Palestine occupée

Palestine occupée: Radhwan avertit d'une nouvelle Intifada



Jeudi 7 Août 2008

Palestine occupée: Radhwan avertit d'une nouvelle Intifada
Le porte- parole du Hamas, Dr. Ismail Radhwan, a averti du déclanchement d'une nouvelle Intifada. Le peuple palestinien ne pourra continuer de souffrir tant.

Le Hamas a organisé une manifestation de solidarité avec le gouvernement palestinien, mardi 5 août. Le mouvement islamique se montre solidaire pour la compagne sécuritaire contre les rebelles du quartier d'Al Choujaya. Lors de la manifestation, Radhwan a dit que "Ce que les services sécuritaires font en Cisjordanie : la poursuite des résistants, la fermeture des institutions de bienfaisance, l'arrestation des dirigeants du Hamas, représente un service gratuit fait à l'occupation.

Il a souligné : "le sort des services sécuritaires (en Cisjordanie), s'ils poursuivent leurs compagnes hostiles contre les résistants et leurs tentatives de frapper le Hamas, sera le même sort que les services sécuritaires de Gaza".

Le dirigeant du Hamas a averti le ministre sioniste de la guerre, Ehud Barak, contre toute opération de grande envergure menée dans la bande de Gaza. Il a affirmé que les résistants palestiniens sont prêts à toute éventualité.

Radhwan a insisté sur le fait que le Hamas et le gouvernement de l'entente nationale ne permettent jamais le retour de l'anarchie sécuritaire et le chaos de nouveau, dans la bande de Gaza, tout en soulignant que les sécuritaires du ministère de l'intérieur ne visent personne ou une famille en particulier.

.

Palestine occupée: Radhwan avertit d'une nouvelle Intifada

Le Hamas appelle l'Égypte à prendre une décision pour ouvrir le passage de Rafah

Le mouvement du Hamas a appelé les autorités égyptiennes à prendre une décision ferme et à ouvrir le passage frontalier de Rafah sur la base des accords de l'accalmie, pour interdire à l'occupation sioniste e maltraiter les malades.
Le porte-parole du mouvement du Hamas Fawzi Barhoum a dit, aujourd'hui mercredi 6/8, dans un communiqué dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, que la continuation de la fermeture du passage de Rafah isole les habitants de la bande de Gaza.

Barhoum a exprimé son étonnement envers la négligence de la direction égyptienne de la demande de la délégation parlementaire du bloc "Changement et réforme" dans la bande de Gaza qui veut voyager pour visiter plusieurs pays arabes afin de parler avec parlements et les gouvernements arabes pour expliquer la situation palestinienne.

Il a appelé l'Égypte à ouvrir le passage de Rafah pour mettre fin à la souffrance des habitants de la bande de Gaza.

Zahhar : Nous ne pouvons faire face à l'occupation avec la menace des armes de Ramallah

Le célèbre leader du mouvement du Hamas Dr. Mahmoud Al-Zahhar a accusé certaines parties du mouvement du Fatah de tenter de frapper la sécurité dans la bande de Gaza.

Dans une déclaration de presse à la chaîne d'Al-Alam, Zahhar a dit que certaines parties au mouvement de Fatah ont tenté de frapper la sécurité dans la bande de Gaza, frappant cinq résistants et une petite fille après avoir tenté d'exploser la maison de Dr. Marwan Abou Ras.

Il a ajouté que la sécurité est la base de l'existence du peuple palestinien pour faire face à l'occupation sioniste. Il a dit : "Nous ne pouvons pas faire face à l'occupation dans le cas de la continuation des menaces des armes de Ramallah contre nous".

Le leader du mouvement du Hamas a souligné que le dirigeant du mouvement du Fatah Ahmed Helis, qui s'est dirigé vers l'entité sioniste, n'est pas recherché. Il a considéré regrettable que certains recherchés fuient vers l'entité sioniste.

Il a ajouté que celui qui veut retourner vers la bande de Gaza en a le droit, car c'est son pays, sa terre et sa patrie, et que personne ne peut confisquer ce droit, mais que celui qui a perpétré des fautes contre les citoyens palestiniens doit être présenté devant la justice.

D'autre part, Zahhar a considéré que l'appel au dialogue lancé par le président de l'autorité palestinienne Mahmoud Abbas, n'est pas sérieux, en disant que c'est n'est pas une initiative, mais une déclaration qui vient dans le cadre des relations générales suite aux explosions qui ont frappé la bande de Gaza.

Dr. Zahhar a souligné qu'il est impossible d'organiser des élections libres avec les conditions en Cisjordanie, et il a précisé que l'organisation d'élections anticipées est une méthode américaine qui vise à montrer que le mouvement a peur des élections.

Il a également considéré que la coordination sécuritaire de l'autorité palestinienne avec les forces de l'occupation israélienne est un autre système d'espionnage contre la résistance.


Palestine occupée: Radhwan avertit d'une nouvelle Intifada

Des réfugiés palestiniens refusent le retour en Iraq

Les réfugiés palestiniens assiégés dans les frontières entre l'Iraq et la Syrie, dans le camp d'Al Tanef, depuis plus de deux ans, ont refusé fortement les tentatives de l'ambassadeur de l'autorité palestinienne à Bagdad, Dalil Al Qassousse qui essaye de les faire retourner en Iraq, après qu'ils l'avaient quitté à cause des crimes d'assassinat, d'enlèvement, d'arrestation, par les milices, les forces sécuritaires iraqienne et l'armée de l'occupation américaine.

Ces réfugiés palestiniens ont fermement accusé l'autorité palestinienne d'avoir les négliger et abandonner leur question depuis des années, en l'appelant d'intervenir pour les sauver du désert meurtrier.

Les réfugiés ont affirmé au responsable médiatique du comité du secours pour les réfugiés d'Iraq qu'ils préfèrent de vivre en désert que de retourner à l'enfer d'Iraq.

Ces réfugiés palestiniens ont refusés de retourner en Iraq ou les assassinats, les arrestations et les enlèvements sont encore perpétuels, tout en critiquant les déclarations de l'ambassadeur de l'autorité qu'avait prétendu que la situation sécuritaire s'est améliorée en Iraq.

Les réfugiés palestiniens ont affirmé leur maintien à leurs droits civils et leurs propriétés en Iraq, en espérant le retrait de l'occupation de l'Iraq et de la réalisation sécuritaire sur les territoires iraqiens, en souhaitant une bonne situation et un avenir d'honneur pour l'Iraq.

Le nombre des réfugiés palestiniens dans le camp d'Al Tanef, a atteint 800 réfugiés, 1900 autres dans le camp d'Al Walid, alors que 318 autres réfugiés existent dans le camp d'Al Haoul, sous des mauvaises circonstances de dégradation sanitaire, économique et sociale.

Ils ont appelé les institutions internationales et humanitaires qui s'occupent des affaires des réfugiés au monde entier à intervenir pour les transporter dans des lieux qui garantissent leur dignité humaine, plus loin aux incendies, tourbillons, inondations, insectes, serpents et scorpions du désert.

Le ministère des legs pieux condamne les crimes contre les cimetières islamiques et chrétiens

Palestine occupée: Radhwan avertit d'une nouvelle Intifada
Le ministère palestinien des legs pieux et des affaires religieuses a condamné fortement l’acharnement de l'occupation israélienne. En fait les sionistes de la colonie de "Yhehoud", installée injustement sur les ruines du village d'Al-Barweh, abandonné en 1948, ne respectent guère les cimetières islamiques et chrétiens, en y laissant leurs bêtes.

Dans un communiqué, dont le centre palestinien d'information a reçu une copie lundi 5/8, le ministère des legs pieux a insisté sur son refus de ces violations sionistes criminelles, exécutées quotidiennement dans les territoires palestiniens occupés en 1948. Les Israéliens continuent à violer toutes les règles, chartes et lois internationales et religieuses.

Ce ministère a exhorté l'organisation de la Conférence islamique, la ligue arabe, l'ONU, les hommes libres du monde entier, les institutions juridiques internationales et locales concernées à intervenir instantanément pour attribuer de mesures d'urgence claires envers ces violations sionistes qui méprisent tout affaire sacrée, notamment contre les morts et la dignité de l'être humain et ses sentiments.

Il a finalement appelé les chaînes et les radios internationales et locales à démasquer les crimes et les violations sionistes qui visent à judaïser les terres et à effacer les symboles islamiques et chrétiens.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Jeudi 7 Août 2008


Commentaires

1.Posté par Hassan le 07/08/2008 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le pire dans tout cela , c'est que même l'Égypte un pays arabe collabore avec l'ennemi sioniste sans la souffrance et le massacre des palestiniens en fermant les frontières !

2.Posté par kerozen le 07/08/2008 23:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu sait ,a la base ils font tous parti des iluminatis,donc ils travaillent ensemble,ils sont partout ces chiens!!!

3.Posté par Hassan le 08/08/2008 01:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tu ? , on se connait ?

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires