Conflits et guerres actuelles

Plan Britannique pour fabriquer un camp d'entraînement pour les combattants Talibans en Afghanistan



Jeudi 5 Novembre 2009

Plan Britannique pour fabriquer un camp d'entraînement pour les combattants Talibans en Afghanistan
La Grande-Bretagne a prévu d'établir un camp d'entraînement Taliban, pouvant accueillir 2.000 combattants, dans le sud de l’Afghanistan, dans le cadre d’un accord top secret pour les faire changer de bord, ont indiqué des sources du renseignement à Kaboul. Les plans ont été découverts sur une clé USB saisie par la police secrète Afghane en Décembre.  
 
 Le gouvernement Afghan clame que ces documents prouvent que les agents Britanniques parlaient au Taliban sans la permission du président Afghan, Hamid Karzai, en dépit de l'engagement de Gordon Brown que la Grande-Bretagne ne négocierait pas. Le Premier Ministre a déclaré au Parlement le 12 Décembre :
« Notre objectif est de défaire l'insurrection en isolant et en éliminant leurs leaders. Nous n'entamerons aucune négociation avec ces personnes. »  
 
 Les Anglais insistent que bureau du Président Karzai était au courant. Mais M. Karzai a expulsé deux hauts diplomates accusés de vouloir soudoyer les insurgés.  
 
 L’affaire est la première d’une série de scandales diplomatiques spectaculaires, qui ont conduits les relations Anglo-Afghanes au plus bas.
Depuis Décembre, le Président Karzai a bloqué la nomination de Paddy Ashdown au commandement de l'ONU à Kaboul et a reproché aux troupes Britanniques d’avoir perdu le contrôle du Helmand.  
 
 Cela a également acidifié les relations entre Kaboul et Washington, les hauts fonctionnaires du Département d'Etat faisant pression pour pousser à la nomination de Lord Ashdown pour le commandement de l’ONU.  
 
 Le mentor politique du Président Karzai, Sibghatullah Mojaddedi, a approuvé la semaine dernière la peine de mort pour blasphème, du journaliste étudiant Sayed Pervez Kambaksh, et deux entrepreneurs britanniques ont été arrêtés à Kaboul, sur la base d’accusations mensongère de trafic d’armes. L’affaire est vue comme un pied de nez aux Anglais.  
 
 Une source du gouvernement Afghan a indiqué que le camp d'entraînement fait partie du plan Britannique pour employer des groupes de Talibans réconciliés, appelés Comité de Défense des Volontaires, pour combattre les insurgés restants. « Le camp fournirait un entraînement militaire pour 1.800 combattants Talibans ordinaires et 200 commandants de bas niveau, » a-t-il dit.
 
 
 La clé USB au centre de l’affaire a été confisquée par des officiers de la Direction Nationale pour la Sécurité, formé par le KGB,  après qu'ils se soient rendus à une fête de diplomates internationaux en visite dans le Helmand.  
 
 Une source interne du ministère a déclaré : « Quand ils ont été arrêtés, les Anglais ont dit que le Ministère de l'Intérieur et le Conseil de Sécurité Nationale étaient au courant, mais personne n'en savait rien.
C'est pourquoi le Président était si fâché. »
 
 Les détails sur le degré de connaissance du Président Karzai sur ce dossier demeurent sombres. Certains analystes pensent que de hauts fonctionnaires afghans ont été briefés au sujet du plan, mais que les choses ont évolué par la suite.
 
 Le camp devait être construit en dehors de Musa Qala, dans le Helmand. Il fait partie du plan de reconstruction et des incitations de développement, conçus pour gagner la confiance et le soutien des populations, au lendemain de la bataille Britannique menée l'année dernière pour récupérer la zone.  
 
 Mais les Afghans craignent que les Anglais forment une milice qui ne soit pas loyal au gouvernement central. Des communications interceptées entre les Talibans suggèrent qu’ils pensent que les Anglais veulent les aider, a déclaré le haut fonctionnaire Afghan.  
 
 Les diplomates occidentaux, Michael Semple et Mervyn Patterson, ont 48 heures pour quitter le pays. Leurs collègues Afghans, y compris un ancien général de l'armée, ont été emprisonnés. Les expulsions ont coïncidé avec une vague dans les rangs Talibans, qui ont vu un haut commandant, Mansoor Dadullah, limogé pour avoir parlé avec des espions Britanniques. Un haut fonctionnaire a affirmé que le camp est destiné à Mansour et à ses hommes.  
 
 La clé USB  contient un plan en 3 niveaux, appelé Programme de Construction de la Paix de l'Union Européenne. Le troisième niveau couvre l'entraînement militaire.  
 
 Curieusement, l'Union Européenne a déclaré que le programme n'existe pas et qu’il n'y a pas de fond de l'UE alloué à son fonctionnement.  
 
 Les hauts fonctionnaires du gouvernement Afghan insistent que ce sont les Anglais qui financent ce plan. Les diplomates Britanniques, l'ONU, de hauts fonctionnaires occidentaux et Afghans ont tous confirmé les contours du plan, dont ils conviennent qu’il est entièrement mené par les Britanniques, mais tous ont refusés d’en parler devant la caméra. Le bureau du Président Karzai a déclaré que c’était « une question de sécurité nationale ».  
 
 Les informations contenues sur la clé USB ont révélé que $125.000
(£64,000) avaient été dépensés pour préparer le camp et $200.000 supplémentaire ont été affectés pour sa gestion en 2008, a déclaré un haut fonctionnaire Afghan. Ces chiffres ont suscité les allégations que les agents Britanniques paient les Talibans.  
 
 Le porte-parole du Président Karzai, Humayun Hamidzada, a accusé M. Semple et M. Patterson d’être « impliqués dans des activités qui ne sont pas de leur ressort. »  
 
 Le camp fournit également des formations professionnelles, comprenant des techniques agricoles et d'irrigation, pour offrir aux gens une alternative viable à la culture croissante d'opium. Mais le gouvernement Afghan a protesté que ce plan fournit un entraînement militaire aux insurgés pour les recycler en force de défense.  
 
 Le gouvernement Afghan a également affirmé que les « bâtisseurs de la paix de l'UE » ont remis aux insurgés des téléphones portables, des ordinateurs portables et du crédit pour communiquer. Ils ont indiqué que la clé USB a dévoilé un plan pour former les Talibans à se servir de téléphones satellitaires, afin qu’ils puissent directement communiquer avec les hauts fonctionnaires Britanniques.
 
 M. Patterson, un Britannique, était le 3ième plus haut gradé de l'ONU au moment d’être arrêté. M. Semple, un Irlandais, était le chef en charge de la mission de l'UE. Officiellement, l'ambassade britannique garde le silence sur cette affaire, alimentant les spéculations que leur plan pourrait faire partie d'une opération clandestine plus large.  
 
 Un porte-parole a répété la discours tenue depuis Noël : « L'UE et L'ONU ont répondu aux enquêtes la dessus. Nous n'avons rien à ajouter de plus. »  
 
 Mais en privé, l'ONU maintient qu’ils n'ont eu aucun rôle dans la mise en place du camp. En attendant, le chef de M. Semple, patron de l’UE, Francesc Vendrell, a admis qu’il a une tout petite idée sur ce qui se passe.  
 
 Pourtant l'ambassadeur Britannique, Sir Sherard Cowper-Coles, a dû écourter ses vacances de Noël pour rencontrer le Président Karzai et « définir la feuille de route des Affaires Etrangères », que les diplomates affirment être la preuve que le gouvernement Karzai était d’accord avec ce plan. Ils se sont réunis par  deux fois, mais cela n’a pas suffit à empêcher l’expulsion de M. Semple et de M. Patterson.  
 
 Gordon Brown a également indiqué que la Grande-Bretagne augmenterait son soutien aux « initiatives pour la défense de la communauté, où des volontaires locaux sont recrutés pour défendre les maisons et les familles sur le modele traditionnel  Afghan de l'arbakai».  
 
 Contexte de la proposition  
 
 * 11 Décembre  
 
 Les troupes Britanniques et Afghanes prennent Musa Qala, un bastion Taliban dans le Helmand, après que le Président Hamid Karzai ait révélé qu'un haut commandant Taliban a changé de côté.  
 
 * 23-24 Décembre  
   
 Le chef en charge de la mission de l'UE, Michael Semple, et le 3ième plus haut gradé diplomate de l'ONU en Afghanistan, Mervyn Patterson, ont mené des discussions avec les notables locaux et les sympathisants Talibans dans le Helmand. La police secrète Afghane a arrêté leur collègue, le Général Stanikzai, et a saisi une clé USB contenant les plans pour la mise en place de camps d'entraînement.  
 
 * 25 Décembre  
 
 Semple et Patterson ont 48 heures pour quitter Kaboul.  
 
 * 27 Décembre  
 
 Les deux diplomates sont partis de la capitale Afghane, en dépit des appels internationaux pour les autoriser à rester.
 
Traduction Alter Info

http://www.independent.co.uk/news/world/asia/revealed-british-plan-to-build-training-camp-for-taliban-fighters-in-afghanistan-777671.html



Jeudi 5 Novembre 2009


Commentaires

1.Posté par Fred le 05/11/2009 17:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je me suis rendu sur le lien, l'article date du 4 fevrier 2008 !!!

ca serait bien de le preciser !

2.Posté par TheTruth le 05/11/2009 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Fred
désolé, l'article a aussi été repris par infowars dans l'édition d'aujourd'hui, je n'ai pas fait attention à sa date. C'est bien possible que ce dossier émerge à nouveau, étant donné que la nouvelle mode est de chercher des poux à ce pauvre mafieux de Karzai.

3.Posté par LA SUITE le 05/11/2009 18:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ FRED & THE TRUTH : Exact, il s'agit d'une traduction fidèle d'un article publié il y a près de deux ans.

Mais cela n'enlève rien à l'info si ce n'est que , obsolète , elle devrait être remise en concordance avec l'actualité.

Quid ? Ils négocient ou pas?

Voilà la question posée à Alter info, qui a le mérite d'épingler ce qui passe inaperçu.

4.Posté par ichris31 le 05/11/2009 18:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Depuis mai 2008 c'est un italien Ettore Francesco Sequi (qui a remplacé Francesc Vendrelli) qui est le représentant spécial de l'Union européenne en Afghanistan.

5.Posté par TheTruth le 05/11/2009 19:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

O moins grace a cet article on sait pourquoi les talibans sont aussi efficaces, merci les anglais lol :)

6.Posté par TheTruth le 05/11/2009 19:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@La suite
les dernieres news montraient les italiens payer les talibans pour qu'ils les laissent tranquille, les anglais doivent surement en faire de meme, vu qu'il y a deja 2 ans, ils s'etaient deja resolus à negocier en coulisse du moins

7.Posté par LA SUITE le 05/11/2009 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ FRED & THE TRUTH sorry fausse manoeuvre, mon précédent message était resté en mémoire...

Bien vu Truth mais ce que tu dis démontrerait que les Talibans ne seraient qu'une bande brigands. Or, les brigands ne se font pas exploser donc...

A mon avis nous sommes tous, absolument tous très très mal informés ( d'où l'intérêt d'un site comme celui ci... ) comment savoir qui dit vrai qui dit faux ?

8.Posté par VIRGILE le 05/11/2009 22:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Amnésie ? Une information en chasse une autre, en permanence, pour la confusion !

Il est bon toutefois de rappeler que ce sont les Saxons/US qui ont formé, financé et armé les Talibans dès la fin des années 70 pour "casser" les Soviétiques !!! (le "marxo-trosko-soviétisme" est un produit talmudo-juif pour les ignorants !).

Ce n'était qu'un échange de bon procédé après la débâcle du Vietnam où Russes et Chinois avaient soutenu les Vietnamiens (armes et stratégies, etc.).

Il faut également se souvenir que de l'Inde à l'Afghanistan (Chine incluse), ces "terres" étaient le "carré" Saxons, notamment dans le négoce du pavot et diverses matières premières, au bénéfice de la Couronne Royale, qui a quelques comptes bancaires in Rotschild Co.

C'est également, à l'instar de la "route de la soie", un axe majeur pour la "route du pétrole", initié par les Nobel/Rotschild (entre autres), depuis la fin du 19ème siècle !!!

Donc, "rien de neuf" dans ce "diviser pour tuer et régner", cher aux Saxons et à tous prédateurs colonialistes. Sauf qu'aujourd'hui, les moyens sont colossaux grâce au papier-chiotte $ qui ne vaut plus rien.

Leur fin sera comme ils ont semé et c'est l'Eternel qui décidera quand la "coupe sera pleine", à l'instar de cette funeste épopée des Césars. Dieu nous donne comme fin un Berlusconi, Il ne manque pas d'humour !

Par contre, pour ces millions de victimes afghanes depuis ces décennies, c'est un pur cauchemar et c'est ce qui va arriver à l'occident en "choc en retour". C'est toujours ainsi.


9.Posté par FRANCAISDESOUCHEPURE le 05/11/2009 22:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Méfiez vous de la chine
La chasse a la communauté musulmane est ouverte ainsi que toute la colonisation de l'afrique

10.Posté par yves13 le 06/11/2009 00:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voir Contre Info-info l'analyse d'aujourd'hui de Jacques Sapir sur la situation de l'Otan en Afganistan.
Il y a des remèdes à cette situation si l'Otan ne fait plus cavalier seul.
SI on laise Obama et Brown décider , on n'est pas sorti de l'auberge.
C'est peut etre cela le rapprochement UMP et PC Chinois ?

11.Posté par yves13 le 06/11/2009 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand on sait que les américains ont armé les talibans pour combatre les Russes,
on peut également imaginer qu'ils forment les talibans du sud Afganistan pour combattre les Iraniens , il y a eu des attentats en Iran dernièrement dans cette région..

12.Posté par VIRGILE le 06/11/2009 00:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ FRANCAISDESOUCHEPURE

L'émancipation et la domination chinoise sont incontournables, tant numériquement, stratégiquement qu'économiquement. Il est naturel que nous craignons que les Chinois fasse ce que les occidentaux font depuis le siècle des "Lumières". Cependant, l'histoire, la culture et la mentalité chinoise sont réellement différentes de la notre, basée sur la convoitise et l'orgueil, Dieu merci.

Ils sont fondamentalement pragmatiques et observateurs de traditions de respect, notamment envers les "Anciens"et la "Nature". Confucius a laissé des doctrines très précieuses et il est difficile de faire "perdre la face" à un Chinois, une des plus noble et ancienne Civilisation humaine, globalement pacifique, jusqu'à ce que les Saxons les enfument de pavots !!!

En Asie, Alexandre le Grand s'y est cassé les dents. Plus récemment, les Ricains avec le Vietnam. L'amnésique OTAN, boosté par les talmudistes, sous couvert WASP et autres Maçons, veulent réitérer l'expérience. Pourquoi pas ! le diable s'amuse avec les "zomes" !

13.Posté par Alif le 06/11/2009 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

FRANCAISDESOUCHEPURE ,
Une des constantes de l'histoire des civilisations est que l'une passe ,une autre la repmlace,il est temps que l'occident va à la retraite car il a vielli,donc bienvenu à la chine,le monde a besoin du neuf,l'occident a fait faillite.

14.Posté par polytriiique le 07/11/2009 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que l'Occident libérale perde la main serait un moindre mal...

Cela mettrai fin à l'utopie mondialiste étas-unienne et permettrai l'émergence d'un monde multi-polaire.

Contrairement à ce que la propagande anglo-saxonne veut faire croire, la fin de la domination de l'occident libérale ne signifie pas le malheur des peuples européens.

La main-mise anglo-saxonne sur la conduite de l'occident est néfaste pour tous les peuples du monde, européens inclus. Plus les anglo-saxons ont étendu leur influence, plus les difficultés de la population européenne se sont agravé.

La civilisation millénaire de l'occident traditionel est dénaturée par le leadership anglo-saxons.

Les étas-unis étant en difficulté, il y'a aujourd'hui une volonté d'unification avec l'europe afin de constituer un empire trans-atlantique. Et étant donné que les élites européennes sont toutes sous influence anglo-saxonne, cet empire trans-atlantique représente une main-mise anglo-saxonne sur le destin des peuples européens.

Pour que l'occident authentique puisse exister de nouveau et espérer perdurer, la fin de la domination anglo-saxonne est un passage obligé.

C'est pourquoi les peuples européens doivent considérer la montée en puissance de la Chine, de la Russie (et d'autres) comme une bonne nouvelle, à partir du moment où cette considération est accompagnée d'un rejet systématique des élites européennes soumises à la thalassocratie conquérante (et à sa vitrine vétrotestamantaire).

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires