Palestine occupée

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes


Dans la même rubrique:
< >


Mercredi 6 Août 2008

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes
Le directeur de l'institution de solidarité internationale des droits de l'homme, l'avocat Fariss Abou Al-Hassan, a souligné que les autorités sionistes ont libéré, lundi soir, le 4/8, la député du conseil législatif palestinien Mona Mansour.

Lors d'un entretien téléphonique avec le centre palestinien de la défense des droits de l'homme, juste après sa libération sur l'un des barrages militaires de l'occupation, Mona Mansour a appelé à la libération de toutes les captives et de tous les captifs palestiniens qui souffrent énormément dans les geôles sionistes.

Cette député palestinienne libérée a affirmé que les détenus palestiniens, notamment les députés et les ministres et les captives, souffrent extrêmement sous une tragédie continue dans les prisons sionistes. Elle a souligné que leur incarcération est illégale, et qu'ils espèrent la réalisation d'une opération d'échange de captifs avec l'entité sioniste.

Elle a confirmé que les captives souffrent sous les mauvaises circonstances imposées, dont les négligences médicales et le manque de nourritures. Les autorités sionistes continuent à leur imposer des mesures inhumaines, arbitraires et injustes, violant les règles, chartes et lois internationales.

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes

Abdel Razaq : Les captifs demandent aux Palestiniens de reprendre immédiatement l'entente nationale

Le ministre des finances, issu du bloc du Hamas "Changement et réforme", Dr. Omar Abdel Razaq, a été libéré des prisons sionistes, dimanche 3/8, après y avoir purgé 26 mois.

L'ancien ministre libéré a insisté à dire que le peuple palestinien possède beaucoup de sages et de nobles, de personnes compétentes qui peuvent surmonter les désaccords internes.
Il a ajouté que le retour à une situation passée ne servira aucun parti palestinien, mais qu'il faut que tous les Palestiniens organisent l'avenir grâce à une entente nationale, sous la base d'un dialogue sérieux, général et réciproque.

Ce responsable palestinien libéré des prisons sionistes a souligné que les autorités sionistes traquent régulièrement les détenus palestiniens, imposent contre eux des mesures arbitraires, inhumaines et injustes. Elles pratiquent notamment des négligences médicales, elles ne donnent pas assez de nourriture... Dernièrement, cinq détenus ont été torturés par les soldats sionistes dans la prison d'Al-Ramlah.

Il a insisté sur le fait que les captifs tentent d'activer leur question légitime au niveau international et appellent les parties concernées qui s'occupent des droits de l'homme à intervenir immédiatement pour mettre fin à leur tragédie imposée sauvagement contre eux dans les geôles sionistes.

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes

Siam confirme que tous les rebelles dans la bande de Gaza seront punis

Saïd Siam, ministre de l'intérieur au gouvernement d'unité nationale dirigé par Ismaïl Haniyeh à Gaza, a affirmé que le gouvernement dédommagera la famille Helis, ainsi que les autres familles dont les maisons ont été détériorées pendant les derniers affrontements.

Sur la chaîne satellite Al-Jazeerra, Siam a précisé hier soir, lundi 4/8, que l'opération sécuritaire dans le quartier d'Al-Chojiaya prenait en cible un groupe de rebelles. Il a affirmé que quatre personnes recherchées ont été arrêtées, dont quelques criminels dangereux.

Le ministre de l'intérieur a insisté sur le refus de son gouvernement des arrestations politiques. Il précise encore une fois que l'arrestation de plusieurs leaders du mouvement du Fatah dans la bande de Gaza a eu lieu pour des raisons sécuritaires.

Siam affirme enfin qu'il ne connaît pas les détails d’une déclaration faite par le chef d'état-major sioniste. En fait, ce chef avait dit qu'il connaît le lieu où se trouve le soldat sioniste capturé par la résistance palestinienne dans la bande de Gaza. Il connaîtrait également l'identité des résistants palestiniens. Mais Siam se montre sûr lorsqu'il dit que ces déclarations ne sont que des allégations non fondées.

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes

Une délégation du Hamas visite Khartoum en solidarité avec Al-Bashair

Une délégation du mouvement du Hamas a entamé, hier lundi 4/8, une visite officielle dans la capitale soudanaise Khartoum, sous la direction du président du bureau politique du mouvement Khaled Mechaal, en solidarité avec le peuple soudanais, son gouvernement et son président Omar Hassan Al-Bachair, après la décision du tribunal criminel international qui frappe la souveraineté du Soudan.

La délégation va rencontrer, lors de cette visite de solidarité, le président soudanais Omar Hassan Al-Bachair et plusieurs responsables soudanais. Ils vont discuter de l'actuelle crise du Soudan avec le tribunal criminel international et de la situation actuelle sur la scène palestinienne suite aux dernières événements de la bande de Gaza.

Mechaal avait rencontré, hier lundi 4/8, le vice-président soudanais Ali Ottoman Mohammed Taha.
Après avoir rencontré le vice-président soudanais, Mechaal a dit que le tribunal criminel international travaille pour créer des crises et une anarchie dans notre nation arabe et islamique, alors qu'il néglige les grands criminels de guerres aux Etats-Unis et dans l'entité sioniste.

Il a indiqué que son mouvement salue le soutien du gouvernement et du peuple soudanais au peuple palestinien.

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes

Un centre juridique condamne les agressions des service de sécurité d'Abbas

Le centre palestinien des droits de l'homme a fortement condamné les agressions des services de sécurité perpétrées au sein d'un groupe pacifique dans la ville de Tulkarem, lors d'une manifestation organisé par le parti "Al-Tahrir". Deux journalistes ont été cruellement agressés.

Dans un communiqué de presse publié lundi 4/8 dont le Centre Palestinien d'Information a reçu une copie, ce centre juridique a appelé à une enquête sérieuse pour présenter les coupables de ces agressions en justice. Il a insisté à dire que les manifestations pacifiques et la liberté d'expression sont garanties par la loi fondamentale et les chartes internationales des droits de l'homme.

Ce centre juridique a fermement condamné les pratiques oppressives et arbitraires qui s'opposent à toute manifestation pacifique et à la liberté d'expression.

Il a ajouté que les citoyens ont tout à fait le droit de manifester et d'organiser des sit-in pacifiques et d'effectuer des conférences selon la loi.

La commission arabe appelle le président égyptien à ouvrir le passage de Rafah

L'ancien premier ministre libanais Salim Al-Has, président de la commission arabe pour briser le blocus sioniste imposé contre Gaza, a appelé le président égyptien Mohammed Hosni Moubarak à ouvrir rapidement le passage de Rafah pour permettre aux citoyens palestiniens de se déplacer.

Cet appel est venu après la réunion de la commission qui a eu lieu hier lundi 4/8 dans la capitale libanaise, Beyrouth, sous la présidence d'Al-Has, pour soutenir la bande de Gaza encerclée et toute la Palestine. Ont été discutées les préparations des activités de la commission.

La commission a annoncé qu'elle va entamer ses activités vendredi prochain, en commençant par une rencontre de solidarité au siège du syndicat de la presse.

L'agence nationale d'information au Liban a rapporté du président de la commission que la réunion du comité qui travaille pour ouvrir le passage de Rafah a eu lieu pour discuter des souffrances des habitants de la bande de Gaza à cause du sévère blocus sioniste imposé par les autorités de l'occupation israélienne.

Il a remarqué qu'il a donné à l'ambassadeur de l'Égypte au Liban Ahmed Al-Bedaiwi une lettre au nom de la commission qui appelle le président égyptien à revoir cette situation et à ouvrir le passage de Rafah devant les habitants de la bande de Gaza.

Al-Has a souligné que la réunion a expliqué les activités nécessaires pour aider à l'ouverture du passage. Il a annoncé l'organisation d'une réunion vendredi prochain pour appeler à briser le sévère blocus sioniste imposé contre Gaza.

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes

Hamas : La continuation de la fermeture du passage de Rafah transforme Gaza en une réelle prison

Le mouvement du Hamas a remercié et salué la formation d'une commission arabe pour briser le sévère blocus sioniste imposé contre Gaza et ouvrir le passage de Rafah qui sépare la bande de Gaza des territoires égyptiens.

Le porte-parole du mouvement du Hamas Dr. Sami Abou Zouhri a dit que son mouvement salue l'annonce de la formation d'une commission arabe pour briser le blocus et ouvrir le passage de Rafah sous la direction de l'ancien premier ministre libanais Salim Al-Has.

Le mouvement a remercié les efforts prodigués par cette commission, en affirmant qu'il est important de demander l'ouverture du passage de Rafah, qui doit se retrouver sous une surveillance arabe.

Il a ajouté que le passage de Rafah représente la seule porte de la bande de Gaza et que la continuation de sa fermeture transforme la Bande en une réelle prison.

Palestine occupée: Mona Mansour affirme que les captives vivent une tragédie réelle dans les prisons sionistes

Barak menace d'une vaste opération militaire contre Gaza

Le ministre sioniste de la guerre, Ehud Barak, a menacé de lancer une vaste opération militaire contre la bande de Gaza après l'échec du plan visant à créer l'anarchie.

Dans son discours lors de la réunion du parti travailliste sioniste sous sa direction, Barak a dit, la nuit dernière, que l'opération militaire va se tenir prochainement, malgré que la résistance palestinienne ne viole pas l'accalmie signée dernièrement à Gaza avec les forces occupantes, qui l'ont violée plusieurs fois.

Cette menace est venue au moment où des sources palestiniennes ont dit que le premier ministre sioniste, Ehud Olmert, et le président de l'autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, vont se rencontrer prochainement pour discuter des positions présentées lors des rencontres des équipes négociatrices des deux parties dernièrement à Washington.

Des sources diplomatiques ont dévoilé que la réussite du ministère palestinien de l'intérieur à frapper le dernier lieu de rebelles à l'est de Gaza a fait échouer un grand plan qui visait à créer l'anarchie dans la bande de Gaza dans le but de déployer des forces internationales ou arabes.

http://www.palestine-info.cc http://www.palestine-info.cc



Mercredi 6 Août 2008

Actualité nationale | EUROPE | FRANCE | Proche et Moyen-Orient | Palestine occupée | RELIGIONS ET CROYANCES

Publicité

Brèves



Commentaires