ALTER INFO

Pour la première fois aux États-Unis, Israël est unanimement rejeté


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 19 Septembre 2018 - 11:00 La réalité des faits ne vaut plus un clou en Occident

Mercredi 19 Septembre 2018 - 02:10 Les États-Unis sont un cadavre en vadrouille…



Gordon Duff
Mardi 29 Mai 2018


    Adopté à l'unanimité par la Chambre des représentants, un amendement interdisant au président Donald Trump de déclarer la guerre à l'Iran, montre qu'Israël fait l’objet d’un rejet unanime pour la première fois aux États-Unis.


    Gordon Duff, rédacteur en chef de Veterans Today, a fait ces remarques samedi, lors d’un entretien avec Press TV, après l’adoption à l'unanimité de la Chambre des représentants des États-Unis, d’un amendement interdisant à Trump de déclarer la guerre à l'Iran sans l’approbation du Congrès.


    Présenté par le Représentant démocrate Keith Maurice Ellison et parrainé par plusieurs autres législateurs démocrates et républicains, l'amendement exprime clairement la position du Congrès : Il n'existe aucune loi donnant au président le pouvoir de lancer une attaque militaire contre la République Islamique.


    Selon Gordon Duff, « Cela pourrait être compris de plusieurs façons. Mais, chose jamais vue aux États-Unis, la Chambre des représentants entière rejette totalement la politique de Trump et du secrétaire d'État Mike Pompeo.


    « On pourrait aussi voir cela comme le prélude à la destitution du Président Trump. Il n'y a pas d'autre incertitude à ce sujet, ses politiques, sa relation avec Israël, ont été rejetées. Pour la première fois, Israël est rejeté à l’unanimité aux États-Unis. »


    « Aucun membre du Congrès n'a voté en faveur de la demande d'Israël. Pas un seul. Inimaginable ! » a conclu Gordon Duff.


    Press TV : La Chambre des députés des États-Unis adopte un amendement interdisant au Président Trump de déclarer la guerre à l'Iran sans l'aval du Congrès.


    L'amendement d'Ellison arrive deux semaines le retrait unilatéral de Washington de l’accord nucléaire multilatéral, officiellement connu sous le nom de Plan d'Action Complet Conjoint, signé entre l'Iran et les grandes puissances en 2015. Beaucoup de gens ont vu dans cette décision, une déclaration de guerre à Téhéran.


    « L’adoption à l’unanimité bipartite de cet amendement est une réplique forte et opportune au retrait de l'administration Trump de l'accord avec l'Iran et à sa rhétorique de plus en plus hostile, » a déclaré le député Ellison.


    Trump a annoncé le 8 mai que Washington se distançait de l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU, États-Unis, Grande-Bretagne, France, Russie et Chine, plus Allemagne.


    Trump a aussi fait savoir qu'il allait rétablir les sanctions sur le nucléaire contre l'Iran et imposer « le plus haut niveau » d'exclusion économique à la République islamique.


Veterans Today, Gordon Duff, 27 mai 2018

Original : www.veteranstoday.com/2018/05/27/israel-is-universally-rejected-in-us-for-the-first-time-journalist/
Traduction Petrus Lombard




Mardi 29 Mai 2018


Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS


Publicité

Brèves



Commentaires