Palestine occupée

Pour la 1ère fois depuis 4 ans, une délégation militaire syrienne au Liban



Mercredi 13 Mai 2009

Pour la 1ère fois depuis 4 ans, une délégation militaire syrienne au Liban
Dirigée par le chef d'état major syrien, le général Imad Habib, la délégation formée de hauts officiers de l'armée syrienne, a rencontré mardi le président de la république libanais Michel Suleïmane pendant une demi-heure.

Au cours de la rencontre au palais de Baabda, le président libanais a remercié la Syrie pour le soutien qu'elle a apporté à l'armée libanaise, devenue selon " le barrage qui la défend contre les complots tissés contre le Liban" estimant que cette armée a prouvé être à l'écart des attractions politiques libanaises, et au dessus des ambitions et des convoitises politiques.

Avant cette rencontre, la délégation syrienne qui avait été accueilli en grandes pompes sur le point de passage frontalier entre les deux pays s'était rendu au siège du commandement de l'armée libanaise à Yarzé, où elle a rencontré son commandant en chef le général Jean Kahwadji.

Selon un communiqué de l'armée libanaise, ce dernier a souhaité plus de coopération et d'échanges dans tous les domaines entre les deux armées et la multiplication des efforts dans le but de faire face aux complots israéliens visant le Liban et la Syrie"

Pour sa part, le général Habib a rapporté la disposition de son pays d'apporter son soutien à l'armée libanaises " garante de l'unité des Libanais".

Les deux hommes ont discuté des différents moyens de coopération sécuritaire pour contrôler les frontières maritime et terrestre, et lutter contre tous la contrebande et le terrorisme.


Il y a été également question de réactiver les entraînements communs, le soutien à l'armée libanaise et son approvisionnement en armements militaires et en munition. Les deux côtés ont aussi convenu d'intensifier leur coopération pour dévoiler le sort des militaires disparus durant les années passées.


Ce faisant, cette première visite depuis quatre ans n'est pas passé inaperçue par les différents observateurs et politiciens libanais. Selon le général à la retraite et l'expert militaire Amine Hteit, "cette visite montre qu'une page de l'histoire entre les deux pays a été écrite à l'insu de la réalité, et du cours de l'histoire, une page de falsification et de mensonges."

Toujours selon Hteit, " à l'instar de la libération des quatre officiers, qui, après quatre années d'emprisonnement a fait tomber le mensonge et dévoilé la réalité, cette visite est venue consacrer une vérité qu'une équipe politique voulait falsifier ou enterrer".

A noter que pendant les quelques heures au cours desquelles cette visite a duré, les responsables syriens n'ont rencontré aucune personnalité libanaise en dehors du corps militaire.

Plusieurs comités de suivi communs devront être constitués ultérieurement pour évaluer les résultats de cette visite.

http://www.almanar.com.lb http://www.almanar.com.lb



Mercredi 13 Mai 2009


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires