Propagande médiatique, politique, idéologique

Pourquoi Chavez leur fait peur



Milton Dassier
Jeudi 22 Novembre 2007

Pourquoi Chavez leur fait peur
Dans la rubrique "Rebonds" de Libération hier, un article attire mon attention : "L’opportunisme humanitaire de Chávez". Comme on prend le vent un jour d'automne, j'aime bien voir ce que suscite le chef de l'état vénézuélien auprès des français. Il faut dire que l'homme est qualifié de "controversé", on entend souvent "Chavez le président controversé". Mais on a tant dit sur lui, on a même dit qu'il serait antisémite. C'était dans "Libération" d'ailleurs... Le site Acrimed avait parfaitement démonté le stratagème à l'époque.

.....
Il y a des gens qui sont envisagés comme dangereux quoi qu'ils fassent. Il suffit qu'ils se montrent vulgaires, excessifs ou grandiloquents, populaires ou révolutionnaires. Chavez est un peu tout cela mais en plus, il est à la tête d'un état pétrolier, le cinquième producteur de la planète.. De quoi inquiéter l'occident. Pour corser le tout, il est socialiste et tente une expérience unique dans un pays habitué à se soumettre aux occidentaux et leurs compagnies pétrolières de plus en plus gourmandes! Leurs bénéfices ont fondu comme neige au soleil au fur et à mesure des exigences de Chavez . 
....
Ainsi, grâce à sa manne pétrolière, le Vénézuela a pu rembourser toutes ses dettes et, financièrement autosuffisant, s'est retiré du FMI et de la Banque Mondiale. La croissance du pays a atteint le chiffre de 60% de 1998 à 2006, soit 7,5% par an. De nombreux accords de coopération ont été signés avec les pays d'Amérique Latine, d'Amérique Centrale et des Caraïbes, ceci au détriment des USA. Il a fait même très fort en rachetant une partie de la dette extérieure de l'Argentine ce qui aida ce pays à se sortir du gouffre et de la banqueroute.

Toujours élu démocratiquement, victime, en 2003, d'un coup d'état orchestré par les puissances d'argent locales épaulées par les services secrets américains, enlevé et séquestré sur l'île de Margharita, le président du Vénézuela n'a dû son salut qu'au peuple qui demanda son retour et fit échouer le putch. L'homme a donc de quoi se méfier de ces occidentaux toujours prompts à donner des leçons de démocratie. D'où ce ton insolent et irrévérencieux, cette amitié de circonstance affichée avec un autre paria, le président iranien et sa préférence pour la Russie et la Chine au lieu de l'occident.

L'article de Libération, cet appel à défendre la démocratie,  tente de discréditer Hugo Chavez en le présentant comme un apprenti dictateur, un populiste assez paranoïaque qui voudrait se faire élire à vie, museler toute opposition, développer des milices politiques et attenter aux droits de l'homme.

Même si vous n'êtes pas d'accord, les arguments développés sont dignes d'intérêt d'autant s'ils viennent d'hommes et de femmes politiques vénézuéliens ou de la société civile. Vous pouvez alors vous dire, que des nuages d'orage vont peut-être se poser au-dessus du Venezuela. Quelles que soient leur opinion politique, ils aiment leur pays et s'inquiètent pour lui. Quoi de plus légitime ! Quoi de plus respectable! 
....
Mais, si vous prenez la peine de regarder de plus près qui sont les signataires de ce texte, vous serez bien surpris...

De prime abord, j'ai relevé un nombre important de noms et prénoms à consonnance ibérique, comme beaucoup de lecteurs sans doute, je me dis que ce sont sûrement des vénézuéliens en exil ou des opposants dans la clandestinité... Eh bien non! A peine la moitié de ces gens est du Vénézuela, et certains vivent en France : artistes, écrivains. Les autres sont originaires d'autres pays d'Amérique du Sud : Mexique, Argentine, Costa-Rica, Cubains anticastristes. Il y aurait même un vénézuelien, parmi les signataires, connu pour ses liens avec la CIA. Les anciens ambassadeurs de la liste sont des gens sans doute estimables qui ont été écartés par Chavez car ils n'étaient pas assez dans sa ligne politique, chose qui se pratique dans toutes les démocraties.

L'article donne maintenant l'impression d'un coup "politique" voulu par des déçus du chavisme, des anticastristes, des libéraux. Il perd alors de son crédit de sincérité. Mais ce n'est pas fini.

Et puis, il y a les français qui ont signé cet appel et pas n'importe lesquels: BHL, Finkielkraut, Bruckner, Taguieff, Gluksmann. Une seule et même orientation idéologique est représentée. 
....
Tous ou presque étaient pour l'intervention américaine en Irak et l'intervention israélienne au Liban. Tous voient la dénonciation des crimes d'Israël comme de l'antisémitisme. Alors pourquoi, s'en prennent-ils à Chavez?

Chavez est dans une ligne anticolonialiste rénovée, modernisée et diablement efficace. Or, Israël est un pays colonial parmi les plus répressifs et les grands pays occidentaux pratiquent un colonialisme économique sur une bonne partie de la planète. Justement, la première priorité de Chavez fut de se détacher des circuits financiers internationaux qui maintiennent dans la dépendance les pays en voie de développement. Il claqua la porte du FMI et de la Banque Mondiale.

Alors, ils craignent que Chavez ne réussissent à fédérer une Amérique Latine qui, à force d'en avoir bavé dans les années passées avec les USA et leur politique de soutien systématique aux dictatures les plus sanguinaires, pourrait se développer, acquérir encore plus de souveraineté et peser dans le concert des nations. Chavez a raté de peu un siège de non permanent pour le Vénézuela au conseil de sécurité avec le soutien de ses "alliés" sud-américains et d'ailleurs. Il espère bien jouer cette carte encore une fois si une réforme du conseil de sécurité prévoyait de nouveaux sièges de membres permanents comme cela a été annoncé.

Et ça, en bon procureurs atlantistes néoconservateurs, défenseurs inconditionnels de la colonisation israélienne, nos philosophes de plateau télé ne le supportent pas. Leur technique est vieille comme le monde, ils lancent régulièrement des leurres pour éviter qu'on parle des atteintes des droits de l'homme des USA et d'Israël.

Nous sommes vraiment entrés dans l'ère d'un nouveau totalitarisme qui se sert avec la plus grande habileté des concepts démocratiques pour les instrumentaliser à son avantage grâce des techniques d'influence et de propagande bien éprouvées.

En 1945, le président Roosevelt disait à propos De Gaulle: "De Gaulle est un fanatique, et je crois qu'il a pratiquement tout du dictateur, c'est un fasciste potentiel." Car celui-ci refusait que les américains administrent la France à la fin de la guerre. Ces accusations reprirent de la part des américains lorsque la France se retira du commandement de l'OTAN ...  et de certains français de gauche et du centre-gauche lorsqu'il arriva au pouvoir en 1958 pour mettre fin à la guerre d'Algérie.

PS: Au fait, sur la photo, vous avez vu le livre que tient Chavez, cliquez sur le livre et vous en saurez plus ...

http://miltondassier.over-blog.com/article-13987383.html http://miltondassier.over-blog.com/article-13987383.html



Jeudi 22 Novembre 2007


Commentaires

1.Posté par ALLAIN JULES C@MMUNICATION le 22/11/2007 12:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parce qu'il leur fait peur.

ALLAIN JULS C@MMUNICATION[http://allainjulesblog.blogspot.com/

2.Posté par azur le 22/11/2007 19:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

si chavez reste déterminé l'amérique latine va vers de beaux jours sans le pouvoir totalitariste des amèricains, qui s'octroient comme tous les colons les richesses et appauvrissent les autochtones

3.Posté par viva CHAVEZ, futur président des usa ! le 22/11/2007 20:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce type est le nouveau Robin de Bois, ils reprends à ces voleurs de riches pour donner à ses gentils pauvrs, tu parls que la racaille impérialo-sioniste a mal au cul après ça!
Qu'ils crèvent donc ces chiens de capitalistes qui ont de tous temps soutenu les DICTATURES, bandes de sous merdes humaines!

4.Posté par naciri le 22/11/2007 23:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le monde a l envers,chavez elu par le peuple echappe a un putch americano sionnsite,hamas elu par le peuple n 'est pas accepté par UE ET USA,la resistance irakienne est consideré comme (terroriste),les generaux de l armmé sionniste sont honoré a paris,kadafi devient un hero,mdem rice demande a l aviation sionniste de continuer le bombardement du liban pour un soldat sionniste,,les afghans quand iils combattaient les russe etaient des moujahidines,quand ils combattents les AMERLOK ET LEUR ALLIIES c des fanatiques islamistes,BHL OSE PARLE DE JUSTICE,dieu donné est antesemite hhh??,???????le monde a l envers.
elle est temps que le messi reveint.
dieu est grand.

5.Posté par sauvonotrefutur le 23/11/2007 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je suis d accord avec toi NACIRI sur la facon don les 'media' tourne et retourne de la facon qu y arrange le gouvernement en place sachant bien que les media les plus repandu sont sous tutelle de l etat . En ce qui concerne CHAVEZ je dirais qu un HOMME JUSTE derange toujours ce qui sont remplis d injustice

6.Posté par GHAICHATE le 23/11/2007 19:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C est plus que curieux! voila un president elu democratiquement par son peuple qui fait executer par son gouvernement des programmes merveilleux en faveur de la majorité de son peuple au de dilapider les revenus du petrole .et qui malheureusement trouvent des ong qui le critiquent comme RSF DE MENARD financé par les imperialistes et sionistes .Que pense RSF de ce qui se passe en palestine en irak en aufghanistan au liban .c est le monde a l envers.le resistant est qulifie de terroriste .l humaniste est qualifie de populiste ect.........quelle époque !!Ou va l humanité !.vive LE PRESIDENT DU PEUPLE CHAVEZ.ET A BAS LES VAMPIRES buch et cie les minables les menteurs les vauriens les voleurs

7.Posté par AHMED AZEDDINE le 25/11/2007 00:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans cet article DEUX (02) erreurs se sont glissées, que je vous prie corriger:
1) Le Coup d'État contre Chávez eut lieu LE 11-04-2002, non en l'an 2002 comme el ressort du texte,
2) CHÁVEZ fut séquestré á l'Ile de La Orchila non à l'Ile de Margarita.
Chávez a eu et aura beaucoup de pain sur la planche pour redresser un pays où la Corruption est bien installée dans les Tribunaux, le Ministère Publique et où l'impunité est la règle.
Sans aucun doute Chávez est une lueur d'espoir pour tous les peuples qui cherchent à s'émanciper, mais autour de lui ont gravité et gravitent toujours quelques voraces vautours, sans compter la désestabilisation silencieuse des SIon-Talmudiques, qui ont vu, avec l'oligarchie locale, leurs privilèges se rétrécir comme la peau de chagrin depuis qu'il est arrivé au pouvoir, n'aceptant pas le Projet Socialiste que prégonne le Chef d'État vénézuélien et encore moins ses liens d'amitée avec les pays arabes et l'Irán. Le Rabin Pinchas Brenner leader spiritual de la Communauté Juive a été l'un des putchistes contre Chávez.
A. Azeddine

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires