VIDEOS

Pierre Hillard à propos de l'interdiction des minarets, de la crise économique et de Barack Obama (vidéo)




redaction@mecanopolis.org
Dimanche 10 Janvier 2010

Pierre Hillard à propos de l'interdiction des minarets, de la crise économique et de Barack Obama (vidéo)
Pierre Hillard, docteur en science politique et professeur de relations internationales

A la fin de l'année dernière, les étudiants dijonnais du « Cercle du lac Kir » recevaient Pierre Hillard pour une conférence. Ils en ont profité pour réaliser cet entretien, que nous présentons aujourd'hui sur Mecanopolis, où le géopoliticien, auteur du livre La Fondation Bertelsmann et la gouvernance mondiale, répondait aux questions d'actualité.

Mecanopolis



Dimanche 10 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par roland le 10/01/2010 13:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

très intéressant et éclairant, même si certains propos demanderaient de sérieuses nuances.

Il découvre plein de choses importantes, sans la conscience desquelles on ne connaît le monde où nous vivons.

Et c'est sûr qu'un Président des USA n'est qu'un "représentant de commerce", un employé, comme Youri Lévitan à la télé soviétique, l'emballage de la marque de lessive, tous fabriquées par le même consortium, qui font semblant d'être en concurrence et de se disputer leurs "image", comme on dit de manière si révélatrice maintenant à tout bout de champ !

2.Posté par Saber le 10/01/2010 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler


L'intelligence tranquille qui s'exprime.

3.Posté par mamar le 11/01/2010 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam

Accordons que Pierre Hillard résume bien le processus de mondialisation de la gouvernance.

Mais quel est ce glissement vers autre chose que l'analyse objective lorsqu'il s'agit de l'affaire des minarets en Suisse.
Il affirme en somme que le peuple s'est exprimé et l'élite politique doit se plier
face à la volonté du peuple même si l'avis du peuple est souvent malmené (ex de la constitution européenne).

Donc le scénario proposé par Pierre Hillard est le suivant : un gentil (le peuple) qui défend les valeurs de la nation en rejetant les minarets. Un méchant (l'élite politique) qui freine et s'oppose à cette sentence du peuple. Et enfin un justicier (Pierre Hillard) qui défend le gentil (le peuple) en demandant à l'élite de se plier même si elle n'aime pas ça et n'en a pas l'habitude.

Pourquoi pas...

Le problème c'est que ce que soutien le peuple n'est rien d'autre qu'une mesure discriminatoire stigmatisante qui apporte une solution symbolique et non pas effective à un problème (intégration des musulmans en Suisse) qui n'existe pas.

Aïiii....mais alors où est l'escroquerie intellectuelle de notre monsieur.

Pierre Hillard est un nationaliste pour le meilleur et pour le pire. C'est à dire qu'il prône un retour de la nation souveraine mais pour cela il mobilise les énergies capables de mobiliser le peuple et le galvaniser contre les agressions extérieures (le mondialisme et l'islam en particulier).
Donc l'islam étant vu comme un danger, il ne peux voir la loi contre les minarets que d'un œil bienveillant. Alors que cette loi trouve son origine non pas dans le peuple mais bien dans une partie de l'élite qui pour gagner une plus grande part de marché à utilisé une émotion archaïque qui existe en chacun de nous qui nous fait voir ce qui est différent comme potentiellement dangereux pour nous. C'est un procédé de manipulation classique et qui a fait ses preuves.

Donc Pierre Hillard accepte d'ouvrir un œil sur le résultat (la loi) mais ferme son autre œil sur le processus politique et médiatique qui a amené ce résultat. Pour une personne si habile par ailleurs pour exposer le dessous de cartes, c'est pour le moins affligeant.

En terme de conclusion, je constate une autre ois que nous sommes toujours captif de notre ignorance. L'islam est une grande inconnue pour beaucoup d'intellectuels en occident. Peut-on simplement comprendre les enjeux et les évolutions stratégiques tout en méconnaissant la référence dogmatique de plus d'un milliard d'êtres humain? Peut-on décemment se faire appelé géopoliticien et marquer du dédain pour une religion qui fut la cause première de la naissance de l'Europe moderne (et non pas la renaissance) et la donnée géostratégique la plus considérable et prometteuse de ce XXI siècle moribond.
Pierre Hillard accepte le constat que l'élite apatride remporte tous les batailles actuelles mais alors plutôt que d'agiter des sentiments de fierté nationale (ce qui nous a conduit au pire, le siècle précédent) peut-être serait-il mieux inspiré de basculer son angle d'analyse. Pour ma part je ne vois pas de meilleure perspective que celle offerte par l'islam. Pour plus de détails là dessus je renvoi chacun vers sa propre responsabilité et atteste que l'information islamique ne manque pas même pour le francophone.

salam

4.Posté par albert le 11/01/2010 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Mamar :
Dans les livres de Pierre Hillard on peut lire entre les lignes que la présence de l'Islam en Europe, fabriquée par une immigration non consentie par les peuples européens, sert un but : créer les conditions d'une guerre inter-ethnique massive en Europe. Guerre qui permettra à ce fameux nouvel ordre mondial de s'imposer en tant qu'arbitre indispensable, et au passage donnera l'occasion aux mouvements sionistes de récupérer l'intégralité de Jérusalem et d'y reconstruire le temple.
Le musulman européen, enfant de l'immigration économique, est donc confronté à un choix monstrueux s'il veut sauver sa peau et/ou éviter de participer à la prochaine boucherie planifiée par les élites : soit échanger sa Foi et ses traditions contre une non-culture d'occident déchristianisé décadent, soit s'exiler dans les pays d'origine de ses parents dans lesquels il ne trouvera pas non plus sa place.
Le sondage des minarets, tout comme bien d'autres évènements médiatiques permettent de faire en sorte que chacun choisisse un camp en fonction de ses origines. Ne tombons pas dans le panneau.

Si j'étais musulman en Europe, je profiterai de vacances au bled pour y construire un pied-à-terre et re-tisser des liens sociaux sur la terre de mes ancêtres en prévision de l'orage qui s'annonce.
Malheureusement, je suis un catholique en Europe, abandonné par mon Eglise vendue aux mondialistes, et discriminé par le pouvoir en place.

La situation d'un authentique musulman en Europe est donc bien enviable à celle du catho tradi...

5.Posté par belh le 11/01/2010 14:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais toi aussi Albert, tu pourras venir t'installer au bled, comme tu le dis.
Nos compatriotes ne te recevrons jamais avec un esprit de supériorité.
Chez nous l'hospitalité est sacrée.
Je comprends maintenant les phrases que me disait mon père lorsqu'on lui demandait pourquoi il construisait une maison en Algérie, alors que nous habitions en France.
" Un jour où l"autre les Français nous renverront avec un coup de pied au cul.
_ Mais non Papa nous sommes français, nous sommes nés ici et possédons la nationalité française.
_ Cela n'est qu'un bout de papier,"

6.Posté par mamar le 11/01/2010 16:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

salam

Accordons que Pierre Hillard résume bien le processus de mondialisation de la gouvernance.

Mais quel est ce glissement vers autre chose que l'analyse objective lorsqu'il s'agit de l'affaire des minarets en Suisse.
Il affirme en somme que le peuple s'est exprimé et l'élite politique doit se plier
face à la volonté du peuple même si l'avis du peuple est souvent malmené (ex de la constitution européenne).

Donc le scénario proposé par Pierre Hillard est le suivant : un gentil (le peuple) qui défend les valeurs de la nation en rejetant les minarets. Un méchant (l'élite politique) qui freine et s'oppose à cette sentence du peuple. Et enfin un justicier (Pierre Hillard) qui défend le gentil (le peuple) en demandant à l'élite de se plier même si elle n'aime pas ça et n'en a pas l'habitude.

Pourquoi pas...

Le problème c'est que ce que soutien le peuple n'est rien d'autre qu'une mesure discriminatoire stigmatisante qui apporte une solution symbolique et non pas effective à un problème (intégration des musulmans en Suisse) qui n'existe pas.

Aïiii....mais alors où est l'escroquerie intellectuelle de notre monsieur.

Pierre Hillard est un nationaliste pour le meilleur et pour le pire. C'est à dire qu'il prône un retour de la nation souveraine mais pour cela il mobilise les énergies capables de mobiliser le peuple et le galvaniser contre les agressions extérieures (le mondialisme et l'islam en particulier).
Donc l'islam étant vu comme un danger, il ne peux voir la loi contre les minarets que d'un œil bienveillant. Alors que cette loi trouve son origine non pas dans le peuple mais bien dans une partie de l'élite qui pour gagner une plus grande part de marché à utilisé une émotion archaïque qui existe en chacun de nous qui nous fait voir ce qui est différent comme potentiellement dangereux pour nous. C'est un procédé de manipulation classique et qui a fait ses preuves.

Donc Pierre Hillard accepte d'ouvrir un œil sur le résultat (la loi) mais ferme son autre œil sur le processus politique et médiatique qui a amené ce résultat. Pour une personne si habile par ailleurs pour exposer le dessous de cartes, c'est pour le moins affligeant.

En terme de conclusion, je constate une autre ois que nous sommes toujours captif de notre ignorance. L'islam est une grande inconnue pour beaucoup d'intellectuels en occident. Peut-on simplement comprendre les enjeux et les évolutions stratégiques tout en méconnaissant la référence dogmatique de plus d'un milliard d'êtres humain? Peut-on décemment se faire appelé géopoliticien et marquer du dédain pour une religion qui fut la cause première de la naissance de l'Europe moderne (et non pas la renaissance) et la donnée géostratégique la plus considérable et prometteuse de ce XXI siècle moribond.
Pierre Hillard accepte le constat que l'élite apatride remporte tous les batailles actuelles mais alors plutôt que d'agiter des sentiments de fierté nationale (ce qui nous a conduit au pire, le siècle précédent) peut-être serait-il mieux inspiré de basculer son angle d'analyse. Pour ma part je ne vois pas de meilleure perspective que celle offerte par l'islam. Pour plus de détails là dessus je renvoi chacun vers sa propre responsabilité et atteste que l'information islamique ne manque pas même pour le francophone.

salam

7.Posté par mamar le 11/01/2010 16:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salam

A Albert

Merci pour ton commentaire avisé et tes recommandations.

Je souhaite simplement te rappeler que si la problématiques économique et identitaire en occident est douloureuse pour un musulman pratiquant, la problématique économique et identitaire est aussi douloureuse pour nombre de musulmans en terre musulmane.

Après cette précision, certains seraient tenté de rétorquer : "Hé bien alors souffre en silence toi qui profite pleinement des largesses de l'occident et saches que tu n'es pas le seul à souffrir alors un peu de décence, bla bla bla..."

Rappelons en guise d'anticipation que c'est l'occident qui rend douloureuse la situation économique et identitaire en terre musulmane. Et cela suffit pour désamorcer les réflexions acerbes de certains nationalistes économiques et culturels.

Pour la maison au bled, c'est déjà fait comme beaucoup et comme le rappelle de façon si touchante Belh.

Sur le fond de ta remarque, je suis partiellement en désaccord.
1- L'immigration en France est la seule qui soit réellement problématique car dans les autres pays les musulmans sont autrement plus intégrés (au reste de la population) ou inséré (à coté mais en bonne entente avec le reste de la population).
2- La cause de cette immigration musulmane est liée au besoin de main d'œuvre. Donc nul besoin de rechercher une autre cause qui serait de l'ordre de la stratégie d'une élite de créer les conditions de la discorde ethnique (rapeleons que le musulman n'a pas d'ethnie).

Aussi je me dois de choisir un clan mais pas en fonction de mes origines mes de mes valeurs et de ce que je considère être juste. Etre musulman c'est porter c'est vérité en soi, pour soi et pour le rayonner autour de soi. C'est exigent mais c'est le poids de la vérité.

salam




8.Posté par Amine le 11/01/2010 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour

Premièrement je tiens à remercier tous les intervenants pour leur propos savamment modérés et consistants , j'adhère en termes généraux à tous ce qui a été dit et pour ne pas être répétitif et essayer de pousser le débat ou plutôt de le projeter dans l'avenir, j'aimerais vous poser deux questions:

"Il est maintenant avéré que l'Europe a besoin encore de 20 millions d'immigrés pour les 20 voire 30 prochaines , comment voyez-vous le sort de ces futurs "européens"? et n'avez vous pas l'impression, pour utiliser la veille expression, qu'on est enface du chien qui est en train d'essayer de se mordre la queue?"

"Il est su à ce jour que tous les mouvements migratoires, de part l'histoire, ont eu une composante économique, sauf que durant les deux sciècles passés (surtout le dernier) ces mouvements ont été induits par les grands groupes industriels en vue d'avoir une main d'oeuvre "proche, à faible coût et surtout pour provoquer une réduction des salaires des autochtones et par conséquent un appauvrissement des nationaux, ne serait-il pas (dans une utopie) vital de serrer les rangs tous ensemble, dépasser nos différences comme européens (puisqu'"ILS" nous veulent à cette image), face à notre ennemi commun , l'oligarchie, pour essayer de préserver un minimum de dignité humaine?"

Merci, et je tiens à préciser que je vis en Espagne et à mon grand étonnement ce genre de débat n'existe pas.

9.Posté par Akim Mimoun le 12/01/2010 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour je trouve son analyse juste, mais avec beaucoup d'hypocrisie ce qui est dommage, qu'en est il de la démocratie en Palestine ou la encore c'est le vote qui a voter pour la Hamas, je ne dis pas que je cautionne, mais je respecte cette démocratie, alors soit on est pour une démocratie totale ! soit on se tait ! merci

10.Posté par abouobeid le 16/01/2010 23:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bonsoir
la j'ai une question tres importante alors accrochez vous:

on pretend que c le peuple qui decide qui choisi et les dirigeants doivent se plier a la volonte du peuple,
mais si les dirigeants avaient la possibilitee de laver le cerveau du peuple!!!!
et sils avaient le pouvoir d'eduquer le peuple comme ca les arrange!!!!
et sils avaient la possibilitee de rendre le bien mal et le mal bien!!!!
pourrait-on croire en la democration ??? pourrait-on prendre en consideration un vote et affirmer que c la VOLONTE du peuple????et surtout pourait-on affirmer que nous sommes libre de penser??????

11.Posté par nikel le 23/02/2010 16:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

merci MONSIEUR HILLARD,vous etes et vous etiez tres clair dans tous vos exposes , propos , livres,mais il n y a pas plus sourd que celui qui ne veut entendre malheureusement,je pense que dans un temps futur tres proche,c est a dire lorsqu on sera tous comme nos chien ,chat,veau, chevau c est a dire puces(werychip) ou autre,on se souviendra d un MR HILLARD PIERRE .Prenez garde a vous,n acceptez pas de cafe(comme certain cardinaux dans le passe,pas de bonbon comme certain pape) qui moururent d un arret du coeur et se retrouverent empailles .LE pire qu il puisse vous arriver,c est d etre deguste sous la chouette.soyez tres prudent,on aime vous lire

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires