Palestine occupée

Permis de tuer


Des éléments de la sécurité israélienne ont récemment prévenu qu’il y avait recrudescence d’un « terrorisme juif organisé » contre les Palestiniens (et aussi contre les juifs militant pour la paix) et qu’il fallait prendre des mesures pour « étouffer cette terreur dans l’œuf ».


Mardi 14 Octobre 2008

Permis de tuer


Les colons juifs, fanatiques, continuent de tuer et de voler les Palestiniens sans la moindre critique d’Israël.

Khaled Amayreh
Al-Ahram Weekly

Les colons sont un outil de premier plan pour l’armée et l’Etat israéliens
qui les financent, les logent, les arment et les protègent.


Des éléments de la sécurité israélienne ont récemment prévenu qu’il y avait recrudescence d’un « terrorisme juif organisé » contre les Palestiniens (et aussi contre les juifs militant pour la paix) et qu’il fallait prendre des mesures pour « étouffer cette terreur dans l’œuf ».

Mais des officiels israéliens, notamment le ministre de la Défense Ehud Barak, ont reconnu que « se confronter avec les colons » était un combat difficile étant donné le large soutien qu’ils recevaient de la société juive israélienne et du grand appui politique dont ils bénéficiaient dans des milieux gouvernementaux puissants.

Barak a aussi fait allusion au laxisme choquant dont faisait preuve la justice israélienne envers les colons, ce qui en réalité leur permet de commettre des meurtres et des actes de vandalisme, dirigés spécialement contre des villageois palestiniens non protégés et presque sans défense, dans une quasi-impunité.

L’objectif final recherché par les colons terroristes est d’intimider et de terroriser les Palestiniens qui vivent sur leurs propres terres afin que d’autres colons puissent s’en emparer. Cependant, malgré des années d’un terrorisme et d’un harcèlement permanents, très peu de Palestiniens, s’il y en eut, ont quitté leur village et leurs terres, ce qui incite la plupart des religieux terroristes à intensifier leurs agressions contre les Palestiniens et leurs biens.

Ces derniers jours, le nombre d’incendies et d’actes de vandalismes sur les oliveraies palestiniennes, par des colons terroristes armés, s’est accru à travers toute la Cisjordanie. Dans la région de Naplouse et de Salfit, des colons ont mis le feu à des oliveraies, détruisant des parts importantes de récoltes dont dépendent de nombreuses familles palestiniennes pauvres pour leur subsistance. (Voir le rapport du PCHR, 4° Agressions des colons.)

Dans l’un des cas, le chef du conseil de la colonie a participé à l’attaque par le feu qui, selon les Palestiniens, s’est produite sous les yeux des soldats israéliens.

« Je pense qu’il y a une sorte de collusion entre l’armée et les colons. Croyez-vous que la puissante armée israélienne n’est pas capable de contrôler quelques voyous qui terrorisent les communautés palestiniennes ici ? » demande Ibrahim Ahmed de Salem, près de Naplouse.

« Le monde a souvent la fausse impression que les colons ne sont que quelques fanatiques indisciplinés dans une société par ailleurs civilisée » poursuit Ahmed. « La vérité, pourtant, c’est que les colons sont un outil de premier plan pour l’Etat israélien et pour son armée pour terroriser et tourmenter les Palestiniens. Ce sont l’Etat et l’armée qui les financent, les logent, les arment et les protègent. Aussi, il serait naïf de croire l’affirmation que les colons agissent contre la volonté de l’Etat et de l’armée israéliens. »

La semaine dernière, un jeune berger palestinien a été retrouvé assassiné près d’une colonie juive, toujours dans la région de Naplouse (voir le même rapport du PCHR). Des témoins rapportent avoir vu une camionnette blanche pourchasser le jeune berger de 19 ans. L’armée israélienne a nié que le garçon avait été assassiné par les colons, arguant qu’il était plus probable qu’il avait été tué par des projectiles non explosés abandonnés là par l’armée israélienne. (D’après le PCHR, des témoins palestiniens auraient constaté que le berger avait été tué par au moins 20 balles dans le cou, la poitrine et les jambes - ndt).

(JPG)
Violences de colons à Sushia.
(vidéo B’Tselem)

Le mois dernier, des dizaines de colons juifs terroristes armés ont commis un véritable pogrom dans le village palestinien d’Asira Al-Qibliya, au sud de Naplouse, tirant sur les maisons palestiniennes et vandalisant leurs biens. (Vidéo sur le site de B’Tselem). 10 Palestiniens ont été blessés, dont l’un gravement par balles. Une vidéo de ce déchaînement sauvage montre les soldats observant la scène et sans rien faire concrètement pour arrêter les colons. Et quand « l’affaire » s’est calmée, les colons ont repris leurs violences et leurs vandalismes. (Autre vidéo de violences de colons à Sushia, sud Cisjordanie : B’Tselem, photos ci-contre).

Ces dernières années, les colons se sont mis à voler des récoltes d’olives en plein jour. Les colons ont aussi commencé à faire venir des travailleurs étrangers pour récolter les produits palestiniens à proximité de leurs colonies. Pour ce faire, les colons agissent à partir de décrets religieux publiés par les rabbins locaux ou au niveau national qui les autorisent à voler les récoltes en Cisjordanie, que les colons appellent Judée (nord Cisjordanie) et Samarie (sud), considérant que, par décret divin, la terre appartient aux juifs.

Jusqu’à récemment, les rabbins publiaient leurs enseignements publiquement, se faisant une mauvaise publicité dans la presse. Aujourd’hui cependant, leurs décrets sont publiés et diffusés discrètement dans les synagogues des colonies.

En outre, il semble que l’armée israélienne trouve toujours de nouvelles façons pour rendre la vie des agriculteurs palestiniens plus difficiles. De nombreuses oliveraies qui entourent les colonies juives illégales sont déclarées zones militaires fermées (seulement pour les non juifs) ce qui, en réalité, donne le feu vert aux colons pour qu’ils viennent voler les olives des Palestiniens.

La semaine dernière, l’armée israélienne a déclaré qu’elle assurerait la « protection » des cueilleurs d’olives palestiniens contre la violence des colons. Mais l’armée a précisé que cette protection ne durerait que trois jours.

L’armée israélienne prétend qu’elle n’est pas en mesure de contenir le terrorisme des colons. Cette affirmation, toutefois, est particulièrement mensongère et hypocrite. La vérité est que l’armée n’a ni la volonté ni l’inclination à se confronter avec les colons.

Le journal israélien Ha’aretz a écrit cette semaine : « Les prisons militaires sont remplies de jeunes Palestiniens accusés de crimes bien moins graves que les violences dont on accuse les colons. ». Pourtant, en règle générale, l’opinion israélienne reste indifférente au terrorisme, aux crimes et aux harcèlements pratiqués par les colons juifs soutenus par l’armée en Cisjordanie.

Aujourd’hui pourtant, le terrorisme des colons s’est retourné contre la société juive israélienne. Le mois dernier, des terroristes juifs sont soupçonnés d’avoir placé une bombe sur le pas de la porte de Zeev Sternhell, 73 ans, professeur de sciences politiques à l’Université hébraïque de Jérusalem-Ouest. Sternhell, spécialiste de l’évolution du fascisme européen, a été légèrement blessé dans l’attentat, lequel a provoqué des remous dans l’establishment politique et l’opinion publique d’Israël.

Sternhell, éminent sympathisant du groupe de centre gauche, la Paix maintenant, a prévenu que cette atteinte à sa vie pourrait marquer « l’effondrement de la démocratie » en Israël. Toutefois, il est peu probable que la tentative d’assassinat sur sa personne introduise un changement qualitatif dans la façon de l’armée et de l’opinion israéliennes de considérer les colons terroristes. Il faudrait autre chose pour vaincre le racisme et la violence institutionnalisés, calculés, qui sont au cœur de l’Etat d’Israël.

(JPG)
Palestiniens et internationaux à la cueillette des olives. Malgré ce terrorisme des colons juifs, très peu de Palestiniens, s’il y en eut, ont quitté leur village et leurs terres.


 


Al-Ahram/weekly - 9/15 octobre 2008 - n° 917 - Traduction de l’anglais : JPP

http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5202 http://www.info-palestine.net/article.php3?id_article=5202



Mardi 14 Octobre 2008


Commentaires

1.Posté par claudio le 14/10/2008 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si seulement le quart de ces informations et de ces images parvenaient à nos journaux et à nos téléviseurs, les palestiniens auraient retrouvé leurs terres et leur dignité depuis longtemps car aucune opinion publique n'accepterait une telle situation !
Mais l'état criminel d'Israël porte en lui même les germes de sa propre destruction. Le sionisme implosera de l'intérieur et libèrera les juifs de son emprise. Ce jour là, juifs, chrétiens et musulmans pourront construire ensemble l'avenir de leurs enfants sur cette terre de Palestine.

2.Posté par al akl le 14/10/2008 20:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ils savent que les inconsciences du monde sont absorbées par "la crise", et en profitent pour prendre du terrain.

La crise est faite pour ça. Détourner le regard de l'important et essentiel. Il font d'une pierre deux coup, ce n'est pas nouveau.


3.Posté par pas tout a fait d'accord le 15/10/2008 01:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais allons, la crise n'a rien a voir avec ces pauvres palestiniens, la réalité, c'est que tous le monde s'en fou comme de l'an 40.

Si l'europe ou le monde en avait quelque chose a faire, il y aurait déjà des casques bleu pour protèger la population palestinienne.

On ne peut s'exprimer qu'en disant tiens 60 arabes en moins, tiens 20 juifs en moins soit 80 chieur en moins, un raisonnement simple et clair. La guerre dure depuis des lustres entre un pays avec terrorisme étatique contre la nation d'artisans terroristes et elle n'est pas prête de s'arrêter.

Surtout si la communauté international raisonne comme ci dessus.

A qui la faute, toujours et encore aux religions et les fanatiques qu'elles engendrent, la race n'a rien a voir ( ne vous en faites pas nous avions cela il y a quelque siècle en europe, ca va vous passer ).

Le jour ou les uns et les autres arrêterons de se foutre sur la gueule a cause d'un tas de cailloux sacré ou d'une terre sainte, on pourra peut être compter les accidents de la route ou les accidents du travail.

les décrets religieux publiés par les rabbins sont aussi stupides que ceux des imams qui cautionnent la violence et c'est la, la source de la violence, supprimer les deux et regardez si cela ne fonctionne pas mieux ( simple test ).

4.Posté par ash le 15/10/2008 11:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Salut "pas tout a fait d'accord "
De façon que tu t'exprime ça ce vois que t'es figé au moyen âge en Europe. pour tu fais rappeler: Hitler se disait National socialiste(avec ses chambres a gaz et d'autres atrocité),stalin est un communiste(avec ses goulags et massacres),comme Mao(avec des millions des morts) , Kimir rouge(génocide),Attat turc( ses massacre et effacement du culture truque),Léon bloom François Mitrant et d'autres gauchistes(crime en Indochine, Algérie, chez Kanak DOM-TOM, Saddam, Nasser ,le régime communiste de Kaboul a l'époque, Blaire travaillistes, les fasciste du Knesset qui se dit de gauche, Dick Cheney, Paul wolfovit, Daniel Pipes, Donald Rumsield sont des anciens Trotskistes avec touts leurs Barbaries .pour te dire les barbaries et les massacres que est commis et entrains de faire se sont des "progressistes" et des communistes gauchistes qui sont déguisé en démocrates qui le font mais pas les religieux même les sionistes qu’ont des pansé gauchiste qui se déguise en religieux qui massacrent en Palestine va lire le livre noir du communismes après viens……………………….
de nos jour les "progressistes" gauchistes ont plus du sangs sur les mains par a pour a des religieux

Nouveau commentaire :

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires