MONDE

Plus de la moitié des experts de la grippe ont des intérêts au sein des compagnies pharmaceutiques


Traduction de l'article original de MailOnline intitulé: "Swine flu taskforce's links to vaccine giant: More than half the experts fighting the 'pandemic' have ties to drug firms".dailymail.co.uk/news/article-1243034/Swine-flu-taskforces-links-vaccine-giant-More-half-experts-fighting-pandemic-ties-drug-firms.html


Vendredi 15 Janvier 2010

Plus de la moitié des experts de la grippe ont des intérêts au sein des compagnies pharmaceutiques
Plus de la moitié des scientifiques conseillant le gouvernement sur la grippe porcine ont des liens avec les compagnies pharmaceutiques.  
 
 Onze des 20 membres du Groupe Scientifique Consultatif pour les Urgences
(SAGE) ont déjà travaillé pour l'industrie pharmaceutique ou y sont liés à travers leurs universités.  
 
 Beaucoup ont déclaré avoir des intérêts au sein de GlaxoSmithKline, le fabricant de vaccin censé avoir réalisé les plus grands bénéfices sur la pandémie.  
 
 La révélation de ces conflits d'intérêts vient juste quelques jours après qu’un expert en matière de santé a qualifié la manifestation de grippe porcine de « fausse pandémie » orchestrée par les entreprises pharmaceutiques pour réaliser des profits.  
 
 Le gouvernement essaye maintenant de se débarrasser de près d’un £1milliard de vaccins de grippe porcine indésirables.  
 
 En Juillet dernier, le Département de la Santé a annoncé qu’il y aurait jusqu’à 65.000 décès, à un rythme de 350 morts par jour au plus haut de la pandémie. Mais le nombre de morts s’élève aujourd’hui à tout juste 251 personnes.  
 
 Le SAGE a été créé pour conseiller les Ministres sur la façon de contrôler et de traiter le virus.  
 
 Des documents officiels ont montré comment certains membres sont liés aux fabricants de vaccin Baxter et Roche, qui fabriquent le Tamiflu.  
 
 GSK, Baxter et Roche prévoient de se faire jusqu’à £1.5 milliards répartis entre eux en contrats gouvernementaux liés à la grippe porcine.  
 
 Les scientifiques ont déclaré leurs intérêts au Département de la Santé.
 
 
 Ils n'ont pas été obligés de déclarer les montants qu'ils ont gagnés mais on pense qu’ils touchent entre £500 par conférence ou présentation et plus de £100,000 pour les directeurs de GSK.  
 
 Certains sont simplement chef des départements de recherches au sein d’universités, ce qui leur permet de percevoir de l’argent de la part des compagnies pharmaceutiques.  
 
 Le Liberal Démocrate Norman Lamb a déclaré la nuit dernière : « Même s’'il n'y a aucune preuve que les experts ont agi incorrectement, l'influence de l’industrie pharmaceutique [sur les experts] est un sujet d'inquiétude et doit être surveillée. »
 
 Cependant, certains chercheurs ont déclaré qu'une expérience dans l’industrie ne peut seulement qu’accroître le savoir des scientifiques, leur permettant de fournir les meilleurs conseils et les plus à jour.
 
 L’un des principaux experts pour la grippe, le Professeur John Oxford a déclaré que c’était une bonne chose d’avoir des gens avec différents types d'expérience.  
 
 Il a dit : « Si vous donnez des conseils concernant les vaccins ou les antiviraux, vous ne pouvez pas rester assis dans votre tour d’ivoire et penser vous savez tout à ce sujet. »  
 
 L’un des scientifiques les mieux rémunérés du SAGE est l'ancien recteur du Imperial College à Londres, le Professeur Sir Roy Anderson, également directeur non exécutif au sein de GSK, fabricant du Relenza, le médicament alternatif au Tamiflu pour les femmes enceintes.  
 
 GSK a fortement nié tout conflit d'intérêt.  
 
 GSK a indiqué que Sir Roy a été invité à rejoindre le SAGE, qu'il avait quitté pour rejoindre GSK, en raison de son expertise.  
 
 La compagnie a déclaré : « Il n'a assisté à aucune réunion liée à l'achat de médicaments ou de vaccins que ce soit pour le gouvernement ou GSK.
»  
 
 Le Dr. Stephen Inglis du National Institute for Biological Standards and Control a des intérêts dans plus de 40 entreprises pharmaceutiques, tout connectées au NIBSC plutôt qu’à lui-même.  
 
 Il a déclaré : « Le NIBSC est un centre de l'Agence pour la Protection de la Santé du Royaume-Uni, un organisme public non lucratif dont le but est d'augmenter et de sauvegarder la santé publique ».  
 
 « NIBSC doit s’engager auprès de beaucoup d'entreprises pharmaceutiques et, parfois, il est approprié de les mandater pour des produits et des services ».  
 
 Le Département de la Santé a indiqué : « Les membres du Comité ne participent pas aux discussions qui peuvent impliquer un éventuel conflit d'intérêt ».  
 
 Mais cela soulève la possibilité que plus de la moitié des conseillers pris la main dans le sac soient écartés des discussions clés.
 
 lien article original:
http://www.dailymail.co.uk/news/article-1243034/Swine-flu-taskforces-links-vaccine-giant-More-half-experts-fighting-pandemic-ties-drug-firms.html.dailymail.co.uk/news/article-1243034/Swine-flu-taskforces-links-vaccine-giant-More-half-experts-fighting-pandemic-ties-drug-firms.html


Plus de la moitié des experts de la grippe ont des intérêts au sein des compagnies pharmaceutiques


Vendredi 15 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par Brigitte le 15/01/2010 12:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une des règles, pour avoir un poste gouvernemental, c'est de n'avoir aucun lien avec les industries et les milieux d'affaire mais c'est tout l'opposé qui est en pratique.

2.Posté par TheTruh le 15/01/2010 12:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les politiques quelques soient leurs postes sont les VRP de luxe des grosses compagnies... les gouvernements achètent la camelote des corporations à nos frais, les politiques n'ont plus rien de légitime, ils représentent tout sauf le peuple.

3.Posté par citoyen le 15/01/2010 13:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Maintenant que la fin de l'épidémie de grippe A a été proclamée parce que les élections régionales se pointent à l'horizon et que le bide monstrueux de la campagne grippe A risquait fort d'avoir des retombées sur celles-ci, on est curieux de savoir quel va être le sort des principaux fautifs, ceux qui ont commandé 94 000 000 de doses de vaccins (+ 30 000 000 de doses réservées), ce qui devait permettre d'administrer deux doses à toute la population française, alors qu'on savait pertinemment en haut lieu qu'il n'y avait pas d'épidémie ni aucun risque d'épidémie. Quant aux soi-disants scientifiques qui avaient prédit une "pandémie" et des milliers de morts devraient aujourd'hui, s'ils ont un reste d'honneur, démissionner aussitôt de toutes leurs responsabilités scientifiques, car ils ont fait la preuve de leur totale incompétence, et se reconvertir, dans le business par exemple.

4.Posté par TheTruh le 15/01/2010 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@citoyen

Comme dab ils vont leur dresser un procès a des fins médiatiques, le procès viendra comme dab dici longtemps et durera super longtemps et n'aboutira a aucune condamnation, a part peut-etre les second couteaux, mais les vrais coupables s'en sortiront indemnes...comme pour le sang contaminé, le trafic d'armes en Angola, Clearstream....... au pire ils prennent du sursis et le pire c'est qu'après cela, ils continuent d'occuper des poste dans l'Etat....

Impunité à 100% pour les criminels Sionistes!!!

5.Posté par Nenuphar le 15/01/2010 13:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quelqu'un pourrait-il nous donner la liste des "experts" sévissant en Suisse et en France ? Merci

6.Posté par Rakovski le 15/01/2010 14:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et pour la France ? que sait -on des 60 experts qui ont conseillé le gouvernement ? Y-a-t'il des liens entre les membres du gouvernement, des hauts-fonctionnaires, des conseillers, des directeurs d'agence de santé public et les labos ?


Quand vous êtes un petit salarié, un chômeur, un rmiste, un allocataire de prestations familiales, on n'hésite pas à effectuer des contrôles fiscales, à éplucher vos comptes, à exiger tous un tas de justicificatif pour des sommes minables...

Mais quand un gouvernement à dilapidé 4 milliards d'euros pour enrichir les grands labos, nada ! Aucune enquête publique sur ce qui est manifestement une corruption éhontée, des membres du gouvernement, des voleurs de haut vol, qui ont volé la Sécurité sociale pour 4 milliards d'euros !!!


La moindre petit enquête sérieuse révèlerait immédiatemnt la collusion entre les membres du gouvernement, le collège d'expert et les labos privées !!!

Pas un juge, pas un avocat, pas une association, pas un journliste pour mener une enquête sur ce hold-up de 4 milliards d'euros alors même qu'ils réduisent l'offre de soins, ce qui provoquent des accidents et des morts prématurés par faute de soins adéquats.


Voilà pourquoi ils ne veulent surtout pas d'enquête judiciaire. On peut les comprendre. Les voleurs après leur coup exigent de la tranquillité.



Ceux qui sont le plus à blâmer, ce sont tous les partis politiques, le PS, le PC, LO, le NPA, les Verts, tous les syndicats qui n'arrêtent pas de répéter qu'ils ont à coeur la défense du service public, la défense des assurés sociaux !

Où sont-ils ? Pourquoi ne portent-ils pas plainte pour délit de corruption ? POurquoi les syndicats ouvriers qui gérent paritairment la Sécurité sociale, ne portent-ils pas plainte ?
Leur silence est révélateur de leur état de corruption. Les dirigeants et les permanents, en échange d'une rémunération qui leur permet d'échapper à l'exploitation, encadrent les salariés pour qu'ils acceptent sans broncher la rapacité des grandes firmes et de leurs sous-traitants.

Tout le régime et ses différents organes sont complètement gangrénés par les grands firmes.

La corruption est généralisée, multiforme et agit sur toutes les classes sociales. C'est avant tout une corruption des consciences.






7.Posté par 2ro le taoïst le 15/01/2010 15:23 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout a fait corruption des conscience. C le therme. Je pense que ça n'est pas rattrappable. Nous vivons dans une société de mensonges, de contre-verite et d'indiférence aux milliers de choses intolérables qui se passe dans tout les domaines. Sommes nous aveugle ou quoi? A quand la revolution? Elle devra avoir lieu ou nous seront finis bientot. Respect aux vr

8.Posté par hafith le 16/01/2010 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils sont sourds, aveugles, muets ils ne reviendront pas mais quand la mort les saisira un jour, alors ce jour sera le pire de leur jour car ils regretteront et voudront revenir sur terre pour réparer leurs action mais ils ne pourront plus jamais et leur séjour sera l'enfer ou ils séjourneront pour l'éternité.

Ces mêmes personnes ne sévissent pas qu'en Europe, malheureusement ils sévissent sur toute la planète.

Rakovski

Tu as raison de préciser que la plupart des associations et syndicat qui souvent pour un oui ou pour un non proclament des manifestations, aujourd'hui on ne les entend plus à croire qu'ils n'ont jamais existées, ils y a qu'à voir le cas du parti du "NPA" dirigé par ce soit disant révolutionnaire de Besonsnot, alors qu'en réalité il n'est qu'à la bote de ses maitre les sioniste (CRIF) président de la république Française.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires