Coup de gueule

Pédophilie : « We are the world... The children... »


Dans la même rubrique:
< >

Vendredi 29 Juillet 2016 - 14:18 Le Père Hamel était musulman!



georges zeter
Jeudi 1 Août 2019

En ces 3 dernières semaines, des cas avérés d’une connexion planétaire en ce qui concerne la pédophilie ont été révélés...Et aussi vite étouffés.
Jeffrey Epstein, 66 ans, milliardaire, propriétaire de l'île de Petit Saint-James dans les Îles vierges américaines. (ça ne s’invente pas !), surnommée Pedophile Island par les habitants des îles voisines...Il dispose d’un Boeing 727 personnel. L'avion, dont il se sert pour faire la navette avec des filles mineures entre New York et Palm Beach est surnommé le "Lolita Express"...L'avion ne sert pas qu'à Epstein. Il transporte aussi des invités de marque...Tout un programme ! Et tenez vous bien, y’a du lourd au programme ! De nombreux visiteurs atterrissant dans son jet sur son ile privée : dont son ami depuis 1992, l’ex president Bill Clinton. D'après le carnet de bord d'Epstein, Clinton serait monté à bord du Lolita Express vingt-six fois et pratiquement à chaque fois qu'il était à bord, il y avait des filles mineures. Des acteurs connus tels que Ralph Fiennes et Alec Baldwin, des hommes politiques de 1er plan tels que l’israélien Ehud Barak et l’anglais Tony Blair et même un rejeton de la famille royale british, le prince Andrew...Et ce ne sont que les plus visibles, car, tous les visiteurs traités comme des rois ne devaient-ils pas renvoyer l’ascenseur de temps en temps ? Un bon exemple : Jeffrey Epstein a été rattraper par la justice en 2008, il était poursuivi comme délinquant sexuel et accusé de prostitution sur mineures. Il passa un accord avec le procureur de Floride dont les tenants furent sous le sceau du secret, même à ses victimes. Alors qu'il encourrait des décennies de réclusion, la peine fut extraordinairement douce. Dix-huit mois de prison, dont il ne fit que treize. Son aménagement de peine lui permit de passer ses journées à son bureau. Sa cellule particulière était la plus luxueuse qui soit. Pour infos, le procureur de Floride, Alexander Acosta devint quelques années plus tard le ministre du travail de Trump... La question 1 est ? Comment Jeffrey Epstein est-il devenu riche? Il n'est pas trader, mais c'est un homme avisé, comme en témoigne son petit carnet noir (ci-joint en fin d’article). Etant adepte de pratiques sexuelles déviantes, comme le sexe avec des fillettes, se pourrait-il qu'il ait d'autres déviances, comme le voyeurisme? Se pourrait-il qu'il ait installé, que ce soit sur son île privée ou dans son jet de luxe, des caméras pour filmer ses ébats... Ou ceux de ses invités? Se pourrait-il qu'il ait obtenu ainsi un moyen de pression absolument fantastique contre le gratin des grands de ce monde? Allez savoir...Ce qui est certain, c’est que je suis capable d’écrire ce papier seulement grâce à un journaliste/blogueur suisse , Stéphane Montabert qui est relayé par LesObservateurs.ch, un site tout à fait crédible en ce qui concerne ce qui y est écrit ; D’ailleurs à bonne preuve : Ce site et son auteur n’ont eu à subir aucune poursuite en diffamation...Qui se tait admet non ? Quant à nos médias nationaux ? Silence sur la ligne car Epstein est propriétaire d’un appartement luxueux à Paris, où, de nombreuses personnalités y ont été invitées...Très certainement pour y célébrer le Shabbat du vendredi soir...
-----------------------------------
Les nations unies, avertissent le gouvernement anglais de la traite d’enfant mineurs pour des rituels de cérémonies vaudou... Des centaines d'enfants sont kidnappés en Afrique et achetés au Royaume-Uni pour ces rituels, a déclaré l’organisation Watchdog des Nations Unies, ils s'inquiètent aussi du nombre de pédophiles britanniques qui prédatent dans ces pays. Il n’y a pas seulement la traite à des fins de rituels qui fait partie du problème, il y en a un autre bien plus vaste impliquant des milliers de mineurs amenés au Royaume-Uni, qui finissent par être des enfants prostitués ou des victimes d'exploitation sexuelle.
Afin d’établir le délit, un journaliste de la BBC se faisant passer pour un trafiquant d’enfants a sillonné les bars et les cafés de la pègre de Kampala en Ouganda. Il a trouvé un ravisseur qui se vantait de pouvoir «offrir autant d’enfants que nécessaire» sans que la police sache et ce pour 15 600 dollars par tête.
Il va de soit que ces allégations sont fondées et sont mises à la vue du public par les instances de l’ONU, donc, là aussi, qui ne contredit pas, consent !
-----------------------------------
Assi Moosh,45 ans, ancien militaire israélien, avait monté avec des ex-membres de Tsahal un vaste réseau criminel en Amérique latine (centré en Colombie). Plus de 250 adolescentes ont été ainsi sexuellement exploitées et « tatouées » par leurs « propriétaires » dans la seule ville de Cartagena de Indias. Les jeunes femmes ont été incitées puis contraintes à la prostitution dans un hôtel bunkérisé et réservé aux touristes israéliens. Des voyages organisés depuis ce pays étaient vendus avec un « tous services inclus, à volonté »...
--------------------------------------------
Depuis 15 ans, Internet a vu l’explosion d’arrestations pour des cas de pédophilie virtuelle, qui parfois mène à de la pédophilie réelle, un exemple En mars 2011, un vaste réseau de pédophiles a été démantelé par Europol, conduisant à l'identification de 670 suspects sur quatre continents, et à 184 arrestations : l'enquête ayant amené à ces arrestations a établi que le forum boylover.net, hébergé aux Pays-Bas, avait servi à l'échange de photos et vidéos pédopornographiques. 230 enfants abusés sexuellement par des membres du réseau avaient pu être identifiés. Cet exemple prouve bien, que lorsque les autorités se donnent la peine, ces criminels peuvent être repérés et appréhender...Alors, comment se fait il, que dans le cas de ce Jeffrey Epstein, de ces trafiquants d’esclaves sexuels britanniques et de ce Assi Moosh, il a fallu tant de temps, alors que tout le monde savait pour commencer de les inquiéter ? Et surtout, pourquoi ce silence médiatique ? Ne serait-ce pas que des protections à haut niveau agissent en coulisses et étouffent ces affaires, où peut être, elles, ces protections, sont aussi partie (fine) prenante ? Ce sont des noms que nous voulons et des condamnations, afin que ces destructeurs d’enfance aillent croupir dans des geôles, et où entre-eux elles pourront s’adonner à leurs vices et dépravations les plus basses... à suivre...

We are the world, We are the children, We are the ones who make a brighter day, so let's start giving...
Nous sommes le monde, Nous sommes les enfants, Nous sommes ceux qui font un meilleur jour, alors commençons à donner...

Georges Zeter/juillet 2019

Jeffrey Epstein l’affaire de pédophilie du siècle
https://lesobservateurs.ch/2019/07/11/jeffrey-epstein-laffaire-de-pedophilie-du-siecle/

Jeffrey’s Epsteins Little Black Book : https://fr.scribd.com/document/416207833/Jeffrey-Epsteins-Little-Black-Book-Redacted#from_embed



Mercredi 31 Juillet 2019


Nouveau commentaire :

Coup de gueule | Croyances et société | Reflexion | insolite, humour, conspiration...


Publicité

Brèves



Commentaires