MONDE

Personne ne peut encore imposer de nouvelles sanctions à l'Iran


Dans la même rubrique:
< >

Mercredi 30 Novembre 2016 - 11:41 La guerre à la vérité de l'Ouest



Vendredi 4 Septembre 2009

Personne ne peut encore imposer de nouvelles sanctions à l'Iran
Selon Almanar:

Le Président Iranien Mahmoud Ahmadinejad a déclaré Jeudi que l'Iran était prête pour plus de sanctions et ne pliera pas sous la pression d’aucun ultimatum imposé par les puissances mondiales concernant son programme nucléaire après que les puissances mondiales ont pressé la République Islamique d’accepter l’offre d’entretiens directes sur le nucléaire avant la réunion majeure de l’ONU fin septembre.

« Personne ne peut encore appliquer des sanctions sur l'Iran. Nous accueillons les sanctions bras ouvert. Nous avons donné notre package de proposition, » a déclaré Ahmadinejad aux journalistes après un discours au parlement invitant les députés à approuver son équipe gouvernementale composée de 21 membres.

Le négociateur en chef sur le nucléaire Iranien, Saeed Jalili, a dit que Téhéran fournira sa nouvelle série de propositions aux puissances mondiales dans la prochaine semaine Iranienne, qui commence le Samedi. Quand on lui demande quand est ce que l'Iran fournira son nouveau package de propositions, Jalili, répond : « Très bientôt. Courant de la semaine prochaine. »

De hauts Diplomates des six puissances mondiales, connues sous le nom de P5+1, et l'UE, se sont rencontrés Mercredi à Francfort, invitant l'Iran à accepter leur offre pour des entretiens directs. Plus tôt, Le porte-parole aux Affaires Etrangères, Hassan Ghashghavi, a déclaré que l'Iran ne pliera pas sous la « menace et les pressions » concernant tout ultimatum de la part des puissances mondiales. « Nous sommes une nation qui croit au dialogue et à l'interaction, mais si ils (six puissances mondiales) veulent imposer un ultimatum en utilisant la menace et la pression, ce n'est pas acceptable, » a cité l'agence de presse officielle IRNA des propos de Ghashghavi.

La réaction d'Ahmadinejad vient après le vote du parlement Iranien pour une majorité de 18 des 21 membres du nouveau cabinet proposés par le président Iranien, y compris la première femme Ministre au sein du cabinet de la République Islamique.
Ceux qui ont été rejetés sont deux autres femmes nominées et le Ministère de l'Energie, qui doit être occupé par l’actuel Vice-Président, Mohammad Aliabadi. Les députés ont voté massivement pour le choix d'Ahmadinejad pour le Ministère de la Défense, avec 227 députés donnant leurs votes en faveur d'Ahmad Vahidi, a déclaré aux journalistes le porte-parole du Parlement, Ali Larijani. « Je félicite M. Vahidi pour avoir obtenu le plus grand nombre de voix, » a dit Larijani au sujet du Ministre de la  Défense qui est prétendument recherché par l'Argentine concernant une attaque à la bombe en 1994 à Buenos Aires. Larijani a indiqué plus tôt aux journalistes que Vahidi avait reçu 276 voix.

En avant du vote, le président a fait appel au parlement pour approuver sa liste, déclarant que cela sera comme un « coup de massue » aux ennemis de la République Islamique. En mettant en avant les discussions «libres et ouvertes » qui ont porté sur cinq jours, il a dit que ceci a montré que la « vraie démocratie existe en Iran. » « Certains ont voulu affaiblir le Majlis (Parlement) et le gouvernement. Mais le Majlis et le gouvernement se tiendront debout main dans la maisn frappant l'ennemi en plein visage. Nous sommes tous une seule et même famille, même nous sommes répartis en branches au sein du système, » a-t-il déclaré.
Pendant ce temps, Esfandiar Rahim Mashaie, proche conseiller d'Ahmadinejad et chef de son Cabinet, a indiqué Jeudi que le président Iranien assistera à l'Assemblée Générale de l'ONU se réunissant dans le courant du mois à New York. « Il entreprendra ce voyage qui sera une bonne occasion de participer à une réunion internationale et pour encourager les positions iraniennes pour ce monde, » a déclaré aux journalistes Rahim Mashaie.

Traduction Alter Info

http://www.infowars.com/no-one-can-impose-sanctions-on-iran-anymore/


Vendredi 4 Septembre 2009


Commentaires

1.Posté par claudio le 04/09/2009 13:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi, dans une « dictature » horrible comme l'Iran, la nomination des ministres passe par un vote des élus du peuple, alors que dans une « démocratie » moderne comme la notre, elle est le fait du prince ?
Quelqu'un peut me répondre ?

2.Posté par Annunnaki le 04/09/2009 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonne question !

3.Posté par brigitte le 04/09/2009 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je soutiens à 100% la position de l'Iran. On ne négocie pas sous la pression et les menaces. Les exigences de l'occident ne sont pas légitimes.

4.Posté par Fredd le 05/09/2009 11:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ceux qui mettent "toutes les options sur la table"...


C'est pas les musulmans!
http://www.takeourworldback.com/itwasntmuslims_fr.htm

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires