Diplomatie et relation internationale

Pirouz Mojtahed Zadeh: 'le cas des Marins britanniques a été une leçon pour l’Occident '


Dans la même rubrique:
< >

Lundi 28 Novembre 2016 - 00:17 Analyse: L’impuissance de la Ligue Arabe



IRNA
Lundi 9 Avril 2007

 Pirouz Mojtahed Zadeh: 'le cas des Marins britanniques a été une leçon pour l’Occident '
Pirouz Mojtahed Zadeh, directeur de l'Institut de recherche Urosevic de Londres, a affirmé que : "l'attitude de l’Iran dans le dossier des marins britanniques puis leur libération a démontré que dans le cas où l’Occident se comporte de manière intelligente, le dossier nucléaire pourrait aussi aboutir à une solution éclatante."
Ce professeur de géographie de l'Université de Tarbiat Modarres, à Téhéran, a expliqué dans une entrevue avec l’IRNA que"le cas des Marins a démontré que si l’Occident renonce à sa position menaçante pour recourir à un respect mutuel et à la voie de la diplomatie, il peut résoudre tous les problèmes avec l’Iran dont le litige sur l’énergie nucléaire à des fins pacifiques."

Pirouz Mojtahed Zadeh, qui est arrivé à Téhéran de Londres a ajouté : "aujourd'hui tous devraient se rappeler que le sujet de l'exploitation de la technologie nucléaire par la République Islamique est, tout comme le cas des Marins, une question technique, qui ne doit pas avoir de connotation politique, qui en ferait un sujet plus grave pour le monde."

Après avoir soutenu que l'Occident a essayé par tous les moyens d'impliquer le reste des pays dans le dossier nucléaire iranien, il a précisé : "après le traitement entreprenant et sage par l’Iran du dossier des marins Britanniques, en plus de déjouer toute la publicité anti iranienne que l'occident n’avait eu de cesse d’intensifier durant ces dernières années pour donner une image fausse de l’Iran et que le seul recours face à un pays comme l’Iran est celui du recours à la force, à l'insulte et à l’obéissance, aujourd'hui, par contre, dans les conférences internationales et dans la presse des voix s’élèvent pour dire que le cas des marins pourrait constituer un bon exemple pour aboutir à une solution face au litige nucléaire."

Ce professeur de l'Université Tarbiat Modarres a ajouté : "John Bolton, ex ambassadeur américain auprès de l’ONU dont les positions anti iraniennes sont bien connues et qui a été critiqué en raison de certaines de ses attitudes radicales, est apparu à la télévision britannique le jour de la libération des marins britanniques pour dire qu’il s’agissait d’ un jour noir et sinistre dans l'histoire puisqu'il avait espéré que Téhéran agirait de manière sur ce dossier permettant ainsi aux maîtres de John Bolton de prétexter cet incident pour créer une situation catastrophique."

Pirouz Mojtahed Zadeh a qualifié également l'affaire des marins britanniques de" victoire pleine et remarquable pour l’Iran" soulignant qu’ il conviendrait d'ajouter que de tout cela se détache le fait que la paix et la sécurité pour le monde est le rejet et l'échec d’attitudes bellicistes.


Lundi 9 Avril 2007

Géopolitique et stratégie | Diplomatie et relation internationale

Publicité

Brèves



Commentaires