Diplomatie et relation internationale

Pour la défense d’Ahmadinejad


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe


Après le discours du Président iranien Mahmoud Ahmadinejad aux Nations Unies la semaine dernière, les cercles sionistes et pro-sionistes ont fustigé le dirigeant iranien, traitant son discours "d'antisémite".


Par Khaled Amayreh > amayreh@p-ol.com


Mardi 30 Septembre 2008

Le Président Ahmadinejad devant la ‎‎63ème Assemblée générale de l'ONU, le 24 septembre 2008.
Le Président Ahmadinejad devant la ‎‎63ème Assemblée générale de l'ONU, le 24 septembre 2008.
Le Président israélien, Shimon Peres, menteur notoire et criminel de guerre, a été jusqu'à demander au Secrétaire Général des Nations Unies Ban Ki-Moon d'interdire au leader iranien de parler à nouveau devant les Nations Unies, comme si l'organisme mondial était une annexe rendant des comptes au Congrès sioniste mondial.

De plus, Peres a eu le culot de prétendre que le soutien iranien aux "groupes terroristes" était la raison principale de l'impasse du processus de paix. Peres ignore complètement l'évidence, à savoir que la construction intensive de colonies exclusivement juives en Cisjordanie, en particulier à Jérusalem Est, est le principal obstacle à la paix au Moyen Orient. En fait, même des hommes politiques israéliens et des membres de la Knesset, ainsi que de nombreux journalistes, ne nient pas ce fait. Mais un menteur est un menteur.

Dans leur hâte à poursuivre leur nettoyage ethnique génocidaire des victimes palestiniennes, les chiens enragés du sionisme n'ont pu résister à la tentation d'utiliser l'holocauste pour souiller le dirigeant iranien.

Fort heureusement cependant, l'arme jadis puissante qui consiste à jeter le canard d'anti-sémitisme au visage des critiques d'Israël est de plus en plus éculée et a perdu beaucoup de sa force antérieure.

Evidemment, cela provoque beaucoup de frustration chez les docteurs es hasbara sioniste (propagande, ndt), qui luttent désespérément pour essayer de maintenir pertinente la vieille arme, dans un monde où la propagande sioniste jadis incontestée est de plus en plus contrée par des reportages précis et véridiques venant de Palestine.

Le Ministre des Affaires Etrangères allemand, Frank-Walter Steinmeier, dont le pays a essayé plutôt fiévreusement d'expier l'holocauste en restant silencieux devant le génocide lent mené par Israël en Palestine, a rejoint les chiens enragés du sionisme pour dénoncer le président iranien.

"L'antisémitisme flagrant de son discours, cette année, est intolérable et requiert notre condamnation unanime", a dit Steinmeier, qui ne prononce pas un mot contre l'expansion absolue des colonies juives en Palestine occupée.

Et Condoleezza Rice, la Secrétaire d'Etat américaine ratée, a rejoint elle aussi le chœur, suggérant que s'opposer aux politiques israéliennes était l'ultime ligne rouge qu'il ne fallait pas franchir.

Les deux candidats aux présidentielles américaines et leurs copains au pouvoir ont aussi attaqué Ahmadinejad, certains d'entre eux faisant le parallèle entre l'opposition à l'apartheid et au racisme israéliens à l'holocauste nazi. C'est vraiment la saison dépravée en Amérique !

Je ne suis pas un grand fan d'Ahmadinejad, ni vraiment entiché de beaucoup de ses discours, que je trouve souvent sans scrupules, peu diplomatiques et quelquefois répugnants.

Toutefois, au nom de l'honnêteté intellectuelle, je dois admettre que je suis d'accord avec la plupart, sinon tout ce qu'il a dit, dans son discours, au sujet d'Israël et de son traitement manifestement criminel du peuple palestinien.

Considérons le paragraphe suivant du discours d'Ahmadinejad :

"En Palestine, 60 ans de carnage et d'invasion se poursuivent toujours par l'entremise de quelques occupants sionistes criminels. Ils ont constitué un régime en rassemblant des gens de différentes parties du monde et les ont emmenés sur la terre d'un autre peuple en déplaçant, détenant et tuant les véritables propriétaires de cette terre. Avec préavis, ils envahissent, assassinent et organisent un blocus de la nourriture et des médicaments, avec l'appui de quelques puissances hégémoniques et tyranniques. Le Conseil de Sécurité ne peut rien faire et quelquefois, sous la pression de quelques puissances brutales, il pave même la route de l'appui à ces meurtriers sionistes. Il est donc normal que plusieurs résolutions de l'ONU qui abordaient le calvaire du peuple palestinien aient été reléguées aux archives et soient passées inaperçues."

Eh bien, après avoir lu ce paragraphe mot par mot, je n'y trouve rien de faux. En fait, c'est ce que disent de nombreux intellectuels non palestiniens, non arabes et non musulmans. Soyons honnêtes, nous savons tous qu'Israël n'aurait pas vu le jour sans le nettoyage ethnique systématique et meurtrier des habitants indigènes palestiniens par l'entremise des Juifs ashkénazes venus d'Europe de l'Est. Où est l'antisémitisme ? Ahmadinejad a bien dit que les sionistes, quoiqu'en petite minorité, ont dominé une partie importante des centres financiers et monétaires, ainsi que les centres politiques de prise de décision de nombreux états occidentaux.

"Il est profondément désastreux de voir que certains candidats présidentiels, dans quelques pays importants, doivent rendre visite à ces gens, prendre part à leurs réunions, jurer allégeance et engagement envers leurs intérêts pour obtenir leur soutien financier et médiatique."

A nouveau, ses remarques sont certainement politiquement incorrectes et peuvent sonner comme une sorte de tabou aux oreilles occidentales. Cependant, après examen attentif, on peut tout à fait conclure que le Président iranien n'a pas réellement dévié de la vérité.

Car c'est un fait que les sionistes contrôlent bel et bien les décisions et les politiques des Etats-Unis. Un ancien sénateur américain a une fois fait référence au Congrès US comme à un "territoire occupé par Israël".

Dans son livre : "Palestine : La paix, et non l'apartheid", l'ancien Président Jimmy Carter a fait plusieurs références au pouvoir considérable du lobby israélien dans les politiques américaines.

Lors d'un entretien avec Forward, Carter a réitéré son point de vue à ce sujet :

"Je pense que le lobby israélien, ainsi nommé pour reprendre votre expression, que je n'utilise pas – est bien plus fort et efficace aujourd'hui que lorsque j'étais en fonction. J'avais estimé, par exemple, que nous devions vendre des avions F-16 à l'Arabie Saoudite de manière à ce que les Saoudiens se défendent contre des menaces iraniennes, et l'AIPAC et les autres étaient catégoriquement contre, mais nous avons fini par l'emporter. Et dans les trois premiers mois de ma prise de fonction, j'ai appelé à un Etat palestinien. Et j'ai travaillé sur les Accords de Camp David, qui demandaient le retrait politique et militaire israélien des territoires occupés, etc., et je pense que George Bush père a lui aussi fait preuve de ce genre d'indépendance, lorsqu'il a condamné les colonies israéliennes en Cisjordanie, et il a même refusé des fonds à Israël, ce que je n'ai jamais fait d'ailleurs… C'est maintenant pratiquement impossible, dans l'environnement politique actuel de l'Amérique."

Carter, qui a été l'objet d'une virulente campagne de diffamation de la part du lobby juif organisé et des médias sous contrôle juif ou sous influence juive en Amérique du Nord, a défendu son livre, accusant ses accusateurs sionistes juifs de chercher à étouffer tout débat en Amérique sur le régime d'apartheid israélien.

"Il y a un silence quasi universel concernant tout ce qui peut être une critique de la politique israélienne actuelle du gouvernement israélien.

"Il y a dans ce pays une intimidation énorme qui a bâillonné notre peuple. Et ce n'est pas seulement les individus, pas seulement les candidats. Ce sont également les organes d'information."

La dénonciation de la dénomination sioniste sur la politique américaine n'a évidemment pas commencé avec Carter.

En 1978, l'auteur juif américain à succès Alfred Lilienthal a écrit un livre très instructif intitulé "The Zionist Connection : What Price Peace ?" (Le Réseau sioniste : quel prix pour la paix ?), qui révèle et détaille méticuleusement la domination sioniste des politiques et médias américains. A mon avis, "The Zionist Connection" est l'un des meilleurs livres du 20ème siècle.

Quelques années plus tard, un ancien sénateur américain, Paul Findley, a écrit un ouvrage montrant comment les groupes de pression juifs ont contraint par le chantage les hommes politiques et les institutions américaines à soutenir Israël et ses politiques colonialistes en Palestine.

Et aujourd'hui, nous avons le livre des professeurs Mearsheimer et Walt : "Le lobby israélien et la politique étrangère des USA", qui explique avec force détails comment le serpent sioniste contrôle la politique étrangère américaine en contrôlant la politique intérieure américaine.

En bref, Ahmadinejad n'invente rien. Ce qu'il a dit aux Nations Unies la semaine dernière sur Israël et le sionisme pourrait avoir été dit par Carter ou Paul Findley, ou par tout autre observateur honnête de la scène politique américaine de ces dernières décennies.

Oui, le ton de son discours est peut-être cinglant et un peu provocateur, mais la véracité de ses dires ne peut être mise en doute.

Source : Exposing Israel
Traduction : MR pour ISM


Mardi 30 Septembre 2008


Commentaires

1.Posté par parousnik le 30/09/2008 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et Shimon Peres il est anti quoi ? anti qui ?

2.Posté par axyz le 30/09/2008 14:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

etrait d' une page de wikipedia sur les lobbies :

Ces groupes interviennent souvent dans les espaces étroitement liés aux médias afin d'influencer les journalistes, dans les milieux de la recherche afin d'influencer les chercheurs et auprès des pouvoirs publics afin d'y faire entendre leurs revendications ou de les influencer par divers moyens (L'industrie du mensonge: lobbying, communication, John Stauber, Sheldon Rampton et Roger Lenglet, éditions Agone).
Leur activité consiste donc à influencer ces pouvoirs publics dans le sens de leurs intérêts.
La tradition rousseauiste considère le lobbyisme comme étant l'expression d'intérêts purement particuliers et menaçant l'intérêt général que seul l'État peut arbitrer.
Le manque de vigilance et de compétence des services des États et des collectivités territoriales sur ces sujets et face aux opérations de lobbyisme peut menacer la démocratie.
si les États-Unis disposent de règlementations de l'activité de lobbyisme, celles-ci sont néanmoins contredites par l'absence de règles concernant le financement des partis. La collusion entre les intérêts financiers des entreprises, le lobbyisme et les partis politiques prospère sur ce vide juridique. .

En Europe, la force du lobbyisme agit au niveau des institutions de l'Union européenne, où se situent les enjeux globaux (énergétiques, environnementaux). La confusion des responsabilités au niveau juridique entre les États, où se définit encore aujourd'hui la souveraineté, et l'Union européenne, peut aboutir à un risque d'affaiblissement des processus de décision et à une menace pour les souverainetés des États.

De nombreux observateurs estiment aujourd'hui nécessaire de protéger le fonctionnement des démocraties en se dotant d'une législation encadrant l'activité des lobbyistes et imposant notamment la transparence des opérations menées auprès des instances des décideurs politiques, en particulier sur le plan financier, assortie de véritables moyens de contrôle.


3.Posté par Aigle le 30/09/2008 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"...e Ministre des Affaires Etrangères allemand, Frank-Walter Steinmeier, dont le pays a essayé plutôt fiévreusement d'expier l'holocauste en restant silencieux devant le génocide lent mené par Israël en Palestine, a rejoint les chiens enragés du sionisme pour dénoncer le président iranien.

"L'antisémitisme flagrant de son discours, cette année, est intolérable et requiert notre condamnation unanime", a dit Steinmeier, qui ne prononce pas un mot contre l'expansion absolue des colonies juives en Palestine occupée...."
Non Monsieur Khaled , Steinmeir est tout simplement ( AU FOND DE LUI MEME) un petit nazillon qui , tout a fait naturellement , rejoint ses maitres sionistes !! Oubliez vous que le Sionisme a été la reference doctrinale de la naissance du nazisme et que les sionistes ont été des partenaires interressés des lies de l'humanité tel les Himmler et Heydrrich et autres detritus .....???

4.Posté par ali le 30/09/2008 15:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

le regime actuel en Palestine occupee est base sur une erreur massive : le racisme.
On ne peut esperer quelquechose de sain dans ce cas la !
Les sionistes colons ont 3000 ans de retard sur l evolution de la pensee respectueuse d autrui

5.Posté par karine le 30/09/2008 22:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

méfiez-vous des faux amis .

on peut voir Ahmadinejad faire le cornuto ( signe de reconnaissance des Illuminatis) : http://www.youtube.com/watch?v=_x6inINzThw&NR=1

et Benjamin Fulford pense qu' il obéit aux mêmes maîtres que Bush : http://www.dailymotion.com/Libre_/video/x57l7j_1-8-fulford-vs-illuminati_news (il y a 8 vidéos en tout; je ne sais plus sur laquelle il en parle)

une troisième guerre mondiale est prévue ; Le 15 août 1871, Pike écrivait à Mazzini :

"“ La Troisième Guerre mondiale doit être fomentée en utilisant les divergences que les agents des Illuminati attiseront entre les Sionistes Politiques et les dirigeants du monde musulman. La guerre doit être menée de telle manière que l’Islam (le monde Arabe y compris la religion de Mahomet) et le Sionisme Politique (y compris l’Etat d’Israël) se détruisent mutuellement. Dans le même temps, les autres nations une fois de plus divisées entre elles à ce propos, seront forcées de se combattre jusqu’à un état d’épuisement complet, physique, moral, spirituel et économique."
"...après la Troisième Guerre Mondiale, ceux qui aspirent à dominer le monde sans conteste provoqueront le plus grand cataclysme social que le monde ait jamais connu."

; JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS LE CONTRÔLE DES ROTHSCHILDS ET DES ILLUMINATI NE SE LIMITE À UN SEUL UN PARTI DANS UN CONFLIT. SI C'ÉTAIT LE CAS ILS NE SERAIENT JAMAIS ASSURÉS DU RESULTAT ET CE N'EST PAS LA MANIÈRE DONT ILS JOUENT LE JEU. DANS CHAQUE CONFLIT IMPORTANT, ILS CONTROLENT LES DIRIGEANTS DES FACTIONS, MÊME S'ILS SEMBLENT SE BATTRE DANS L'ARÉNE PUBLIQUE.

nous savons qui travaille pour les Illuminatis du côté "sionistes politiques"; qui est à la solde des Illuminatis, tout en se montrant comme un rassembleur des Arabo-musulmans contre le sionisme ?

ouvrez l' oeil !


6.Posté par Kalix le 01/10/2008 01:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@karine

Je suis d’accord avec le fait que les « maitres du monde » ( Illuminatis and co) attisent diaboliquement le feu entre deux parti belligérants. Etant donné qu’ils agissent dans l’ombre et mènent la danse du chao mondial. Cela semble bien logique, quand on voit leurs projets macabres qui aboutissent (s’ils arrivent à terme) à l’anéantissement total de la terre et de ses habitants.
Eux se croient à l’abri, en ayant construit des stations spatiales, lunaires ou autres. Ils procèderont au transfert vers ces stations à l’approche du chao final sur terre (c’est ce qu’ils croient), mais personne ne peut prétendre maitriser l’Univers.

Nous devons effectivement être vigilants sur la tournure des évènements et les acteurs mondiaux qui concourent à un choc planétaire pré programmé, sous influences implicites ou explicites des illuminacons. Mais que peut-on réellement changer ? À l’heure ou des experts mondiaux, politiques et autres en sont encore à douter sur la version officielle des attentats du 9/11 et à quémander vainement la vérité. Alors que nous savons déjà (par de nombreuses sources) que la 2eme guerre mondiale a été programmée par ces mêmes individus par l’entremise des sionistes avec Hitler (en autre financé par Rothschild and Co), d’un coté, et les pays neutre occidentaux de l’autre.

Pour la 3 eme guerre, qui a déjà commencé depuis le 911, peut être, sont-ils en train de nous monter un scénario final du style : Les américano-sionistes, avec l’aval forcé de la communauté internationale, attaqueront l’Iran néo nazi. Ce qui résultera, non pas à un gazage de quelques milliers de juifs, mais à l’élimination radioactive (modernité oblige) d’un pan de la population mondiale. La frappe nucléaire sera justifiée avec bouc émissaires et les illuminaconnards s’en sortiront les mains blanches comme dans la 2eme guerre mondiale.

Mais tellement peu de gens savent ! Que reste-t-il à faire sinon de prier pour que ces vermines d’illuminatis and Co échouent à la façon du scorpion qui se pique lui-même.

A bonne entendeur.

7.Posté par les Wahhabites le 01/10/2008 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qui est à la solde des Illuminatis dans le monde musulmans?

Réponse: les Wahhabites.

D'abord très marginalisés, ils ont été le fer de lance des Britanniques contre le Califat - voir l'homosexuel espion Lawrence d'Arabie - pendant la première guerre mondial.

Une fois le millènaire Califa détruit, les Illuminatis ont installé ces mêmes Wahhabits dans les lieux saints de l'Islam; La Mecque et Médine.

En échange les Illuminatis se servent allègrement des ressources énergétiques arabes - création des états croupions du golfe-

Enfin, depuis une vingtaine d'années, les Wahhabites sucitent un antagonisme meurtrier entre Sunnite et Chiite. Antagonisme meurtrier qui avait pourtant disparu depuis des siècles!

8.Posté par Sérieux le 01/10/2008 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sorry, mais nouveau sur ce forum j'ai mis 'Wahhabites' pour pseudo. Or je voulais mettre là le titre de mon commentaire.

Mais je vais vous gater d'un ajout: les Wahhabites sont, je le crois fermement, alliés des sionistes dans l'imposture du 11 septembre!

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires