Conflits et guerres actuelles

Plus de renfort US en Afghanistan, oui ou non ?



Samedi 15 Août 2009

Plus de renfort US en Afghanistan, oui ou non ?
Le nombre des forces américaines déployées sur le sol afghan pourrait augmenter si le commandant des forces américaines et de l'OTAN en Afghanistan le demande, malgré les restrictions qui existent. Cela a été évoqué par le Secrétaire à la Défense Robert Gates qui estime que la situation sécuritaire en Afghanistan est instable et que les talibans ont trouvé une présence suivie et remarquable sur le sol afghan.

Par ailleurs, Robert Gates a précisé que le rapport du général Stanley McChrystal ne contient aucune recommandation spécifique pour le renfort des troupes mais que les chefs militaires américains à Washington veulent que le général McChrystal "demande ce dont il a besoin pour accomplir sa mission".

Dans son rapport, le général McChrystal a mis en gade la Maison Blanche contre l'influence intensifiée des talibans en Afghanistan ce qui oblige l'administration américaine à changer sa stratégie de guerre.

Le champ d'activités des insurgés talibans, concentré jusqu'à présent, dans les régions méridionales de l'Afghanistan, s'est aussi étendu vers les régions septentrionales et occidentales. L'administration américaine qui n'a pas d'espoir en la collaboration de ses alliés à l'OTAN pour y envoyer des renforts, s'efforce d'utiliser plutôt des potentialités des pays de la région pour faire avancer ses objectifs.

Dans ce sens, après l'annonce par Tbilissi de sa disponibilité d'envoyer des forces en Afghanistan, le porte-parole du Pentagone, Geoff Morrell a fait état du projet de la Maison Blanche d'entraîner des soldats géorgiens pour participer aux opérations anti-terroristes en Afghanistan. Morrell a même dit que le gouvernement géorgien souhaite contribuer à la stratégie anti-terroriste en Afghanistan et que Washington a fait des consultations avec la Russie pour éviter tout malentendu sur la coopération Tbilissi-Washington dans la guerre en Afghanistan.

 Morrell a aussi prétendu que le projet de la formation des soldats géorgiens n'a été planifié pour aucune défense intérieure en Afghanistan. Et toutefois, la disponibilité de la Géorgie à coopérer avec l'armée américaine dans la guerre en Afghanistan s'explique, comme l'estiment les analystes, par la politique de Tbilissi d'obtenir le soutien tous azimuts de Washington à son adhésion à l'OTAN.

A ce propos, le New York Times a réalisé un reportage sur l'entraînement des forces géorgiennes pour collaborer à la guerre en Afghanistan précisant que la première équipe d'entraîneurs et de moniteurs militaires du Pentagone arriverait, dimanche et lundi prochain, en Géorgie.

http://french.irib.ir http://french.irib.ir



Samedi 15 Août 2009


Commentaires

1.Posté par said le 15/08/2009 21:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de toutes façons meme si tous les soldats de la terre partiçipes a la guerre en afganistant ils là perdront c est oblige cette guerre injuste et tous ce qui est injuste ne peut dure eux ils combattent pour leurs terre leurs dignitee mais les autre par pur biz-nes et domination cela est injuste de vouloires s appropries les richesses d autrui contre leurs volontee ho vous les civilises democrates (les gouverneurs sarkosy et l otan enfin tous les deçideurs)
vous n avez pas hontes d etre tombes si bas pour quelques dolars de plus et pendant ce temps là des innoçents meurent des femmes et des enfants c est vous les nazis itlher etait un enfant de coeure par a rapport a vous et vous n avez pas finit de vous servire de lui mais vous avez oublie
que c est votre maitre a pense vous l avez tellement admire que vous reproiuisez son parcourt
en faite c etait les premiçes de votre projet et il est encore en coure dieu vous maudissent et qu ils vous piettinent sous sous leurs bottes comme sont piettines les enfant afgants avec les bombes que vous parachutez sous formes de bombon et gateaux allez au diable

2.Posté par auxaguets le 16/08/2009 00:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A voir absolument ! Comment la CIA/OTAN/US financent ses opérations.......

http://www.youtube.com/watch?v=LYOVQezWaCY&feature=player_embedded#t=342


et bien sûr on accuse les talibans, mais, mais....A LIRE ABSOLUMENT

CIA: Secret Operations, Drug Money In Afghanistan, U.S./NATO have put the blame on Taliban for poppy cultivation to finance their resistance to allied forces. Ironically, it was only in Taliban era when the world had seen a sharp decline in opium crop in Afghanistan. The Afghan Taliban had banned opium cultivation nationwide, probably for the first time in Afghan history. A more important question is how and when this business of drug production and trafficking started in region? CIA has been using drug money since long to generate money to support its operations all over the world. It did not start in Afghanistan it was brought here after experimenting somewhere else. This is something which is not a lead story in international media for obvious reasons despite the fact it is harming millions of lives around the globe.

Blames for using drugs to fight with NATO and U.S. forces is always put on Taliban. But looking at areas of Taliban’s active zones one can easily understand where all this poppy cultivation is taking place. Taliban put ban on poppy when they were incharge of majority of Afghan territories and Kabul, the capital. Afghanistan was suffering worst economic crisis at that time but Taliban never went to build their economy with heroin trade. Now it is just ridiculous to blame Taliban to have vast fields of poppy and having enough peace and time to grow and process it into heroin and then trade it in Pakistan and Iran to dens it to destinations in Eastern Europe.

L'étau se ressert ....!!!???

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires