Politique

Pas de pourparlers sur la création d'un cartel gazier à l'instar de l'OPEP (Igor Ivanov)


Dans la même rubrique:
< >

Jeudi 24 Février 2011 - 03:59 Ce que j’ai dit à Stuttgart

Jeudi 14 Janvier 2010 - 10:59 Turquie-Russie : amour et tubes


L'idée de créer un cartel des producteurs mondiaux de gaz à l'instar de l'OPEP n'est pas nouvelle, mais elle ne fait pas l'objet de pourparlers concrets, a fait savoir mardi, lors d'une conférence de presse à RIA Novosti, le Secrétaire du Conseil de sécurité russe Igor Ivanov.


RIA Novosti
Mercredi 31 Janvier 2007

"En ce qui concerne un cartel gazier ou une autre organisation de coopération des Etats producteurs de gaz, effectivement, cette idée a été énoncée d'une manière générale", a-t-il déclaré en commentant la proposition à ce sujet faite par les Iraniens au cours de sa visite à Téhéran.

"Mais elle a été formulée non pas comme une proposition devant être examinée, mais comme une idée générale destinée à guider les Etats producteurs dans la recherche de formes de coopération permettant de satisfaire entièrement les intérêts des producteurs de gaz", a indiqué Igor Ivanov, en ajoutant que cette proposition avait été faite plus d'une fois.

"A mon avis, c'est logique", a dit Igor Ivanov, en rappelant qu'au cours de l'examen des questions relatives à la sécurité énergétique au sommet du G8 à Saint-Pétersbourg ses participants avaient souligné que cela impliquait la prise en considération des intérêts aussi bien des consommateurs que des producteurs de matières énergétiques.

"D'après ce que je sais, aucuns pourparlers sur la création d'un cartel gazier ne sont en cours", a-t-il dit.

"Après notre visite en Algérie et nos pourparlers avec nos partenaires algériens sur la coopération dans le secteur pétrogazier, certains représentants en Europe ont tout de suite parlé de collusion. Après les négociations avec nos collègues du Qatar, on a entendu les mêmes propos sur une collusion dans le secteur gazier. En ce moment, nous sommes en pourparlers avec l'Iran, de même que d'autres pays, mais, on comprend mal pourquoi, cela s'accompagne de déclarations sur des cartels, sur des intérêts particuliers", a déploré le Secrétaire du Conseil de sécurité russe.

"Cela (les contacts entretenus par la Russie avec divers pays dans le secteur pétrogazier) n'est dirigé nullement contre personne".

Il a souligné la nécessité de développer la coopération non seulement entre les consommateurs et les producteurs, mais aussi entre les producteurs de gaz.


Mercredi 31 Janvier 2007

Actualité en ligne | International | Analyse et décryptage | Opinion | Politique | Economie | Histoire et repères | Sciences et croyances

Publicité

Brèves



Commentaires