, le champ est laissé libre aux militaires et Tsahal peut se déchaîner.

Israël a bien ses propres gisements de gaz dans ses eaux territoriales, au large d’Haïfa, mais l’intérêt premier de cette prise de contrôle est de priver les palestiniens d’une ressource économique leur garantissant une autonomie et de sécuriser le terminal d’Ashkelon qui donne accès au pipe line connecté à la Turquie. Une façon de confisquer le gaz palestinien.

source:
http://www.betapolitique.fr/Gaz-a-Gaza-une-autre-vision-de-22094.html


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires