MONDE

Pandémie A/H1N1, de la phase 5 à la phase 6



redaction@mecanopolis.org
Mardi 5 Mai 2009

Pandémie A/H1N1, de la phase 5 à la phase 6

Frédéric Courvoisier, Mecanopolis

La phase 6 est le niveau de gravité le plus élevé dans la classification des épidémies de l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le passage à cette étape signifierait qu'il existe de nombreux foyers de contamination répartis dans plusieurs zones géographiques de la planète. A partir de ce niveau, la situation devient pratiquement incontrôlable, car, selon l'OMS, l'infection connaît « une forte transmission interhumaine dans la population avec une extension géographique rapide ».



Il est amusant de constater à quel point nos amis « alternatifs » sont inconstants et influençables dans leurs opinions. Ce sont en effet les mêmes sites qui, il y a dix jours, annonçaient que la moitié de la population mondiale allait être décimée par le A/H1N1 qui aujourd'hui retournent leur veste pour nous expliquer que tout cela n'était qu'une « PsyOp », terme dont ils semblent ignorer jusqu'à la définition. Ils ont beau dénoncer en permanence les médias « mainstream », ils ne sont en fait que leur meilleur relais. Mais comme dit le proverbe : « Ce n’est pas la girouette qui tourne, c’est seulement le vent qui change de direction. »


Il aura suffi quelques déclarations du président Calderon, reproduites à l'infini par les agences de presses, pour que la grande majorité du monde se rallie à son avis : Le A/H1N1 ne serait qu'une vaste farce.


Après avoir consigné tous les habitants chez eux pendant 5 jours, distribué des centaines de milliers de masques, fermés tous les restaurants, bars, églises, etc, il ne pouvait y avoir qu'une diminution de la transmission du virus. Encore heureux d'ailleurs...


De fait, perdant 100 millions de dollars par jour, le gouvernement mexicain n'avait pas trop le choix. Il suffit pourtant d'une simple calculette pour se rendre compte que les statistiques du Mexique sont bidons. Comment expliquer que les 727 cas mexicains confirmés ce soir (des chiffres qui viennent de doubler en 24h alors que le président Calderon parle de stabilisation) puissent-être responsables des 1025 cas recensés à travers le monde - puisqu’on nous affirme que, mis à part une vingtaine, tous sont liés à un voyage au Mexique. Est-ce que les touristes seraient plus vulnérables que les autochtones, ou alors peut-être que ce sont les calculettes mexicaines qui manquent de piles ?



Comme nous l’avons indiqué il y a plusieurs jours déjà, le gouvernement mexicain à tout intérêt, pour des raisons économiques et politiques évidentes, à « nuancer » ses statistiques, de sorte à laisser la « place » du premier foyer de l'épidémie aux États-Unis, qui redoublent eux-même d'efforts pour nous envoyer des signaux positifs. Sûr que, après avoir été à l'origine de la crise économique, ils se passeraient bien d'être à la source d'une pandémie mondiale.

Nous aurions tort de croire que la propagation du virus a été stoppée. Et si, l'été venu, l'hémisphère nord sera momentanément épargné, nous ne pouvons malheureusement pas douter des effets catastrophiques que cette pandémie aura sur les populations du sud. Mais qui se préoccupe de leur sort ? Certainement pas l'OMS, qui tarde à passer le niveau d'alerte en phase 6, alors que tout indique que la situation n'est vraiment pas sous contrôle.


Frédéric Courvoisier, pour Mecanopolis




Mardi 5 Mai 2009


Commentaires

1.Posté par Les culs de pyramide le 05/05/2009 13:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On s' en fout de la grippe oligarchique:

- "A", pyramidion et équerre franc-maçonne
- "H1N1"=11

grâce au chlorure de magnésium, au sambucol et à la vitamine C!

(tous, sans ordonnace dans les pharmacies)

2.Posté par Les culs de pyramide le 05/05/2009 13:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Correction:

- "A", pyramidion et compas franc-maçon
- "H1N1"=11=Lucifer

3.Posté par lloly le 06/05/2009 14:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

.... il semble que le site mécanopolis ait des "problèmes avec leur hébergeur pour diffuser certaines informations " = paralysie depuis hier ...

Partout sur le web, l'info se raréfie, des archives très intéressantes sur l'état de la recherche en UE sont classées "404 not found"

Censure ?????i

4.Posté par TheTruth le 13/05/2009 14:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@fredericCourvosier,
tu parles comme si tu detenait la verité absolue. Tu n'est pas dans les petits papiers des gens qui ont fabriqué ce virus et qui ont voulu l'utiliser. Tu parles de girouette, tu en es le plus bel exemple. Justement mnt que la plupart des medias calment le jeu, te voila arrivant tel un chevalier blanc embrayer le pas comme un perroquet au mass media. Je ne suis pas un de ses alarmistes anti-conspirationniste, moi je me contente d'etre pragmatique et d'analyser l'evenement une fois qu'il est arrivé.
Merci pour l'article a 2 balles.

Nouveau commentaire :

ALTER INFO | MONDE | PRESSE ET MEDIAS | Flagrant délit media-mensonges | ANALYSES | Tribune libre | Conspiration | FRANCE | Lobbying et conséquences | AGENCE DE PRESSE | Conspiration-Attentats-Terrorismes | Billet d'humeur | Communiqué | LES GRANDS DOSSIERS

Publicité

Brèves



Commentaires