Actualité nationale

Plus de sept Français sur dix


Dans la même rubrique:
< >

Dimanche 4 Décembre 2016 - 22:10 VOTEZ PANAMZA !



Olivier Bonnet
Lundi 11 Octobre 2010

Malgré tous les efforts du gouvernement pour assurer encore et toujours qu’il ne cèdera rien sur sa contre-réforme des retraites, malgré les médias qui présentent l’issue du conflit comme jouée d’avance, malgré ce vent de fatalisme et de résignation qu’éditocrates et gouvernants font souffler force 10 à jet continu sur l’opinion, les Français continuent de manifester un très fort soutien au mouvement de contestation. L’UMP aurait tort de crier victoire.
Ce dimanche sera celui de Sud Ouest Dimanche : l’édition dominicale du quotidien régional publie un sondage édifiant : « 7 Français sur 10 sont d’accord avec la journée de mardi. La proportion de ceux qui trouvent le mouvement très justifié progresse de 9 points en un mois. (…) Sur le front syndical, la FSU, à l’instar d’autres organisations, a appelé hier à la généralisation des grèves et des manifestations pour ce mardi 12 octobre. Et, si l’on en croit notre sondage Ifop-Sud Ouest Dimanche, cette contestation est largement soutenue par les Français. La légitimité accordée aux manifestations demeure et très élevée et très stable : plus de sept Français sur dix (71%) estiment que le mouvement social contre le projet gouvernemental est justifié. Ce score se situe au même niveau que ceux mesurés par l’Ifop pour les précédentes journées de mobilisation. Plus significatif, dans un contexte où la colère se radicalise avec des appels à une grève reconductible (notamment dans les transports publics), le soutien de l’opinion gagne en fermeté : le nombre de Français considérant le mouvement social comme «tout à fait justifié» s’accroît très fortement : +9 points en un mois, soit 42% des personnes sondées. » Plus de sept Français sur dix. C’était déjà, comme nous l’énumérions dans Ces chiffres qui donnent la migraine à Sarkozy, la proportion à soutenir la précédente manifestation, celle du 2 octobre, la confortable majorité qui désavoue la politique économique du gouvernement et, de façon générale, ne fait pas confiance au chef de l’Etat (sondages CSA, BVA et TNS-Sofres). Les anciens se souviennent que Valéry Giscard d’Estaing avait en son temps conçu le projet politique de rassembler deux Français sur trois. Sarkozy fait bien mieux, avec le tour de force d’unir plus de sept Français sur dix… contre lui !
Rentrer dans le détail de la présente enquête est intéressant. « Les femmes soutiennent davantage la mobilisation que les hommes (75%, contre 67%). » Même si elles sont les grandes perdantes parmi les perdants (tous les salariés), on eût pu attendre plus de solidarité de la part des hommes ! Le quotidien poursuit : « l’âge reste en revanche un facteur très discriminant dans le soutien à l’action. Les plus jeunes approuvent très massivement la protestation (84% des Français âgés de 18 à 24 ans), alors que les Français les plus âgés sont plus partagés sur le sujet (55% des 65 ans et plus soutiennent le mouvement). Toujours à l’instar des précédentes enquêtes, les catégories populaires appuient davantage les manifestants (87% des ouvriers et des employés, contre 66% des cadres supérieurs). Enfin, le mouvement est plus soutenu par les sympathisants de gauche (90%), alors que les sympathisants de l’UMP apparaissent comme la catégorie la plus opposée à la mobilisation (66% trouvent ce mouvement injustifié). » Irrécupérables sont décidément ces gens ! Mais heureusement, de plus en plus minoritaires. Particulièrement encourageant est l’incroyable score des 18-24 ans, la tranche des étudiants, qui préparent tranquillement en AG la montée en puissance de leur mobilisation. Avec leur indispensable apport, avec aussi celui des lycéens, avec enfin l’opinion publique derrière lui, le refus populaire de la réforme antisociale de la droite, mouillons-nous, obligera le gouvernement à reculer. Un président ne peut pas ainsi gouverner, de façon aussi caricaturale, contre son propre peuple ! Mais buté comme il est, il va falloir en passer par la paralysie du pays. Puisqu’ils n’entendent rien, le chaos économique saura les ramener à la raison et les forcer à battre… en retraite !




Soutenez Plume de presse

L’info indépendante et gratuite ne nourrit pas son homme… Cet article vous a intéressé? Contribuez à faire vivre ce blog en vous acquittant d’une cotisation, même d’un euro. Merci !

Plus de sept Français sur dix

http://www.plumedepresse.net http://www.plumedepresse.net



Lundi 11 Octobre 2010


Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires