PRESSE ET MEDIAS

Philippe Val 'croqué' par Jacques-Marie Bourget : à ne pas rater !


Dans la même rubrique:
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 08:00 LIVRE: Le Manifeste de la Raison Objective


Ci-dessous l’excellent billet de Jacques-Marie Bourget (www.bakchich.info) concernant le licenciement de Siné par Philippe Val, un type vraiment pas recommandable, qui a fait tandem pendant 15 ans avec un pédophile sans broncher, mais qui vient jouer les "vigilants" quand il s’agit de se débarrasser d’un Siné qui refuse de jouer les carpettes.


Dimanche 20 Juillet 2008

Tueur de presse

Val, qui a eu assez d’argent pour acheter Charlie, vire Siné. Val est mûr pour devenir pdg d’Europe 1.

Un homme qui aime les chats ne saurait être fondamentalement mauvais. Siné aime les chats mais Philippe Val ne les aime pas. Donc il n’aime pas Siné et il l’a viré de « Charlie Hebdo ». Je trouve ça bien. A part le type qui a vraiment envie de gagner sa croûte, qui rêve de travailler dans un tel canard, mal écrit et dirigé par un homme qui aime tellement la jeunesse qu’il voulait que des parachutistes français et post adolescents tombent sur la gueule des serbes pour « libérer » le Kosovo ? Dans le clan des anti-Siné, Val rejoint les « nationalistes » corses qui ont naguère fait sauter la baraque de l’anar : les choses sont bien à leur place. Quant au je vous salut Maris, le sépulcre blanchi qui dit conjointement la messe télé de l’économie en compagnie de Sylvestre, et qui approuve l’expulsion du catophile, je vais réciter une prière, un libera, pour ce prof qui est mort et qui l’ignore, continuant de marcher comme les canards sans tête. Bernard Maris je l’ai aimé, acheté, lu et fait lire jusqu’à en avoir aujourd’hui honte. Comme chez Darty, il devrait y avoir sur le Maris un contrat de confiance pour être remboursé de l’oseille dépensé dans ses bouquins.

Outre la querelle sur les chats, le fond du propos tient à ce que Siné trouve que le sort fait aux Palestiniens est illégal et injuste alors que, pour Val, un porteur de keffieh est un danger, un islamo-gauchiste, un rouge-brun ayant troqué son Petit Livre Rouge contre un Gros Livre Noir : « Mein Kampf ». Et avant de dormir le directeur de Charlie conseille à ses lecteurs de bien regarder sous leur lit si une telle engeance n’y est pas planquée.

L’honneur de Siné est donc de plus être dans ce journal, cette passerelle lancée par le sapeur Val pour conduire, les yeux fermés, de la lutte du Larzac à la Modernisation de la vie politique façonnée par Sarkozy. A savoir que Val, disciple de Karl Max, n’est qu’un cheval au Gallo. Mais, côté grand capital, Charlie est blindé puisque son avocat, défenseur des faibles, est également celui de Clearstream le trust aussi complexe que bancaire basé au Luxembourg.

Je parle de Charlie avec quelque droit puisqu’au lendemain du numéro « Bal Tragique à Colombey : un mort » qui avait entraîné l’interdiction de Hara-Kiri Hebdo, avec Claude-Marie Vadrot nous avons créé un « Comité de défense de la Presse » pour soutenir le titre flingué par la justice d’Etat, et fait des manifs. Et conseillé à l’équipe de journalistes abattus de se relancer immédiatement dans un autre titre, ce sera Charlie. Quand on voit ce que cet Hara-Kiri nouvelle manière est devenu en passant par les mains de l’endormeur de Val, on regrette la salive dépensée et les godasses usées sur le bitume, les emmerdements avec les flics. Ce type, cet ex-chansonnier amuseur et je ne sais quoi, le Attila des MJC je ne l’ai croisé qu’une fois. L’un et l’autre nous étions témoins en faveur d’Albert Lévy, magistrat pilonné par sa hiérarchie. Et voir ses mâchoires, si serrées, m’a mis mal à l’aise : Val ne respire pas le brave type et s’il dirige Charlie c’est qu’il le possède. A un moment de l’histoire cet homme de spectacle a trouvé l’argent pour devenir actionnaire principal du journal.

Siné, pendant la période coloniale, a été un vrai militant prenant de très gros risques : trafiquant de faux papiers, porteur de valises, organisateurs de rencontres, auteurs de textes et de traits pointus comme des couteaux. La moitié des dessins qui traduisent la vérité de Mai 68 sont signés Siné. Et c’est ce mec qu’un petit chanteur de Maisons de Jeunes ose virer, un militant historique de l’antiracisme qu’il accuse d’antisémitisme !

Alors que lui-même, malgré des années de vie commune avec Font, son ex-copain de music hall, ne c’est jamais aperçu que ce pote était un pédophile de la race des plus terribles, avec pubs passées dans Charlie pour rabattre des gamines vers les stages de « théâtre » organisées par le Font en question ! Virer Siné c’est mettre l’un des derniers clous dans le cercueil de la presse libre. Après restent des moulins à paroles : Christophe Barbier.

Jacques-Marie BOURGET sur son blog à consulter sur le site de http://www.bakchich.info

CAPJPO-EuroPalestine

http://www.europalestine.com/spip.php?article3313 http://www.europalestine.com/spip.php?article3313



Mardi 22 Juillet 2008


Commentaires

1.Posté par Népios le 20/07/2008 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cet article me fait penser que j'ai peut-être un peu méchant avec Siné... Va pour Siné ! Au diable Val !
Pas de doute ! J'ai bien aimé ce billet plein d'humour et d'allusions subtiles à bien des égard mais été choqué par la mention inutile faite à propos de quelqu'un qui a payé sa peine et dont le cas ne doit plus être évoqué. Je crois que c'est comme cela en tout cas en droit français.

2.Posté par Népios le 20/07/2008 20:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

(prescription 10 ans après la peine)

3.Posté par Népios le 20/07/2008 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'un autre côté, je me suis toujours demandé ce qui tenait Val par les couilles... Je me suis souvent posé la question de savoir qu'il ne pouvait pas être aussi odieux sans y être un peu contraint... Quoi que...

4.Posté par Marie- Thérèse le 20/07/2008 22:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"sans y être contraint " certainement mon cher Nepios ,mais ses gens là son ciblés,ou triés ,alors parler de contrainte ,disons que nul besoin de les pousser

trop fort , croyez vous au hasard dans pareil cas ? moi non ,Philippe VAL a été propulsé a Charlie-Hbdo ,petit canard satirique ,très bon jusque dans les années

1988-90 --1990-92 le grand dérapage ,et le vrai VAL, faire PETER

TOUT SE QUI BOUGE DU COTE DES BALKANS .Alors j'ai simplement arrêté

d'acheter "charlie "

5.Posté par iguane18 le 20/07/2008 23:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vous arrivez très bien à rendre l'éviction de Siné sympathique, c'est un comble!

6.Posté par VEVE le 21/07/2008 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Devinette. Qui a dit : "Je suis antisémite et je n’ai plus peur de l’avouer. Je vais faire dorénavant des croix gammées sur tous les murs...Je veux que chaque juif vive dans la peur, sauf s’il est pro palestinien..." ? Ahmadinejdad au cours d’un banquet négationniste ? Un néo nazi facétieux ? Robert Faurisson dans "National Hebdo" ?

Non, non, vous n’y êtes pas du tout.

C’est bien Siné qui tint ce discours en août 1982 sur les ondes de la radio libre Carbone 14. Ainsi, après l’attentat de la rue des Rosiers, il exprimait avec une charmante spontanéité son sentiment concernant un évènement où six personnes - pas toutes juives, hélas( !) - avaient trouvé la mort.

Déjà, le 12 février 1985, l’illustre Siné fut condamné par la 17e Chambre correctionnelle de Paris pour incitation à la discrimination, à la haine et à la violence raciales.

13 décembre 1982, Pierre Desproges écrit de Siné : "Vous êtes de ces pacifistes bardés de grenades et de bons sentiments prêts à éventrer quiconque n’est pas pour la non-violence." « Siné possède la particularité singulière (bonjour les pléonasmes) d’être le seul gauchiste d’extrême-droite de France. »

Rappelons que 12 février 1985, Siné fut condamné par la 17e Chambre correctionnelle de Paris pour incitation à la discrimination,à la haine et à la violence raciales.

Siné, antisémite homologué officiellement depuis 1985 concernant les musulmans:Dans une démocratie comme la France,chacun est libre de ne pas partager les convictions religieuses de son voisin.

Mais de là à appeler à la violence ,il y a un pas que la loi républicaine n’autorise pas et que les tribunaux répriment .

article de Siné dans Charlie Hebdo du 11 Juin 2008 :"Je n’ai jamais brillé par ma tolérance mais ça ne s’arrange pas et ,au risque de passer pour politiquement incorrect, j’avoue que,de plus en plus ,les musulmans m’insupportent et que ,plus je croise les femmes voilées qui prolifèrent dans mon quartier,plus j’ai envie de leur botter violemment le cul"

Remarquons que la suite de l’article est du même acabit : les juifs lubavitch en prennent pour leur compte ainsi que ceux qui refusent de manger du porc. De plus Siné parlent de musulmans et non pas d’islamistes radicaux et le choix du verbe "proliférer" est plus qu’ambigu pour ne pas dire volontairement blessant pour les musulmans de France.

Si cet article raciste avait paru dans un journal du front National serait-il resté sans réponse comme c’est le cas de cet article de Siné du mois dernier ?

7.Posté par tartenpion le 22/07/2008 23:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et s'il ne s'était pas fait virer, Siné gribouillerait encore dans ce canard.

Il s'aperçoit seulement maintenant que c'est un torche cul fait par des larbins et de lâches, de qui se moque t-on?

Val est une merde soit, mais Siné n'est pas en reste, tirons la chasse sur ces deux étrons et n'en parlons plus !

8.Posté par djeha le 23/07/2008 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

de plus en plus je commence à comprendre que cette affaire n'est ni une affaire dantisémitisme ni une affaire de CH. c'est une façon comme une autre de rappeller à tous le monde que celui qui osera dire ou même penser autre chose que la pensée unique c'est ZONZON ce n'est rien d'autre pour Val de démonter sa fidélité à son maitre et obtenir le moment voulu le poste de PDG de france télévision tout lme monde comprendra que la liberté d'expression se limitera à dre les louanges du maitre sinon c'est de lantiémitisme

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires