Propagande médiatique, politique, idéologique

Pétain sioniste… c’est bien; -Pète les tous c’est mieux !


Encore une histoire dont les sionistes ont le secret pour se poser comme d’hab’ en éternelles victimes, et surtout pour faire parler d’eux tout en imposant leur diktat à tous les niveaux de la société, n’hésitant nullement pour cela à se faire mousser par du cloche-merle.

Une petite mairie d’un modeste et charmant village de 600 habitants en Normandie, abrite une curieuse collection complète de tous nos chefs d’état qui se sont succédés depuis 1871. Comme dans ce singulier musée qui trône en la salle des mariages, il ne manque aucun de nos dignes ou indignes représentants, y figure donc tout naturellement la tronche à pétain (bien que de taille inférieure aux autres celle-là, mais néanmoins c’est ainsi l’original d’époque) .

Or, voila que depuis ce début janvier le maire de ce village se retrouve bien malgré lui au cœur d’une tourmente merdiatique venant des bien-pensants que l’on sait, lesquels lui demandent d’ôter pétain de la cimaise.

Comme je vous connais, vous allez tout de suite dire que c’est Sarkozy vert de rage parce que l’autre lui a piqué la primeur de son ‘’Travail – Famille – Patrie’’ qui serait à l’origine de ce coup fumeux. Eh bien non… enfin pas tout à fait, -c’est la Licra par l’intermédiaire de son antenne locale qui fait amplement monter la mayonnaise.

Hautement révélateur de l’ignominie ambiante, j’ai donc apporté ma contribution à ce débat par le courrier de soutien (solidement argumenté) et dont voici la copie:


APOCALYPSE WARRIOR
Vendredi 22 Janvier 2010

Pétain sioniste… c’est bien; -Pète les tous c’est mieux !
Monsieur Le Maire, Mesdames et Messieurs Les Conseillers.
 
 Si je vous apporte ici tout mon soutien, ce n’est évidemment pas pour approuver l’exposition en tant que telle, du portrait de pétain en votre mairie, mais pour vous conforter dans le bien fondé de votre démarche, qui consiste à dire que, -ce portrait se trouvant au milieu de la collection historique de tous les chefs d’état français depuis 1871, il a donc, à ce seul titre historique, tout lieu de figurer à cette funeste place qui est la sienne dans la chronologie de l’histoire.  
 
 En effet, le fait de retirer ce seul portrait de votre galerie (accumulée par la longue succession de vos prédécesseurs), ce retrait reviendrait alors à commettre un acte de révisionnisme ou de négationnisme, puisque didactiquement, ce serait occulter cette sombre et triste période de ce qui est, et reste néanmoins notre histoire réelle; ceci, même si on est tous d’accord pour affirmer que la trahison de l’intéressé, par sa collaboration avec hitler fut (et reste) fort humiliante et haïssable. Ce pourquoi pétain a d’ailleurs été condamné.
 
 Mais, le plus singulier dans notre affaire étant surtout à voir de qui émane cette requête, ou plutôt ce nauséabond tintamarre merdiatique dont ils ont le secret, et par qui est relayé cet enfumage du blaireau par lequel on tente de nous intoxiquer aujourd’hui.  
 
 Il est vrai qu’en matière de révisionnisme, la LICRA (Ligue Contre le Racisme Antisioniste) votre poursuivante, s’octroie une place de choix quand par (seul) exemple, on entend ses cris d’orfraie lors de la pseudo agression d’une femme juive dans le RER. Il est en effet stupéfiant d’observer leurs facultés et empressement à réécrire d’emblée l’histoire factuelle en faisant immédiatement monter la mayonnaise de l’agression antisémite, puisqu’il s’est en fait bien vite avéré au final, que cette agression avait été inventée de toutes pièces par une perturbée mentale qui s’était automutilée. Puis, c’est encore idem en matière de négationnisme quand la Licra fait preuve d’un silence assourdissant sur les crimes contre l’humanité, et les crimes de guerre que perpètre Israël contre le malheureux Peuple Palestinien, silence par lequel toute cette engeance se fait ainsi implicitement complice du martyr et de l’assassinat jour après jour du Peuple emprisonné à Gaza.  
 
 De plus, si la Licra qui tente encore de nous enfumer aujourd’hui, est toujours prompte à s’associer pour nous gaver de quelque pompeuse commémoration de Shoah (puisqu’il ne se passe désormais plus un jour où l’on ne trouve un média pour nous en resservir une petite louche), et que dans cette fièvre de commémorationnite aiguë, la Licra occupe toujours une place de choix, pour nous inculquer comment bien penser; sur ce, je m’étonne pour ma part que dans ce contexte, la Licra si pédagogique quand ça l’arrange, fasse en revanche l’impasse totale sur les révélations d’Hannah Arendt, cette philosophe juive allemande qui émigra à N.Y en 1941, et qui dans son ouvrage « Eichmann à Jérusalem » nous enseigne qu’à cette époque, elle avait découvert que la caste des hauts dignitaires juifs new-yorkais collaborait étroitement avec le IIIème reich nazi; -ceci, alors même que ces dignitaires savaient pertinemment ce qu’était la politique de persécutions et d’extermination des juifs qui se tramait alors en Allemagne (Hannah Arendt ayant elle-même, dès cette époque rapporté et dénoncé aux USA ce qu’elle savait de ces persécutions et massacres qu’elle venait de fuir). Politique du pire à laquelle, certes, pétain a bien collaboré, ce que nul ne songe ici à contester; mais il me semble toujours bon de commencer par balayer devant sa propre porte, ce que bien sûr, omet toujours de faire en pareil cas la Licra.  
 
 A fortiori, quand dans notre présente affaire, la Licra est relayée par la voix de son représentant local Me Badache, celui-là même qui au lendemain du 11/09, énonçait sans sourciller, dans ses conférences publiques (à l’université de Caen entre autres où il a sa chaire), qu’il était tout à fait normal, et dans l’ordre des choses, que le monde (désormais globalisé) soit gouverné par la loi du plus fort, en l’occurrence l’impérialisme sioniste avec son bras armé U.S, dont g.w.bush n’était alors que la triste marionnette dans le rôle de l’égérie; -puis nous conseillait encore à cette époque l’inspiré Badache, le mieux qu’on ait à faire devant cet état de totalitarisme mondial à pensée unique, (car c’est ainsi renchérissait-il encore), c’était bien sûr de nous y soumettre docilement à cet impérialisme (qui n’est autre qu’une sanguinaire tyrannie ploutocrate NDA). ps: -Les temps ayant changés depuis 2001, observons donc si Mr Obama saura résister et vaincre cet ordre des choses, ou si plutôt il devra s’incliner, ou lui aussi, connaître la même fin que JFK.
 
 De cela, ne serait-on pas fondé à se demander si ce Badache qui tire ses revenus, tantôt de son titre d’avocat qui le fait œuvrer pour Notre Justice, laquelle estampille ses jugements ‘’Au nom du peuple français’’ ; ou bien tantôt rémunéré par cette haute fonction de notre République qu’est son statut de professeur d’Université; -demandons-nous donc si un tel individu que nous payons tous de nos deniers, et qui professe ainsi publiquement l‘apologie de l’impérialisme le plus monstrueux qui soit, ne serait pas en définitive qu’un ignoble traître à notre démocratie, soit à notre nation ? Or, à l’heure où l’on nous explique que l’identité nationale est un débat d’actualité, la question ne se poserait-elle pas ici ? –Est-ce bien La Justice ou l’Enseignement, soit cette identité du Peuple français que ce monsieur sert réellement en agissant comme il le fait de la sorte ? Quelle justice, quel enseignement sert-il encore en vous demandant ainsi de pratiquer un vide au beau milieu de notre histoire ?
 
 Idem du dernier grotesque et ridicule rebondissement de l’affaire, quand Badache, sans doute par crainte que ne retombe trop vite son misérable et pâle soufflé, nous fait grand tapage autour d’un portrait de pétain qui aurait été collé de nuit sur la devanture de son officine. C’est en effet si crédible, qu’on se demande si ce ne serait-ce pas là l’œuvre de terroristes al-qaïdesques, ou de bien pire encore, des dangereux terroristes de Tarnac ? –Ou s’agirait-il plus prosaïquement de la propension de Badache à user de chutzpah (le fameux culot juif), qui prétend que plus c’est gros, mieux ça passe ?
 
 Enfin, quoi qu’il en soit, et par delà notre identité nationale que Badache aimerait tant associer définitivement à l’image de pétain, celui-là même qui avait justement réduit notre nation à n’être plus guère qu’un ridicule avatar, un misérable vassal du tout-puissant empire d’alors; puisque c’est encore bien cette docile soumission à la loi du plus fort, à l’empire des plus ubuesques et sanguinaires tyrans ploutocrates que nous professe si ardemment Badache (voir plus haut); -ne serait-il pas ici en train de se déféquer dessus intellectuellement ?
 
 Mais, puisqu’à ce stade de la discussion, nous en sommes bien arrivés là aux antipodes de la démocratie; -afin de mieux préciser le réel contexte de ce fumeux débat qui nous occupe ici, et vous en donner une idée précise de ses enjeux, et surtout de la nature même de cette tempête merdiatique qui se déchaîne autour de vous aujourd’hui, je ne saurai que vous conseiller la lecture (certes fastidieuse mais ô combien éclairante) du rouleau de la guerre (Armageddon), tiré des manuscrits de la mer morte (ou manuscrits de Qumran).
 
 En effet, si ce troublant document nous indique sans ambages : ‘’Le dieu d’Israël a levé son glaive contre toutes les nations, et par les saints de son peuple, il déploiera sa puissance sur le monde’’, il est beaucoup plus amusant en lisant cette redondante prose, d’y substituer le mot ‘’médias’’ au mot ‘’trompettes’’ à chaque fois que l’on y rencontre ce dernier. Et c’est alors une expérience sidérante que de réaliser soudain comment ce vieux texte de plus de 2000 ans redevient alors d’une actualité si brûlante, puisque ces armes suprêmes qu’étaient les trompettes n’avaient d’autre but que de faire diversion, d’enfumer l’ennemi qui y est désigné comme ‘’Pout’’, soit les goyim pour mieux les posséder !
 
 Alors puisque ce sont ces mêmes ‘’trompetteurs’’ qui tentent encore de nous inquiéter actuellement, avec leurs mêmes procédés ancestraux de manipulation des esprits, ceci par leurs perpétuelles négations, révisions et réécritures de l’histoire, puis bien sûr in fine de renversement des rôles (le bourreau se faisant passer pour l’éternelle victime); puisque ce sont ceux-là Mr Le Maire, qui font ici peser sur vos épaules, leur ignominie suprême de révisionniste-négationniste, avec leur incontournable clou du spectacle qu’est l’opprobre d’antisémite qu’ils insinuent sur vous, demandons leur donc ici, si en même temps que la binette à pétain, vous ne devriez pas aussi décrocher de votre mairie celle de Sarkozy, vu qu’en matière de négationnisme, ce dernier ne recule devant rien pour servir ces
(ses) mentors, puisqu’à l’aimable petite sauterie du Crijf du 13/02/08, sans vergogne, sans la moindre pudeur lui non plus, il n’hésitait pas à déclarer publiquement qu’à l’instar du communisme: ‘’le nazisme avait voulu éradiquer dieu’’, niant ainsi superbement, et ipso facto, le fait même qu’hitler s’est copieusement servi de dieu et de la religion dans la réalisation de ses méfaits, puisqu’il est même allé jusqu’à faire inscrire ‘’Gott mit uns’’ (dieu avec nous) sur la boucle de ceinture de ses SS.
 
 En conclusion, pour dégonfler bien vite ces Badache, et fantoches baudruches, puis retrouver votre quiétude bien méritée, et celle de votre commune qui ne mérite certainement pas d’être traînée dans la souillure pestilentielle de ces cuistres, n’hésitez surtout pas à leur opposer la présente, adressez-la leur, ne craignez pas de la publier ou de l’afficher, je la revendique sans crainte, car je peux vous certifier qu’en qualité de coup de botte au cul pour renvoyer le chien à sa niche, ces présents arguments ont déjà largement fait leurs preuves; à tel point, et vous m’excuserez que ne résistant pas au bonheur d’être Résistant, je l’ai déjà mise en ligne sur quelques sites d’infos où il y a beau temps déjà que ces tyrans n’enfument plus personne !
 
 APOCALYPSE WARRIOR.



Vendredi 22 Janvier 2010


Commentaires

1.Posté par pistache le 22/01/2010 11:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la sournoiserie de la licra n'a d'égale que son entêtement à vouloir faire sa loi dans le monde ; il est hors de question de plier aux exigences de ces gens là ; j'espère que le maire de ce petit village ne se laissera pas faire ; iln'y a pas que le peuple juif qui a morflé durant l'histoire de l'humanité ; d'autre peuple ont été éradiqué sans scrupule au nom de l'argent ; d'autre peuple souffre et meurre à ce jour via la politique d'israel mais de ça on en parle pas ! il faut que le peuple israélien se mette dans la tête qu'il n'est pas l'élu de dieu ni aucun autre peuple dans le monde ; tout ça c'est du fantasme et ça ne rime à rien ;

2.Posté par Arthur Gohin le 22/01/2010 12:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'ai lu que, Petain etant alle voir Goering (ou Goebel, je n'ai pas fait tres attention) pour obtenir quelques adoucissement des conditions d'occupation, l'autre lui a repondu : " Monsieur, il faut savoir qui est le vainqueur et qui est le vaincu"

Pas plus que pour l'exploitation des prisonniers francais en general, Petain n'etait pour la persecution des tsiganes et des juifs. On peut seulement lui reprocher de ne pas avoir ete suffisament contre.
Mais il ne faut pas demander a un militaire loyal et veillard de la souplesse et de la ruse face a l'ennemi.
Or il marchait sur des oeufs. Par exemple, lorsque Hitler a compris que l'armee francaise en afrique du nord ne se battait que pour faire semblant contre "l'envahisseur" anglo americain, il a lui envahi la seconde moitie de la France (avec les juifs qui s'y etaient refugies).

Apres le desastre de 40, la chambre des deputes lui a refile le bebe. Personne n'en voulait.
Avec Petain, nous refaisons ce que Hitler a fait aux allemands en leur disant: vous avez ete vaincus ( en 18) parce que vous avez ete trahis par vos generaux.
Et nous, nous voulons des vilains responsables de cette collaboration avec les allemands.

Sans doute quand le sionisme aura disparu, la population juive sioniste se disculpera sur quelques vilains chefs, dont Badache. Lesquels chefs je trouve eux reellement vilains, contrairement a Petain.

Je reprocherais plus a Petain d'avoir mate par des fusillades les rebellions des soldats francais contre la boucherie stupide de la premiere guerre mondiale. Mais que pouvais comprendre ce catholique de la paix alors que l'eveque de Soissons fustigeait en chaire les deserteurs?

Je n'ai pas besoin de reprocher aux chretiens de trahir la verite, ils ont deja leur jugement: " De peche contre l'esprit saint il ne sera pardonne ni en ce monde ni dans le monde a venir"

3.Posté par Onésime Gargamel le 23/01/2010 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils font toujours semblant d'oublier que c'est grâce à l'existence de la zone libre, et donc positivement du Maréchal Pétain, que des dizaines de milliers de Juifs et d'enfants juifs ont pu se planquer et échapper aux persécutions nazie jusqu'en 1942, avec la complicité des autorités du Régime de Vichy.

Si il n'y avait pas eu d'armistice et de Maréchal Pétain, mais une capitulation, les Allemands auraient occupé tout le territoire, y compris l'Algérie, et aucun juif n'aurait survécu. Pas d'Alain Geismar, pas d'Alain Lipietz, pas de Gabriel Cohn Bendit, etc. pour nous traiter de pétainistes. Aucun de tous ces militants prétendument antiracistes n'auraient vu le jour.

Par exemple, c'est grâce au régime de Vichy que Hannah Arendt a pu passer passer dans la zone libre, puis par le camp de réfugiés de Gurs, avant de rejoindre les USA.


C'est à partir de l'invasion par les Allemands de la zone libre en 1942, et la dénonciation du traité d'armistice, que les ressortissants juifs des pays annexés par le Reich, ont à nouveau été systématiquement arrêtés par la gestapo et les SS et renvoyés en Allemagne, en réquisitionnant l'assistance des services de la gendarmerie française et de la SNCF.


4.Posté par Roland le 23/01/2010 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pétain fait partie de l'histoire, il faut le laisser, l'histoire c'est l'histoire, elle a été comme ça il faut s'en souvenir telle qu'elle est (on ne va pas faire comme Staline et effacer les photos de gens qu'on veut bannir ?!)
Si on se met à vouloir bannir les chefs d'état "pas bien, on n'a pas fini : je vous signale que Thiers, le premier président de la république, est un affreux massacreur de classe, relisez les récits sur ce qui s'est passé à la chute de la commune, ça vaut ce que faisait les SS, facile ! et un traitre qui comme dirait Lacroix-Riz , a fait le choix de l'ennemi national, afin de mieux écraser l'ennemi de classe.
Et je suis persuadé que en cherchant bien on trouverait plein d'atrocité, y compris racistes, au pédigrée d'autres dirigeants français non-ostracisés, ne fusse que lors des guerres coloniales.

5.Posté par Philou Zoffe le 23/01/2010 14:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Aux dernières nouvelles, alors que cette affaire a été initiée par une lettre anonyme de dénonciation (ce que l'article oublie de mentionner), et ce avant que la Licra et Badache n'y apparaissent officiellement; voila maintenant que c'est le préfet du Calvados qui intime l'ordre au maire de retirer ce portrait !

Les institutions, les préfets qui servent ainsi l'obscurantisme en se soumettant de la sorte à la 1ère requête fantoche...

si certains doutaient encore de la nature du régime sous lequel nous sommes désormais, les voila maintenant fixés !

6.Posté par Mémé Norah le 23/01/2010 20:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo, bel article. Sauf à vouloir jouer à saute-mouton sur une licorne, il faut donc que les arguments tiennent la route.

7.Posté par dik le 26/01/2010 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'injonction de la LICRA est une preuve de plus que la falsification de l'Histoire ne s'arrête pas à la Palestine. On ne saurait trop le ressasser, qu'ignorer les palestiniens c'est s'ignorer soit-même. Le sionisme est un rouleau compresseur, levant son glaive contre toutes les nations, et par les "saints" de son peuple, il déploiera sa puissance sur le monde’’.


8.Posté par do le 12/02/2010 06:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

http://www.alterinfo.net/Petain-sioniste-c-est-bien%A0;-Pete-les-tous-c-est-mieux-%A0!_a41729.html


Salut,

Tu dis: « LICRA (Ligue Contre le Racisme Antisioniste) »

Désolé, mais c'est un très mauvais jeu de mots qui peut même être interprêté comme étant un LAPSUS RÉVÉLATEUR !

En effet, depuis quand est-on raciste quand on est antisioniste ?

C'est pourtant ce que sous-entend ton jeu de mot !

C'est pourquoi je m'insurge contre un tel jeu de mot, en espérant qu'il n'est qu'un mauvais jeu de mot et pas du tout un lapsus révélateur ; car, si tel était le cas, il signifierait qu'au fond de toi, tu penses que l'antisionisme est une forme camouflée d'antisémitisme. Et comme tu te dis antisioniste...

Je suis un antisioniste radical qui n'aime pas qu'on le traite d'antisémite ; même sans le faire exprès ! (c'est pourtant ce que tu as fait avec ton jeu de mot, d'où ma réaction)

Cordialement
do
http://mai68.org/spip

Nouveau commentaire :

VIDEOS | Politique Nationale/Internationale | Propagande médiatique, politique, idéologique | Société | Histoire et repères | Conflits et guerres actuelles | Néolibéralisme et conséquences

Publicité

Brèves



Commentaires