ALTER INFO

Plus d'électricité, pratiquement plus de pain et bientôt plus d'eau


Dans la même rubrique:
< >


ISM FRANCE
Mercredi 23 Janvier 2008

Plus d'électricité, pratiquement plus de pain et bientôt plus d'eau

L'entité sioniste a autorisé quelques livraisons de fuel hier soir, mais ne nous y trompons pas, ce geste ne signifie en rien l'amorce de la fin du siège de Gaza. Au contraire, Israël le "gère", l'installe pour longtemps : "Tant que le Hamas est au pouvoir, la population de Gaza doit comprendre que nous ne lui fournirons que le strict minimum", a déclaré Ehud Olmert.




Et rien n'arrêtera la barbarie israélienne, nous le savons aussi. Ni nos manifestations, ni les protestations de John Dugard (voir dépêche AFP ci-dessous), contre lesquelles l'ambassadeur d'Israël auprès de l'ONU à Genève ne sait que proférer un tissu de mensonges, ni les condamnations mollassonnes des gouvernements européens ou de la majorité des états arabes.

Plus que jamais le boycott et les sanctions contre Israël doivent être mis en place, le plus largement et le plus durement possible.

ISM-France




Les boulangeries ferment leurs portes dans la Bande de Gaza

Les boulangeries ont fermé leurs portes à cause du manque de farine, d'électricité, de fuel et de la rareté de l'eau. Dès les premières heures de dimanche, plusieurs des principales boulangeries de Gaza ville ont fermé, et les autres ont fermé dans la soirée par manque de fuel nécessaire au fonctionnement des machines et de farine.

Dans Unity Street, les 4 boulangeries fournissant une grande partie de la ville ont fermé. Devant les rares boulangeries encore ouvertes, de longues files de gens attendent, quelquefois pendant une heure et demi, pour essayer d'acheter du pain.

Abu Shadi dit qu'il est là depuis une heure, devant la porte, essayant d'avoir un peu de pain, parce que le manque d'électricité ne permet pas de faire le pain à la maison.

Le jeune Bassam n'a pas l'habitude de manger du pain industriel, parce que sa famille consomme le pain fait à la maison par sa mère Takbzh, mais ce n'est plus possible par manque d'électricité.

Une femme fait la queue, elle veut acheter du pain pour garder ce qui lui reste de gaz pour faire la cuisine, en particulier à cause de la prochaine pénurie de gaz.

Devant la porte de la boulangerie, s'installe un sentiment de panique et tension, parce que les gens craignent de ne pas pouvoir avoir de pain.

Un des citoyens, devant la porte de la boulangerie, crie : "Qu'est-ce qui reste à Gaza, juste les gens… plus d'électricité, de pétrole ou de diesel."

Il dit que prix de la farine, parce qu'il en reste très peu, a grimpé à des prix sans précédent.

(…)

Traduction de l'arabe e anglais : Hasan Qwider

Traduction de l'anglais et résumé : MR pour ISM.


L'eau et le système de tout-à-l'égout pourraient s'arrêter dans quelques heures, selon l'Agence Oxfam

Lundi 21 janvier, à 17h, seules 37 des 122 pompes de fourniture d'eau avaient encore du fuel, pour quelques heures.

Oxfam craint les maladies liées au manque d'eau, si l'eau et le système sanitaire s'arrêtent. Selon le service de l'eau de Gaza, 40% de la population, soit 600.000 personnes, sont maintenant privées d'eau courante. D'après ce service, l'eau courante sera complètement coupée mardi.



"Le risque sur la santé publique d'une rupture d'eau et du système sanitaire est réelle et massive. Israël doit immédiatement permettre les livraisons de fuel à Gaza pour éviter davantage de souffrances des civils (...) ", dit Barbara Stocking, directrice d'Oxfam.

"La communauté internationale a permis que cette urgence chronique se détériore, et elle a la responsabilité d'aider à la résoudre. Israël doit autoriser aujourd'hui ces fournitures dont Gaza a besoin d'urgence", ajoute Stocking.

L'eau et le système d'eaux usées étaient déjà en danger de rupture à cause des restrictions d'entrée des marchandises dans la Bande de Taza. Il y a pénurie des pièces de rechange et d'autres matériaux nécessaires à la réparation et à la maintenance. L'importation de ces matériaux a été systématiquement interdite par Israël depuis juin 2007.

Source : Maan News
Traduction et résumé : MR pour ISM


Gaza : Israël dénonce les "attaques au vitriol" d'un expert de l'ONU

Dépêche AFP FRS0307 40360 /AFP-LJ12

L'ambassadeur d'Israël auprès de l'ONU à Genève, M. Itzhak Levanon, a dénoncé lundi les "attaques au vitriol" du rapporteur spécial de l'ONU pour les droits de l'Homme dans les territoires occupés, qui a accusé l'armée israélienne de "lâches crimes de guerre" dans la bande de Gaza.

M. Dugard "a un long palmarès d'attaques au vitriol contre Israël", a dénoncé M. Levanon.

L'armée israélienne "ne vise que des organisations terroristes qui prennent délibérément pour cible les civils israéliens. Cela c'est le vrai crime de guerre", a déclaré l'ambassadeur israélien.

"Israël, contrairement aux terroristes du Hamas, respecte la vie humaine et fait tout son possible pour éviter de toucher des civils", a-t-il assuré en demandant que M. Dugard soit dessaisi du dossier des territoires palestiniens.

Dans un communiqué diffusé samedi, l'expert indépendant John Dugard a accusé Israël de recourir à un châtiment collectif et de ne pas distinguer entre cibles militaires et civiles lors des raids de l'armée dans la bande de Gaza la semaine dernière.

"Les responsables d'actes aussi lâches se rendent coupables de graves crimes de guerre et doivent être poursuivis et sanctionnés", a demandé M. Dugard, estimant que l'intervention israélienne a fait près de 40 morts dans les rangs palestiniens durant la semaine.

Le rapporteur a particulièrement condamné le tir de missiles contre un bâtiment administratif à proximité d'une cérémonie de mariage, estimant que l'armée israélienne ne pouvait ignorer le risque de pertes humaines parmi les civils.

(…)

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU se réunira mercredi en session extraordinaire afin d'examiner la situation dans les territoires palestiniens, à la demande des pays arabes et islamiques qui ont réuni 22 signatures sur les 47 pays membres du Conseil, a annoncé l'ONU vendredi soir.

http://ism-france.org http://ism-france.org



Mercredi 23 Janvier 2008


Commentaires

1.Posté par guerrilleros le 24/01/2008 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

honte a l humanitees

2.Posté par kari le 24/01/2008 19:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

cela fais plus de 20 ans que je me dis que la palestine sera libre un jour, mais je pense voir plutot les extra terreste un jour , mais pas la palestine libre, sa me rend malade. je pense que c'est la plus grande injustice au monde (notre beau monde libre).

3.Posté par Azerty75 le 25/01/2008 12:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A voir aussi puisque pas d'article dessus :
citation:
"Les membres de la sécurité égyptienne ont d’ailleurs indiqué, vendredi, par haut-parleurs, que la frontière entre l'Egypte de la bande de Gaza sera fermée vendredi à 14h (heure française).
Une source de sécurité égyptienne a expliqué que ces avertissements visaient à pousser les Palestiniens à quitter le territoire égyptien en prévision d'une fermeture du poste-frontière de Rafah, entre la bande de Gaza et l'Egypte."
C'est mieux ça? So iersonne n'est solidaire, c'est dur de se le dire!
(source: 20minites, lien ci dessous)
A voir ici :
http://www.20minutes.fr/article/208664/Monde-L-Egypte-referme-le-mur.php
http://www.liberation.fr/actualite/reuters/reuters_france/306101.FR.php

4.Posté par ROGSIM le 25/01/2008 19:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le peuple palestinien souffre et ce n'est pas normal.
La vie des Palestiniens dans la bande de Gaza n'est pas facile en raison du terrorisme qui y règne. Le Hamas peut changer la vie de la population en un rien de temps s'il cesse son terrorisme.

Mais si on réfléchit, Israël est le seul état au monde où tous les matins le consommateur attaque aux missiles son principal fournisseur d'électricité. Et le comble: le Hamas tire même sur la centrale d'Ashkelon qui alimente Gaza en électricité ! !

5.Posté par ferial le 26/01/2008 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore de la mauvaise foi de la part de Rogsim, il met sur le même plan l'occupant et l'occupé. L'occupé n'a qu'a fermer sa gueule et se laisser génocider par l'occupant et tout ira bien!!! n'est ce pas Rogsim? Comment peut-on être si cynique et schizophrène. Un traitement médical s'impose, vite!

6.Posté par Amar le 26/01/2008 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le probleme ce n'est pas le Hamas c'est l'entité israelienne qui vole les terres des Palestiniens
et qui les affame avec la complicité USA UE ONU FMI Banque mondiale depuis les accords Sykes Picot.Un veritable depouillement avec la benediction de la communauté internationale.L'histoire n'oubliera pas .Honte à la prétendue démocratie

7.Posté par Abrac le 30/01/2008 23:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et avec la complicité de l'Egypte qui ferme ses frontières ...

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires